Henry Hathaway

(1898-1985)
66 films
   
1
4
histoire du cinéma : pointes de présent

Le marquis Henri Leopold de Fiennes est né le 13 mars 1898 à Sacramento (Californie, U.S.A.). Ce titre lui vient de son grand-père, chargé par le roi des Belges d'acheter les Iles Sandwich pour le compte de la Belgique. Sa mission ayant échoué, il ne retourna pas en Belgique et vint s'établir à San Francisco. Son fils Rhoady, administrateur de théâtre, épousa une comédienne, Jean Hathaway.

Ainsi, Henry Hathaway, fait-il très tôt partie du monde du show-business. Acteur-enfant, il tourne pour l'American Film Company et devient le protégé du cinéaste Allan Dwan. En 1912, Hathaway devient accessoiriste à la Universal, puis à la Goldwyn. À la fin de la guerre il est instructeur au Fort Winfield Scott. Démobilisé, il est comptable à la Morris Audit Co.

Il Retourne à Hollywood en 1921 : d'abord accessoiriste de Frank Lloyd, puis assistant à la Paramount. Sur les conseils de Paul Bern, il décide de devenir réalisateur. Il Part pour les Indes, accumule du matériel pour un documentaire sur les pèlerinages. Croisière autour du monde. À son retour à Hollywood (Paul Bern étant mort), il redevient assistant, de 1926 à 1932. Collabore ainsi à plusieurs films de Victor Fleming, William K. Howard, Richard Wallace et Sternberg (assistant et directeur seconde équipe pour ce dernier, de UNDERWORLD à SHANGAI EXPRESS).

Il fait ses débuts de metteur en scène en 1932 avec Randolph Scott comme acteur principal de ses huit premiers films. Il dirige pour la première fois Gary Cooper dans C'est pour toujours. L'année suivante, il le retrouve pour Les trois lanciers du Bengale (1935), son premier grand succès populaire, film universellement connu ! Il le dirigea encore dans Peter Ibbetson (1935, d'après George Du Maurier), Âmes à la mer et La glorieuse aventure pour la période d'avant-guerre. Sa première rencontre avec John Wayne date de 1941, avec : The sheperd of the hills. Après avoir commencé à la Paramount, la carrière d'Hathaway se fera à la Fox (de 1940 à 1960). Cinéaste de l'aventure par excellence, il tourne des westerns, des films d'action et des films noirs qui comptent parmi les meilleurs de l'immédiate après-guerre : 13, rue Madeleine (1946), LE CARREFOUR DE LA MORT et APPELEZ NORD 777.

A partir des années 50, il s'illustre principalement dans le western: L'ATTAQUE DE LA MALLE POSTE, LE JARDIN DU DIABLE, LA FUREUR DES HOMMES, LES QUATRE FILS DE KATIE ELDER, CINQ CARTES A ABATTRE, et surtout La conquête de l'Ouest et Le grand Sam aux bagarres homériques. Grâce à son interprétation d'un shérif borgne dans Cent dollars pour un sherif John Wayne remporte le premier Oscar de sa carrière! Quand siffle la dernière balle (1971), avec Gregory Peck, est le dernier western d'Hathaway.

Henry Hathaway a également réalisé des films de guerre (LE RENARD DU DÉSERT, LE CINQUIÈME COMMANDO), des films d'aventures (notamment LA ROSE NOIRE, PRINCE VAILLANT d'après la bande dessinée d'Harold Foster, LA CITÉ DISPARUE, etc.), des mélodrames (QUATORZE HEURES, LE CERCLE INFERNAL, LE FOND DE LA BOUTEILLE, LA FERME DES HOMMES BRÛLÉS). On se souvient de Marilyn Monroe dans Niagara.

En 1963, il commença le tournage de L'ange pervers, mais il ne s'entendit pas avec Kim Novak et fut remplacé par Ken Hughes. En 1970, il s'occupa durant trois semaines du tournage (scènes d'extérieur) de Airport, alors que son ami George Seaton était malade.

Il meurt à Los Angelès le 12 février 1985. Il fut, avec plus de 60 films, une carrière de plus de 40 ans, l'un des "vétérans" d'Hollywood et, durant longtemps, l'un de ceux de sa génération à tourner autant (deux à trois films par an !).

Filmographie :

1932

Heritage of the desert
   
   
1932 Wild horse mesa
   
   
1933 Under the tonto rim
   
   
1933 Sunset pass
   
   
1933 Man of the forest

 

 
   
1933 To the last man

 

 
   
1933 The thundering herd

 

 
   
1934 The last round-up
   
   
1934 Come on marines !
   
   
1934 The witching hour
   
   
1934 C'est pour toujours
 

(Now and Forever)

   
1935 Les trois lanciers du Bengale

(The Lives of a Bengal Lancer). Avec : Gary Cooper (Lieutenant Alan McGregor), Franchot Tone (Lieutenant Forsythe), Richard Cromwell (Lieutenant Donald Stone), Guy Standing (Colonel Stone), C. Aubrey Smith (Major Hamilton), Kathleen Burke (Tania Volkanskaya), Douglass Dumbrille (Mohammed Khan), Monte Blue (Hamzulla Khan), Colin Tapley (Lieutenant Barrett), Akim Tamiroff (Emir) 1h49.

Les lieutenants Forsythe et Stone sont affectés au 41e régiment de Lanciers du Bengale, stationné au nord-ouest de l'Inde et dont la tâche principale est de surveiller les agissements suspects de Mohammed Khan et des rebelles.

Forsythe et Stone deviennent les amis inséparables du lieutenant Mac Gregor qui a beaucoup plus d'expérience qu'eux. Mais Stone fait la connaissance de Tania Volkanskaya, une espionne qui le livre à Mohammed Khan. Mac Gregor et Forsythe tentent de délivrer leur camarade mais ils sont faits prisonniers à leur tour par les rebelles. Ils sont torturés et finalement Stone craque et parle...

Tout le 41e régiment risque ainsi de tomber dans une embuscade mais les trois officiers parviennent heureusement à s'évader et à faire sauter le camp des rebelles. Mac Gregor trouve une mort héroïque au cours de cette action d'éclat et Stone poignarde Mohammed Khan. L'honneur du 41e régiment sera sauf car Stone a juré à Mac Gregor de ne jamais parler de ses aveux...

   
1935 Peter Ibbetson

Avec : Gary Cooper (Peter Ibbetson), Ann Harding (Mary), John Halliday (Duc de Towers), Ida Lupino (Agnes). 1h23

Dans les environs de Paris, au XIXe siècle, une veuve d'origine anglaise, Mme Pasquier, vit avec son jeune fils Peter, surnommé Gogo, dans la villa que son mari lui a léguée. Une grille sépare leur propriété de celle où habitent Mimsey, une petite Anglaise, et ses parents. Entre Gogo et Mimsey, naît une passion qui ne fait que grandir avec le temps....

