Robert Wise est né à Winchester dans l'Indiana, le 10 septembre 1914. Il entre dans l'industrie cinématographique en 1933 et devient à partir de 1939 l'un des monteurs les plus réputés de l'époque, collaborant notamment avec Orson Welles pour Citizen Kane (1940) et La splendeur des Amberson (1942). En 1944, il remplace Gunther Von Fritsch jugé trop lent par le producteur Val Lewton, sur le plateau de La malédiction des hommes chats.

Très vite, il devient par son sens du rythme dans le découpage, sa maîtrise dans l'agencement des séquences, un réalisateur au professionnalisme envié, touchant à tous les genres avec un rare bonheur. A partir de 1961, Robert Wise entre dans une autre catégorie de cinéastes : les champions du box-office. Après West side story, dirigé en collaboration avec le chorégraphe Jerome Robbins, qui remporte 11 Oscars, il signe en 1965 la célèbre Mélodie du bonheur l'une des plus fabuleuses recettes de toute l'histoire du cinéma qui gagne également cinq Oscars. Star Trek fut également un succès considérable. Le réalisateur français Jean-Pierre Melville considérait Robert Wise comme son maître.

Robert Wise est mort le 14 septembre 2005 à Los Angeles, à l'âge de 91 ans.

Filmographie :

1944 La malédiction des hommes chats

(The curse of the cat people) Avec : Ann Carter (Amy Reed), Simone Simon (Irena Reed), Kent Smith (Oliver Reed). 1h10.

Amy, une petite fille solitaire et rêveuse, fuit la réalité familiale trop contraignante à son goût. Grâce à un anneau magique, elle trouve une amie qui ressemble étrangement à la première épouse défunte de son père. Le rêve et la réalité se rejoindront pendant une nuit de Noël.

   
1944 Mademoiselle Fifi

Avec : Simone Simon (Elisabeth Rousset), Kurt Kreuger (Lt. von Eyrick dit 'Fifi'), Alan Napier (le Comte de Breville), Helen Freeman (la Comtesse de Breville), Jason Robards Sr. (un grossiste en vin). 1h19.

1870. La Normandie est occupée par les Prusses. Une diligence fuit cette invasion étrangère avec à son bord des notables et une jeune femme. Un prussien retient la diligence en otage jusqu'à ce que la jeune femme accepte d'aller dîner avec lui...

   
1945 Le récupérateur de cadavres

(The body snatcher). Avec : Boris Karloff (John Gray), Bela Lugosi (Joseph), Henry Daniell (Toddy MacFarlane). 1h17.

Edimbourg, XIX ème siècle. Le docteur MacFarlane fait appel aux services du voleur de cadavres Gray pour les besoins de ses expériences médicales. Malheureusement ce dernier, faute de cadavres frais, va rapidement trouver une nouvelle source d’approvisionnement terriblement macabre…

   
1946 A game of death
Avec : John Loder (Rainsford), Audrey Long (Ellen), Edgar Barrier (Eric Kreiger), Russell Wade (Robert). 1h12.
   
1946 Criminal court
Avec : Tom Conway (Steve Barnes), Martha O'Driscoll (Georgia Gale), June Clayworth (Joan Mason), Robert Armstrong (Vic Wright). 1h00.
   
1947 Né pour tuer

(Born to Kill). Avec : Claire Trevor (Helen Brent), Lawrence Tierney (Sam Wilde), Walter Slezak (Albert Arnett), Phillip Terry (Fred Grover), Audrey Long (Georgia Staples).1h32

Sur le point de partir de Reno après avoir obtenu son divorce, Helen Brent découvre Laury Palmer et son ami Danny, deux de ses compagnons d'hôtel, assassinés. Pour éviter toute publicité scandaleuse qui risquerait de compromettre ses relations avec son fiancé, le riche industriel Fred Grover, elle omet de prévenir la police. Dans le train qui la ramène à San Francisco, elle fait la connaissance de Sam Wild, un homme violent vers lequel elle se sent irrésistiblement attirée. Toutefois, ne voulant pas perdre la sécurité financière que représente Fred, elle ne répond pas à ses avances. Jaloux, Sam s'immisce petit à petit dans la vie d'Helen et finit par épouser Georgia, sa soeur de lait, qui a hérité de la fortune familiale. Mais, très rapidement, Sam délaisse son épouse et courtise de nouveau Helen. Un jour, cette dernière reçoit la visite d'un détective privé, Albert Arnett, envoyé par Mrs. Kraft, sa logeuse à Reno, qui lui apprend que Sam Wild est l'assassin de Laury et Danny. Secrètement amoureuse du criminel, Helen tente d'acheter son silence. Mais Sam, en proie à une crise de violence, commet un nouveau meurtre : son ami Marty qui, pour l'aider, voulait assassiner Mrs. Kraft. Abandonnée par Fred, Helen se trouve dans l'impossibilité de payer à Arnett les 15 000 dollars qu'il réclame pour son silence. Le détective révèle ce qu'il sait à la police. Pris au piège, aux abois, Sam tue Helen avant d'être abattu à son tour.

