La conquête de l'Ouest
1962

De 1840 à 1889, plusieurs épisodes évoquent tour à tour la progression des premiers pionniers, la ruée vers l'or, la guerre de Sécession, la construction de la première voie de chemin de fer et la lutte contre les Indiens.

Les rivières. Avec : Carroll Baker (Eve Prescott), James Stewart (Linus Rawlings). Ce furent tout d'abord les pionniers qui s'enfoncèrent plus avant dans les contrées inconnues. 1829 : La famille Prescott part vers l'Ouest, s'embarque sur un radeau et traverse des rapides. Zebulon et Rebecca, les parents, meurent engloutis dans des rapides. Un trappeur, Linus Rawlings, vient à leur secours et épouse Eve, l'une des filles.

Les plaines : Avec : Debbie Reynolds (Lilith Prescott), Gregory Peck (Cleve Van Valen). Puis, c'est la ruée vers l'or. Lilith, la seconde fille des Prescott, part recueillir une mine d'or en héritage. Elle rencontre à son tour l'amour en la personne de Cleve Van Valen, un aventurier.

La guerre civile : Avec : George Peppard (Zeb Rawlings), John Wayne (Gen. William Tecumseh Sherman) . La guerre de sécession éclate. Le fils d'Eve et de Linus, Zeb, s'engage aux côtés des sudistes et sauve la vie du général Grant.

Le chemin de fer. Avec : Richard Widmark (Mike King), Karl Malden (Zebulon Prescott), Henry Fonda (Jethro Stuart). Le chemin de fer envahit l'Ouest. Deux compagnies se disputent le territoire pour opérer la première liaison intercontinentale. Mike King, qui dirige l'Union Pacific Railway, signe, par l'intermédiaire de Zeb, un traité avec les Indiens, mais il est le premier à le violer. Les Indiens attaquent le chemin de fer. Zeb abandonne King et rejoint Jethro Stuart, un vieux trappeur qui fut l'ami de son père.

Les hors-la-loi. Karl Malden (Zebulon Prescott) : Zeb, qui a quitté le chemin de fer, écœuré par les agissements des blancs envers les Indiens, se fixe enfin dans une petite ville et devient le shérif. Il triomphera d'une bande de hors-la-loi et aura la confiance des citoyens.

D'abord deux histoires d'amour plutôt conventionnelles avec pour toile de fond la descente d'une rivière pour l'un et l'attaque d'Indiens pour l'autre. Ford, après avoir mis une rangée de canons en ligne, utilise très peu les possibilités de l'écran large dans l'épisode consacré à la tentative d'assasinat de Grant. Marshall répond mieux à la commande avec le déferlement d'un troupeau de bisons et Hathaway n'est pas en reste avec l'ultime partie qui met en scène l'attaque d'un train.

 

Retour à la page d'accueil

(How the West was won). Film en cinq segments de Henry Hathaway (Les rivières, les plaines, les hors la loi) de John Ford, (la guerre civile), George Marshall (Le chemin de fer) et Richard Thorpe (scènes de transition). Avec : Carroll Baker (Eve Prescott), Lee J. Cobb (Marshal Lou Ramsey), Henry Fonda (Jethro Stuart), Carolyn Jones (Julie Rawlings), Karl Malden (Zebulon Prescott), Gregory Peck (Cleve Van Valen). 2h42.