2001, l'odyssée de l'espace, (Stanley Kubrick,1968)
La planète des singes (Franklin J. Schaffner, 1968)

Le film de science-fiction est un sous-genre du film d'aventures où la dimension exotique, nécessaire au genre, consiste à situer l'action dans l'avenir. Le film de science-fiction exige soit la création d'une invention qui n'existe pas encore à l'époque actuelle (vaisseaux spatiaux, technique de téléportation...) soit une situation politique faisant suite à un évènement dramatique situé dans l'avenir. Le film d'aventures de science-fiction se démarque du film fantastique (partie 1) et peut se décliner en différents sous-genres (partie 2). Certaines saga de science-fiction sont devenues cultes (partie 3)

1- Science-fiction ou fantastique

La dimension technique et collective du film de science-fiction s'oppose à la dimension plus psychanalytique et intime du fantastique, genre avec lequel il importe de préciser la frontière.

La science-fiction ne relève pas du surnaturel, et se veut rationnelle. Ainsi, La Machine à explorer le temps, de H.G. Wells, est un roman de science-fiction, car le héros voyage dans le temps grâce à une machine conçue à cet effet, autrement dit grâce à un procédé technologique, certes inconnu dans l'état actuel des connaissances humaines, mais qui, étant présenté comme technologique, ne peut être qualifié de surnaturel.

Les films faisant intervenir la création de monstres (réservoir des peurs humaines) comme la saga des Aliens relèvent du genre fantastique tout comme les personnages ayant des super-pouvoirs (Superman, Batman, L'homme invisible, les quatre fantastiques....) qui sont l'occasion de réfléchir sur les frontières entre le bien et le mal.

Les deux genres peuvent coexister. Ainsi Metropolis relève de la Science-fiction avec sa ville futuriste et son organisation politique totalitaire. Mais la fabrication du robot à l'image de la femme aimée, relève du fantastique. La fabrication de monstres hybride relève en effet depuis le monstre de Frankenstein du fantastique par le franchissement de barrières éthiques entrepris par des savants fous. Dans Blade runner (Ridley Scott, 1982), situé en 2019, 37 ans après sa réalisation, l'incertitude sur l'incarnation de l'âme humaine dans la machine relève du fantastique tout comme la demande des créatures s'adressant à leur concepteur Tyrell et finissant par le tuer. En revanche, A. I. Intelligence Artificielle (Steven Spielberg, 2001) relève plus nettement de la science-fiction tout comme les films de robot où la distance avec le concepteur s'amoindrit pour se centrer sur les performances du robot.


2- Les sous genres de la science-fiction

1- les sociétés futuristes

Après-guerre nucléaire, colonisation par des extra-terrestres ou société totalitaire, le film de science fiction se rapproche parfois de la politique fiction : Aelita (Yakov Protazanov, 1924), Metropolis (Fritz Lang, 1927), La planète des singes (Franklin J. Schaffner, 1968... et ses suites), THX 1138 (George Lucas, 1971), Soleil vert (Richard Fleischer, 1973), Brazil (Terry Gilliam, 1985), Starship troopers (Paul Verhoeven, 1997), Bienvenue à Gattaca (Andrew Niccol, 1997), Matrix (A. et L. Wachowski, 1999) et V pour vendetta (James McTeigue, 2005), Les fils de l'homme (Alfonso Cuaron, 2006).

2- Space opéra et heroïc-fantaisy

La conquête de la lune est l'objet d'un des tous premiers films de science fiction, Le voyage dans la lune (Georges Méliès,1902). Cyrano de Bergerac (Histoire comique des états et empires de la lune, 1650), Rudolf Erich Raspe (Les Aventures du baron de Münchhausen, 1785), Jules Verne (De la terre à la lune, 1865, Autour de la lune), H.G. Wells (Les Premiers hommes dans la lune, 1902) avaient ouverts la voie. Reviendront sur ce thème La femme sur la lune (Fritz Lang, 1929) puis après la célébre bande dessinée par Hergé en 1954 On a marché sur la Lune et les premiers pas des hommes sur la Lune (1969), les rêves se feront plus lointains (Mission to Mars, Brian de Palma, 2000), ou carrément imaginaires, comme la Pandora de James Cameron (Avatar, 2009).

Après Les aventures du baron de Münchhausen (Georges Méliès, 1911) viendront Les aventures fantastiques du baron Münchhausen (Josef von Báky, 1943), Les Fabuleuses Aventures du légendaire baron de Münchhausen (Jean Image, 1978) Les aventures du baron de Münchhausen (Terry Gilliam, 1989). Dans la version originelle de Raspe, le baron atteint la lune porté par un boulet de canon. Ce moyen de locomotion est tout aussi farfelu que celui imaginé par Cyrano plus d’un siècle plus tôt (les fioles de rosée), mais on pense aussi, pour le recyclage de l’objet guerrier et la nécessité du canon, à l’obus de Jules Verne repris par Méliès.

