Le tableau sert souvent d'illustration dans les vies de peintres (le peintre au cinéma). Le tableau n'est paradoxalement que rarement montré lorsque le cinéaste cherche une équivalence visuelle avec le peintre (peinture dans le cinéma). Dans Partie de campagne, Jean Renoir recherche dans plusieurs plans des compositions se rapprochant de tableaux de son père mais aucun tableau n'est montré dans son cadre car l'effet "culture" se ferait bien évidemment au détriment de la croyance en l'histoire racontée. Le tableau sert aussi de point de départ lors de l'exploration de la peinture par le cinéma (Le cinéma dans la peinture).

Sont examinés ici les tableaux célèbres par ordre chronologique des peintres :

Duccio (1255-1319), Huang Gongwang (1269–1354), Bernardo Daddi (1280-1348), Pietro Lorenzetti (1280-1348)

Andrei Roublev (1370-1428), Jan van Eyck (1390-1441), Fra Angelico (1400-1450), Masaccio (1401-1428), Pierro della francesca (1420-1492), Sandro Botticelli (1445-1510), Hieronymus Bosch (1450-1516), Léonard de Vinci (1452-1519), Gerard David (1455-1523)

Lucas Cranach (1472-1553), Le Pontormo (1494-1557), Rosso Fiorentino (1495-1540), Pieter Bruegel (1525-1569)

Le Caravage (1571-1610), Nicolas Poussin (1594-1665), Rembrandt (1606-1669), Lubin Baugin (1610-1663), Johannes Vermeer (1632 - 1675)

William Hogarth (1697-1764), Jean-Baptiste Greuze (1725-1805), Thomas Gainsborough (1727-1788), Johann Heinrich Füssli (1741-1825), Jean-Antoine Watteau (1746-1828), Francisco de Goya (1746-1828), Katsushika Hokusai (1760-1849)

William Turner (1775-1851), Théodore Géricault (1791-1824), Eugène Delacroix (1798-1863), Gustave Courbet (1819-1877), Gustave Moreau (1826-1898), John Everett Millais (1829-1896), Edourd Manet (1832-1883), Edgar Degas (1834-1917), Alphonse de Neuville (1836-1885), Claude Monet (1840-1926), Auguste Renoir (1841-1919), Paul Cézanne (1839-1906), Vincent Van Gogh (1853-1890), Arnold Böcklin (1858-1925), Gustav Klimt (1862-1918).

Henri Matisse (1869-1954), Piet Mondrian (1872-1944), Paul Klee (1879-1940), Fernand Leger (1881-1955), Pablo Picasso (1881-1973), Edward Hopper (1882-1967), Amedeo Modigliani (1884-1920), Juan Gris (1887-1927), René Magritte (1898-1967), Francis Bacon (1909-1992), Jackson Pollock (1912-1956).


Duccio (1255-1319)

La Maesta (Duccio, 1311)
Maesta, la passion du Christ (Andy Guérif, 2015)

 


Huang Gongwang (1269–1354)

Séjour dans les monts Fuchun (détail)
Huang Gongwang, 1350

 


Bernardo Daddi (1280-1348)

Obsession (Brian de Palma, 1976)

 


Pietro Lorenzetti (1280-1348)

N'oublie pas que tu vas mourir (Xavier Beauvois, 1995)

 


Andrei Roublev (1370-1428)

 Andreï Roublev,
(Andréi Tarkovski, 1966)
 
Nativité
1405
Andreï Roublev,
(Andréi Tarkovski, 1966) 
 
Grégoire
1408
 Andreï Roublev,
(Andréi Tarkovski, 1966)
 
Andreï Roublev,
(Andréi Tarkovski, 1966)
 
Andreï Roublev,
(Andréi Tarkovski, 1966)

 


Jan van Eyck (1390-1441)

Dans Les fantômes d'Ismaël (Arnaud Desplechin, 2017), Ismaël Vuillard tente de "panser" le monde en réconcilliant les perspectives du Nord (van Eyck) avec celles du Sud (Fra Angelico) au travers d'un enchevêtrement de fils reliant Le mariage Arnolfini à L'Annonciation de San Marco.

