Ordre admistrato-alphabétique :
Ordre nord-est - Sud-ouest
(sur notre carte)
1 Municipalité de Beijing 0 Heilongjiang
2 Municipalité de Tianjin 1 Liaoning
3 Municipalité de Shanghai 2 Municipalité de Beijing
4 Municipalité de Chongqing 3 Shanxi
5 Rég. aut. de Mongolie-Intérieure 4 Sichuan
6 Région autonome du Guangxi 5 Municipalité de Chongqing
7 Région autonome du Tibet 6 Hubei
8 Région autonome du Ningxia 7 Guizhou
9 Région autonome du Xinjiang 8 Yunnan
10 Rég. admin. spéc. de Hong Kong 9 Jiangsu
11 Rég. admin. spéciale de Macao 10 Municipalité de Shanghai
12 Anhui 11 Zhejiang
13 Fujian 12 Fujian
14 Gansu 13 Guangdong
15 Guangdong    
16 Guizhou    
17 Hainan    
18 Hebei    
19 Heilongjiang    
20 Henan    
21 Hubei    
22 Hunan    
23 Jiangsu    
24 Jiangxi    
25 Jilin    
26 Liaoning    
27 Qinghai    
28 Shaanxi    
29 Shandong    
30 Shanxi    
31 Sichuan    
32 Yunnan    
33 Zhejiang    
Chine du Nord

0- Province de Heilongjiang:
ville de Harbin :
Black coal (Diao Yinan, 2014)
Black coal (Diao Yinan, 2014)

1- Province du Liaoning:
ville de Shenyang :
A l'ouest des rails (Wang Bing, 2002)
A l'ouest des rails (Wang Bing, 2002)

2-Beijing
(Pekin) :
La Chine (Antonioni, 1972), The world : (Jia Zhang-ké, 2004)
La Chine (Antonioni, 1972)
The world : (Jia Zhang-ké, 2004)
3- Province de Shanxi :
Ville de Fenyang :
Xiao Wu artisan pickpocket , Platform , Useless
(Jia Zhang-ke, 1997, 2000 et 2007)
Xiao Wu artisan pickpocket (Jia Zhang-ke, 1997)
Platform (Jia Zhang-ke, 2000)
Useless (Jia Zhang-ke, 2007)
Blind shaft (Li Yang)
L'argent du charbon (Wang Bing, 2007)

 

 

Chine du centre

4- Province du Sichuan :

Le Sichuan est une région très montagneuse, et l'accès à cette province a toujours été difficile. Ses sommets hauts de 6 000, voire 7 000 mètres, plus anciens que ceux de l'Himalaya tout proche, émergent d'une couche brumeuse et humide qui favorise le développement d'une végétation particulièrement épaisse. Historiquement connue comme le "grenier à blé " de la Chine, grâce à son climat et à un système d'irrigation millénaire mais encore efficace, c'est l'une des principales provinces chinoises en termes de production agricole. Le grain, incluant le riz et le blé, reste la production principale et la plus rentable, ce qui plaça la Chine au 1er rang en 1999. La récolte commerciale inclut les agrumes, la canne à sucre, la pomme de terre douce, la pêche et le raisin. Le Sichuan dispose aussi du plus large rendement de porc parmi toutes les provinces et le deuxième plus grand rendement de cocons de vers à soie en Chine. On y trouve des réserves de pandas.

