né en 1939
22 films
1
5
5
histoire du cinéma : Pointes de présent

Cinéaste américain d'origine italienne, né le 7 avril 1939 à Détroit (Michigan). Fils du compositeur et chef d'orchestre, Carmine Coppola. En 1948, avec une caméra 16 mm que lui ont offert ses parents, il réalise divers petits films d'amateur qu'il interprète également. Il écrit une comédie musicale à quinze ans, puis divers scenarii dont un obtiendra un prix en 1962. En 1960, il s'inscrit à l'école de cinéma de l'UCLA. (University of California, Los Angeles). Roger Corman l'engage dans ses équipes. De 1962 à 1968, tour à tour assistant, directeur de la photographie, ingénieur du son, parfois producteur ou réalisateur de seconde équipe, il apprend à faire du cinéma "rapide et économique". Corman lui permet de diriger son premier grand film en Irlande, alors qu'il est réalisateur de seconde équipe sur The young racers. Ce sera Dementia 13.

À partir de 1966, il collabore à plusieurs scenarii de films importants comme Propriété interdite de Sydney Pollack, Paris brule-t-il ? de René Clément, Patton de Franklin J. Schaffner et Gatsby le magnifique de Jack Clayton.

En 1968, la Warner Bros lui confie la direction de La vallée du bonheur, l'une des dernières comédies musicales de Fred Astaire, "ce genre de film qu'on appelle "un succès avant qu'il sorte", précise-t-il.

Pour réagir contre ce genre de production, il part tourner avec une petite équipe Les gens de la pluie durant un voyage itinérant, une oeuvre attachante et fort personnelle qui n'obtiendra qu'une audience restreinte. Tout en poursuivant parallèlement des activités théâtrales, Coppola fonde en 1968 la société "The American Zoetrope" qui produira notamment Les gens de la pluie, THX 1138 et Americain graffiti de Georges Lucas. Puis la "Director's Company" en 1971, en association avec Peter Bogdanovitch et William Friedkin.

En 1972, la Paramount lui propose de diriger Le Parrain qu'il accepte à cause de la dualité italo-américaine du sujet. Personne ne croyait au succès du film qui lui apporte une gloire colossale et une fortune inespérée. Les producteurs l'autorisent à diriger un film plus personnel auquel il tient depuis longtemps à la condition expresse de terminer Le parrain 2 à la Noël 1974. Coppola réalise une oeuvre plus modeste mais particulièrement fascinante, Conversation secrète qui lui apporte cette fois la consécration culturelle sous la forme de la Palme d'Or à Cannes 1974.

À son tour Le Parrain 2 recueille un immense succès commercial et populaire. Puis c'est l'extraordinaire aventure cinématographique d'Apovalypse now. Commencé en mars 1976 aux Philippines, le tournage sera le théâtre de nombreux événements politiques et sociaux. La femme de Francis Ford Coppola publiera d'ailleurs un journal sur le sujet. Dès lors, il est facile de prévoir que chaque nouveau film de ce cinéaste sera un événement.

Le tournage particulièrement éprouvant d'Apocalypse now amène pourtant Francis Coppola à faire retraite pendant près de trois ans. En 1982, il est de retour avec Coup de coeur, une comédie musicale très novatrice, pour laquelle il fait appel aux technologies les plus avancées de l'époque. La splendeur visuelle de la photographie et des décors, ainsi que la qualité des chansons de Tom Waits, ne suffisent pourtant pas à emporter l'adhésion du public.

Le réalisateur poursuit ses recherches esthétiques en tournant coup sur coup deux films adaptés des romans de S. E. Hinton, Outsiders et Rusty James (ce dernier dans un somptueux noir et blanc). Ces chroniques intimistes d'une jeunesse à la dérive sont louées par la critique pour leur sensibilité et la présence d'une pléiade de futures vedettes (Mickey Rourke, Matt Dillon, Patrick Swayze, Nicolas Cage, Tom Cruise, Rob Lowe, Emilio Estevez, Larry Fishburne) leur confère au fil des années le statut d'oeuvres-cultes.

Peu après, Coppola retourne au grand spectacle avec une comédie musicale d'un style plus traditionnel, Cotton club. À travers les destins croisés d'un certain nombre de gangsters et d'entertainers, il retrace de façon extrêmement colorée et vivante l'âge d'or du célèbre cabaret de Harlem. Peggy Sue s'est mariée nous montre Kathleen Turner (nommée aux Oscars pour son interprétation) ramenée vingt ans en arrière après un évanouissement. Le film abonde en détails authentiques et les notations sur les adolescents des années soixante sonnent étonnamment juste.