   
1948 Mystère à Mexico

(Mystery in Mexico). Avec : William Lundigan (Steve Hastings), Jacqueline White (Victoria Ames), Tony Barrett (Carlos). 1h06.

Inspecteur d'assurances, Steve Hastings est envoyé par sa société à Mexico afin de retrouver la trace de Glen Ames, agent disparu alors qu'il enquêtait sur un mystérieux vol de bijoux. Il entreprend de filer la Sœur de Glenn, la charmante Victoria, en espérant qu'elle le conduira jusqu'aux bijoux...

   
1948 Ciel rouge

(Blood on the Moon). Avec : Robert Mitchum (Jim Garry), Barbara Bel Geddes (Amy Lufton), Robert Preston (Tate Riling), Walter Brennan (Kris Barden), Phyllis Thaxter (Carol Lufton).1h28.

En route vers le Texas, Jim Garry est arrêté par les hommes de l'éleveur John Lufton en lutte contre les fermiers qui empêchent son bétail de sortir de la réserve indienne où il risque d'être confisqué par l'armée. Sans pour autant être convaincu de la neutralité de Jim, Lufton le laisse partir... En fait, Jim a été engagé comme homme de main par son vieil ami Rilling qui a combiné un plan astucieux avec l'agent des affaires indiennes Pindalest pour s'approprier les bêtes de Lufton à vil prix. Rilling est aidé dans ses agissements par la propre fille aînée de Lufton, Carol, qui est amoureuse de lui et ne se doute pas du but poursuivi par son amant. Révolté par les méthodes expéditives de Rilling, Jim se joint aux défenseurs de Lufton et grâce à une ruse, enlève Pindalest et diffère ainsi le délai de confiscation. Poursuivi par Rilling, il se réfugie chez Barden, un fermier allié de Lufton où il est rejoint par Amy, la soeur de Carol.' Après une nuit de siège, Jim réussit à abattre Rilling. Réalisant que celui-ci les avait dupés dans son seul intérêt, les fermiers se réconcilient avec Lufton et Jim songe à s'établir dans la région en compagnie d'Amy...

   
1949 Nous avons gagné ce soir

(The Set-up). Avec : Robert Ryan (Bill "Stoker" Thompson), Audrey Totter (Julie Thompson), George Tobias (Tiny). 1h12.

Devant la salle de boxe Paradise City. Des spectateurs achètent des billets pour les combats de la soirée. Sur une affiche, le programme : "Stoker" Thompson contre "Tiger" Nelson. Dans un café, Tony, l'entraîneur de Stoker, discute avec Danny un petit malfrat : tout est réglé, Stoker "se couchera" comme convenu...

   
1950 Les rebelles de fort Thorn

(Two flags west). Avec : Joseph Cotten (Col. Clay Tucker), Linda Darnell (Elena Kenniston), Jeff Chandler (Maj. Henry Kenniston), Cornel Wilde (Capt. Mark Bradford), Dale Robertson (Lem), Jay C. Flippen (Sgt. Terrance Duey). 1h32.

Fin 1864 alors que la guerre civile fait encore rage mais que le Sud commence à s'essouffler. Dans un camp de prisonniers yankee de l’Illinois, le Capitaine Bradford propose à ses soixante prisonniers commandés par le colonel Tucker de les libérer sur parole à condition qu’ils s’engagent au sein de l’armée de l’Union pour aller combattre les Indiens. Ils refusent dans un premier temps mais finissent par accepter dans le secret espoir de pouvoir s'évader plus tard.

Au Nouveau Mexique, ils arrivent au Fort Thorn dirigé par le Major Kenniston, un officier aigri du fait d’être coincé dans cet arrière-poste alors qu’il aurait rêvé de gloire au combat. Il reçoit ces renforts avec soulagement mais cela ne l’empêche pas dans le même temps de prendre ses nouveaux soldats en grippe, haïssant tout autant les "rebelles" que les Peaux Rouges.

Devant braver les brimades et les moqueries sans broncher, Tucker et ses hommes espèrent bien déserter à la première occasion ; elle leur est offerte quant on leur donne pour mission d’accompagner un convoi vers la Californie qu’ils sont chargés d’escorter jusqu’aux frontières de l’Etat. Elena, la veuve du frère du major Kenniston, en profite pour s’éclipser avec la caravane, ne pouvant plus supporter les avances pressantes de son beau-frère. Ayant constaté sa présence en tant que passagère clandestine, Tucker, la ramène au fort pour s’attirer la confiance de Kenniston et pouvoir plus facilement par la suite lui fausser compagnie avec ses hommes, qu’il espère bien conduire de nouveau au combat pour la victoire du Sud. En effet, il a rencontré dans la région des agents confédérés infiltrés qui tentent de faire la jointure entre le Texas et le Pacifique pour fendre le blocus qui étrangle l’armée sudiste. Alors qu'une autre mission leur est confiée, les confédérés en profitent pour se faire la malle ; mais à mi-parcours, on leur apprend que Fort Thorn est encerclé par les Indiens qui souhaitent se venger de l'assassinat par Kenniston du fils du chef de la tribu. Quelle décision prendre ? Continuer à fuir ou revenir sauver les habitants du fort ?...

