Le Printemps

1482
Le Printemps
Sandro Botticelli, 1482
Tempera sur bois, 205 x 305
Florence, galerie des Offices

Connu dans le monde entier comme le pendant à l'autre chef-d'oeuvre La naissance de Vénus, tous deux peints pour la villa du Castello appartenant à Laurent de Pierfrancesco de Medicis puis conservés au musée des Offices, ce tableau reflète les thèmes philosophiques et littéraires du cercle des érudits de la Renaissance. La scène païenne est peinte avec le même sérieux que si Vénus était une autre incarnation de la Vierge Marie.

Les figures mythologiques ont ainsi été identifiés (de droite à gauche) : Zéphyr courant derrière la nymphe Chloris qu'il a lui-même transformé en Flore, déesse des fleurs ; au centre, Vénus, déesse de l'amour, ici représentée comme une reine en son royaume avec Cupidon, tirant une flèche vers les trois Grâces, alors que Mercure élève le Caducée vers les nuages. Botticelli saisit la fraîcheur d'un petit matin de printemps lorsque la lumière du matin pale brille au travers de grands et vigoureux arbres déjà chargés de leurs fruits d'or; oranges ou mythiques pommes d'or des Hespérides?

Tous les critiques ne sont pas encore d'accord sur le sens de cette allégorie du printemps. On peut néanmoins y voir une allégorie de la vie, de la beauté et de la connaissance unifiés par l'amour.

Restauré en 1982

Retour à la page d'accueil de la section Beaux -Arts