Cette même année 1986, le réalisateur perd son fils Gian-Carlo dans un accident de hors-bord. Sous le coup du chagrin, il tourne l'élégiaque Jardins de pierre, sur la mort d'un jeune combattant au Viêt-nam et le vide que ce deuil crée dans son entourage. Il aborde ensuite la biographie de Preston Tucker, mythique constructeur de voitures des années quarante, incarné avec talent et énergie par Jeff Bridges. Nombre de critiques remarquent les similitudes entre la carrière de cet artiste visionnaire en butte aux grands consortiums industriels, et le parcours de Coppola lui-même dans le monde du cinéma.

Après avoir réalisé, conjointement avec Martin Scorsese et Woody Allen, un des sketches de New York Stories (co-écrit par sa fille Sofia), il met en chantier le très attendu troisième volet du Parrain. Seize ans après Le parrain 2, nous retrouvons Michael Corleone (Al Pacino) malade et vieillissant, tentant de conférer à sa fortune bâtie sur le crime un semblant de légitimité. Winona Ryder, qui devait incarner la fille du Don, étant tombée malade, Coppola confie le rôle à Sofia (aperçue bébé dans le premier Parrain). Cette décision lui sera beaucoup reprochée et explique en partie le score relativement modeste du film aux Oscars (trois nominations : film, réalisateur et second rôle pour Andy Garcia). Il n'en demeure pas moins que cette ouvre parachève une saga dont l'importance dans la carrière de Coppola ne peut être sous-estimée.

En 1992, Coppola s'attaque à un des grands classiques du fantastique, Dracula. Le titre original souligne sa volonté de fidélité au roman de Bram Stoker, mais le style flamboyant de sa mise en scène est immédiatement reconnaissable. En dépit de l'interprétation de Gary Oldman, Winona Ryder et Anthony Hopkins, le film ne recevra d'Oscars que pour les costumes, les maquillages et les effets sonores.


Après quatre ans d'activités essentiellement vinicoles (ses vignobles de Californie sont réputés), il revient au cinéma avec une comédie, Jack, l'histoire d'un enfant de dix ans (Robin Williams) qui vieillit trop vite et L'Idéaliste avec Matt damon.

Oscar 1973 du meilleur film et du meilleur scénario pour Le Parrain. Palme d'Or 1974 pour Conversation Secrète. Oscar 1975 du meilleur film et du meilleur réalisateur pour Le Parrain 2. Palme d'Or 1979 pour Apocalypse Now. En 1996, il préside le 49e Festival de Cannes

Bibliographie :

Filmographie :

1963 Dementia 13

Avec : William Campbell (Richard Haloran), Luana Anders (Louise Haloran), Bart Patton (Billy Haloran), Mary Mitchel (Kane). 1h15.

En Irlande, une série de meurtres à la hache dans un chateau provoque la terreur dans une famille au mystérieux secret.

   
1967 Big Boy

(You're a Big Boy Now). Avec : Elizabeth Hartman (Barbara Darling), Geraldine Page (Margery Chanticleer), Peter Kastner (Bernard Chanticleer), Rip Torn (I.H. Chanticleer), Michael Dunn (Richard Mudd). 1h35.

Bernard, dix neuf ans pataud complexé et maladroit a un souci majeur : les femmes. Il rêve encore aux séduisantes actrices inaccessibles. Il dédaigne les avances de la gentille Anny. Il rencontre Barbara la vedette d'un cabaret minable et tente de la séduire

Comédie glauque psychédélique et étrange, voix off de commentaire intemporelle ou légèrement décalé.

   
1968 La vallée du bonheur
(Finian's rainbow). Avec : Fred Astaire (Finian McLonergan), Petula Clark (Sharon McLonergan), Tommy Steele (Og the Leprechaun), Don Francks (Woody Mahoney). 2h21
   
1969 Les gens de la pluie
(The rain people). Avec : James Caan (Jimmy Kilgannon), Shirley Knight (Natalie Ravenna), Robert Duvall (Gordon), Marya Zimmet (Rosalie), Tom Aldredge (Mr. Alfred), Laurie Crews (Ellen). 1h41.
   
1972 Le Parrain

Avec : Marlon Brando (Don Vito Corleone), Al Pacino (Mike Corleone), James Caan (Sonny Corleone), Robert Duvall (Tom Hagen). 2h58.