   
1950 Secrets de femmes

(Three Secrets). Avec : Eleanor Parker (Susan Adele Connors Chase), Patricia Neal (Phyllis Horn), Ruth Roman (Ann Lawrence), Frank Lovejoy (Bob Duffy), Leif Erickson (Bill Chase). 1h38.

Un petit avion de tourisme loué par le couple Peterson s'est écrasé sur le mont Thunder. Une équipe de reconnaissance en avion repère l'épave et découvre qu'un enfant de cinq ans, Johnny, est encore vivant... Journaliste avide de sensationnel, Hardin apprend qu'il s'agit d'un enfant adopté à l'institution " Le Refuge". Johnny est né le 15 septembre 1944 et trois femmes se sont séparées de leur fils ce jour-là : Susan Chase, Phyllis Horn et Ann Lawrence qui attendent anxieusement à l'hôtel tandis qu'une équipe de sauveteurs s'apprête à partir pour atteindre l'épave. Enceinte d'un officier de marine, Susan abandonna son enfant pour épouser l'avocat Bill Chase. Journaliste de renom, Phyllis Horn a tout sacrifié à son métier, y compris l'enfant qu'elle attendait de son mari, qui venait d'obtenir le divorce. Ann Lawrence enfin, était une reine de Broadway; elle a tué son amant, un producteur célèbre, qui voulait l'abandonner. Condamnée à la prison, elle confia son garçon au " Refuge". La cordée de secours a réussi à sauver l'enfant. Entre-temps, Hardin a découvert que Johnny était le fils d'Ann. Mais celle-ci décidera de le confier à Susan qui est la seule à avoir un vrai foyer...

   
1951 La maison sur la colline

(House on Telegraph Hill). Avec : Richard Basehart (Alan Spender), Valentina Cortese (Victoria Kowelska), William Lundigan (Marc Bennett), Fay Baker (Margaret), Gordon Gebert (Christopher), Steven Geray (Dr. Burkhardt). 1h33.

Libérée du camp de détention de Belsen, la Polonaise Victoria Kowelska demande asile aux États-Unis et prend le nom d'une de ses amies morte en détention, Karin Dernakova, dont le fils Chris, qu'elle n'a jamais connu, est élevé par une tante de San Francisco. À New York, Victoria réussit à convaincre le liquidateur testamentaire de la tante Sophie, qui vient de mourir, qu'elle est bien Karin. Elle se voit donc confier la garde de l'enfant dont Alan Spender était le tuteur, et hérite d'une grosse fortune. Devenue l'épouse de Spender, Victoria s'installe dans la maison familiale à San Francisco et gagne la confiance de Chris, élevé par sa gouvernante, Margaret, qui fut la maîtresse de Spender. Pourtant, le bonheur de Victoria n'est pas parfait : plusieurs incidents étranges se produisent et elle manque se tuer dans sa voiture, dont les freins ont été sabotés. De plus en plus méfiante à l'égard de son mari, elle s'ouvre de ses craintes au major Marc Bennett, qu'elle a connu à l'époque de sa libération. Pendant ce temps, toutes ses tentatives pour se débarrasser de Victoria et de Chris afin d'entrer en possession de l'héritage ayant échoué, Spender décide d'empoisonner le jus d'orange que sa femme prend régulièrement le soir. Mais Victoria, méfiante, échange les verres et c'est Spender qui s'empoisonne. Accusé de meurtre, Victoria est innocentée par le témoignage de Margaret, qui s'était opposée au plan de son amant parce qu'il voulait attenter à la vie de Chris. Marc et Victoria uniront leurs destinées pour assurer au jeune garçon une jeunesse heureuse.

   
1951 Le jour où la terre s'arrêta

(The Day the Earth Stood still). Avec : Michael Rennie (Klaatu/Carpenter), Patricia Neal (Helen Benson). 1h32.

La Terre est le théâtre d'un événement sans précédent : une soucoupe volante se pose dans un parc public de Washington. L'armée cerne aussitôt l'engin. Ses occupants sont au nombre de deux : Klaatu, un homme semblable aux Terriens, et Gort, un robot aux dimensions colossales....

   
1952 The captive city
   
   
1952 Destination Gobi
En novembre 1944, pour faciliter la navigation de la flotte américaine dans le Pacifique, l'état-major décide d'établir une station météo à l'extrême ouest du désert de Gobi. Six hommes commandés parle premier maître Sam McHale et le capitaine Wyatt installent " Argos VI " dans l'oasis de Tcheng-Huang. Peu après, une tribu mongole dirigée par Keng-Tu vient camper à proximité. Mais les Japonais bombardent le camp et tuent le capitaine. Prenant la tête du détachement McHale décide de traverser le désert pour rejoindre la côte située à 1200 kilomètres. Dans ce but il conclut un accord avec Keng-Tu : son aide contre une forte récompense Habillés en nomades, les Américains réussissent à tromper la vigilance des soldats nippons. Mais, parvenus près d'une petite ville de la côte, ils sont livrés aux occupants par KengTu. C'était pour mieux leur permettre, la nuit suivante, de s'approprier une jonque armée d'un vieux canon. Après avoir réussi à couler la vedette lancée à leurs trousses, Keng-Tu, Sani et ses hommes parviennent enfin à Okinawa. Quelques jours plus tard, un avion de l'US Air Force ramène au coeur du désert de Gobi KengTu et ses hommes, auxquels l'armée américaine a offert des selles neuves et des couvertures brodées aux armes de la First Mongol Cavalry.
   