   
1936 La fille du bois maudit

 

(The Trail of the Lonesome Pine)

Dans les forêts du Kentucky, pour des raisons oubliées depuis des générations, une haine profonde oppose les Falin aux Tolliver. Une équipe d'ingénieurs, dirigée par Jack Hale et le major Thurber, vient dans la région pour étudier la construction d'une voie ferrée. Hale se rend chez les Tolliver pour négocier l'achat de terres par le gouvernement. Il trouve le jeune Dave, le neveu de Judd et de Melissa, mourant de la gangrène à la suite d'une blessure à l'épaule causée par un coup de fusil tiré par les Falin. Jack sauve la vie de Dave. Reconnaissant, Judd signe l'acte de vente d'une partie de ses terres. Dave est amoureux de sa cousine June qui, désormais, n'a d'yeux que pour Jack. Les travaux avancent tandis que Jack et le major Thurber se sont pris d'affection pour Buddie, le jeune frère de June, qui vient souvent les voir et s'amuser sur la grue. Lasse de cette vie sauvage, June, qui ne sait ni lire ni écrire, décide de partir pour Louisville.
Mais la rivalité entre les Falin et les Tolliver n'est pas éteinte et Wade Falin provoque une explosion sur le chantier, tuant sans le vouloir le jeune Buddie. Malgré les injonctions de Jack, qui estime que l'affaire doit être réglée selon la loi, les Falin et les Tolliver vont de nouveau s'affronter. Déçu de voir June lui échapper, Dave se rend seul et sans arme chez Buck Falin pour faire la paix. Il est tué dans le dos par l'un des fils, Wade, exécuté aussitôt par son père. Buck ramène Dave chez les Tolliver. Dave, mourant, affirme s'être blessé avec son propre fusil. Buck et Judd se serrent la main, mettant fin à des années de guerre. June, elle, partira pour la ville et partagera le destin de Jack.

   
1936 I loved a soldier
  (inachevé)
   

1936

Go west, young man
   
   

1937

Ames à la mer

(Souls at Sea). Avec : Gary Cooper (Michael 'Nuggin' Taylor), George Raft (Powdah), Frances Dee (Margaret Tarryton), Henry Wilcoxon (Lieutenant Stanley Tarryton), Harry Carey (le Capitaine du William Brown), Olympe Bradna (Babsie), Robert Cummings (George Martin), Porter Hall (le procureur), George Zucco (Barton Woodley), Virginia Weidler (Tina)

1842. Michael « Nuggin » Taylor est déclaré coupable de délits commis au cours du naufrage du « William Brown ». Avant que la sentence soit prononcée, Barton Woodley, un officier de marine au service du gouvernement britannique, raconte… Embarqués à bord du « Blackbird » sans savoir que le navire faisait le trafic d’esclaves, Taylor et son ami Powdah avaient fait face à une révolte se terminant par la mort du commandant. Taylor avait pris les rênes du navire avant d’être conduit, ainsi que Powdah, à Liverpool pour y être jugés. Grâce au récit de Woodley, les deux amis sont acquittés. Abolitionniste convaincu, Taylor se met au service des autorités britanniques pour porter un coup au trafic d’esclaves. Il embarque sur le « William Brown » en route pour l’Amérique, où il retrouve le lieutenant Tarryton, qui l’avait précédemment accusé, et tombe amoureux de sa sœur Margaret. La jeune fille le prend pour un trafiquant. Powdah la convainc du contraire. Associé à un homme d’affaires, Tarryton s’enrichit avec le commerce d’esclaves. Powdah s’amourache de Babsie, la femme de chambre de Margaret. Tarryton, qui soupçonne Taylor d’être un agent secret, fouille dans sa cabine. Les deux hommes en viennent aux mains, lorsqu’un incendie se déclare. L’unique canot de sauvetage ne peut embarquer tout le monde. Tombé par-dessus bord, Tarryton se noie. Taylor emmène Margaret. Quand Babsie meurt, Powdah reste à bord du navire pour mourir auprès d’elle. Le bateau s’enfonce lentement dans les flots.
Taylor, qui a pris le commandement du canot, abat des passagers pour en sauver d’autres. Épouvantée, Margaret, une fois saine et sauve, témoigne contre lui avant de prendre conscience de l’importance de sa mission. Un nouveau procès a lieu au cours duquel le chef de sa mission dépose en sa faveur. Margaret lui pardonne

   
1938 Les gars du large

 

(Spawn of the North).
   
1939 La glorieuse aventure

 

(The Real Glory).

En 1906. aux Philippines, alors qu'un village est menacé d'invasion par les Moros, les Américains retirent leurs troupes et laissent les Philippins se défendre avec seulement cinq officiers sur le terrain. Apprenant la nouvelle, Alipang, le chef Moro, décide de faire abattre ces cinq hommes, à commencer par le colonel Hatch, puis le capitaine Manning. Malgré un début de cécité, le capitaine Hartley prend alors le commandement du poste et interdit à quiconque de pénétrer dans la jungle; il décide d'attendre l'envahisseur sur place en entraînant au plus vite les indigènes. Un autre officier, le docteur Canavan, est pour sa part convaincu qu'il faut d'abord débarrasser les Philippins de leur peur endémique des Moros, réputés invulnérables. Avec l'aide de Miguel, un jeune Moro ami, Canavan capture dans la jungle un Moro ennemi et fait la démonstration de leur talon d'Achille la peur de mourir dans une peau de sanglier. Les Philippins recouvrent leur courage. Cependant. Alipang fait construire un barrage en amont de la rivière mettant le village à sec, ce qui provoque une grave épidémie de choléra. Canavan et Linda, la fille d'Hartley, entreprennent d'enrayer la maladie tandis que le lieutenant Larsen est chargé de détruire le barrage. Ce dernier n'étant pas revenu. Hartley accepte que Datu, son homme de confiance indigène, le mène avec une troupe armée jusqu'au barrage. Par Miguel, Canavan apprend que Datu est un traître. Il arrive à temps pour déjouer son piège et fait sauter le barrage lui-même. Ils reviennent ensuite défendre le village assiégé par les Moros et lorsque les survivants - Hartley, Canavan et Linda - quittent les Philippines, ils laissent un village sain et sauf.

   
1940 Johnny Apollo
  Accusé d’escroquerie et de détournement de fonds, l’agent de change Robert Cain doit passer en jugement. Son fils Bob, déçu par sa conduite, quitte le collège et la maison familiale après une violente dispute. Alors que Robert est condamné à cinq ans de réclusion et écroué, Bob tente de trouver du travail auprès des anciens amis de son père. Mais il est constamment rejeté et, en désespoir de cause, finit par s’acoquiner à Mickey Dwyer, un repris de justice dont il devient le lieutenant sous le pseudonyme de “Johnny Apollo”, un nom lu sur une enseigne lumineuse. Johnny se réconcilie avec son père, qui ignore tout de ses véritables activités. Mais lorsque celui-ci apprend que son fils est devenu un voleur, il refuse de le revoir. Arrêté un jour avec Dwyer et ses complices, Johnny est emprisonné à son tour et retrouve son père, devenu surveillant grâce à sa bonne conduite. Dwyer combine une évasion. Prévenu par Mabel “Lucky” Du Barry, l’amie de Dwyer amoureuse de Johnny, Robert Cain tente de s’opposer à la fuite de son fils. Il est abattu par Dwyer. Furieux, Johnny se jette sur son ancien patron et fait échouer l’évasion. Johnny risque d’être accusé pour avoir tué Robert Cain. Mais son père, qui n’était que blessé, reprend conscience et l’innocente. Grâce à son action, Bob est libéré en même temps que son père. À sa sortie, Robert Jr. retrouve “Lucky” qui l’a attendu.