Star Treck ou les épisodes de La guerre de l'étoile vont développer toutes les facettes du film d'aventure dans l'espace. 2001, l'odyssée de l'espace reste toutefois la référence cinéphilique majeure avec une fin qui relève du fantastique.

3- La venue des extra-terrestres sur terre.

la terreur qu'inspirent les aliens dans la sage du même nom releve du fantastique. Bien différents sont les films qui s'interresnt à la venue de créatures extra-trrestre qui pourraient chnager notre destin humain.

La guerre des mondes (Byron Haskin, 1953), Premier contact (Denis Villeneuve, 2016)

4 - Les robots, l'intelligence artificielle et les clones

Blade runner (Ridley Scott, 1982) société menacé par ses propres robots, les réplicants, La saga des Terminator (James Cameron, 1984) met en jeu voyage dans le temps et robots aux pouvoirs extraodinaire et relève bien de la science-fiction (voir : L'intelligence artificielle au cinéma)

 


3 - Deux grandes sagas de science-fiction

Les huit films sur La planète des singes et les sept sur Les guerres de l'étoile (Star wars) comptent parmi les plus populaires sagas de science-fiction, celles du Seigneur des anneaux ou de Harry Potter relevant du fantastique.

Les planète des singes

En 1965, Schaffner avait réalisé Le Seigneur de la guerre, avec Charlton Heston, qu'il retrouve en 1968 pour son excellent La planète des singes, d'après un roman de Pierre Boulle sur un scénario de Rod Serling, précédemment créateur et narrateur de la série La Quatrième Dimension. Franklin J. Schaffner réussit à donner une unité à un film disparate. La Planète des singes est à la fois un grand spectacle, un récit de science-fiction inquiétant, une allégorie sur les dangers de la guerre froide, et une satire inspirée de Swift qui montre un darwinisme à l'envers où des singes obscurantistes refusent de reconnaître que l'homme est leur ancêtre.

La planète des singes donna lieu à quatre suites dans les cinq ans qui suivent, souvent intéressantes mais formellement assez pauvres : Le secret de la planète des singes (1970) de Ted Post ; Les évadés de la planète des singes (1971) de Don Taylor ; La conquête de la planète des singes (1972) et La bataille de la planète des singes (1973) de J. Lee Thompson. Une série de quatorze épisodes et une version japonaise en 1987, une bande dessinée et toute une série de produits dérivés continuèrent de maintenir l'attention du public jusqu'en 2001 où Tim Burton signe une sixième Planète des singes. Le septième épisode, Planète des singes : les origines, (Rupert Wyat, 2011) reprend, en mieux, le début de l'épisode de 1972. Matt Reeves signe les huitième et neuvième épisodes : La planète des singes: L'affrontement (2014) et La planète des singes : Suprématie (2017).


Les Guerres de l'étoile.

L'univers de Star Wars se déroule dans une galaxie, théâtre d'affrontements entre les Chevaliers Jedi et les Seigneurs noirs des Sith, personnes sensibles à la Force, un champ énergétique mystérieux leur procurant des pouvoirs psychiques. Les Jedi maîtrisent le côté lumineux de la Force, pouvoir bénéfique et défensif, pour maintenir la paix dans la galaxie. Les Sith utilisent le côté obscur, pouvoir nuisible et destructeur, pour leur usage personnel et pour dominer la galaxie.

Pour maintenir la paix, une République galactique a été fondée avec pour capitale la planète Coruscant. La menace fantôme (épisode 1) provient du seigneur Sith Dark Sidious, qui masque sa véritable identité sous les traits du sénateur Palpatine, de la planète Naboo et tente de fomenter sécessions et guerres.

Dix ans après, Dark Sidious, influence le maléfique Comte Dooku, pour que de milliers de systèmes planétaires fassent sécession de la République Galactique. L'attaque des clones (épisode 2) échoue mais Palpatine se faire élire chancelier suprême de la République. Il entame alors La Revanche des Sith (épisode 3) pour éliminer les Jedi notamment en tournant l'un d'entre-eux, Anakin Skywalker, pour en faire son apprenti, Dark Vador, et de faire tomber la République, remplacée en 19 av. BY par un Empire galactique autoritaire et discriminatoire qu'il dirige.