1952 Something for the birds
   
   
1953 Les rats du désert

(The desert rats). Avec : Richard Burton (Tammy MacRoberts), James Mason (Rommel), Robert Newton (Tom Bartlett). 1h28.

Tobrouk, avril 1941. Rommel poursuit son irrésistible avance vers le canal de Suez. Le capitaine anglais MacRoberts a été désigné pour prendre en charge un détachement de nouvelles recrues australiennes inexpérimentées. Il y retrouve l'un de ses amis, Bartlett, un alcoolique, instituteur dans le civil. Mais son sens aigu de la discipline est très mal accepté par ses hommes...

   
1953 Mon grand
  (So Big).
   
1954 La tour des ambitieux
(Executive Suite). Avery Bullard, président de l'entreprise Tredway, vient d'être terrassé par une crise cardiaque... Dès lors, les cinq sous-directeurs pressentis pour sa succession vont s'affronter dans une lutte sans merci. Frederick Alderson est un homme honnête et fidèle dans ses amitiés, il ne se sent pas l'homme de la situation. Josiah Dudiey, poussé par son ambitieuse maîtresse Eva Bardeman, est un pleutre, incapable de prendre une décision. Jesse Grimm, désabusé, s'estime trop vieux pour briguer le poste. McDonald Walling, ingénieur enthousiaste et sincère, ne souhaite pas s'enfermer dans un bureau : c'est un homme actif qui s'intéresse passionnément aux problèmes de fabrication. Loren Phineas Shaw, enfin, est un financier sans scrupules prêt à tout pour satisfaire son ambition.
   
1955 Hélène de Troie
(Helen of Troy) En l'an 1100 avant Jésus-Christ, la riche cité de Troie, entourée de hautes murailles, excite la convoitise des Grecs. Voulant à tout prix préserver la paix, le roi Priam consent à envoyer son fils Pâris négocier avec eux. Mais le prince tombe de son navire au cours d'une tempête. Échoué sur les rives de Sparte et miraculeusement indemne, Pâris est secouru par Hélène, la femme du roi Ménélas, qu'il prend pour une esclave. Ébloui par sa beauté, Pâris en tombe amoureux et finit par l'enlever lorsqu'il se rend compte que Ménélas, qui a réuni tous les chefs des États voisins, ne veut pas la paix. Mais le couple est mal accueilli à Troie, où tout le monde craint la colère du roi de Sparte, qui voudra certainement récupérer son épouse. Une flotte de plus de mille navires de guerre armée par Ménélas accoste la côte proche de la ville. Grâce aux archers de Priam, une première attaque est repoussée, mais le peuple se révolte contre Pâris et Hélène, dont l'attitude inconsidérée a provoqué la guerre. Hélène décide de retourner vers son époux. Mais Ménélas ne se contente pas de cette reddition et veut s'approprier l'or de Troie. Pâris réussit à reprendre sa bien-aimée. Conscients que la force ne leur donnera pas la victoire, les Grecs utilisent la ruse : ils construisent un gigantesque cheval de bois qu'ils abandonnent devant les remparts de la ville et font mine de repartir sur leurs bateaux. Cédant au désir de son peuple, Priam ordonne que le cheval soit amené à l'intérieur des murs de la cité. Pendant la nuit, des soldats grecs cachés à l'intérieur de l'animal ouvrent les portes de la ville. Troie est pillée et détruite. Pâris tué, Hélène retournera à Sparte.

   
1955 La loi de la prairie
(Tribute to a Bad Man). Venu de Pennsylvanie, le jeune Steve Miller est engagé dans le ranch de Jeremy Rodock, un riche éleveur du Colorado qui vit en compagnie de Jocasta Constantine, dite Jo, une Grecque qu'il a connue à la ville mais ne s'est jamais décidé à épouser. Des chevaux viennent de disparaître et Rodock part en chasse, bien décidé à pendre les voleurs. Steve est horrifié par la violence du personnage, qui s'acharne sur son ancien associé, Peterson, jaloux de sa richesse et sans doute complice des malfaiteurs. Revenu au ranch, Rodock renvoie son contremaître, McNulty, qui ne cessait de courtiser Jo. Un peu plus tard, l'éleveur réussit à prendre les voleurs de chevaux, tue Peterson et lynche un de ses complices. McNulty, par dépit, s'associe à Barjack et à Lars, le fils de Peterson, qui voue à Rodock une haine farouche depuis la mort de son père. Ensemble, ils dérobent un troupeau de juments que McNulty blesse volontairement aux sabots pour les empêcher de s'enfuir de la vallée où elles sont dissimulées. En proie à la fureur, Rodock, qui a capturé les trois aigrefins, les contraint à marcher pieds nus jusqu'à la ville. Ce n'est que devant l'indignation de ses hommes qu'il consent à relâcher ses prisonniers et à ramener Lars à sa mère. Au ranch, désespérée que Rodock ne puisse un jour changer, Jo a décidé de partir avec Steve. Mais, sur le chemin de la ville, elle apprendra que Rodock a eu le premier geste de pitié de toute son existence. Elle reviendra à lui et Steve partira seul : il est devenu un homme.