   
1940 Brigham young frontiers man
   
   
1941 The sheperd of the hills
   
   
1942 Le crépuscule

(Sundown). Avec : Gene Tierney (Zia), Bruce Cabot (William Crawford), George Sanders (Major A.L. Coombes), Harry Carey (Dewey), Joseph Calleia (Pallini), Reginald Gardiner (Lt. Roddy Turner), Carl Esmond (Jan Kuypens), Marc Lawrence (Abdi Hammud), Cedric Hardwicke (l'Evêque Coombes), Gilbert Emery (Ashburton). 1h30.

En Afrique, durant la Seconde Guerre Mondiale, Bill Crawford, commissaire anglais d'un petit poste avancé au Kenya, est un homme juste, apprécié par les indigènes. Il est aux prises avec les tribus armées par l'Axe. Un jour, l'implacable Major Combes est envoyé de Nairobi pour enquêter sur un trafic d'armes. Une mystérieuse jeune femme arabe, Zia, les rejoint, ensemble ils traquent un mystérieux Hollandais qui arme les indigènes...

   
1942 The gentlemen from Wesp point

 

 
   
1942 La pagode en flammes

 

(China Girl).
   
1944 Le jokey de l'amour

 

(Home in Indiana)
   
1944 Wing and a prayer
   
   
1945 La grande dame et le mauvais garçon
  (Nob Hill)
   
1945 La maison de la 92ème rue
 

(The House on 92nd Street).

Émigré d'origine allemande récemment installé aux États-Unis, Bill Dietrich, en accord avec le FBI, part faire un stage dans une école d'espionnage nazie à Hambourg. À son retour, il devient opérateur radio dans le réseau du mystérieux "Mr. Christopher" dont le quartier général se trouve dans un magasin de mode de la 92e rue tenu par Elsa Gebhardt. Dietrich rencontre ainsi le colonel Hammersohn qui renseigne la bande sur le "processus 97" relatif aux toutes dernières découvertes en matière d'armement. L'inspecteur Briggs qui travaille en liaison avec Dietrich, démasque le responsable des fuites au plus haut niveau : Charles Ogden Roper, employé de laboratoire et ancien phénomène de music-hall réputé pour sa prodigieuse mémoire : Roper retient donc quantité d'informations qu'il communique à l'aide d'un certain livre déposé dans la librairie Lange... Petit à petit, le filet se resserre : Briggs et ses hommes investissent enfin la maison de la 92e rue au moment où Dietrich, démasqué, va être exécuté par les espions. On découvrira également le cadavre de "Mr. Christopher" abattu par erreur par un de ses complices : il s'agissait d'Elsa Gebhardt qui se travestissait pour faire croire à l'existence d'un mystérieux chef de bande...

   
1946 L'impasse tragique

(The Dark Corner). Avec : Lucille Ball (Kathleen), Clifton Webb (Hardy Cathcart), William Bendix (Stauffer). 1h39.

Un détective privé échappe de peu à plusieurs tentatives d'assassinat. Il est aidé par sa secrétaire pour déjouer le plan machiavélique visant à l'éliminer...

   
1946 13, rue Madeleine

Avec : James Cagney (Bob Sharkey), Annabella (Suzanne de Beaumont), Richard Conte (Bill H. O'Connell), Frank Latimore (Jeff Lassiter), Walter Abel (Charles Gibson), Melville Cooper (Pappy Simpson), Sam Jaffe (Maire Galimard), Marcel Rousseau (Duclois),

Haut dirigeant de POSS, le major Gibson charge Bob Sharkey de prendre en main un groupe de nouveaux volontaires pour les Services Secrets, tout en te prévenant que parmi eux s'est infiltré un espion nazi, Sharkey a tôt fait de le repérer : Bill O'Connell, alias le major Kuncet, l'élève le plus brillant de la classe. Mais POSS tient à le laisseren liberté afin qu'il puisse repartir en Europe nanti de renseignements erronés : un faux lieu de débarquement pour l'Opération Overlord. Dans ce but, il sera parachuté sain et sauf en Hollande en compagnie de deux de ses camarades de promotion, le jeune Lassiter et Suzanne, une Française dont le mari fut tué en Afrique du Nord. Prévenu par Sharkey peu avant son départ, Lassiter ne peut cacher ses sentiments et O'Conneil, comprenant qu'il a été dupé, coupe les sangles du parachute de Lassiter, qui s'écrase au soi... Dès lors, Sharkey prend la place de Lassiter pour s'acquitter de sa mission : ramener en Angleterre le savant et collaborateur français Duclois qui aida à l'installation accélérée de bases de V.2 sur la côte normande. Prisonnier et torturé sous les ordres de Kuncel, Sharkey sera délivré du supplice par l'intervention de bombardiers alliés qui anéantiront le siège de la Gestapo au Havre où il est détenu...

   
1947 Le carrefour de la mort
 

(Kiss of Death).

Sans travail depuis de longs mois, Nick Bianco tente de dévaliser une bijouterie pour offrir un Noël décent à sa femme et à ses deux enfants. Mais il est capturé par la police et envoyé en prison. Le procureur d'Angelo le somme de donner le nom de ses complices. Mais Nick refuse, comptant sur ses amis pour aider sa famille. Trois ans plus tard, lorsqu'il apprend que sa femme s'est suicidée à cause de Rizzo, et que ses deux filles sont à l'orphelinat, il accepte de coopérer... L'avocat marron des gangsters, Howser, charge un tueur, Tommy Udo, d'abattre Rizzo sur lequel d'Angelo a habilement dét6urné les soupçons. Rizzo étant introuvable, Udo, pour lui faire peur, précipite sa mère paralytique dans l'escalier. Libéré sur parole grâce à d'Angelo, Nick consent à témoigner contre Tommy Udo. Mais, contre toute attente, Udo est acquitté et remis en liberté... Craignant pour les siens, Nick envoie ses enfants et Nettie, une amie d'enfance avec laquelle il tente de refaire sa vie, à la campagne et se porte à la rencontre du tueur tout en prévenant d'Angelo. Udo tire sur Nick et, pris en flagrant délit les armes à la main, est blessé et capturé par la police. Nick sera enfin libre après un séjour à l'hôpital.

