Allons donc, papa
1951

Stanley et Ellie Banks dont la fille Kay s'était marié dans le précédent film, Le Père de la mariée. Cette même Kay attend désormais un enfant. La nouvelle a pour conséquence de porter un coup de vieux à son père. Mais aussi de ravir sa mère qui en profite pour rameuter les copines. Rivalité entre les familles. Disputes du couple. Kay va t'elle repartir chez ses parents ?

Suite du Père de la mariée, sorti triomphalement le 16 juin 1950 aux USA, avec une recette de 4 millions de dollar. Tous les comédiens sont encore sous contrat avec la MGM, les décors sont toujours disponibles, et rien ne s'oppose, bien au contraire, à une "sequel". Le tournage est bouclé en 22 jours, dans la joie et la bonne humeur, alors que par ailleurs Minnelli n'a pas achevé un précédent film, Un Américain à Paris dont il lui reste à mettre en scène le ballet final.

Même si le film ne jouira pas d'une postérité et d'une notoriété équivalentes au premier opus, le film rencontrera un succès aussi grand. Et recueille en prime de bonne critiques : "les admirateurs du Père de la mariée ne seront pas déçus !" conclut le New York Times.

Elizabeth Taylor, qui n'a conjugalement et familièrement rien à voir avec son partenaire Don Taylor, a épousé Conrad "Nicky" Hilton le 6 mai 1950 et elle divorce (presque) dans la foulée le 29 janvier 1951… Trois mois avant la sortie de Allons donc Papa !.

 

critique du DVD
Editeur : Wild Side Video, juillet 2010. Master restauré. V. O. avec sous-titres français. Durée : 1h21. 10 €.
Analyse DVD


La collection VINTAGE CLASSICS de Wild Side Video offre aux films tombés dans le domaine public, souvent jusqu'alors très mal édités en DVD, de très beaux masters restaurés constitués avec les meilleures copies existantes.

 

Retour à la page d'accueil

(Father's little Dividend). Avec : Spencer Tracy (Stanley T. Banks), Joan Bennett (Ellie Banks), Elizabeth Taylor (Kay Banks) , Don Taylor (Buckley Dunstan). 1h22.

Genre : Comédie sociale
DVD chez Bach Films
Voir : Photogrammes