Mais après presque vingt années (épisode 4, Un nouvel espoir), la brutalité du régime provoque l'apparition d'une opposition armée : l'Alliance rebelle. Parmi eux se trouvent les enfants jumeaux d'Anakin et Padmé, Luke et Leia, cachés dès leur naissance par les derniers maîtres Jedi. L'Alliance fête sa première victoire lors de la bataille de BY, lorsqu'une escadrille parvient à détruire l'arme absolue de l'Empire, la station spatiale Étoile Noire. En 3 ap. BY, L'Empire contre-attaque (épisode 5) en détruisant la base principale des rebelles sur la planète Hoth. Dark Vador apprend à Luke qu'il est son père. Un an plus tard, en 4 ap. BY (épisode 6, Le retour du Jedi), l'Empereur Palpatine supervise la construction d'une nouvelle station de combat en orbite autour de la lune forestière Endor. Guidée par Luke Skywalker, l'Alliance rassemble ses forces pour tenter le dernier assaut. Dans la bataille, Dark Vador redevient le Jedi qu'il était, Anakin Skywalker, et se sacrifie pour son fils en tuant Palpatine.

Trente années après la destruction de la seconde Étoile de la mort (épisode 7. le réveil de la force), Luke Skywalker, le dernier Jedi en vie, a disparu. Le Premier Ordre, né des ruines de l'Empire Galactique, fouille la galaxie pour le retrouver, tout comme la Résistance, une force militaire défendant la Nouvelle République.

Principaux films de science-fiction
       
Blade runner 2049 Denis Villeneuve U.S.A. 2017
Star Wars 8, Les derniers Jedi Rian Johnson U.S.A. 2017
La planète des singes : Suprématie Matt Reeves U.S.A. 2017
Premier contact Denis Villeneuve U.S.A. 2016
Star Wars 7, le réveil de la force J. J. Abrams U.S.A. 2015
Interstellar Christopher Nolan U.S.A. 2014
La planète des singes: L'affrontement Matt Reeves U.S.A. 2014
La planète des singes : les origines Rupert Wyat U.S.A. 2011
Les fils de l'homme Alfonso Cuaron U.S.A. 2006
V pour vendetta James McTeigue U.S.A. 2005
Star wars 3, La revanche des Sith Georges Lucas U.S.A. 2005
La guerre des mondes Steven Spielberg U.S.A. 2004
Matrix reloaded A. et L. Wachowski U.S.A. 2002
Minority report Steven Spielberg U.S.A. 2002
Star wars 2, L'attaque des clones Georges Lucas U.S.A. 2002
Ghost of Mars John Carpenter U.S.A. 2001
La planète des singes Tim Burton U.S.A. 2001
A. I. Intelligence Artificielle Steven Spielberg U.S.A. 2001
Matrix A. et L. Wachowski U.S.A. 1999
Star wars 1, la menace fantôme Georges Lucas U.S.A. 1999
Bienvenue à Gattaca Andrew Niccol U.S.A. 1997
Starship troopers Paul Verhoeven U.S.A. 1997
Le cinquième élément Luc Besson U.S.A. 1997
Terminator 2 James Cameron U.S.A. 1991
Abyss James Cameron U.S.A. 1988
Dune David Lynch U.S.A. 1984
Terminator James Cameron U.S.A. 1984
Star wars 6, le retour du Jedi Richard Marquand U.S.A. 1983
Blade runner Ridley Scott U.S.A. 1982
Star wars 5, L'Empire contre-attaque Irvin Kershner U.S.A. 1980
Superman Richard Donner U.S.A. 1978
Star wars 4, un nouvel espoir Georges Lucas U.S.A. 1977
Zardoz John Boorman G.-B. 1974
Soleil vert Richard Fleischer U.S.A. 1973
La bataille de la planète des singes J. Lee Thompson U.S.A. 1973
La conquête de la planète des singes J. Lee Thompson U.S.A. 1972
Orange mécanique Stanley Kubrick U.S.A. 1971
Les évadés de la planète des singes Don Taylor U.S.A. 1971
Le secret de la planète des singes Ted Post U.S.A. 1970
La planète des singes Franklin J. Schaffner U.S.A. 1968
2001, l'odyssée de l'espace Stanley Kubrick U.S.A. 1968
Le voyage fantastique Richard Fleischer U.S.A. 1966
Les survivants de l'infini Joseph M. Newman U.S.A. 1955
La guerre des mondes Byron Haskin U.S.A. 1953
La femme sur la lune Fritz Lang Allemagne 1929
Metropolis Fritz Lang Allemagne 1927
Aelita Yakov Protazanov Russie 1924
Le voyage dans la lune Georges Méliès France 1902