   
1948 Appelez Nord 777

(Call Northside 777). Avec : James Stewart (P.J. McNeal, reporter du Chicago Times), Richard Conte (Frank Wiecek), Lee J. Cobb (Brian Kelly, rédacteur du Chicago Times), Helen Walker (Laura McNeal), Betty Garde (Wanda Skutnik, propriétaire de l'épicerie), Kasia Orzazewski (Tillie Wiecek), Joanne De Bergh (Helen Wiecek-Rayska),

Chicago 1932. Deux hommes ont été condamnés à la prison à vie pour le meurtre d'un agent de police. Le témoignage d'une certaine Wanda Skutnik a été accablant. Pourtant, l'un des condamnés, Frank Wiecek n'a cessé de clamer son innocence. Onze ans se passent. Une annonce paraît dans le Chicago Time: " 5 000 dollars à qui fournira des renseignements sur les meurtriers de l'officier Bundy. Appelez Nord 777 et demandez Tillie Wiecek". Brian Kelly, rédacteur en chef du journal est frappé par cette annonce et charge le jeune reporter McNeal de " couvrir " l'affaire. Celui-ci rend visite à Tillie, qui est persuadée de l'innocence de son fils.

Très impressionné, il décide de défendre une cause apparemment perdue d'avance. Il écrit une série d'articles à sensations où sont mis en vedette Tillie, Helen, l'ex-femme du condamné, son jeune fils et surtout Wanda Skutnik, seul témoin à charge. Avec entêtement, il met à la lumière les éléments troubles de cette affaire et recherche en vain Wanda. Il obtient de la police les preuves du faux témoignage de Wanda. Il retrouve celle-ci, mais elle refuse de parler. Finalement grâce à une photographie (une fois agrandie, un détail fournit l'alibi de Wiecek) McNeal prouve l'innocence de ce dernier. Quelques jours plus tard, Frank sort de prison et retrouve les siens.

   
1949 Les marins de l'Orgueilleux
 

(Down to the Sea in Ships).

   
1950 La rose noire

(The Black Rose). Avec : Tyrone Power (Walter de Gurnie), Orson Welles (Bayan), Cécile Aubry (Maryam), Jack Hawkins (Tristram Griffin), Michael Rennie (le Roi Edward), Finlay Currie (Alfgar), Herbert Lom (Anthemus), Mary Clare (Comtesse Eleanor de Lessford), Robert Blake (Mahmoud) .2h00

Saxon et fils illégitime du comte de Bulaire, Walter de Gurnie quitte l'Angleterre de l'an 1275 pour partir à la découverte de la lointaine Cathay. En compagnie de son ami, l'archer Tristram, il rejoint à Antioche la caravane de Bayan aux Cent Yeux qui va porter des cadeaux au grand Khan. En chemin, Maryann, la " Rose Noire ", fille d'un Croisé prisonnier et qui fait partie du harem destiné au Khan, les supplie de l'aider à s'enfuir. Révolté par la cruauté de Bayan qui commet d'innombrables massacres pour imposer sa loi sur les régions traversées, Tris quitte la caravane avec Maryann. Après avoir subi une épreuve, Walter devient le confident de Bayan, qui l'envoie comme plénipotentiaire auprès de l'impératrice de Chine à Kinsai. Sur les lieux, Walter retrouve Tris et Maryann. Ils décident de fuir ensemble car leur vie est menacée par le Mandarin qui les considère comme des espions de Bayan. Tris est tué durant l'évasion et Maryann, en barque, est emportée par les eaux du fleuve. Seul, Walter retourne en Angleterre, porteur de cadeaux pour le roi normand Edward. Deux émissaires de Bayan lui apportent à leur tour un présent : Maryann, saine et sauve.

   
1950 L'attaque de la malle poste

(Rawhide). Avec : Tyrone Power (Tom Owens), Susan Hayward (Vinnie Holt), Hugh Marlowe (Zimmerman, un homme du sheriff Ben Miles), Dean Jagger (Yancy), Edgar Buchanan (Sam Todd (Rawhide stationmaster)), Jack Elam (Tevis), George Tobias (Gratz), Jeff Corey (Luke Davis), James Millican (Tex Squires),

1880. Sur la piste San Francisco-Saint Louis, Rawhide est un relais isolé tenu par Sam Todd et son assistant Tom Owens. La diligence du matin, qui va vers l'Est, s'y arrête; une passagère, Vinnie Holt, accompagnée de sa nièce, une petite orpheline, est débarquée malgré ses protestations : le voyage est jugé dangereux car on signale dans les parages quatre malfaiteurs évadés.

La diligence repart et un homme arrive, qui se dit shérif à la poursuite de la bande. Sam Todd reconnaît en lui Zimmerman, un des truands. Surgissent alors les trois autres, qui sont sous ses ordres : Gratz, le vieux Yancy et le maléfique Tevis. Ils attendront la malle-poste du lendemain pour dérober son chargement d'or. Sam Todd est tué par Tevis. Vinnie et Tom, pris en otages, font croire qu'ils sont mariés et sont enfermés avec la fillette dans la même pièce.

Le soir, lors du passage de la diligence vers l'Ouest qu'il doit accueillir comme si de rien n'était, Tom tente sans succès de faire passer un mot aux conducteurs, alors que Zimmerman dîne avec les passagers. La voiture repart sans avoir rien remarqué. La nervosité gagne le groupe, surtout Tevis, incontrôlable et dangereux. Il faut penser à s'évader. Tom a subtilisé un couteau et, avec Vinnie, creuse le mur sous un des lits. Mais alors que Tom s'occupe des chevaux du relais, la fillette se glisse dehors par le trou. Vinnie, affolée, appelle à l'aide, Tevis intervient, Zimmerman croit qu'il agresse la jeune femme, le frappe et Tevis le tue. C'est la confusion, Gratz est tué aussi et Yancy s'enfuit. Tom a récupéré une arme cachée et affronte Tevis, qui tire sur l'enfant pour obliger son adversaire à se rendre. Mais Vinnie intervient et abat Tevis. Quand la diligence arrive, elle trouve le couple, la fillette et quelques cadavres. " J'apprends le métier " constate Tom.

   
1951 La marine est dans le lac

 

(You're in the Navy now)
   
1951 Quatorze heures

(Fourteen Hours). Avec : Paul Douglas (le Policier Charlie Dunnigan), Richard Basehart (Robert Cosick), Barbara Bel Geddes (Virginia Foster), Debra Paget (Ruth), Agnes Moorehead (Christine Hill Cosick), Robert Keith (M. Cosick), Howard da Silva (Député Chef Moskar), 1h32

À New York, le jour de la Saint Patrick, Robert Cosick menace de se jeter du haut du 15e étage d'un grand hôtel. Un policier, Charlie Dunnigan, tente de l'en empêcher. Entre les deux hommes, la sympathie est presque immédiate. Attaché par une corde, Charlie essaie d'attraper le malheureux sans qu'il s'en rende compte. Mal dans sa peau, Robert souffre, en fait, du divorce de ses parents et pense que Virginia, sa petite amie, ne l'aime pas. Moskar, le chef de la police, reçoit l'ordre de tendre un filet.
Arrivés l'un après l'autre, les parents se lancent des reproches à la figure. Mrs. Cosick accuse son mari de ne pas s'être occupé suffisamment d'elle et de son fils. Lui se plaint de ses remontrances permanentes. Charlie intercède auprès de Robert pour qu'il parle avec son père, qu'il a toujours considéré comme un raté.
Des badauds attroupés devant l'hôtel parient sur l'heure à laquelle Robert se jettera dans le vide. Ruth, une jeune fille arrivée en retard à un rendez-vous, a fait la connaissance de Danny. Dans l'appartement d'en face, Mrs. Fuller, une élégante jeune femme, venue rendre visite à son avocat et bouleversée par le désespoir de Robert, renonce à demander le divorce.
Charlie a convaincu Robert de quitter la corniche. À peine est-il entré dans la chambre que le jeune homme aperçoit un pasteur puis un policier jusqu'alors caché derrière un fauteuil. Il retourne sur le balcon.
Retrouvée par la police, Virginia, la petite amie de Robert, lui dit tout son amour. Puis Charlie évoque avec lui les belles choses de la vie. Soudain ébloui par un projecteur, Robert tombe dans le filet. Il est sain et sauf. Félicité par ses collègues, Charlie retrouve les siens. Ruth et Danny partent dîner ensemble.

