La sélection officielle du 76e Festival de Cannes , du 16 au 27 mai 2023, comprend les films en compétition et hors compétition ainsi que la sélection Un certain regard. S'y ajoutent les films de la Cinéfondation et les restaurations de films de patrimoine : Cannes Classics ainsi que, depuis 2021, Cannes Premières.

Trois sélections parallèles composent cette édition du 76e festival de Cannes, celle de la Société des réalisatrices et réalisateurs de films : La quinzaine des cinéastes, celle du syndicat français de la critique de cinéma : La semaine de la critique et celle de l’Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion : la sélection Acid.

Affiche
 
76e Festival de Cannes du 16 au 27 mai 2023
 
 
site officiel

Le jury des longs métrages est présidé Ruben Östlund entouré de Julia Ducournau,Denis Ménochet, Brie Larson,Maryam Touzani, Rungano Nyoni,Paul Dano, Atiq Rahimi et Damian Szifron.

Palme d'or : Anatomie d'une chute de Justine Triet 
Grand prix : La zone d'intérêt de Jonathan Glazer
Prix de la mise en scène : La Passion de Dodin Bouffant de Trần Anh Hùng
Prix du jury : Les feuilles mortes d'Aki Kaurismäki
Prix du scénario : Innocence de Kore-eda Hirokazu
Prix d'interprétation masculine : Kōji Yakusho pour Perfect Days de Wim Wenders
Prix d'interprétation féminine : Merve Dizdar pour Les herbes sèches de Nuri Bilge Ceylan
Caméra d'or : L'arbre aux papillons d'or de Pham Thien An
Court métrage : 27 Flóra d'Anna Buda
Prix de la critique internationale - La zone d'intérêt, Les colons et Levante

Les 21 films en compétition :

 


Hors compétition :

Séances spéciales

Séances de minuit :


UN CERTAIN REGARD
20 films avec un jury présidé par Valeria Golino, entourée de Joanna Kulig, Édgar Ramírez, Debra Granik et Benjamin Biolay

Prix Un certain regard : How to Have Sex de Molly Manning Walker

Trois premiers films  : Goodbye Julia du Soudanais Mohamed Kordofani ; Augure du rappeur congolais Baloji Tshiani ;  Les meutes du Marocain Kamal Lazraq.  


Cannes Premières

Cannes Classics

Cannes Classics honore cette année Jean-Luc Godard, mais aussi Liv Ullmann, Yasujirō Ozu, Alfred Hitchcock, Nelson Pereira dos Santos, Agnès Varda, Emir Kusturica et bien d’autres.

1 - Films de fiction en version restaurée :

Le mépris (Jean-Luc Godard, 1963),
Film annonce du film qui n’existera jamais : « Drôles de Guerres » (Jean-Luc Godard, 2023, 20')
Récit d’un propriétaire (Yasujirō Ozu, 1947)
Les sœurs Munekata ( Yasujirō Ozu, 1950)
Le retour à la raison ( Man Ray
Le Maison du docteur Edwardes ( Alfred Hitchcock, 1945)
Classes tous risques (Claude Sautet, 1960,)
Bonjour c’est moi (Frounze Dovlatian, 1965)
Le Rendez-vous des quais (Paul Carpita, 1955)
Le disque rouge (Pietro Germi, 1956)
Mississipi Blues ( Bertrand Tavernier, 1983,
Es (Ulrich Schamoni, 1966)
Le village près du ciel (Leopold Lindtberg, 1953)
Ces messieurs de la santé (Pierre Colombier, 1934)
La Dame de Constantinople ( Judit Elek, 1969,
Skeleton of Mrs. Morales ( Rogelio A. González, 1959
L’Homme au coin rose (René Mugica, 1962)
L’Amour fou (Jacques Rivette, 1967)
Caligula - The Ultimate Cut (Tinto Brass, 1979)
The Chosen One ( Aribam Syam Sharma, 1990)

2 -Documentaires

Godard par Godard (Florence Platarets, 2023)
Chambre 999 (Lubna Playoust, 1h25)
La Saga Rassam-Berri, le cinéma dans les veines (Michel Denisot & Florent Maillet, 1h30)
Liv Ullmann - A Road Less Travelled ( Dheeraj Akolkar, 2h12)
100 Ans de Warner Bros. (Leslie Iwerks, 2h, États-Unis)
Nelson Pereira dos Santos - une vie de cinéma (Aida Marques & Ivelise Ferreira, 1h42, Brésil)
Viva Varda ! (Pierre-Henri Gibert 1h07, France)
Anita (Svetlana Zill et Alexis Bloom 1h50, États-Unis)
Michael Douglas, le fils prodige (Amine Mestari 52’, France)

3- Le Cinéma de la plage

Underground (Emir Kusturica, 1995)
Thelma et Louise (Ridley Scott, 1990)
L’Été meurtrier (Jean Becker, 1983)
Le sens de la fête (Éric Tolédano & Olivier Nakache, 2017)
Flo (Géraldine Danon, 2023)
La Fureur du dragon (Bruce Lee)
Carmen (Carlos Saura, 1982)
Mars Express (Jérémie Périn, 2023)
Badlands (Terrence Malick, 1973)
L’Été en pente douce (Gérard Krawczyk, 1987)
Sarafina ! ( Darrell Roodt, 1992)
Alberto express ( Arthur Joffé, 1990)
Robot Dreams ( Pablo Berger, 2023)


La Quinzaine des cinéastes



dirigée par son délégué général, Julien Rejl

la sélection officielle de la 55e édition de cet événement cinématographique prestigieux. La Quinzaine, créée par une communauté de cinéastes, vise à promouvoir l'émergence de formes libres issues de divers horizons, en mettant l'accent sur la singularité des œuvres plutôt que sur les classifications traditionnelles.

19 longs métrages :

Séances spéciales :

Courts métrages :

 


La semaine de la critique



 Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
Jury présidé par la cinéaste Française Audrey Diwan, entoutée du directeur de la photographie portugais Rui Poças, l’acteur allemand Franz Rogowski, la journaliste indienne Meenakshi Shedde, et Kim Yutani, directrice de la programmation du Festival de Sundance.


Semaine de la critique - Tiger Stripes

13 longs métrages, 7 en compétition et 6 en séances spéciales

Séances spéciales :


Sélection Acid




site officiel

L’ACID ou Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion a été créée par 180 cinéastes au début des années 1990 suite à leur manifeste "Résister". Depuis 1993, l’ACID a sa programmation au Festival de Cannes forte de 9 longs-métrages, choisis parmi des centaines de films venus du monde entier.