Août 1945. Le Parrain, Don Vito Corleone, préside le mariage de sa fille Connie avec un jeune Bookmaker et en profite pour mener ses affaires. Le puissant patriarche a trois fils : Sonny, un fils impulsif, Fredo, faible et hésitant, et Mike, héros de la guerre. Sollozzo avec l'appui de la famille Tattaglia, vient demander à Don Vito de participer avec lui au trafic de drogue. Don Vito s'y oppose formellement, alors que son propre fils Sonny se révèle favorable au projet. Sollozzo tente alors de faire abattre Don Vito afin de pouvoir négocier avec Sonny. Mais Don Vito, bien que gravement touché, survit à ses blessures. Michael, le frère cadet de Sonny, identifie les commanditaires de cet attentat, et riposte en tuant Sollozzo et McCluskey, le chef de la police, son complice.Michael opère ensuite un repli stratégique en Sicile. Il épouse Apollonia, une jeune Sicilienne, mais celle-ci est tuée par une explosion qui le visait. Celui-ci retourne alors à New York. Sonny est mort, mitraillé dans un guet-apens à un péage d’autoroute, et Don Vito a fait la paix avec toutes les autres familles de la Mafia. Michael épouse Kay Adams et s'apprête à prendre le succession de Don Vito. Ayant découvert que c’est son beau-frère Carlo qui attiré Sonny dans un traquenard, il le fait abattre. Don Vito meurt brutalement et Michael prend la direction de la famille au moment où celle-ci est menacée par les anciens rivaux de son père. Michael mène alors une guerre sans pitié contre ces derniers : durant le baptême de l’un de ses neveux, il fait assassiner simultanément tous les ennemis de la famille Corleone, dont la suprématie est restaurée. Il est à son tour, devenu le "Parrain", auquel tous viennent rendre hommage...

   
1974 Conversation secrète

(The conversation). Avec : Gene Hackman (Harry), John Cazale, Allen Garfield.

Dans la surveillance privée, Harry, solitaire et glacé, est un as. Mais voilà qu'en espionnant, visuellement et auditivement, un couple dans un parc, il se persuade que les photos et les enregistrements qu'il va fournir à son employeur vont provoquer un meurtre...

   
1974 Le Parrain 2

Avec : Robert de Niro (Don Vito Corleone), Al Pacino (Michael Corleone), James Caan (Sonny Corleone), Robert Duvall (Tom Hagen). 2h55.

Le parrain 2 est la suite du parrain. Mais, paradoxe, il en est également la première partie, racontant de nombreux faits se déroulant avant le début du premier film. En effet, si nous assistons à l'intronisation et à la prise de pouvoir du fils de Vito Corleone, Michael, un retour en arrière nous fait découvrir quels étaient les débuts de ce fameux Vito, émigré sicilien....

   
1979 Apocalypse now

Avec : Marlon Brando, Robert Duvall, Martin Sheen, Frederic Forrest, Dennis Hopper, Albert Hall. 2h30.

1969 à Saïgon, le capitaine Willard apprend du général Corman qu'il doit partir tout de suite pour le Cambodge. Sa mission est de supprimer le colonel Kurtz qui, retranché dans un temple avec des milliers d'hommes sous ses ordres, fait la guerre pour son propre compte. Willard embarque donc sur un petit patrouilleur et remonte un fleuve vietnamien. Durant le voyage, marqué par la folie guerrière des hommes, il étudie le dossier du colonel Kurtz, sa future victime, et s'identifie peu à peu à lui. Parvenu au repaire de Kurtz, Willard est emprisonné. Puis Kurtz essaye de justifier ses méthodes avant de le libérer, résigné. Kurtz est exécuté par Willard qui repart dans la nuit avant que le camp ne soit bombardé.

   
1982 Coup de coeur

(One from the eart). Avec : Frederic Forrest, Teri Garr, Nastassja Kinski, Raul Julia, Harry Dean Stanton.

Hank et Frannie vivent depuis cinq ans ensemble. Elle travaille dans une agence de voyages. Il est ferrailleur et petit vendeur d'objets en tous genres. Lorsqu'il rentre le soir, il met les pieds sous la table. Elle lui fait remarquer qu'il prend du ventre et qu'ils ne font plus beaucoup l'amour.