   
1951 Le renard du désert

(The Desert Fox). Avec : James Mason (Field Marshal Erwin Rommel), Cedric Hardwicke (Dr. Karl Strolin), Jessica Tandy (Frau Lucie Marie Rommel), Luther Adler (Adolf Hitler), Everett Sloane (Gen. Wilhelm Burgdorf), Leo G. Carroll (Field Marshal Gerd von Rundstedt), George MacReady (Gen. Fritz Bayerlein), Richard Boone (Capt. Hermann Aldinger), Eduard Franz (Col. Klaus von Stauffenberg). 1h28.

Commandant de l'Afrika Korps, le maréchal Rommel, par son génie tactique et son esprit chevaleresque, a gagné l'admiration de ses hommes et le respect de ses ennemis. A El Alamein, il enfreint pour la première fois les ordres d'Hitler et se replie, évitant à son armée la destruction totale. Souffrant de difficultés respiratoires, il est rapatrié et soigné en Allemagne, où il confie à son ami, le docteur Strolin, maire de Stuttgart ses doutes quant à l'issue de la guerre. Alors qu'il apprend la fin de l'Afrika Korps à Tunis, il est nommé feld-maréchal et envoyé sur le front de Normandie à la veille du Débarquement Le 17 juillet 1944, un avion anglais attaque sa voiture et le blesse. Le 20juillet. Hitler échappe miraculeusement à un attentat La Gestapo enquête sur de possibles complicités au sein même de l'Etat-Major. Bien qu'il ne soit nullement compromis, le nom de Rommel est prononcé Le 14 octobre 1944, le feld-maréchal en convalescence reçoit chez lui la visite du général Burgdorf à la tête d'une délégation de S.S.. venu l'informer qu'il n'a plus qu'un moyen de sauver sa réputation, sa femme et son fils : il est invité à prendre un poison sans douleur. Pour le pays, il sera mort des suites de ses blessures et Hitler lui fera des funérailles nationales. A Londres. Churchill en personne prononcera son éloge funèbre.

   
1952 Courrier diplomatique
 

(Diplomatic Courier)

Courrier du Département d'Etat américain, Mike Kells se rend à Salzbourg afin d'entrer en contact avec Sam Carew, un ancien camarade de guerre travaillant à l'ambassade américaine de Bucarest. Dans l'avion, Mike fait la connaissance de Joan Ross, une touriste qui se rend au Festival de Salzbourg. Mike doit rencontrer Sam dans le train de Paris, mais ce dernier est assassiné avant qu'ils aient pu échanger un mot. Dans une base américaine à proximité de Salzbourg, Mike apprend du colonel Mark Cargle, chef des services secrets, que Sam détenait le plan d'invasion soviétique de la Yougoslavie. La seule piste réside en la personne de Janine, un agent russe, qui a été vue avec Carew peu de temps avant sa mort. A Trieste, Mike retrouve par hasard Joan Ross avant de rencontrer Janine qui, tout en travaillant pour l'agent soviétique Platov, lui affirme qu'elle jouait un double jeu, Sam lui ayant promis de la faire entrer aux Etats-Unis. Mike est capturé par les hommes de Platov, qui cherchent vainement les documents disparus. Il est sauvé par l'intervention du colonel Cargle et de ses hommes. L'insoupçonnable Joan dévoile alors son jeu et tente de faire avouer à Mike où se trouvent les plans convoités. Mike s'attaque aux hommes de Platov pour délivrer Janine, qui n'avait pas menti : c'est elle qui était en possession du microfilm caché dans la montre que Carew lui avait remise. Mike fait arrêter Joan, donne le microfilm à Cargle et honorera la promesse de Sam en emmenant Janine avec lui dans son pays.

   
1952 L'appel du clairon
 

Film collectif LA SARABANDE DES PANTINS (O. Henry's Full House)

John Steinbeck nous présente le petit monde de l'auteur de nouvelles O. Henry.

1. L'Agent et le Chant / The Cop and the Anthem. Un clochard tente de se faire mettre en prison, refuge idéal à l'approche de l'hiver. Il commet des infractions - vol de parapluie, grivèlerie, bris de vitrine - importune une passante... sans résultat. Après une halte dans une église, il décide de changer de vie et de chercher du travail. On l'arrête alors pour vagabondage.

2. L'Appel du Clairon / The Clarion Call . Un policier retrouve le dangereux gangster qui fut autrefois son ami et à qui il doit de l'argent. Il n'ose l'arrêter dans ces conditions mais révèle sa "planque" à un journal, touche la récompense offerte pour cela, rembourse le truand... qui sera arrêté par d'autres.

3. La Dernière Feuille / The Last Leaf. Une jeune fille gravement malade, soignée par sa sœur, pense qu'elle mourra quand tombera la dernière feuille du lierre qu'elle voit sur un mur. Or la feuille ne tombe pas, la malade reprend espoir et guérit. Sa sœur comprend : leur voisin, un vieux peintre, a peint une feuille, la nuit et dans le froid. Il en est mort.

4. La Rançon du Grand Chef / The Ransom of Red Chief. Un gamin mène la vie dure aux deux escrocs minables qui l'ont enlevé. Comme la rançon n'est pas payée, les ravisseurs supplient les parents de reprendre le petit monstre et leur donnent même un peu d'argent !

5. Le Don des Mages / The Gift of the Magi . Ils sont jeunes, mariés et pauvres. Noël approche. Que faire ? Elle sacrifie sa superbe chevelure chez un perruquier et achète une chaîne pour la montre de son mari. Lui, de son côté, vend sa montre pour acheter le peigne dont elle rêvait. Ils s'offrent leurs cadeaux inutiles et préfèrent en rire.

   
1953 Niagara

Avec : Marilyn Monroe (Rose Loomis), Joseph Cotten (George Loomis), Jean Peters (Polly Cutler), Max Showalter (Ray Cutler), Denis O'Dea (Inspecteur Starkey). 1h50.

Ray Cutler a gagné un séjour d'une semaine à Niagara Falls en compagnie de sa jeune femme, Polly. Mais le bungalow réservé n'a pas été libéré par les précédents locataires, George et Rose Loomis. Alors qu'elle visite le Tunnel du Fer à Cheval, Polly surprend Rose en train d'embrasser un inconnu...

