Vaudou
1943
(I Walked with a Zombie). Avec : James Ellison (Wesley Rand), Frances Dee (Betsy Connell), Tom Conway (Paul Holland), Edith Barrett (Mrs. Rand), James Bell (Dr. Maxwell), Christine Gordon (Jessica Holland), Darby Jones (Carrefour), Theresa Harris (Alma). 1h09.

Betsy, une jeune infirmière, est appelée à Saint-Sébastian, dans les îles des Caraïbes, pour s'occuper de Jessica Holland qui souffre d'une forme très rare de paralysie mentale. Elle tombe amoureuse de Paul, le mari de Jessica, bien qu'elle soit courtisée par Wesley Rand, le demi-frère de ce dernier.

Persuadée que Paul est toujours amoureux de sa femme, Betsy, de son propre chef, emmène Jessica à une cérémonie vaudoue dans l'espoir de lui faire retrouver ses esprits. Ses efforts sont vains, mais elle a la surprise d'y rencontrer Mrs. Rand, la mère de Paul et Wesley qui s'est initiée aux rites vaudous pour faire admettre la médecine moderne.

Les relations entre Paul et Wesley s'enveniment de plus en plus, le second reprochant au premier l'état de sa femme qu'il avait menacé de violence si elle le quittait pour lui. Il en arrive même à le dénoncer à la police qui va mener une enquête lorsque Mrs Rand révèle son secret : c'est elle qui, par le vaudou, est responsable de la transformation de Jessica en zombie. Quand celle-ci, femme manipulatrice et maléfique lui avait annoncé sa volonté de quitter Saint-Sébastian avec Wesley, elle avait été prise de colère et avait supplié les dieux vaudou de la transformer en zombie. Prise de remords en rentrant chez elle, elle n'avait pu que constater la fièvre maligne qui s'était emparé de Jessica. La police ne croit pas à son explication mais les deux frères qui se souviennent de l'état comateux de Jessica sont persuadés qu'elle est bien une morte vivante

Wesley tue Jessica pour la libérer de sa malédiction de morte-vivante, et, poursuivi par un zombi, Carrefour, qui veut récupérer le corps de Jessica, il se sacrifie en se noyant dans la mer avec elle. Betsy restera avec Paul à Saint-Sébastian.

Magnifique sortie de Betsy accompagnée de Jessica, nymphe botticellienne élancée, aérienne et maléfique, voile effleurant les feuillages lorsqu'elle répond à l'appel des sorciers vaudous. La sortie est signalée par un travelling, exceptionnel dans ce film économe en mouvements d'appareils, d'une quarantaine de secondes.

L'appel de Carrefour
Le printemps, Sandro Botticelli

Le tableau L'île des morts (Arnold Böcklin, 1896) accroché dans la chambre de Jessica et que l'on voit dans trois séquences distinctes est prémonitoire de son destin. Toutefois alors que dans le tableau, c'est Charon qui conduit le mort vers l'île, c'est Wesley qui ici semble sortir Jessica de l'île pour la conduire dans la mer purificatrice.

Tableau dans la chambre de Jessica
L'île des morts, Arnold Böcklin, 1896

Superbe mise en scène de la mort de Jessica avec le montage alterné des sorciers plantant l'aiguille vaudou pendant que Wesley se penche sur le corps de Jessica dans lequel il a enfoncé l'une des flèches du saint Sébastien, emblème du jardin colonial. La fuite vers la plage est digne des grands moments où la mer joue son rôle de grande purificatrice avant l'anéantissement dans la mort, assimilée à une délivrance.

   

 

Test du DVD

Editeur : Editions Montparnasse. Août 2013. Nouveau master restauré, version originale, sous-titres français.

L'un des sept DVD de la 14e vague des Classiques de la RKO.

Retour à la page d'accueil

Genre : Fantastique
Thème : Le tableau au cinéma
dvd chez Carlotta Films