   
1982 Rusty James

(Rumble fish). Avec : Matt Dillon, Mickey Rourke, Diane Lane, Dennis Hopper, Diana Scarwid, William Smith

Sur les murs de Tulsa cette inscription "Motorcycle Boy règne" témoigne d'un passé encore proche et de la légende d'un chef de bande au temps de la dangereuse ivresse des bagarres collectives entre adolescents de la rue. Aujourd'hui "Motorcycle Boy" est parti, seul, vers l'Ouest. Son frère, Rusty James, délaissé par un père alcoolique, est prêt à le remplacer. Mais s'il en a l'ambition, il n'a cependant pas l'aura d'un chef incontesté. Un soir, acceptant le défi de Biff Wilcox, un chef de bande rival, Rusty James retrouve son frère. Celui-ci lui sauve la vie et le soigne d'une mauvaise blessure..

   
1982 Outsiders

(The outsiders). Avec : C. Thomas Howell, Matt Dillon, Ralph Macchio, Patrick Swayze, Rob Lowe, Diane Lane, Emilio Estevez. 1h40.

Les années 60, à Tulsa en Oklahoma. Ponyboy et Sodapop vivent sans parent, sous la responsabilité de leur frère Darrel, dans une maison délabrée qui sert aussi de refuge à leurs copains. Tous trois appartiennent aux " Greasers ", jeunes délinquants, écorchés vifs, issus des milieux pauvres. Fiers de leurs cheveux longs et de leur coiffure gominée, ils règnent en maître sur leur quartier et se déplacent en bande pour riposter aux attaques des " Socs ", fils de bourgeois aux belles voitures, qui viennent des quartiers riches...

   
1984 Cotton club

Avec : Richard Gere, Gregory Hines, Diane Lane, Lonette McKee, Bob Hoskins. 2h08.

Harlem, 1928. L'un des cabarets les plus huppés, le "Cotton Club", vit au rythme du jazz, dans une atmosphère de prohibition et de début de krach. Les destinées de deux jeunes hommes, l'un cornettiste, blanc, Dixie Dwyer, l'autre, danseur de claquettes, noir, Sandman Williams, vont graviter autour de cette boîte.

   
1986 Captain EO

Avec : Michael Jackson (Captain EO), Anjelica Huston (The Supreme Leader), Dick Shawn (Commander Bog), Tony Cox (Hooter). 0h17.

Le capitaine EO et l'équipage de son vaisseau spatial ont pour mission d'aller offrir un cadeau à une méchante reine extraterrestre, la Supreme Leader. Le Captain EO déclare à créature étrange qu'il est en mesure de voir sa beauté cachée. Il lui suffit d'entendre sa chanson....

   
1986 Peggy Sue s'est marriée

(Peggy Sue got married). Avec : Kathleen Turner, Nicolas Cage, Barry Miller, Catherine Hicks, Joan Allen, Jim Carrey

1985. Peggy Sue et sa fille regardent d'un œil distrait Charlie Bodell faire ses pitreries sur le petit écran. En instance de divorce d'avec Charlie, elle n'a pas vraiment le cœur à se préparer et à assister à la Fête des anciens du lycée de Buchanan. Devant une assistance nombreuse, Peggy Sue, dans sa robe des années 60, fait un triomphe. Elle est élue reine de la soirée. Elle vient à peine d'être sacrée sur le podium, qu'elle s'évanouit ! Le réveil est pénible, car Peggy Sue se rend compte qu'elle se retrouve vingt-cinq ans en arrière, dans son passé d'étudiante, en 1960...

   
1987 Jardins de pierre

(Gardens of stone). Avec : James Caan, Anjelica Huston, James Earl Jones.

Le cimetière National d'Arlington, en Virginie, est un de ces "jardins de pierre" qui servent de dernière demeure aux héros des guerres passées. Aujourd'hui on y rend les derniers hommages à une quinzaine de soldats tués au Viêt-nam. Le sergent Clell Hazard, présent à la cérémonie, se souvient.Il y a à peine un an, Jackie Willow arrivait à Fort Myer. Fils de sergent, naïf et idéaliste, il rêvait de faire carrière dans l'armée et de défendre son pays.

   
1988 Tucker
Avec : Jeff Bridges (Preston Thomas Tucker), Joan Allen (Vera Tucker), Martin Landau (Abe Karatz / Voix de Walter Winchell), Frederic Forrest (Eddie Dean), Mako (Jimmy Sakuyama). 1h50.
 
