Chantal Akerman
(1950-2015)
25 films
   
2
5
histoire du cinéma : L'image cristal

Née à Bruxelles le 6 juin 1950, elle est déterminée à devenir réalisatrice après avoir vu Pierrot le fou de Jean-Luc Godard. Elle suit les cours de l'INSAS, école belge de cinéma et réalise son premier court-métrage à dix-huit ans. Dès Saute ma ville, elle est présente sur l'écran, ce qui sera fréquent, comme actrice (Je, tu, il, elle) ou commentatrice (News from home, Nuit et jour).

Ses débuts ont eu lieu sous le signe de l'expérimentation, après un séjour à New York et la découverte de l'avant-garde américaine, surtout les films du Canadien Michael Snow, fondés sur la durée et l'étirement du temps. Elle en conservera le sens de la dédramatisation, de l'utilisation du son et du plan fixe.

Longtemps associée aux thèmes de la marginalité, de l'enfermement et des déambulations, de la féminité, du féminisme, de l'autobiographie et du narcissime, du voyage et de l'errance par lesquels elle exprimait son inconfort de nomade vouée à l'exil, la cinéate amorce un tournant plus joyeux aux débuts des années 80. Toute une nuit, explore les amours furtives de citadins saisis par le désir dans la solitude d'une grande ville et Nuit et jour est clin d'œil au Jules et Jim de Truffaut. La Captive, une adaptation de La Prisonnière de Proust dans laquelle elle s'inspire de la séquence de filature du Vertigo d'Alfred Hitchcock, ou Golden Eighties, mutine comédie musicale où un chœur de shampouineuses chante la dérision du rêve de "Roméo et Juliette, quéquette et trompette" enfin Demain on déménage est une comédie, impertinente, hantée par un passé douloureux, mais qui cherche à placer son spectateur dans une douce euphorie.

Filmographie :

Courts métrages et téléfilms :
1968 : Saute ma ville
1971 : L'enfant aime
1972 : La chambre, Le 15/8 (co-réal. Samy Szlingerbaum, moyen métrage), hanging out yonkers
1980 : Dis-moi (TV)
1984 : Family-business - New-York, New York bis, lettre d'une cinéaste (TV)
1986 : Le marteau, Mallet-Stevens.
1991 : Participation à Ecrire contre l'oubli (30 courts métrages pour Amnesty International).
1993 : Le déménagement (TV)
1994 : Portrait d'une jeune fille de la fin des années 60 à Bruxelles

Longs-métrages :

1972 Hôtel Monterey
  Film sans bande-son et sans structure narrative sur un hôtel pour pauvres et clochards, aujourd'hui disparu, l'Hotel Monterey. Description fragmentaire et ascensionnelle du lieu : du hall au dernier étage en s’élevant au moyen de l’ascenseur.
   
1974 Je, tu, il, elle
je tu il elle

Avec : Chantal Akerman (Julie), Niels Arestrup (le camionneur), Claire Wauthion (l'amie). 1h20

Je, Tu, Il, Elle dit quatre moments de la vie d'une jeune fille : seule chez elle puis écrivant une lettre d'amour, ensuite avec un homme de rencontre, enfin chez une amie-amante.

   
1975 Jeanne Dielman, 23 quai du commerce, 1080 Bruxelles.
Jeanne Dielman

Avec : Delphine Seyrig (Jeanne Dielman), Jan Decorte (Sylvain, son fils), Henri Storck (Le1er client), Jacques Doniol-Valcroze (Le second client), Yves Bical (Le troisième client). 3h21.

Titre en forme d'adresse postale.Tois jours de la vie d'une ménagère belge, prostituée d'occasion. Vaisselle et épluchage des pommes de terre s'y déroulent en temps quasi-réel.

   
1977 News from home
News from home

Avec : Chantal Akerman (voix). 1h25.

Superpose des images de New York à la lecture de lettres banales et tendres d'une mère à sa fille.

