La blonde explosive
1957

Faute de promouvoir assez efficacement le nouveau rouge à lèvres "Stay Put", Rockwell Hunter risque d'être renvoyé par son patron. Il demande alors à l'actrice Rita Marlowe d'assurer la publicité du rouge à lèvres en question. Rita accepte à condition que Rockwell qui est par ailleurs fiancé, lui serve à rendre jaloux son soupirant habituel, Bobo Brannigansky, spécialisé dans les rôles de Tarzan...

Frank Tashlin, à qui l'on doit certains des meilleurs films du duo Dean Martin-Jerry Lewis - notamment Artistes et modèles et Un vrai cinglé de cinéma - retrouve Jayne Mansfield, qu'il avait dirigée quelques mois plus tôt dans La blonde et moi et dont la 20th Century-Fox cherchait à faire une nouvelle Marilyn Monroe.


Il en profite pour se livrer ici à une satire joyeusement corrosive de la télévision et de la publicité, n'épargnant ni la radio et ses feuilletons débiles, ni le nouveau Tarzan, joué par le futur mari de Jayne Mansfield, Mickey Hargitay, ni même Marilyn Monroe.

Ancien créateur de dessins animés et toujours auteur de gags, Tashlin qui fait paraître à la fin Groucho Marx, avoue volontiers : " Rien ne m'amuse autant qu'une généreuse poitrine ". Le film en est la preuve!

 

Test du DVD

Editeur : Wild Side Video, février 2011. Master restauré. Son : Anglais & Français Mono. Sous-titres : Français. 15 €.

Supplément :

  • La blonde dynamite l'Amérique : entretien avec Noël Simsolo (13')

 

Retour à la page d'accueil

(Will Success Spoil Rock Hunter ?). Avec : Tony Randall (Rockwell P. Hunter), Jayne Mansfield (Rita Marlowe), Betsy Drake (Jenny Wells), Joan Blondell (Violet), John Williams (Irving La Salle Jr.), Henry Jones (Henry Rufus), Lili Gentle (april Hunter), Mickey Hargitay (Bobo Branigansky), Georgia Carr (Calypso Number). 1h33.

dvd