   
1956 Marqué par la haine

(Somebody up there Likes Me). Avec : Paul Newman (Rocky), Pier Angeli (Norma), Everett Sloane (Irving Cohen). 1h53.

Le jeune Rocky Barbella, fils d'un ancien boxeur raté, fait partie d'une bande de délinquants qui écument les bas-quartiers de New York. Arrêté à la suite d'un vol, il est envoyé dans une maison de redressement. A sa libération, il est mobilisé. Il déserte après avoir frappé un officier. Condamné aux travaux forcés, il purge sa peine dans une prison où un éducateur découvre ses talents de boxeur...

   
1957 Cette nuit ou jamais
  (This could be the Night)
   
1967 Femmes coupables
(Until they Sail).Christchurch, en Nouvelle-Zélande, pendant la seconde guerre mondiale. Après le décès de leur père et de leur frère au début des hostilités, les quatre soeurs Leslie, Anne, Barbara, Delia et Evelyn, doivent affronter la solitude et le désespoir des femmes sans homme. Fidèle au souvenir de son mari mort au front un mois après leur union, Barbara fait la connaissance du capitaine Jack Harding, venu examiner les demandes en mariage de soldats américains avec des Néo-zélandaises. Échaudé par une expérience malheureuse, Jack garde d'abord ses distances avant de succomber aux charmes de la jolie veuve. Delia, mariée très jeune, n'aime plus son époux Phil et, lorsqu'elle apprend qu'il est prisonnier, décide de vivre sa vie dans une ville de garnison. Anne, l'aînée, prude et froide, est amoureuse en secret du capitaine Richard Bates. Elle lui cède sur un coup de tête, puis attend son retour de mission pour l'épouser. Mais Bates est tué et Anne, enceinte, reste seule. Evelyn, la cadette, flirte avec les militaires. Une fois la guerre finie, Phil Friskett, le mari de Delia, revient et, apprenant l'inconduite de sa femme, la tue. Anne qui a mis son enfant au monde, quitte la Nouvelle-Zélande pour s'installer auprès de la famille de Richard. Evelyn retrouve avec joie Tommy, son ami d'enfance, avec qui elle fait des projets d'avenir. Barbara, enfin, affronte un grave dilemme : elle éprouve un profond sentiment pour Jack Harding, mais celui-ci doit témoigner contre sa soeur au procès de Phil. La jeune femme comprendra que Jack n'a fait que son devoir d'officier et lui conservera son amour.

   
1958 L'odyssée du sous-marin Nerka
(Run Silent Run Deep) Après avoir perdu son sous-marin coulé dans le détroit de Bungo par le destroyer japonais " Akikaze ", le commandant Richardson reçoit la charge d'un autre submersible, le " Nerka", mais se heurte à l'hostilité de l'équipage et de son second, le lieutenant Jim Bledsoe. Hanté par le souvenir de son précédent naufrage, Richardson entraîne ses hommes en vue d'affronter à nouveau l'Akikaze. N'ayant à l'esprit que sa vengeance, il évite une bataille avec un sous-marin ennemi et, contre les ordres de l'Amirauté, abandonne sa mission pour se diriger vers Bungo. Parvenu à proximité du détroit, le Nerka rencontre un convoi escorté par le destroyer japonais. Au cours d'un premier engagement, le sous-marin est touché par des grenades sousmarines. Plusieurs marins sont tués et Richardson blessé à la tête. Bledsoe prend le commandement. Après avoir effectué quelques réparations, il se lance à l'assaut de l'Akikaze selon la technique imaginée par Richardson et le détruit. Le commandant assistera au triomphe du Nerka avant de succomber à sa blessure.
   
1958 Je veux vivre !
(I Want to Live !). Jeune femme de moralité douteuse, Barbara Graham sert de rabatteuse à deux joueurs professionnels, Perkins et Santo. Epouse d'un drogué et mère d'un petit garçon, elle s'enfuit un jour de chez elle, et se réfugie auprès de ses deux complices. Son mari lance la police à ses trousses et le trio est arrêté. Après un interrogatoire serré, les inspecteurs acquièrent la conviction que les trois comparses et un quatrième individu, King, ont assassiné une riche veuve. Ne pouvant apporter d'alibi, Barbara est accusée de meurtre. Une de ses compagnes de cellule lui propose alors de lui fournir cet alibi grâce au taux témoignage d'un de ses amis. Désespérée, Barbara accepte. Mais l'ami est un inspecteur qui déclare que, sur son insistance, Barbara lui a avoué sa présence sur les lieux du crime. Barbara est condamnée à mort... Le journaliste Ed Montgomery mobilise l'opinion publique pour faire obstacle à la sentence. Par deux fois, l'exécution est reportée. Mais ce n'était qu'un sursis et les efforts de Montgomery seront vains : Barbara Graham meurt dans la chambre à gaz de la prison de San Quentin à l'âge de 32 ans.
   