En 2006, Jia Zhang-ké tourne dans la ville de Fengjie à l'Est, en amont du barrage des Trois-Gorges, pour Still Life. Il filmera ensuite Chengdu, la capitale de la province dans 24 city (2008). Quelques mois plus tard, le séisme du 12 mai 2008 à quelques dizaines de kilomètre au nord de Chengdu fera 70 000 victimes. Il sera évoqué avec des images d'archives dans Buddha mountain (Li You, 2010).

ville de Fengjie (en amont du barrage des Trois-Gorges) :
Still Life
(Jia Zhang-ké, 2006)
Chengdu, capitale de la province : 24 city (Jia Zhang-ké, 2008)

4 - municipalité autonome de Chongqing :

Chongqing, surnommée la ville-montagne, après avoir été longtemps l'une des principales villes de la province intérieure du Sichuan est devenue municipalité autonome, détachée de la province du Sichuan, alors la plus peuplée de toutes les provinces chinoises, en 1997. La principale cause de ce changement de statut est la gestion du lac du barrage des Trois-Gorges, et en particulier du déplacement et du relogement des personnes riveraines du fleuve (la ville de Fengjie, ci-dessus, a été détruite et engloutie). La municipalité dépend directement de la direction centrale du Parti communiste chinois.

La superficie de la municipalité autonome de Chongqing est de 82000 km2, équivalent du Benelux ou de l’Autriche. En 2017, 34 Millions d’habitants vivent dans l’agglomération de Chongqing (soit la plus grande agglomération du monde) dont 14 Millions d’habitants dans la ville de Chongqing qui ne comptait que 5 Millions d'habitants en 2005 et croit encore de 300 000 personnes par an. Le taux de croissance du PIB de la municipalité autonome est de 10% par an. En 2015, les migrants non enregistrés étaient estimés à 8,8 millions de personnes, dont environ 4,9 millions dans la zone urbaine, et 3,9 millions d'entre-eux travaillant et vivant dans d'autres centres urbains de moindre importance dans les limites de la municipalité.

 

Ville de Chongqing : Fantasia
(Wang Chao, 2014)
Chongqing : Derniers jours à Shibati
(Hendrick Dusollier, 2017)
La municipalité est à la fois un grand port fluvial et un centre commercial, industriel et culturel très important de la Chine tout entière. Aujourd’hui, Chongqing est l’une des villes qui croît le plus vite au monde. Après avoir développé l’est du pays, le gouvernement chinois a décidé de donner un coup d’accélérateur aux provinces occidentales. Il crée ici, dans ce qui doit devenir le Chicago de la Chine, la porte vers l’Ouest.


5-Povince de Hubei :

de la province est marqué par l'aval du barrage des Trois-Gorges sur le Yangzi Jiang (anciennement nommé Yang-Tsé ou fleuve bleu) que l'on voit dans Stille Life (Jia Zhang-ké, 2006) et Paysages manufacturés (Jennifer Baichwal, 2006)

A l'est de la province se situe Wuhan, la capitale (2e ville la plus peuplée du pays, 9,1 millions d'habitants en 2010, sur le Yangzi Jiang), lieu de l'action de Mystery (Lou Ye, 2012)

Pont de Wuhan
Mystery (Lou Ye, 2012)

 


 


6-Povince de Guizhou
La province du Guizhou est située au sud de la Chine. Montagneux et assez difficile d'accès, le Guizhou a été pendant des siècles une des régions les plus pauvres de Chine. Kaili est une ville-district, chef-lieu de la préfecture autonome de Qiandongnan. son climat subtropical humide lui vaut une pluie régulière (environ 170 jours par an) et le soleil y est rare. La rivière de Wuyang parcourt 95 km, de Huangping à Zhenyuan, pour finallement se jeter dans la rivière de Yuanjiang dans la province du Hunan.
Shanghai dreams (Wang Xiaoshuai, 2005)
Kaili blues (Bi Gan, 2015)

Dans les années 60 et 70 des centaines de milliers de Chinois furent déplacés des grandes villesvers des campagnes perdues, avec les usines dans lesquelles ils travaillaient. Ils devaient former des gens là-bas puis revenir dans leur mégalopole. Mais les familles déracinées seront de fait condamnées à y rester ad vitam. Expatriés de Shanghai, perdus dans la province de Guizhou au tout début des années 80, la famille Wu. Quihong est la fille d'un ouvrier. Adolescente timide et soumise elle subit la pression du sentiment de ratage qui habite ses parents : floués, trompés, ils ne supportent plus de vivre dans cette région reculée...