   
1953 La sorcière blanche

 

(White Witch Doctor).
   
1954 Prince Vaillant

(Prince Valiant). Avec : Robert Wagner (Prince Vaillant), Janet Leigh (Princesse Aleta), James Mason (Sir Brack). 1h40.

Prince Vaillant, fils du Roi Aguar qui a été chasse du trône de Scandie par Sligon l'usurpateur, se rend à la Cour du Roi Arthur pour y être fait Chevalier. En abordant la côte britannique, il surprend un conciliabule entre des Vikings et un mystérieux Chevalier Noir. Activement recherché par ceux qu'il a surpris, Vaillant parvient à leur échapper, puis fait la connaissance de sir Gauvain, chevalier du Roi Arthur....

   
1954 Le jardin du diable

(Garden of Evil). Avec : Gary Cooper (Hooker), Susan Hayward (Leah Fuller), Richard Widmark (Fiske). 1h40.

A Puerto Miguel, petit port de la côte mexicaine, trois aventuriers américains, Hooker, Daly et Fiske, et un Mexicain, Vicente, acceptent contre la promesse d'une forte récompense, d'accompagner une jeune Américaine, Leah, dans une région dangereuse surnommée " Le Jardin du Diable". Son mari, John, s'y trouve prisonnier, bloqué dans sa mine d'or par un éboulement...

   
1954 Le cercle infernal
  (The Racers).
   

1956

Le fond de la bouteille
  (The Bottom of the Bottle). Avec : Van Johnson (Donald Martin / Eric Bell), Joseph Cotten (Pat 'P.M.' Martin), Ruth Roman (Nora Martin), Jack Carson (Hal Breckinridge), Margaret Hayes (Lil Breckinridge). 1h28.
   

1956

A 23 pas du mystère

(23 Paces to Baker Street). Avec : Van Johnson (Phillip Hannon), Vera Miles (Jean Lennox), Cecil Parker (Bob Matthews), Patricia Laffan (Alice MacDonald), Maurice Denham (L'inspecteur Grovening)

Domicilié à Baker Street et devenu aveugle à la suite d'un accident de voiture, l'auteur dramatique Philip Hannon surprend, dans un bar, une conversation entre une femme qu'il pense être une nurse et un homme qui se fait appeler Evans, et soupçonne une affaire de kidnapping où il est question de l'arrivée, le 10 du mois, d'une certaine Mary. Hannon alerte Scotland Yard, mais l'inspecteur Grovening pense que l'écrivain s'est laissé emporter par son tempérament romanesque. En désespoir de cause, Hannon demande à son ancienne fiancée, Jean Lennox, avec laquelle il a rompu à la suite de son accident, et à son fidèle domestique, Bob Matthews, de se livrer à une enquête à sa place. Matthews retrouve l'identité d'une nurse appelée Janet Murch, qu'il suit jusqu'à un entrepôt de Stoner Street. Peu après avoir fait passer une annonce dans le journal offrant son aide à Janet Murch, Hannon échappe de justesse à une tentative de meurtre dans une maison en ruine. Averti, l'inspecteur Grovening reconnaît que Hannon avait vu juste car le corps de Janet Murch vient d'être repêché dans la Tamise. Hannon fait alors le rapprochement avec l'arrivée à Southampton du paquebot « Queen Mary ». En débarque un couple de riches Argentins accompagnés leur fille infirme. L'enlèvement a lieu dans le parc de Kennington, mais Scotland Yard retrouvera la fille indemne dans l'entrepôt de Stoner Street. Quant à Hannon, plongeant son bureau dans les ténèbres, il attend la venue du mystérieux Evans, réussissant, dans la lutte qui s'ensuit, à le précipiter dans le vide. Il s'avérera que le criminel est une certaine Alice Mac Donald, que Hannon avait déjà rencontrée lors de son enquête et dont il ne connaissait que le parfum et la voix. Cette fois, ayant retrouvé goût à l'existence, Hannon acceptera que Jean demeure à ses côtés.

   
1957 La cité disparue

(Legend of the Lost).avec : John Wayne (Joe January), Sophia Loren (Dita), Rossano Brazzi (Paul Bonnard), Kurt Kasznar (Prefect Dukas).1h49.

Tombouctou, un aventurier américain, Joe January, est engagé comme guide pour une somme rondelette par le Français Paul Bonnard, afin de l’aider à retrouver son père. Celui-ci, missionnaire et savant n’est jamais revenu d’une expédition en plein Sahara, au cours de laquelle il espérait découvrir la cité disparue d’Ophir et le fabuleux trésor qu’elle contenait, selon la légende. Dita, une fille de mauvaise vie, attirée par cette perspective, se joint à eux, en jouant de son charme auprès de Bonnard, et malgré l’opposition de January, qui résume la situation en une formule lapidaire : «Deux hommes et une seule femme, c’est contraire à toute civilisation !».

La cohabitation de ce trio hétéroclite s’avère difficile et, face aux jalousies, aux dangers, aux rencontres avec des nomades hostiles, les masques tombent : Joe January est plus humain qu’il ne voulait le laisser paraître et se rapproche de Dita, qui est venue avant tout pour changer de vie. Mais surtout Bonnard, d’abord idéaliste et désintéressé, souhaitant poursuivre l’œuvre de son père – aider les indigènes en construisant un dispensaire – se révèle peureux et imprévisible.

Ils arrivent enfin dans la ville fantôme et y trouvent trois squelettes : ceux du père de Bonnard, de son guide et d’une femme. Les deux hommes se sont entretués pour elle, situation qui peut préfigurer la leur. Paul perd la raison quand il comprend que son père n’était pas celui que l’on croyait. Il fuit seul avec les vivres et le trésor – qu’il a découvert – devant la menace que représentent à ses yeux ses compagnons. Il se perd; Joe et Dita le rattrapent. Paul, épuisé, tire et blesse grièvement Joe, avant d’être abattu par Dita. Les survivants croient leur fin venue et se disent leur amour. Mais ils voient une caravane au loin et ce n’est pas un mirage !

   
1958 La fureur des hommes

(From Hea to Texas). Avec : Don Murray (Tod Lohman), Diane Varsi (Juanita Bradley), Chill Wills (Amos Bradley), Dennis Hopper (Tom Boyd), R.G. Armstrong (Hunter Boyd), Jay C. Flippen (Jake Leffertfinger), Margo (Mrs. Bradley), John Larch (Hal Carmody), Ken Scott (Otis Boyd). 1h40.

Jeune homme candide et pacifique, Tod Lohman est mal armé pour affronter la rude existence du Far-West. Parti de son Iowa natal à la recherche de son père, il ne tarde pas à s’attirer des ennuis. Un soir, en effet, il provoque accidentellement la mort de l’un des trois fils du riche propriétaire terrien Hunter Boyd, qui envoie aussitôt à sa poursuite plusieurs de ses hommes, ainsi que ses deux autres fils, Otis et Tom. En voulant éviter d’être piétiné par un troupeau, Tod fait une nouvelle victime : Otis. Pendant que les autres ramènent le moribond au ranch, Tom poursuit sa traque, mais se fait surprendre par Tod. Le jeune homme, après avoir laissé repartir son agresseur, continue son chemin à pied à travers le désert jusqu’à une rivière auprès de laquelle il s’écroule, inanimé.