Le mariage Arnolfini (Jan van Eyck, 1434)
Les fantômes d'Ismaël (Arnaud Desplechin, 2017)

 


Fra Angelico (1400-1450)

Dans Les fantômes d'Ismaël (Arnaud Desplechin, 2017), Ismaël Vuillard tente de "panser" le monde en réconcilliant les perspectives du Sud (Fra Angelico) avec celles du Nord (Van Eyck) au travers d'un enchevêtrement de fils reliant Le mariage Arnolfini à L'Annonciation de San Marco.

L'annonciation de San Marco
L'Annonciation, (Fra Angelico, 1437 ou 1442)
Les fantômes d'Ismaël (Arnaud Desplechin, 2017)

 


Masaccio (1401-1428)

L'âge de Cosmes de Médicis (Roberto Rossellini, 1973)

 


Pierro della Francesca (1420-1428)

Le professeur (Valerio Zurlini, 1972)

 


Sandro Botticelli (1445-1510)

J'accuse (Abel Gance, 1919)

 


Jérôme Bosch (1450-1516)

Bons baisers de Bruges (Martin McDonagh, 2011)
 
Le mystère Jérôme Bosch (J. L. López-Linares, 2016)

 


Léonard de Vinci (1452-1519)

La Cène de Leonard de Vinci (1497)
Viridiana, Luis Bunuel 1961
M.A.S.H., Robert Altman, 1970

 


Gérard David (1455-1523)

Bons baisers de Bruges (Martin McDonagh, 2011)

 


Lucas Cranach (1472-1553)

Melancholia (Lars von Trier, 2011)

 


Le Pontormo (1494-1557)

La ricotta (Pasolini, 1963)

 


Rosso Fiorentino (1495-1540)

La ricotta (Pasolini, 1963)

 


Pieter Bruegel (1525-1569)

Andrei Tarkovsky dans Solaris et Lars von Trier dans Melancholia (2011) citent Chasseurs dans la neige (1565)

Solaris (Andrei Tarkovski)
 
Melancholia (Lars von Trier, 2011)

Le moulin et la croix (Lech Majewski, 2011) constuit une fiction à partir des multiples personnages et situations du Portement de croix (1564)

Le moulin et la croix (Lech Majewski, 2011)

 


Le Caravage (1571-1610)

La vie du Caravage est illustrée de ses nombreux tableaux dans Caravaggio (Derek Jarman, 1986)

La mort de la Vierge , Caravage (1606)
Caravaggio, Derek Jarman (1986)

 


Nicolas Poussin (1594-1665)

Midas et Bacchus
(Poussin, 1629)
Les larmes amères de Petra von Kant
R. W. Fassbinder (1972)

 


Rembrandt (1606-1669)

La vie de Rembrandt est illustrée de ses nombreux tableaux dans Rembrandt (Alexandre Korda, 1936), Rembrandt (Hans Steinhoff, 1942), Rembrandt Fecit 1669 (Jos Stelling, 1977) Rembrandt (Charles Matton, 1999), La ronde de nuit (Peter Greenaway, 2007).

Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)
 
Haute voltige (Jon Amiel, 1999)

 


Lubin Baugin (1610-1663)

Tous les matins du monde, (Alain Corneau, 1991)

 

Johannes Vermeer (1632 - 1675)

Le jeune fille à la perle, (Peter Webber, 2003)

 


William Hogarth (1697-1764)

Bedlam, William Hogarth, 1735
Bedlam (Mark Robson, 1946)

 


Jean-Baptiste Greuze (1725-1805)

Le guépard (Luchino Visconti, 1963)

 


Thomas Gainsborough (1727-1788)

Skyfall
(Sam Mendes, 2012)

 


Johann Heinrich Füssli (1741-1825)

La marquise d'O (Eric Rohmer, 1976)

 


Jean-Antoine Watteau (1746-1828)

Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)
 
Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)
 
Ce que mes yeux ont vu (Laurent de Bartillat, 2007)

 


Francisco de Goya (1746-1828)

Dans Passion (1982), Jean-Luc Godard reconstitue quatre tableaux de Francisco de Goya. Dans Les fantômes de Goya (2006) sont montrés quelques tableaux de Goya dont Le portrait equestre de la reine Marie-Louise de 1799.. mais aussi deux faux tableaux, ceux des "fantômes de Goya", Le père Lorenzo et Inès.