7- Province du Yunnan:

Le Yunnan (littéralement : « Sud des nuages ») est une province du sud-ouest de la Chine. Frontalier du Viêt Nam, du Laos et de la Birmanie, il regroupe des populations de diverses appartenances ethniques (25 minorités nationales). Le Yunnan se distingue par une grande diversité ethnique et culturelle. Les Han représentent plus de 60 % de la population, de nombreuses autres nationalités sont présentes dans la province. Elles ont parfois des particularités marquées, ainsi les Naxi, environ 320 000 personnes, possèdent une langue et une écriture propres. Les Mosuo (80 000 personnes) et les Aini ont une structure sociale matriarcale. Lors du rattachement du Tibet à la République populaire de Chine, une large partie des plateaux tibétains a été rattachée au Yunnan, et avec eux une population de 120 000 Tibétains (minorité zang).Région essentiellement montagneuse, le Yunnan reste peu avancé sur le plan économique, malgré le développement du tourisme.

En 2005, Wang Bing durant la préparation du tournage du Fossé avait lu un roman chinois contemporain, une fresque historique en partie autobiographique, se déroulant dans le Yunnan qui lui donne en vie de visiter la région. Par hasard sur le chemin, il rencontre trois jeunes sœurs qui jouent au bord de la route. Il les interroge et est profondément choqué de la situation misérable dans laquelle elles vivent. Ainsi, lorsqu'en 2010, il reçoit une commande d'Arte avec un sujet libre, il propose de réaliser un documentaire sur ces trois sœurs. Ce sera d'abord un film, Les trois soeurs du Yunnan (2012) qui reçoit de nombreuses récompenses dans les festivals avant d'êre une version courte pour Arte, Seules dans les montagnes du Yunnan (2013). Toujours en 2013, Wang Bing réalise A la folie, après avoir passé trois mois dans un hopital psyhiatrique de la région.

 

 

Chine côtière
8- Province du Jiangsu
Nanjing (Nankin) : Nuits d'ivresse printanière, (Lou Ye, 2009)

La francisation, Nankin, provient des missionnaires jésuites français du XVIIe siècle et ne tient pas compte du changement de prononciation qui survint pendant la dynastie Qing et qui transforma le [k] devant un [i] en la consonne notée j en pinyin.
Nankin ou Nanjing, littéralement "capitale du Sud" par rapport à Pékin "capitale du Nord", immédiatement en amont du delta du Yangzi Jiang, le premier fleuve chinois, est la capitale de la province chinoise du Jiangsu. La ville compte aujourd'hui plus de sept millions d'habitants. Elle a joué un rôle considérable dans l'histoire chinoise. La prise de la ville par les Japonais en 1937 s'accompagna d'un massacre de grande ampleur.

 


9- Shanghai
:
La Chine (Antonioni, 1972), Suzhou river, (Lou Ye, 1999), I wish I knew (Jia Zhang-ke, 2010)

Shanghai est la ville la plus peuplée de Chine et constitue aussi l'une des plus grandes mégapoles du monde avec plus de dix-huit millions d'habitants (2009). Elle est située près de l'embouchure du Yangzi Jiang, à l'est de la Chine. Shanghai est située sur la rivière Huangpu, et se compose donc de deux parties distinctes, Puxi et Pudong (qui signifient respectivement à l'ouest et à l'est du Pu). La ville s'est développée tout d'abord exclusivement à Puxi mais depuis quelques années, sous l'impulsion du gouvernement, Pudong est devenu une zone de construction de hautes technologies où les entreprises et autres gratte-ciel se multiplient. L'avenue Nanjing (cinq kilomètres) fut autrefois la grande artère de la concession dite étrangère. Elle est considérée maintenant comme le vrai centre de Shanghai et elle offre souvent dans sa partie ouest, près du fleuve, le spectacle d'une indescriptible cohue de piétons. Le paysage urbain se transforme rapidement depuis quelques années.

