Durant le confinement et le déconfinement, du 25 mars au 18 mai, je vous proposais un mail (presque) quotidien pour voir ensemble un film programmé à la télévision. Les rendez-vous de la saison 2, celle de l'automne, reprennent selon les mêmes modalités.

Je propose de nous retrouver ce jeudi à 21h05 sur F3 autour Gone girl (David Fincher, 2014)

Gone girl (David Fincher, 2014)

Gone Girl est très brillamment construit. Il utilise d'abord le montage parallèle pour décrire deux idées différentes du mariage, l'une appartenant à un passé fantasmatique, l'autre à un présent beaucoup plus terne. Sont ensuite montés en parallèle les plans de vengeance dans le passé avec les jours qui continuent de défiler dans la continuité de l'histoire racontée par Nick. C'est ensuite un montage alterné classique entre les deux lieux différents où se trouvent le mari et la femme....

Je n'en dis pas plus même si je sais bien, qu'à de rares exceptions près sans doute, vous avez tous vu et même revu ce film (souvenirs du ciné-club de l'INSEE en 2014). Mais c'est histoire aussi de vous faire patienter avant la sortie de Mank, le 4 décembre sur Netflix.

Amitiés

 

Séances précédentes :

dimanche 18 octobre : Chantons sous la pluie (Stanley Donen, 1952) ; La mariée était en noir (François Truffaut, 1967) ; mercredi 21 octobre : Moonrise kingdom (Wes Anderson, 2012) ; lundi 26 octobre : L'homme qui aimait les femmes (François Truffaut, 1977) ; jeudi 29 octobre : Terreur à l'opéra (Dario Argento, 1987) ; dimanche 1er novembre : Dead zone (David Cronenberg, 1983) ; lundi 2 novembre : Le vent se lève (Ken Loach, 2006); mardi 3 novembre, Cowboys & envahisseurs (Jon Favreau 2011) ; mercredi 4 novembre : Ava (Léa Mysius, 2017) ; jeudi 5 novembre : Le prestige (Christopher Nolan, 2006) et The house that Jack built (Lars von Trier, 2018) ; dimanche 8 novembre : Rio Lobo (1970) ; lundi 9 novembre : Transit (2018) ; mercredi 11 novembre : La prière (Cédric Kahn, 2017),mercredi 11 novembre : L'arnacoeur (Pascal Chaumeil, 2010); vendredi 13 novembre : Une valse dans les allées (Thomas Stuber, 2018), lundi 16 novembre : Cold War (Pawel Pawlikowski, 2018); Hors de prix (Pierre Salvadori, 2006), Inglorious Basterds (Quentin Tarantino, 2006); vendredi 20 octobre : Au revoir l'été (Kōji Fukada, 2013); samedi 21 octobre : Hill of Freedom (Hong Sang-soo, 2014); dimanche 22 octobre : L'échange (Clint Eastwood, 2008) ; lundi 23 octobre : Kaili Blues (Bi Gan, 2015) ; L'histoire d'Adèle H. (François Truffaut, 1975)

A bientôt.

Amitiés.

Jean-Luc Lacuve.

Retour à la page d'accueil