L'homme léopard
1943

(The Leopard Man). Avec : Dennis O'Keefe (Jerry Manning), Margo (Clo-Clo), Jean Brooks (Kiki Walker), Margaret Landry (Teresa Delgado), Tuulikki Paananen (Consuelo Contreras), Isabel Jewell (Maria), James Bell (Dr. Galbraith), Abner Biberman (Charlie How-Come). 1h06.

Kiki Walker, chanteuse qui se produit au cabaret d'une petite ville du Nouveau Mexique, ambitionne de voler la vedette à Clo Clo, la danseuse aux castagnettes. Son ami et impresario, Jerry Manning, a un soir une idée en apparence géniale : la faire entrer en scène - alors que Clo Clo danse - tenant en laisse un léopard noir ! Évidemment, le public est affolé et n'a d'yeux que pour Kiki et son léopard. Clo-Clo refuse toutefois de s'en laisser compter et, avec ses castagnettes, affole le léopard qui s'échappe.

La même nuit, une jeune fille, Teresa, est déchiquetée par l'animal. Jerry se sent responsable et participe aux vaines battues menées par Roble, l'officier de police, avec l'aide du docteur Galbraith, conservateur du musée local et spécialiste des fauves.

Peu après la mort de Teresa, une autre jeune fille, Consuelo, subit le même sort alors qu'elle attendait son fiancé Raoul dans une allée du cimetière. Jerry est convaincu que l'assassin n'est pas le léopard : Galbraith lui a affirmé que l'animal, trop peureux, n'a pu rester en ville et a certainement fui dans la sierra. Galbraith persuade Charlie How-Come, propriétaire du félin, qu'il se prend peut-être pour son léopard. Celui-ci, accablé par sa possible folie, demande à être emprisonné.

Clo Clo dont l'amie Maria lui a prédit aux cartes une fin atroce après avoir reçu de l'argent d'un homme riche, séduit un riche touriste qui lui donne cent dollars. En rentrant chez elle, elle perd son argent et, comme, elle retourne le chercher succombe à son tour sous les "griffes" de l'assassin. Charlie est innocenté et découvre le cadavre du léopard.

Jerry et Kiki s'apprêtent à partir pour Chicago mais, pleins de remords pour la situation qu'ils en en partie causée, décident de rester jusqu'à ce qu'ils aient élucidé l'affaire. Jerry soupçonne fortement Galbraith d'être un détraqué et monte un piège avec Kiki comme appât. Le dément, qui s'identifiait au léopard en fuite, avoue les meurtres de Consuelo et de Clo Clo avant d'être abattu par Raoul.

Dernier des trois films produits par Val Lawton avec Jacques Tourneur à la réalisation après La féline et Vaudou, L'homme léopard est aussi le moins bon des trois.

L'attaque de Térésa, dans les dix premières minutes, est pourtant un sommet de mise en scène. Le moment de terreur sous le pont dû aux yeux brillants du félin est suivi de la mort hors champ puisque la mère de Teresa ne parvient pas à ouvrir la porte, sous laquelle une tache de sang finit par couler.

Pour le reste, ni la philosophie de Galbraith sur le manque de connaissance des mécanismes humains comparable à une balle sur un jet d'eau, ni la répétition de l'as de pique à chaque fois que Maria tire des cartes parviennent à renouveler l'image du destin à l'œuvre dans ce film noir. La folie de Galbraith est par ailleurs peu explicitée et les dialogues, notamment entre Kiki et Jerry bien plats.

 

Test du DVD

Editeur : Editions Montparnasse. Août 2013. Nouveau master restauré, version originale, sous-titres français.

L'un des sept DVD de la 14e vague des Classiques de la RKO.

Retour à la page d'accueil

Genre : Film noir
dvd chez Carlotta Films