Blade runner 2049

2017

Avec : Ryan Gosling (Officier K), Harrison Ford (Rick Deckard), Jared Leto (Niander Wallace), Ana de Armas (Joi), Sylvia Hoeks (Luv), Robin Wright (Lt. Joshi), Dave Bautista (Sapper Morton), Mackenzie Davis (Mariette), Carla Juri (Dr. Ana Stelline), Hiam Abbass (Freysa). 2h43.

Carton : "2018 : Après une mutinerie sanglante causée par une équipe de combat Nexus 6 dans une colonie spatiale, les Réplicants sont déclarés illégaux sur Terre et risquent la peine de mort s'ils sont retrouvés. Après la mort de son fondateur Eldon Tyrell, la Tyrell Corporation lance la production de Nexus 8 pour les colonies. Le climat de la Terre se détériore. A la suite d’une explosion électromagnétique, le Blackout, qui a plongé le monde dans le noir pendant de semaines, les données électroniques sont corrompues ou détruites. Internet n'existe plus ; on est revenu à un monde analogique. Les désastres écologiques et militaires ont plongé la Californie dans un crépuscule automnal permanent. Le niveau de la mer a augmenté. Un mur massif a été construit le pour protéger Los Angeles de la mer. Los Angeles est encore plus inhabitable qu'avant et remplie de pauvreté et de maladie. Les humains qui n'étaient pas assez riches pour partir pour les colonies sont laissés à eux-mêmes. Les approvisionnements alimentaires se font de plus en plus rares. Les autorités gouvernementales interdisent la production de Réplicants. Les modèles Nexus 6 sont tous désactivés en raison de leur durée de vie programmée de 4 ans. Les modèles Nexus 8, à la durée de vie plus longue, doivent être "retirés". Certains choisissent de fuir et se cacher pour survivre. Niander Wallace, un scientifique visionnaire, permet au monde de sortir de la crise mondiale initiée par le Black Out grâce à la production d'aliments de synthèse. Son entreprise, Wallace Corporation, prend une ampleur qui va au-delà de la planète Terre puisqu'elle se développe aussi dans les colonies. Il fait l'acquisition de ce qui reste encore de la Tyrell Corporation, améliore l'ingénierie générique pour créer des Réplicants plus obéissants et contrôlables.  L'interdiction de production de Réplicants est levée. Wallace lance une nouveau modèle perfectionné, le Nexus 9."

L'agent K est envoyé dans une mission de routine pour "retirer" un modèle Nexus 8 du nom de Sapper Morton. Lors de leur conversation, celui-ci évoque avoir assisté à un miracle. Il refuse de se rendre et un combat démarre entre les deux. L'agent K est blessé mais il réussit à neutraliser son adversaire. Alors qu'il s'apprête à partir, il fait inspecter par le robot de sa voiture le sol sous un arbre où il a découvert, gravée à la base du tronc, une date : 20/06/1921.

K rentre au LAPD avant le déclanchement d’un nouvel orage magnétique. Il récite l’habituel code qui permet de vérifier son obéissance et sa docilité. En dépit de cela, collègues et voisins humains le traire de "Sale peau de robot". K rentre chez lui où l’attend Joy, une intelligence artificielle installée chez lui, dont le seul but dans la vie est de l'aimer.

De retour au LAPD, K apprend  que dans la malle se trouvait le squelette  d'une femme Réplicant. Ce qui pourrait changer la face du monde c’est que cette Réplicante semble être morte en donnant naissance à un enfant. Jusqu'alors, aucun Réplicant n'avait donné naissance à un être vivant.

K est abordé par Mariette, une Réplicante qui travaille pour la mystérieuse Freysa et qui cache un récepteur dans sa veste.

Joshi est inquiéte, si la naissance d'un androïde était connue cela pourrait pousser les androïdes à se rebeller. K est donc chargé par Joshi de retrouver et d'éliminer l'enfant. Avant cela, il rentre chez lui avec un cadeau pour Joy. Il a acheté avec la prime du retrait du Nexus 8, un transmetteur d’ondes qui permet d’embarquer l’intelligence artificielle de Joy et de la sortir de leur appartement. Joy en est émue mais leur étreinte toute virtuelle est interrompue par Joshi qui lui ordonne de visiter le laboratoire de Wallace Corporation, le nouveau conglomérat qui fabrique les Réplicants.  Il apprend des archives numériques que L'enfant, un garçon, a été placé dans un orphelinat pour le protéger.

Au retour, une connexion charnelle s’initie entre K, Joy et Mariette.

K rend visite à l’orphelinat caché dans la décharge à ciel ouvert qu'est devenu le sud de Los Angeles. Les enfants y travaillent à la récupération des matériaux.  K se souvient que c’est là, qu'enfant, il tenta d'échapper à ses poursuivants et cacha le cheval de bois. Il le retrouve, caché dans une vieille chaussette avec la date du 10-06-2021 gravée. Joy le pousse à s’appeler Joe. Et s'il était l'enfant ? Et s'il n'était pas un simple Réplicant ?