1959 Le coup de l'escalier

(Odds Against Tomorrow). Avec : Harry Belafonte (Johnny Ingram), Robert Ryan (Earle Slater), Shelley Winters (Lorry). 1h36.

Ancien policier limogé pour corruption, Burke a décidé d'organiser un hold-up autant par appât du gain que par haine de ses anciens collègues. Dans ce but, il contacte Earl Slater, récemment sorti de prison, qui ne parvient pas à se reclasser et vit aux dépens de sa maîtresse, Lorry; et Johnny Ingram, un chanteur noir de boîte de nuit, qui a de grosses dettes de jeu...

   
1961 West side story

Avec : Natalie Wood (Maria), Richard Beymer (Tony), Russ Tamblyn (Riff), Rita Moreno (Anita), George Chakiris (Bernardo). 2h32.

Le West Side, le bas-quartier ouest de New York... Deux gangs d'adolescents s'affrontent, celui des "Jets" que dirige Riff et celui des "Sharks" de Bernardo. Tony, un ancien des "Jets" a délaissé les continuelles bagarres de rue pour travailler sérieusement. Il tombe amoureux, au cours d'un bal, de Maria, la propre soeur de Bernardo...

   
1962 Deux sur la balançoire

(Two for the Seesaw). Avec : Robert Mitchum (Jerry Ryan), Shirley MacLaine (Gittel Mosca), Edmon Ryan (Frank Taubman), Elisabeth Fraser (Sophie), Eddie Firestone (Oscar). 1h59.

Bouleversé par son divorce, l'avocat Jerry Ryan a fui Omaha où il habitait pour s'installer à New York. Au cours d'une soirée à Greenwich Village chez un de ses amis, il fait la connaissance de Gittel Mosca, une jeune femme de tempérament bohème qui voudrait bien devenir professeur de danse. Attiré par elle, Jerry l'invite à dîner et lui avoue sa solitude. Libre et sans complexe, Gittel lui propose de venir passer la nuit chez elle... Suit une période de bonheur pour le couple. Jerry a trouvé du travail dans un cabinet d'avocat et Gittel donne des leçons de danse dans un studio loué par son amant. Mais Jerry ne parvient pas à chasser le souvenir de son ex-femme et Gittel, jalouse, revoit ses anciens amis. Lorsqu'elle est terrassée par la maladie et opérée à l'hôpital pour un ulcère à l'estomac, Jerry prend soin d'elle avec une telle attention que la jeune femme ose enfin lui demander s'il compte l'épouser lorsqu'il sera divorcé. Mais Jerry lui avoue alors qu'il est libre depuis longtemps... Gittel comprend qu'il ne parviendra jamais à oublier sa première femme et décide de rompre. Quelques temps plus tard, Jerry au téléphone lui annonce qu'il retourne à Omaha où sa femme lui a demandé de revenir... C'est au cours de cette communication d'adieu qu'ils comprennent qu'ils ne s'oublieront jamais...

   
1963 La maison du diable

(The haunting). Avec : Julie Harris (Eleanor Vance), Claire Bloom (Theodora), Richard Johnson (Dr John Markway). 1h52.

Pour tester le caractère hanté et démoniaque du manoir de Hill House en Nouvelle-Angleterre, le Dr Markway y réunit trois personnes : l'héritier de la propriété, Luke Sanderson, jeune homme matérialiste, sceptique et même cynique, Eleanor, qui a été l'objet d'une expérience surnaturelle à l'âge de dix ans et est depuis devenue une mythomane refoulée qui se sent obscurément coupable de la mort de sa mère et Theodora, une lesbienne aux puissantes qualités de médium….

   
1965 La mélodie du bonheur

(The sound of music). Avec : Julie Andrews (Maria), Christopher Plummer (Georg von Trapp), Eleanor Parker (Elsa Schraeder). 2h54.

Dans une abbaye, aux alentours de Salzbourg, Maria vit parmi les religieuses dans l'espoir d'entrer dans les ordres. Un jour, elle est appelée par la Mère Supérieure qui lui conseille d'aller vivre un certain temps dans le monde afin de s'assurer de la solidité de sa vocation religieuse. Sa guitare sous le bras, la jeune fille frappe à la porte de la villa du capitaine Von Trapp..

   
1966 La cannonière du yang-Tsé

(The Sand Pebbles). Avec : Steve McQueen (Jake Holman), Richard Attenborough (Frenchy Burgoyne), Richard Crenna (Capitaine Collins), Candice Bergen (Shirley Eckert), Emmanuelle Arsan (Maily). 3h13.