Il est découvert par Amos Bradley, un brave fermier des environs, et sa fille adoptive Nita, une adolescente qui, malgré ses manières brusques de garçonne, le séduit. Or, à peine est-il restauré et remis de ses fatigues que surgissent Tom, Hunter et quatre de leurs employés : Hal Carmody, Trueblood, Bayliss et Morgan. Hunter donne à Tod un cheval et quelques heures d’avance, après quoi, lui et ses hommes recommenceront à le traquer.

Afin de défendre sa propre vie, Tod est obligé d’abattre Carmody. En route vers Socorro, où il espère avoir des nouvelles de son père, il rencontre Jake Leffertfinger, qui fait du commerce avec les Indiens. Morgan et Trueblood sont bientôt sur leurs talons, mais ils périssent au cours d’une attaque comanche dont Jake et Tod sortent indemnes en abandonnant à leurs assaillants plusieurs de leurs chevaux.

À Socorro, Tod apprend que son père est mort après avoir longtemps travaillé comme menuisier à la mission espagnole. Puis il se rend au ranch des Bradley et fait la connaissance du reste de la famille : Maria, l’épouse d’Amos, et leurs cinq filles. Après avoir passé la soirée avec eux, il reprend la route, refusant, étant donné le danger, d’emmener Nita avec lui. Mais des coups de feu le ramènent promptement au ranch. En tenant tête à Hunter, Tom et Bayliss, Amos a été grièvement blessé par ce dernier. Tod décide alors d’aller à Socorro affronter ses ennemis. Au cours de la fusillade, il est forcé de tuer Bayliss. Toutefois, il réussit à sauver Tom d’un incendie. Éperdu de reconnaissance, Hunter arrête là sa vengeance. Désormais, Tod pourra couler des jours paisibles et heureux auprès de Nita, dans la jolie ferme des Bradley.

   
1959 La ferme des hommes brûlés

(Woman Obsessed). Avec : Susan Hayward (Mary Sharron), Stephen Boyd (Fred Carter), Barbara Nichols (Mayme Radzevitch), Dennis Holmes (Robbie Sharron), Theodore Bikel (Dr. R. W. Gibbs). 1h43.

Après le décès de son mari dans un incendie, Mary Sharron doit s'occuper de son jeune fils et de la ferme familiale. Bientôt, elle engage un homme à tout faire à la dérive. Ils tombent amoureux mais tout ne va pas pour le mieux avec le fils que le nouveau "beau-père" traite le garçon durement exprès.

   
1960 Les sept voleurs

(Seven Thieves). Avec : Edward G. Robinson (Theo Wilkins), Rod Steiger (Paul Mason), Joan Collins (Melanie), Eli Wallach (Poncho). 1h42.

Récemment libéré de prison, Paul arrive sur la Côte d'Azur où il est venu retrouver, sur sa demande, Theo, dit "Le Professeur". Ce dernier a décidé de terminer sa carrière en beauté par un coup audacieux : le cambriolage du Grand Casino de Monte-Carlo. D'abord peu enthousiaste, Paul finit par se laisser convaincre. Après une minutieuse préparation, l'opération a lieu : Paul et Louis, le technicien, s'introduisent dans la salle des coffres au sous-sol grâce aux indications données par Raymond, le secrétaire du directeur du casino, qui, par amour pour la strip-teaseuse Mélanie, a accepté de renseigner les voleurs. Pendant ce temps, Theo accompagne en qualité de médecin personnel un autre complice, Pancho, qui tient le rôle d'un riche baron sud-américain invalide venu jouer à la roulette. Au moment propice, Pancho doit simuler un malaise et Theo, après avoir constaté son "décès", suggère que le corps du défunt soit emmené discrètement dans les appartements du directeur. En attendant l'ambulance conduite par Hugo, Paul et Louis, remontés du sous-sol, cachent l'argent volé dans le fauteuil roulant du "baron". Et Theo peut ainsi sortir sans encombres le butin de l'établissement. Mais, sur le chemin du retour, heureux d'avoir prouvé l'infaillibilité de son plan, Theo succombe à un infarctus. Peu après, Paul se rend compte que les billets volés sont neufs et qu'ils se feront prendre dès qu'il voudront les écouler. Le plus sage est donc de rendre le butin...

   
1960 Le grand Sam

(North to Alaska). Avec : John Wayne (Sam McCord), Stewart Granger (George Pratt), Ernie Kovacs (Frankie Canon), Fabian (Billy Pratt), Capucine (Michelle ('Angel')), Mickey Shaughnessy (Peter Boggs). 2h02.

A Nome, sur le Détroit de Behring, au fin fond de l'Alaska, il y avait, à la fin du siècle dernier, de l'or et des aventuriers. Parmi ceux-ci, Sam McCord et les frères Pratt, George et Billy, avaient eu la chance de découvrir un filon et la fortune. De quoi nourrir une femme par exemple, se dit George qui décide d'envoyer Sam en mission très spéciale à Seattle. Il s'agit d'aller y quérir la "fiancée" française de George, rencontrée et aimée trois ans plus tôt. Pendant ce temps, le futur heureux époux construira, avec son frère, la maison du bonheur. Sam retrouve la fiancée, mais mariée. Qu'à cela ne tienne! Il suffit de la remplacer et Michelle, autre Française, pensionnaire d'une "maison" fera bien l'affaire. Sam, pour faciliter l'opération, raconte à la jeune femme qu'il est son futur époux. Comme il n'a que mépris, du moins l'affiche-t-il, pour la gent féminine, ça ne l'engage, croit-il, à rien. Mais Michelle se met tout de suite dans la peau de son rôle et, tout au long du voyage de retour, prodigue au grand Sam petits soins et affection. Aussi, le moment venu de présenter à Michelle son véritable promis, George, la colère de la jeune fille ouvrira les yeux et touchera le coeur de Sam. George, quant à lui, comprend vite qu'il n'a rien de mieux à faire que pousser dans les bras l'un de l'autre les deux amoureux qui s'ignorent. Ce sera chose faire au terme d'une longue "chasse à la femme" dans la grand-rue boueuse de Nome où Sam déclare publiquement sa flamme à Michelle qui faisait mine d'aller prendre le bateau pour Seattle.

 
1962 La conquête de l'Ouest

(How the West was won). Film collectif en cinq segments dont trois pour Henry Hathaway (Les rivières, les plaines, les hors la loi), un pour John Ford, (la guerre civile) et un pour George Marshall (Le chemin de fer), Richard Thorpe réalisant les scènes de transition. Avec : Carroll Baker (Eve Prescott), Lee J. Cobb (Marshal Lou Ramsey), Henry Fonda (Jethro Stuart). 2h42.

De 1840 à 1889, plusieurs épisodes évoquent tour à tour la progression des premiers pionniers, la ruée vers l'or, la guerre de Sécession, la construction de la première voie de chemin de fer et la lutte contre les Indiens.