K rencontre le docteur Ana Stelline, spécialiste de l'introduction de souvenirs dans les Réplicants, afin de savoir si les souvenirs qu'il a en tête sont réels ou des créations. Lorsqu'elle voit les souvenirs de K liés au cheval en bois, elle confirme, bouleversée, les larmes aux yeux, que ces souvenirs sont réels. K pense alors être l'enfant secret, le premier enfant qu'un androïde ait jamais eu.

Malgré son obligation d'obéissance, Il ment au lieutenant Joshi en disant s'être occupé de l'enfant. Il sait son temps compté avant d'être arrêté et il part à la recherche de Deckard. Ayant fait examiné le bois du cheval, il sait le retrouver dans les restes de Las Vegas, cité déchue et radioactive. K rencontre Deckard, dans un vieil hôtel. Deckard avoue avoir abandonné l'enfant pour le protéger, malgré son amour.

Luv tue Joshi et part sur les traces de K. Elle capture Deckard et laisse K au sol, après une lutte acharnée mais vaine des deux hommes. Au cours de cet affrontement, Luv "tue" Joy, l'intelligence artificielle en écrasant le transmetteur d'ondes.

Deckard se retrouve  confronté à Wallace. Celui-ci souhaite poursuivre les innovations pour ses créations, qu'il appelle "des anges" et souhaite comprendre comment il est possible de permettre à des Réplicants de donner naissance, afin de disposer lui-même de cette possibilité. Il menace Deckard de le torturer sur les colonies pour découvrir son secret, avec des armes dont il ne peut même pas imaginer l'existence. Il lui présente également une version recréée de Rachel, mais celle-ci a les yeux marron alors que "sa Rachel" avait les yeux verts. Wallace la tue aussitôt comme s'il ne s'agissait que d'un objet, et Deckard est embarqué par Luv pour le faire parler sur les colonies.

Dans le même temps, K est récupéré par Mariette et conduit à Freysa. K découvre qu'elle était présente lors de la naissance à l'enfant "miracle" et qu'elle a contribué à le cacher avec Sapper. Il découvre avec stupéfaction qu'il s'agit d'une fille et pas d'un garçon. Contrairement à qu'il pensait, il n'est pas l'enfant. Il comprend alors que l'enfant n'est autre que le Docteur Ana Stelline. Elle a été bouleversée parce qu'elle a reconnu ses propres souvenirs dans l'agent K.

K apprend que Freysa prépare une armée pour mener une rébellion de Réplicants. Celle-ci lui demande de tuer Deckard pour protéger son secret. K retrouve alors Luv et Deckard. Après avoir éliminé cette dernière, K conduit Deckard à sa fille, Ana. Blessé, il s'allonge sur les marches à l'entrée du bâtiment. 

Le premier Blade Runner était un film fantastique sur la quête d'identité. Denis Villeneuve ne cesse de faire des clins d'œil à son illustre prédécesseur. Pauvrement mis en scène, ces références ne sont que des pistes jamais creusées. Même manque d'épaisseur dans les pistes que Villeneuve propose sur la famille que Deckard forme dorénavant avec Ana, et peut-être K.

Une succession de pistes explorées les unes après les autres

Le premier Blade Runner était un film fantastique sur la quête d'identité, de la part des Nexus 6, de Rachel, et surtout de Deckard, qui s'interrogeaient sur leur humanité. Etait-elle due à leurs émotions, à la compassion, à l’amour, au rôle des souvenirs, même implantés artificiellement ? Rachel et Deckard, probables uniques modèles de Nexus 7, expérimentés par Tyrell, contrairement aux autres Réplicants, n'étaient pas supposés connaitre leur vraie nature mais penser qu'ils étaient humains. Croire qu’on est humain serait la première condition de l’humanité.

K aussi s’interroge sur son humanité. Il semble s’accommoder de sa vie misérable, mais aspire à davantage : à libérer Joy du cadre étroit de leur appartement. Le cadeau du transporteur d'ondes qui permet à Joy de sortir sous la pluie puis de voyager pourrait être une piste romanesque si Joy ne mourrait pas presque aussitôt. De même, l'idée de l'incarner pour faire l'amour dans Mariette, dans une sorte de "plan à trois" offrait une épaisseur aux personnages, hélas vite refermée. Ne reste que des idées un peu abstraites, abordées successivement pour être aussitôt abandonnées : Les humains ont une âme ; ils ont été désirés et aimés à leurs naissance, peut-être même ont ils une conscience politique qui pourrait les amener à se sacrifier pour une idée.

Des personnages et des décors

Rachel revient sous forme d'ange mais est abattue immédiatement ; l'enjeu sur les souvenirs, implantés ou non, est un peu obscur. K aurait été la couverture d'Ana d'où, peut-être, le fait qu'on lui ait implanté les souvenirs de sa "soeur".

Les décors post-apocalyptiques sont convaincants au début, la nature devenue grise. Ils le sont moins dans les couleurs ocres de Las Vegas et ses statues en ruine, habituel mauvais goût de la ville, mais filmées avec complaisance : lentement et avec emphase musicale.

Dépourvu d'une intrigue suffisamment trouble, et d'une dimension fantastique, Blade Runner 2049 est un simple film de science-fiction.

Jean-Luc Lacuve, le 11 octobre 2017.