Gene Thierney à jamais déchue dans Shanghai, ville de folies (Joseph von Sternberg, 1941), Rita Hayworth en Elsa Bannister, perfide, associée au nom de cette ville dans La dame de Shanghai (Orson Welles, 1946) avaient déjà tout fait pour que Antonioni puisse dire, au début de la trosième partie de La Chine (1972) que Shanghai est souvent associée aux gangsters et au trafic de drogue. Lui-même dira que "Si Pékin est la capitale de l'idéal révolutionnaire, Shanghai est le plus bel exemple de lutte et de changement" et sera attentif aux aspects modernes et archaïques de la ville. Il donne l'impression de vouloir saisir les derniers témoignages de l'ancienne ville qui seront bientôt effacés par la modernité.

Suzhou river (Lou Ye, 1999), décrit un quartier abandonné de la ville au sein d'une fiction romantique évoquant Hitchcock. Le Shanghai de l'invasion japonaise de 1942 sert de décors à L'Empire du soleil (Steven Spielberg, 1987). Lust, caution (Ang Lee, 2007) se déroule en grande partie à Shanghai en 1942 lors de l'occupation japonaise. Mission impossible 3 (J. J. Abrams, 2006) revient sur les décors des pagodes du jardin Wu. Dans I wish I knew (2010) Jia Zhang-ke s'intéresse tout particulièrement aux habitants du Shanghai de 1949 obligés de fuir à Taiwan ou Hong-Kong. Il réintègre ainsi ces deux territoires à la grande cité de Chine.

Shanghai dans La Chine ( Michelangelo Antonioni, 1972)
Shanghai dans Suzhou river, (Lou Ye, 1999)
Shanghai dans I wish I knew (Jia Zhang-ke, 2010)

10 et 11 -Provinces de Zhejiang et Fujian :
Paysages manufacturés (Jennifer Baichwal, 2006)

 

 


12- Province de Guangdong :
ville de Guangzhou (Canton) : Useless (Jia Zhang-ke, 2007)

Situé dans le sud du pays, le Guangdong est éloigné de Beijing (Pekin) et des grands centres politiques traditionnels. Il présente des spécificités assez marquées. Sa langue majoritaire, le cantonais, se distingue clairement du mandarin. La province a connu une croissance économique particulièrement rapide depuis les années 1980. Frontalière de Hong Kong, elle constitue un centre économique d'importance nationale. Elle comprend deux des plus grandes villes chinoises : Guangzhou (Canton), la capitale provinciale, et Shenzhen, ainsi qu'une grande partie de la Mégalopole du delta de la Rivière des Perles.

La province du Guangdong est la province la plus riche de Chine. Elle contribue à environ 12 % de la richesse nationale. Le Guangdong possède trois des zones économiques spéciales de la République populaire de Chine, c'est-à-dire Shenzhen, Shantou et Zhuhai. L'activité économique est principalement secondaire et tertiaire. La province de Canton absorbe plus de la moitié des investissements étrangers en Chine. Les salaires sont supérieurs de deux à trois fois à la moyenne nationale chinoise. En 2005, le PIB total a été de 479,2 milliards de yuans, et le PIB par habitant de 57 491 yuans4. En 2009, le PIB a atteint 3900 milliards de dollars, soit un montant équivalent à celui de la Turquie. La région possède aussi la 2e place boursière de Chine, la Bourse de Shenzhen, avec une capitalisation de plus de 5600 milliards de dollars.

Foshan (The grandmaster, Wong kar-wai, 2013) un million d'habitants est située dans le delta de la rivière des Perles, au sud-ouest de Guangzhou, et à une centaine de kilomètres de Hong Kong et Macao. Elle fait partie de la mégalopole chinoise du delta de la Rivière des Perles. Les températures douces et les pluies suffisantes ont fait de cette région une zone de terres fertiles depuis les temps anciens.

Ressource internet : China-Folio.
Retour à la page d'accueil