Passion,(Jean-Luc Godard, 1982
 
Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)
 
Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)
 
Les joyeux voleurs, (Georges Marshall, 1982)
 
Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)
 
Les fantômes de Goya (Milos Forman, 2006)

 


Katsushika Hokusai (1760-1849)

Le rêve de la femme du pêcheur
Katsushika Hokusai, 1814
Mademoiselle
Park Chan-wook, 2016

 

William Turner (1775-1851)

De nombreux tableaux dans le biopic, Mr. Turner (Mike Leigh, 2014) : Avalanche dans les grisons (1810) et Hannibal franchissant les Alpes (1812) et La bataille de Trafalgar (1822)  Fighting Temeraire conduit vers son dernier port (1838).  Négriers jetant par-dessus bord morts et mourants (1840), Tempête de neige, navire loin du port  (1842),  Lever de soleil avec montres marins (1845).

Le dernier voyage du Téméraire,
(William Turner, 1819)
Skyfall
(Sam Mendes, 2012)

 

Théodore Géricault (1791-1824)

 


Eugène Delacroix (1798-1863)

N'oublie pas que tu vas mourir (Xavier Beauvois, 1995)
 
Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)
 
Passion, (Jean-Luc Godard, 1982)

 

Gustave Courbet (1819-1877)

Night and day,(Hong Sang-soo,2008)

 


Gustave Moreau (1826-1898)

Police Python 357 (Corneau, 1977)

 


John Everett Millais (1829-1896)

Ophélie de John Everett Millais
Ophélie (1852)
Melancholia (Lars von Trier, 2011)

 


Edourd Manet (1832-1883)

Bel-Ami (Albert Lewin, 1947)
 
Gigi (Vincente Minnelli, 1958)
 
Thomas Crown (John McTiernan, 1999)
 
Le suicidé (1877)
Frantz (François Ozon, 2016)

 


Edgar Degas (1834-1917)


L'étoile ,1877
Titanic (James Cameron, 1997)

 


Alphonse de Neuville (1836-1885)

La scène représente un des plus glorieux épisodes de la journée de Bazeilles (1er sept. 1870), la défense de la maison Bourgerie par un groupe de soldats et d'officiers français, à la tête desquels se trouvaient le commandant Lambert et le capitaine Aubert.

La même année, 1987, Méliès et Hatot reproduisent leur scène en s'inspirant du tableau célèbre d'Alphonse de Neuville intitulé Les dernières cartouches (1873). Georges Méliès met en scène Le bombardement d'une maison, qui reprend le même épisode, beaucoup plus dramatisé. À la fin du XIXe siècle, le tableau fut vendu. Ce fut alors le tableau le plus cher du monde. Racheté en 1960, il est depuis conservé au musée de Bazeilles.

Les dernières cartouches (Alphonse de Neuville, 1873)
Les dernières cartouches (Louis Hatot, 1887)
 
Le bombardement d'une maison (Georges Méliès, 1897), moins fidèle au tableau mais plus dramatisé.

 


Claude Monet (1840-1926)

Titanic ( James Cameron, 1997)
 
Thomas Crown ( James McTiernan, 1999)
 
Dilili à Paris ( Michel Ocelot, 2018)

 


Auguste Renoir (1841-1919)

Dans Partie de Campagne (1936) Jean Renoir rend hommage à son père dans un certains nombre de scènes. Il recherche le frémissement de la lumière sur les vêtements, les effets d'ombre au travers des feuillages davantage encore que la correspondance stricte entre les tableaux. Interviendront encore des hommages de Jean Renoir à son père dans Le fleuve (1954), French Cancan (1955) ou Le déjeuner sur l'herbe (1959).

Dans Thé et sympathie (1956), Vincente Minnelli laisse voir La yole (1875) dans le salon de Laura, mais surtout le film ne cesse de jouer sur les deux grandes tonalités du tableau, le bleu et le orange. Dans A bout de souffle (1960) Jean Sebeg pose son visage sur une reproduction de La petite Irène.