   
1978 Les rendez-vous d'Anna
Les rendez-vous d'Anna

Avec : Aurore Clément (Anna Silver), Helmut Griem (Heinrich), Magali Noël (Ida), Hanns Zischler (Hans). 2h07.


Anna est réalisatrice, elle va de ville en ville pour présenter son film. Elle arrive à Essen, en Allemagne. Le soir même, après la présentation au cinéma le Roxy, elle se fait raccompagner par un jeune instituteur, Heinrich Schneider...

   
1982 Toute une nuit
Toute une nuit

Avec : Aurore Clément, Natalia Akerman, Angelo Abazoglou

Une nuit. Une femme. ses chaussures à la main, se jette dans les bras d'un homme. Dans un café déserté, un homme, une femme, seuls. Ils se regardent, puis se lèvent. Frappés d'un coup de foudre, ils s'étreignent et dansent à corps perdus.

   
1983 Un jour Pina a demandé...

Documentaire télé. 0h57.

Chantal Akerman suit la célèbre chorégraphe Pina Bausch et sa compagnie de danseurs, Le Wuppertal Tanzteater, pendant cinq semaines lors d'une tournée en Allemagne, en Italie et en France. Elle tente de saisir l'art de Pina Bausch sur scène et dans les coulisses.

   
1983 L'homme à la valise
 

Téléfilm avec Chantal Akerman, Jean-Claude Brisson, Jeffrey Kime, Jérôme Lévy. 0h60.

   
1983 Les années 80
  La majeure partie du film se compose d'auditions et des répétitions pour une comédie musicale Golden eighties dont on voitquelques morceaux chantés et dansés.
   
1984 J'ai faim, j'ai froid
  sketch de Paris vu par..., 20 ans après
   
1986 Golden eighties
Golden eighties

Avec : Delphine Seyrig (Jeanne Schwartz), Myriam Boyer (Sylvie), Fanny Cottençon (Lili), Lio (Mado), Pascale Salkin (Pascale). 1h36.

Un clin d'œil à la comédie musicale : on chante l'espoir et la nostalgie, on s'ébroue dans le décor clinquant d'une galerie marchande, les shampouineuses d'un salon de coiffure y officiant comme le chœur antique.

   
1986 Letters home

Avec : Coralie Seyrig (Sylvia Plath), Delphine Seyrig (Aurelia Plath). 1h44.

Sylvia Plath débute sa correspondance avec sa mère à son entrée à l’université en 1950. Elle prendra fin avec son suicide en 1963. Six cent quatre-vingt-seize lettres composent cet admirable échange.

   
1989 Histoires d'Amérique
  (Food, Family and Philosophy), situé chez les Juifs américains, évoque aujourd'hui la diaspora par ceux qui l'ont vécue et l'effort pour retrouver la mémoire d'avant la parenthèse traumatisante des camps de concentration.
   
1991 Nuit et jour
 

Avec : Guilaine Londez (Julie), Thomas Langmann (Jack), François Négret (Joseph), Nicole Colchat (La mère de Jack), Pierre Laroche (Le père de Jack). 1h30.

Une histoire d'amour entre une fille et deux garçons.

   
1993 D'est
 

Documentaire. 1h47.

La Pologne, l'Ukraine, la Russie après le communisme ; aucun nom de lieu mentionné, aucun commentaire, juste des images qu'on dirait volées, de longs travelling lateraux sur des foules (dans les rues nocturnes enneigées, dans d'immenses gares avec des foules de gens entassés) et des "portraits" de gens chez eux. Un portrait saisissant des mégalopoles post-communistes, de la vie quotidienne des gens qui y vivent.

   
1996 Un divan à New York
  Avec : Juliette Binoche (Beatrice Saulnier), William Hurt (Henry Harriston), Stephanie Buttle (Anne), Barbara Garrick (Lizbeth Honeywell), Paul Guilfoyle (Dennis), Richard Jenkins (Campton). 1h48.
   
