Le plan peut être défini du point de l'opérateur ou du spectateur après intervention du monteur. Pour l'opérateur, il s'agit du fragment de pellicule impressionné entre le moment où le moteur de la caméra est mis en route et celui où il a stoppé. Mais le plan tourné peut être fractionné au montage, coupé aux ciseaux et la première partie collée avec un autre plan, lui-même collé avec la partie suivante du premier plan tourné.

On pourra aussi dire que le plan est le morceau de pellicule, sélectionné au montage, ayant défilé de façon ininterrompue dans la caméra, entre le déclenchement du moteur et son arrêt ou Le plan est le morceau de film tourné sans interruption et sélectionné au montage entre deux raccords.

L'analyse du plan suit habituellement celle du cadre et précède celle du montage.

Seront étudiés dans des pages spécifiques :

L'étude du raccord entre deux plans ou du fondu-enchainé entre deux plans est l'objet des premières pages spécifiques concernant le montage.