Le dejeuner des canotiers (1881) ne cesse d'être reproduit dans Le fabuleux destin d'Amélie Poulin (Jean-Pierre Jeunet, 2001). C'est devant Danse à la campagne (1883) que Michel Ocelot choisit de répresenter Auguste Renoir dans Dilili à Paris (2018)

Partie de campagne (Jean Renoir,1936)
 
 Partie de campagne (Jean Renoir,1936)
 
Le déjeuner sur l'herbe (Jean Renoir, 1959)
 
La yole, 1875
Partie de campagne (Jean Renoir, 1936) 
Thé et sympathie
Thé et Sympathie (Minnelli. 1956) 
 
 Partie de campagne (Jean Renoir, 1936)
 
 Partie de campagne (Jean Renoir,1936)
 
A bout de souffle (Jean-Luc Godard, 1960)
Le fabuleux destin d'Amélie Poulin
(Jean-Pierre Jeunet, 2001)
 
Dlilili à Paris
(Michel Ocelot, 2018)

 


Paul Cézanne (1839-1906)

Lutte d'amour , Paul Cézanne 1875-76
Mes séances de lutte (Jacques Doillon, 2013)
 
Thé et sympathie
Thé et sympathie(1956) de Minnelli.

 


Vincent Van Gogh (1853-1890)

Sixi films majeurs consacrés à Van Gogh et sa peinture : Van Gogh (Alain Resnais, 1948), La vie passionnée de Vincent Van Gogh (Vincente Minnelli , 1956) Les corbeaux, 5e rêve de Rêves (Akira Kurosawa, 1990), Vincent et Théo (Robert Altman 1990) et Van Gogh (Maurice Pialat, 1991), La passion Van Gogh (Dorota Kobiela et Hugh Welchman, 2017)

   
La vie passionnée de Vincent v G (Vincente Minnelli, 1962)
   
La vie passionnée de Vincent v G (Vincente Minnelli, 1962

 


Arnold Böcklin (1858-1925)

L'île des morts (Mark Robson, 1945)
Vaudou (Jacques Tourneur, 1943)

 


Gustav Klimt (1862-1918)

La femme au tableau (Simon Curtis, 2015)

Klimt (Raoul Ruiz, 1995) apparemment infidèle, ce film est à la fois la vision la plus juste possible du peintre mais peut-être aussi de l'art viennois du début du vingtième siècle avec son goût de l'expérimentation, de l'amour et d'un réglement des conflits avec raffinement. Ruiz y rajoute les ombres de la guerre et de l'antisémitisme (les maîtresses de Klimt, toutes juives, comme le rappelle haineusement sa mère). Les reproductions des tableaux de Klimt indiquent assez précisément la chronologie du film depuis La philosophie (1899) et La Médecine (1900) jusqu'à Les amantes (1916) ou La mort et vie (1916) en passant par les portraits de Serenea Lederer (1902) et de Emilie Flöge (1908). Si on veut bien admettre que c'est à partir de Pallas Athénée (1898) que Klimt s'émancipe par rapport à l'art officiel alors le film de Ruiz est bien une biographie filmée couvrant les vingt dernières années du peintre.

 


Henri Matisse (1869-1954)

Le titre Deserto rosso (Michelangelo Antonioni,1964) ne renvoie à aucun désert rouge mais est un jeu de mots sur La desserte rouge de Matisse, que recompose, un instant et approximativement un plan du film.

Le désert rouge (Michelangelo Antonioni, 1964)
Dilili à Paris (Michel Ocelot, 2018)
 
Pauline à la plage ( Eric Rohmer, 1983)
 
Conte de printemps ( Eric Rohmer, 1990)

 


Piet Mondrian (1872-1944)

Tableau 1, 1921
Les nuits de la pleine Lune (Eric Rohmer, 1984)
 
Les nuits de la pleine Lune (Eric Rohmer, 1984)
 
La garçonnière (Billy Wilder, 1960)

 


Paul Klee (1879-1940)

La garçonnière (Billy Wilder, 1960)
 
Un mauvais fils (Claude Sautet, 1980)
 