1999 Sud
1h10. Un voyage dans le sud des Etats-Unis, par un été chaud et humide, hanté par le meurtre de James Byrd Jr., un noir lynché par trois blancs.
   
2000 La captive
La captive

Avec : Stanislas Merhar, Sylvie Testud, Olivia Bonamy, Liliane Rovère, Françoise Bertin, Aurore Clément. 1h48

Ariane vit chez et sous la surveillance permanente de Simon. Aux prix de mensonges incessants, elle parvient à se préserver un peu de liberté. Et même si elle se donne physiquement à Simon, il ne peut l'empêcher d'aimer des femmes. Le désir d'une impossible fusion complète qui obsède le jeune homme ne peut qu'aboutir à une fin tragique...

   
2002 De l'autre côté
De l'autre côté

1h30

Le sable du désert, une ville qui ressemble à une ville fantôme. Un mur, des barbelés. La frontière qui sépare les Etats-Unis du Mexique. Malgré les dangers, les Mexicains tentent de la franchir pour fuir la misère. Bien souvent, leur rêve d'une vie meilleure se heurte à la traque permanente des policiers des services de l'immigration, et à l'horrible bonne conscience de ces Américains qui, par peur de l'autre et des maladies qu'il est censé apporter avec lui, sont prêts à tuer tout étranger qui envahirait leur propriété. Pendant des années, les clandestins sont passés par San Diego. Maintenant, le flux a été déplacé par les services de l'immigration vers les régions désertiques et montagneuses de l'Arizona, où l'on a cru que le froid et la chaleur les arrêteraient.

Dernier volet d'un triptyque commencé avec D'Est (1993) et Sud (1999).

   
2003 Demain on déménage
Demain on démanage

Avec : Sylvie Testud (la fille), Aurore Clément (la mère), Jean-Pierre Marielle, Natacha Régnier. 1h50

A la mort de son mari, Catherine revient vivre chez sa fille Charlotte avec piano, bagages et meubles. Charlotte, elle, peine à écrire son livre érotique, malgré les conseils forts judicieux de sa très expérimentée maman. Un peu à l'étroit, ces dames éprouvent le besoin de déménager. C'est alors que la ronde des visiteurs commence...

   
2006 Là-bas
Là-bas

Peut-on s'enraciner dans l'espace, le temps ? Que peut-on percevoir d'Israël sans tomber dans la dichotomie ? Comment vivre après la tourmente ? Y a-t-il des images possibles ? Des images directes ? Ou doivent-elles passer par un écran ? Quel écran ? Comment ? Voilà le sujet de ce documentaire sur Israël.

   
2007 Tombée de nuit sur Shanghai

Segment de L'état du monde

Plus que des sons, plus que des images, sans hiérarchie, Mona Lisa cotoie un dessin animé et le Chopin de la musique américaine des années 1970-80 dans une sorte de plaisir ambigu.

   
2009 À l'Est avec Sonia Wieder-Atherton
  Avec : Sonia Wieder-Atherton. 0h43.
   
2011 La folie Almayer

Avec : Stanislas Merhar (Almayer), Marc Barbé (Capitaine Lingard), Aurora Marion (Nina), Zac Andrianasolo (Daïn), Sakhna Oum (Zahira), Solida Chan (Chen), Sun Yucheng (Capitaine Tom Li) et Bunthang Khim (Ali). 2h07.

Quelque part en Asie du Sud-Est, au bord d'un fleuve tumultueux, un Européen s'accroche à ses rêves de fortune par amour pour sa fille. Une histoire de passion, de perdition et de folie, adaptée du roman de Joseph Conrad.

   
2015 No home movie
Avec : Chantal Akerman, Natalia Akerman (Elles-mêmes). 1h55.

Documentaire sur la mère de Chantal Akermanarrivée en Belgique en 1938 fuyant la Pologne, les pogroms et les exactions. Cette femme qu'on ne voit que dans son appartement de Bruxelles et qui ne voit pas que le monde bouge, est morte aujourd'hui.