Les rivières : Ce furent tout d'abord les pionniers qui s'enfoncèrent plus avant dans les contrées inconnues, telle la famille Prescott qui s'embarque sur un radeau et traverse des rapides. Un trappeur Linus Rawlings vient à leur secours et épouse Eve, l'une des filles.

Les plaines : Puis, c'est la ruée vers l'or. Lilith, la seconde fille des Prescott, part recueillir une mine d'or en héritage. Elle rencontre à son tour l'amour en la personne de Cleve Van Valen, un aventurier.

Les hors-la-loi : Zeb, qui a quitté le chemin de fer, écœuré par les agissements des blancs envers les Indiens, se fixe enfin dans une petite ville et devient le shérif. Il triomphera d'une bande de hors-la-loi et aura la confiance des citoyens.

   
1964 Le plus grand cirque du monde

(Circus World). Avec : John Wayne (Matt Masters), Claudia Cardinale (Toni Alfredo), Rita Hayworth (Lili Alfredo). 2h20

Propriétaire d’un cirque, Matt Masters entreprend une tournée en Europe. Il espère y retrouver Lili Alfredo, mère de Toni qu’il a élevée seul quand le père de la jeune fille, un célèbre trapéziste, s’est tué quinze ans plus tôt sur la piste...

   
1965 Les quatre fils de Katie Elder

(The Sons of Katie Elder). Avec : John Wayne (John Elder), Dean Martin (Tom Elder), Martha Hyer (Mary Gordon). 2h20.

Tom, Bud et Matt Elder sont revenus à Clearwater, leur village natal du Texas, pour enterrer leur mère Katie. À la gare, ils attendent leur frère aîné John. Mais seul Curley, un tueur à gages engagé par le maire, Morgan Hastings, descend du train. Après l’enterrement, John, qui a assisté de loin à la cérémonie, est mis en garde par son ami, le shérif Billy Wilson, de l’arrivée de Curley. Il l’informe aussi que sa mère a vendu leur ranch à Hastings après la mort de leur père.

   
1966 Nevada Smith

(Nevada Smith). Avec : Steve McQueen (Nevada Smith / Max Sand), Karl Malden (Tom Fitch), Brian Keith (Jonas Cord). 2h08.

Après la mort de ses parents cruellement assassinés, Max Sand, un jeune métis décidé à les venger, part sur les traces des meurtriers. Recueilli par Jonas Cord un marchand d'armes, alors qu'il s'est fait voler ses seuls biens - son cheval et son fusil - il apprend avec lui les rudiments de la vie, c'est-à-dire à se servir d'une arme, à endurer la boisson et à déchiffrer l'écriture.

   
1967 Le dernier safari
(The last safari). Avec : Kaz Garas (Casey), Stewart Granger (Miles Gilchrist), Gabriella Licudi (Grant), Johnny Sekka (Jama), Liam Redmond (Alec Beaumont). 1h50.
   
1968 Cinq cartes à abattre

(Five Cards Stud). Avec : Dean Martin (Van Morgan), Robert Mitchum (Révérend Jonathan Rudd), Inger Stevens (Lily Langford), Roddy McDowall (Nick Evers), Katherine Justice (Nora Evers), John Anderson (U.S.Marshal Al Dana), Ruth Springford (Mama Malone, la patronne du saloon).1h43

En 1880, dans le saloon de Mama Malone à Rincon, petite localité du Colorado, une partie de poker entre sept joueurs se termine tragiquement lorsque l'un d'eux est surpris en train de tricher. Malgré l'intervention du joueur professionnel Van Morgan, les cinq hommes, conduits par Nick Evers, lynchent l'inconnu. Van quitte la ville pour s'installer à Denver.

Après son départ, Rincon connaît soudain une vague de prospérité à la suite de la découverte de filons d'or dans les environs et Jonathan Rudd, un curieux pasteur portant revolver, s'installe en ville. Little George, le barman noir de Mama Malone, vient à Denver avertir Van que quelqu'un cherche à abattre tous les participants à la partie de poker : deux d'entre eux ont été retrouvés morts. Revenu à Rincon, et tandis que Nora Evers, la sœur de Nick, lui fait des avances, Van mène son enquête tout en s'intéressant à la séduisante Lily Langford, qui vient d'ouvrir une boutique de barbier. Deux autres joueurs sont assassinés à leur tour. Le criminel n'est autre que le frère de l'homme qui fut lynché et qui se cache sous l'identité du révérend Rudd. Nick Evers, qui lui a désigné les responsables, en profite pour faire tuer Little George. Mais Rudd découvre que Nick était en fait l'instigateur du lynchage et parvient à l'abattre. Sa dernière victime, s'il en croit les révélations de Nick, devrait être Van lui-même, qui tuera Rudd en le gagnant de vitesse. Van quitte la ville avec l'espoir que Lily le rejoindra très vite à Denver.

   
1969 100 dollars pour un sherif

(True Grit). Avec : John Wayne (Rooster Cogburn), Glen Campbell (LaBoeuf), Kim Darby (Mattie Ross). 2h05.

1880. Issue d'une famille aisée de Dardanelle, dans l'Arkansas, Mattie Ross est une fille qui a de la suite dans les idées. Lorsque son père est brusquement assassiné, puis volé par son propre employé, Tom Chaney, elle entreprend de le venger en louant les "services" de Rooster Cogburn, un shérif borgne, tapageur et buveur...

   
1971 Le cinquième commando

(Raid on Rommel). Avec : Richard Burton (Capitaine Alex Foster), John Colicos (Sergent Major Allan MacKenzie), Clinton Greyn (Major Hugh Tarkington), Wolfgang Preiss (Général Erwin Rommel), Danielle de Metz (Vivianne Gagliardo), Karl-Otto Alberty (Capitaine Heinz Schroeder), Christopher Cary (Caporal Peter Merrihew), John Orchard (Dan Garth), Brook Williams (Sergent Joe Reilly), Greg Mullavy (Soldat Ed Brown). 1h39.

Un officier britannique est chargé d'organiser une attaque contre les armées de Rommel en poste à Tobrouk. Pour cela, il compte utiliser les propres armes des allemands contre eux...

   
1971 Quand siffle la dernière balle

(Shoot out). Avec : Gregory Peck (Clay Lomax), Robert F. Lyons (Bobby Jay), Susan Tyrrell (Alma), Jeff Corey (un soldat), James Gregory (Sam Foley), Rita Gam (Emma), Dawn Lyn (Decky), Pepe Serna (Pepe), John Davis Chandler (Skeeter). 1h34.

A sa sortie de prison, Clay Lomax part à la recherche de son complice, Foley, qui, sept ans plus tôt, avait tiré sur lui avant de s'enfuir avec le butin du hold-up qu'ils venaient de réaliser.

   
1974 Hangup

Avec : William Elliott (Ken), Cliff Potts (Lou), Marki Bey (Julie). 1h34.

Un policier infiltré tombe amoureux de la junkie qui peut l'aider à attraper un impitoyable traficant.