1989 La vie sans Zoé.

Episode de New York Stories, film à sketches de Woody Allen (Oedipus Wrecks), Francis Ford Coppola (Life without Zoe), Martin Scorsese (Life Lessons). 2h04.

Zoé, fille d'une photographe (Charlotte) et d'un flûtiste (Claudio) en instance de divorce, vit dans un palace new-yorkais, dorlotée par tout le personnel. A l'occasion d'un cambriolage, elle découvre une boucle d'oreille, offerte à son père par une princesse orientale, dont le mari est très jaloux. Tandis que ses parents entreprennent de se réconcilier, elle profite d'un bal masqué pour rendre discrètement le bijou à sa propriétaire.

   
1990 Le Parrain 3

Avec : Al Pacino, Diane Keaton, Talia Shire, Andy Garcia, Eli Wallach, Joe Mantegna, Sofia Coppola. 2h40

New York, 1979. A cinquante ans passés, Michael, patriarche du clan Corleone, souhaite prendre ses distances à l'égard de la pègre. Il a réinvesti sa fortune, malhonnêtement acquise, dans des activités légales comme la banque ou l'immobilier et multiplie les donations aux bonnes oeuvres. ..

   
1992 Dracula

Avec : Gary Oldman, Winona Ryder, Anthony Hopkins, Keanu Reeves, Richard E. Grant, Cary Elwes. 2h05.

Depuis quatre siècles, le comte Dracula survit dans son inquiétant château de Transylvanie avec le souvenir de son amour pour Elisabeta, qui se suicida après l'avoir cru mort durant la Croisade contre les Infidèles, dont il revint pourtant victorieux. La douleur l'a conduit alors à renier Dieu et à se consacrer définitivement au Mal : il est devenu un buveur de sang, un vampire, défiant le temps et les règles morales....

   
1996 Jack

Avec : Robin Williams (Jack Charles Powell), Diane Lane (Karen Powel), Brian Kerwin (Brian Powell), Jennifer Lopez (Miss Marquez), Bill Cosby (Lawrence Woodruff), Fran Drescher (olores 'D.D.' Durante) 1h53.

Un enfant de dix ans (Robin Williams) qui vieillit trop vite

   
1997

L'idéaliste

(The rainmaker). Avec : Matt Damon (Rudy Baylor), Danny DeVito (Deck Shifflet), Claire Danes (Kelly Riker), Jon Voight (Léo F. Drummond),. 2h15.

Jeune et plein d'illusions, Rudy Baylor se lance dans la carrière d'avocat à Memphis, ville regorgeant de confrères plus retors les uns que les autres. Après avoir tenté en vain d'entrer dans un cabinet respectable, il est engagé par le douteux Bruiser Stone, qui lui donne comme mentor Deck Shifflet, un pittoresque " para-avocat " habile à recruter des clients sur le lieu des accidents et jusque dans les chambres des hôpitaux...

   
2007

L'homme sans âge

(Youth without youth). Avec : Tim Roth (Dominic Matei), Alexandra Maria Lara (Laura / Veronica), Bruno Ganz (P. Stanciulescu). 2h04.

938, en Roumanie. Dominic Matei, un vieux professeur de linguistique, est frappé par la foudre et rajeunit miraculeusement. Ses facultés mentales décuplées, il s’attelle enfin à l’oeuvre de sa vie : une recherche sur les origines du langage.

   
2009

Tetro

Avec : Vincent Gallo (Tetroi), Maribel Verdú (Miranda), Alden Ehrenreich ('Bennie Tetrocini), Klaus Maria Brandauer (Carlo). 2h07.

Tetro est un homme sans passé. Il y a dix ans, il a rompu tout lien avec sa famille pour s'exiler en Argentine. A l'aube de ses 18 ans, Bennie, son frère cadet, part le retrouver à Buenos Aires. Entre les deux frères, l'ombre d'un père despotique, illustre chef d'orchestre, continue de planer et de les opposer...

   
2011

Twixt

Avec : Val Kilmer (Hall Baltimore), Bruce Dern (Bobby LaGrange), Elle Fanning (V), Ben Chaplin (Edgar Allan Poe). 1h29.

Un écrivain sur le déclin arrive dans une petite bourgade des États-Unis pour y promouvoir son dernier roman de sorcellerie. Il se fait entraîner par le shérif dans une mystérieuse histoire de meurtre dont la victime est une jeune fille du coin. Le soir même, il rencontre, en rêve, l'énigmatique fantôme d'une adolescente prénommée V...