Jack Holeman, matelot mécanicien, vient d'être affecté sur le San-Pablo, un navire de guerre américain qui remonte le Yang-Tseu-Kiang et s'efforce de rester neutre dans le combat fratricide qui déchire la Chine au printemps de 1927. Les provocations continuelles de la population pèsent sur les nerfs de l'équipage et le commandant Collins a bien du mal à faire respecter la discipline. Holeman, qui avait pris sous sa protection un jeune coolie chinois, se voit contraint de l'achever d'une balle pour abréger les souffrances de la torture que lui infligent des villageois révoltés. Puis Holeman s'éprend de Shirley Eckert, la jeune nièce d'un missionnaire, le pasteur Jameson, tandis que son ami Frenchy, un autre matelot, épouse en secret Maily, une Chinoise. L'hiver survient et la canonnière, bloquée sur le fleuve, doit soutenir un véritable siège. Frenchy meurt de la tuberculose dans les bras de sa femme qu'il est allé rejoindre la nuit. Au printemps la prise de Nankin par les révolutionnaires décide le commandant Collins à remonter le fleuve pour aller au secours de Jameson et de sa nièce bloqués dans la mission "Lumière de Chine". Le San-Pablo parvient à destination, mais les révolutionnaires attaquent la mission que Jameson refuse catégoriquement de quitter. Le pasteur, le commandant Collins et le matelot Holeman seront tués durant l'attaque...

   
1968 Star !

Avec : Julie Andrews (Gertrude Lawrence), Richard Crenna (Richard Aldrich, le producteur), Michael Craig (Sir Anthony Spencer), Daniel Massey (Noel Coward), Robert Reed (Charles Fraser). 1h55.

Londres, 1906. La petite Gertrude Lawrence veut monter sur les planches comme son père. Pour cela, elle s'inscrit à l'école de chant et de danse de Mrs. Conti où elle fait la connaissance d'un jeune garçon nommé Noël Coward. Quelques années plus tard, elle participe à un numéro musical que son père a monté avec sa partenaire, féminine, Rose. Mais ses ambitions ne s'arrêtent pas là : avec son ami Noël Coward, elle passe une audition devant André Charlot, le grand producteur de théâtre londonien, et est engagée comme "chorus-girl". Renvoyée pour s'être mise en avant au détriment de la vedette du spectacle, Jack Buchanan, elle retrouve du travail grâce au metteur en scène, Francis Gordon, qui l'épouse. Bien qu'enceinte, elle remplace la vedette féminine, tombée malade, et remporte un grand succès. Peu après la naissance de sa fille Pamela, Gertrude divorce. Lancée dans la haute société par un riche admirateur, Sir Anthony Spencer, Gertrude semble prête à abandonner le théâtre pour l'épouser. Mais une offre d'André Charlot de jouer une revue à New York la fait changer d'avis. Le 25 décembre 1924 sera son jour de triomphe : elle devient la coqueluche du public du jour au lendemain. Dès lors, elle crée de nombreux spectacles qui connaissent tous les plus grand succès. Pourtant, malgré la célébrité, Gertrude ne trouve pas le bonheur : ses heurts avec sa fille Pamela et des ennuis financiers la poussent à boire. Soutenue par l'amitié de Noël Coward et l'amour du producteur Richard Aldrich, Gertrude surmonte ses doutes et prépare sa rentrée sur scène.

   
1970 Le mystère Andromède

(The Andromeda Strain). Avec : Arthur Hill (Dr. Jeremy Stone), David Wayne (Dr. Charles Dutton), James Olson (Dr. Mark Hall), Kate Reid (Dr. Ruth Leavitt), Paula Kelly (Karen Anson). 2h11.

Les autorités gouvernementales décrètent l'état d'alerte et lancent le plan "Wild Fire". Quatre savants des services bactériologiques de l'armée, les docteurs Jeremy Stone, Charles Dutton, Mark Hall et Ruth Leavitt, sont immédiatement mobilisés pour découvrir l'origine du mal et tenter d'enrayer à temps l'épidémie qui risque de se propager. Ils pénètrent dans un laboratoire ultra-secret enfoui sous une ferme appartenant à l'Institut de Recherche Agricole. Là ont été apportés la sonde responsable et les deux seuls survivants de la petite bourgade de l'Arizona, un bébé et un vieillard alcoolique. Inlassablement, durant des heures, les quatre scientifiques poursuivent leurs recherches et parviennent à isoler enfin en milieu biologiquement stérile l'élément responsable du fléau, "La Variété Andromède", un micro-organisme venu d'outre-espace et qui a la propriété de transformer le sang humain en poudre... Seul le sang normal est atteint : celui du bébé était trop alcalin et celui du vieillard trop acide... Après de périlleuses péripéties, le virus sera jeté à la mer où la réaction biologique mettra un terme à son existence.

   
1972 Brève rencontre à Paris

(Two People). Avec : Peter Fonda (Evan Bonner), Lindsay Wagner (Deirdre McCluskey), Estelle Parsons (Barbara Newman), Alan Fudge (Fitzgerald), Philippe March (Gilles). 1h40.

Après avoir déserté l'armée américaine, Evan Bonner s'est réfugié à Marrakech. Un ami, Fitzgerald, organise son retour au pays. Evan fait la connaissance de Deidre, un mannequin, et lors d'une escale à Paris, ils ont une liaison. Evan décide de se constituer prisonnier et Deidre sait qu'il lui faudra attendre cinq ans avant de le revoir.

   
1975 L'odyssée du Hindenbourg

(The Hindenburg).

