Lune de miel mouvementée
1943

(Once Upon a Honeymoon). Avec : Cary Grant (Pat O'Toole), Ginger Rogers (Katie O'Hara), Walter Slezak (Baron Von Luber), Albert Dekker (Gaston Le Blanc), Albert Bassermann (Général Borelski) . 1h56.

Vienne, 1938. L’Américaine Katie O’Hara, ex-danseuse de burlesque, épouse un beau parti, le baron autrichien von Luber, sans savoir qu’il est marchand d’armes et agent nazi. Se faisant passer pour un couturier, le journaliste américain Pat O’Toole pénètre chez elle et tente de l’alerter, d’abord sans succès. Pour son métier, le journaliste suit le couple à travers l’Europe : Tchécoslovaquie, Pologne…

À Varsovie, un général polonais, Borelski, qui refusait d’écouter von Luber, est victime d’un attentat. Talonnée par Pat, confrontée aux arrestations arbitraires, aux mesures antisémites, Katie commence à comprendre le but de Hitler et le rôle de son mari ; elle perd son insouciance et sauve même la vie d’Anna, une jeune Juive, mère de deux enfants. Entre-temps, Pat et elle sont tombés amoureux l’un de l’autre. Varsovie est bombardée, la guerre est déclarée. Elle quitte von Luber et s’enfuit avec Pat.

Norvège, Pays-Bas, Belgique, France… À Paris, Pat retrouve Leblanc, un agent double, qui convainc Katie d’espionner von Luber et les nazis. Elle simule une réconciliation avec son mari mais il la démasque. Elle fuit, aidée par Pat, que von Luber avait par chantage obligé à travailler pour lui.

Von Luber réussit à embarquer sur le bateau qui ramène les deux Américains vers leur pays. Katie n’a qu’une solution : le jeter par-dessus bord ! Magnanimes, Pat et elle avertissent le commandant qu’il y a un homme à la mer. Mais, comme Katie révèle qu’il ne sait pas nager, à quoi bon tenter de le repêcher…

Léo McCarey n'a pas la verve de Lubitsch dans To be or not to be pour faire rire de désatres de la guerre. Seules les vues documentaires des invasions par les armées allemande de l'Autriche, de la Tchécolovaquie, de la Pologne puis de la France réhausse l'intérêt de cette comédie laborieuse.

Appel à la résitance, le film est l'un des premiers à sensibiliser sur le sort des juifs que l'on pourchasse et que l'on parque dans dans camps de transit.

Mais le film joue davantage sur la corde sensible de la jeune juive sauvée avec ses deux enfants qu'il ne montre la situtation réelle, sans doute ignorée de McCarey. Celui-ci fait néanmoins peser sur eux la menace d'une castration chimique à laquelle les héros échappent de justesse.

Ce pressentiment de l'extermination sera très explicitement montré par Orson Welles dans Le criminel.

Test du DVD

Editeur : Montparnasse. Format: 1.37.

   
Coffret Cary Grant

L’impossible Monsieur Bébé (Howard Hawks, 1938) Mon épouse favorite (Garson Kanin, 1941) Soupçons (Alfred Hitchcock, 1941), Lune de miel mouvementée (Leo McCarey, 1942) Un Million clés en main (H.C. Potter, 1948).

 

 

Retour à la page d'accueil

Théme : Résistance
Genre : Comédie sentimentale
Voir : photogrammes