A bout de souffle (Jean-Luc Godard, 1960)
 
A bout de souffle (Jean-Luc Godard 1960)

 


Fernand Leger (1881-1955)

Haute voltige (Jon Amiel, 1999)

 


Pablo Picasso (1881-1973)

Visite à Picasso (Paul Haesaerts, 1949), Guernica (Alain Resnais, 1950), Le mystère Picasso (Henri-Georges Clouzot, 1956), A bout de souffle (Jean-Luc Godard 1960), Jules et Jim (François Truffaut, 1962), We can't go home again (Nicholas Ray, 1973), Basic instinct (Paul Verhoven, 1991), Les rendez-vous de Paris (Eric Rohmer, 1995), Surviving Picasso (James Ivory, 1996), Titanic (James Cameron, 1997).

L'étreinte, (1900)
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
Dilili à Paris (Michel Ocelot, 2018)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Nu assis, (1905)
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Les rendez-vous de Paris (Eric Rohmer, 1995)
 
Une des études préparatoire Titanic ( James Cameron, 1997)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
L'Italienne, (1917)
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
La garçonnière (Billy Wilder, 1960)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
 
A bout de souffle (Jean-Luc Godard 1960)
Jules et Jim (François Truffaut, 1962)
Pierrot le fou (Jean-Luc Godard, 1965)
 
Paul en Pierrot (Picasso, 1925)
Pierrot le fou(Jean-Luc Godard 1965)
L'atelier (1928)
La garçonnière (Billy Wilder, 1960)
 
Minuit à Paris (Woody Allen, 2011)
 
Jeune femme au miroir (Picasso, 1932)
Pierrot le fou (Jean-Luc Godard 1965)
 
Guernica (Alain Resnais, 1950)
We can't go home again (Nicholas Ray, 1973)
 
La muse, 1946
Basic instinct (Paul Verhoeven, 1991)
 
A bout de souffle (Jean-Luc Godard 1960)
Pierrot le fou(Jean-Luc Godard 1965)
 
Portrait de Sylvette (Picasso, 1954)
Pierrot le fou (Jean-Luc Godard 1965)
 
A bout de souffle (Jean-Luc Godard, 1960)

 


Edward Hopper (1882-1967).

La maison de Psychose (Hitchcock, 1960), Nighthawks pour Les tueurs (Robert Siodmak, 1946) Les frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975) et The end of violence (Wim Wenders, 1997) et Shirley, un voyage dans la peinture d'Edward Hopper (Gustav Deutsch, 2013).

Psychose (Alfred Hitchcock, 1960)
 
Hotel Room, 1931
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Les tueurs (Robert Siodmak, 1946).
Les frissons de l'angoisse (Dario Argento, 1975).
The end of violence (Wim Wenders, 1997).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).
 
Chair car, 1965
Shirley, un voyage ... (Gustav Deutsch, 2013).

 


Amedeo Modigliani (1884-1920)

Haute Voltige (Jon Amiel, 1999)
Skyfall (Sam Mendes, 2009)

 


Juan Gris (1887-1927)

Le violon, 1916
The limits of control (Jim Jarmusch, 2009)

 


René Magritte (1898-1967)

Je t'aime je t'aime (Resnais, 1968)

 


Francis Bacon (1909-1992)

Love is the devil (John Maybury, 1998). Evocation de la tragique relation entre, Francis Bacon et George Dyer, petit malfrat de l'East End.

Dans Inception (Christopher Nolan, 2010), vision du tableau Etude pour la tête de George Dyer (1967) et dans Haute voltige (Jon Amiel, 1998)

Inception (Christopher Nolan, 2010)

Dans Haute voltige (Jon Amiel, 1999), Mac (Sean Connery) possède une collection d'oeuvres d'art contemporaines dérobées dans les musées dont Figure in movement (1978).

Haute voltige (Jon Amiel, 1999)

 


Jackson Pollock (1912-1956)

Dans Les fantômes d'Ismaël (Arnaud Desplechin, 2017), Ivan Dedalus, lors d'une première exposition Pollock dans un pays de l'Est, trouvera dans Les demoiselles d'Avignon la source d'inspiration secrète du Lavender mist de Pollock.