Le 17 avril 1937, l'ambassade d'Allemagne à Washington reçoit la lettre d'une voyante annonçant la destruction par bombe du dirigeable "Hindenburg" lors de son prochain passage au-dessus de New York. A Berlin, le docteur Goebbels charge le colonel Ritter, du service de contre-espionnage de la Luftwaffe, secondé par Martin Vogel, un agent de la Gestapo, d'assurer la sécurité du vol. Une enquête serrée sur les passagers et sur les membres d'équipage amène vite Ritter à suspecter le gabier Boerth, dont la maîtresse Fredda Halle vient d'être abattue par la Gestapo. Boerth, qui sent le désaccord du colonel Ritter avec le nouveau régime, explique alors que, selon son plan, le "Hindenburg", symbole de la puissance nazie, sera détruit par une bombe à retardement après le débarquement des passagers. Cachée dans l'empennage, la bombe est réglée sur 19 h 30, soit 1 h 30 après l'arrivée. Mais un orage éclate sur Lakehurst, l'aéroport de New York, contraignant le dirigeable à retarder son amarrage. Vogel torture Boerth pour lui faire avouer où se trouve la bombe, tandis que Ritter recherche le gabier dans tout l'aéronef. Quand il le retrouve enfin, il est trop tard: Ritter tente de désamorcer la bombe qui lui explose littéralement dans les mains...

   
1977 Audrey Rose

Avec : Marsha Mason (Janice Templeton), Anthony Hopkins (Elliot Hoover), John Beck (Bill Templeton), Susan Swift (Ivy Templeton), Norman Lloyd (Docteur Steven Lipscomb). 1h53.

Bill et Janice Templeton forment un couple heureux, jusqu'au jour où ils se rendent compte qu'un inconnu surveille leur fille Ivy à la sortie de l'école. L'individu se fait connaître : il se nomme Elliot Hoover. Il expose les raisons de sa conduite au couple médusé, eu 1965, au cours d'un accident de voitures il a perdu sa femme et sa fille Audrey Rose, brûlées vives sous ses yeux, sans qu'il n'ait rien pu tenter pour les sauver. Durant des années, Hoover a cherché l'apaisement et l'oubli dans la solitude, le recueillement, la méditation, la religion. Jusqu'à un séjour aux Indes au cours duquel il est entré en relation avec des sages qui l'ont persuadé de la réalité de la Réincarnation... Dès lors, Hoover n'a plus qu'une idée : retrouver l'être en lequel s'est réincarnée Audrey Rose... Ses recherches l'ont conduit à Ivy Templeton, douze ans, née quelques minutes après l'accident qui causa la mort de sa fille... Et précisément, à l'approche de son anniversaire, Ivy est la proie d'affreux cauchemars qu'elle semble vivre intensément. Témoin de ses tourments, Hoover a déjà réussi à calmer l'enfant. Mais Bill, furieux et incrédule, accuse Hoover de tentative de kidnapping. Au cours du procès qui s'ensuit, Janice est bientôt convaincue de la sincérité de Hoover et de la réalité de la réincarnation. Pour en avoir le coeur net, Bill autorise un psychiatre à tenter une expérience d'hypnotisme sur sa fille. Ivy, endormie, se retrouve dans la personnalité d'Audrey Rose et vit à nouveau le drame qui causa la mort de son enveloppe charnelle antérieure. Mais l'épreuve est trop dure pour l'enfant qui succombe à la fin de l'expérience...

   
1979 Star Trek : le film

(Star Trek : The Motion Picture). Avec : William Shatner (James T. Kirk), Leonard Nimoy (Spock), DeForest Kelley (McCoy). 2h16.

Au XXIIIe siècle, un envahisseur inconnu d'une puissance de destruction terrifiante se dirige vers le système solaire à une vitesse phénoménale. La Fédération des Planètes Unies décide d'envoyer une expédition à sa rencontre pour tenter de l'intercepter. L'USS "Enterprise", ancien vaisseau de guerre de l'amiral Kirk, est remis à neuf pour la circonstance. Le capitaine Decker, la belle Ilia de la planète Delta et le flegmatique Vulcain Spock, se joignent à l'équipage. ...

   
1986 Engrenage fatal

Wisdom (coréalisé avec Emilio Estevez, Robert Wise non crédité au générique). Avec : Demi Moore (Karen Simmons), Emilio Estevez (John Wisdom), Tom Skerritt (Lloyd Wisdom), Veronica Cartwright (Samantha Wisdom), William Allen Young (Agent Williamson). 1h49.

Un jeune garçon très individualiste refuse de tenir dans la société le rôle qu'on veut lui faire jouer. Ce faisant, il devient un héros involontaire...

   
1989 East side story

(Rooftops). Avec : Jason Gedrick (T), Troy Beyer (Elana), Eddie Velez (Lobo), Tisha Campbell (Amber), Alexis Cruz (Squeak). 1h38.

T, comme la plupart de ses amis habite un barraquement construit au sommet d'un immeuble. Leur seule passion est le 'combat', une danse qui ressemble à du combat de rue pendant laquelle les adversaires doivent de pousser hors de la limite de l'arène sans se toucher.

   
   
   
Retour à la page d'accueil

(1914-2005)
40 films
   
1
5