(1913-1972)
24 films
   
   
10
 

Autodidacte, Frank Tashlin entre très jeune dans le monde du travail, vit de petits boulots, et prend des cours de dessin par correspondance. Il dessine des comic strips dans des magazines sous le pseudonyme de Tish Tash.

C'est grâce à ses dons de dessinateur que Frank Tashlin parvient à se faire engager en 1928 chez Max Fleischer, le futur créateur du personnage de cartoon Popeye. Il passe par différents studios comme dessinateur avant de décrocher en 1933 un poste d'animateur chez Leon Schlesinger dans les studios de la Warner Bros et participe à la série de dessins animés Merrie melodies. En 1939, Walt Disney l'engage comme scénariste. Il exerce son talent sur les personnages de Donald Duck et de Mickey Mouse. Entre-temps, il est gagman, notamment pour Laurel et Hardy.

En 1944, il se détache de l'animation et s'oriente vers le cinéma traditionnel. Il se consacre à la recherche de gags pour des acteurs comiques, parmi lesquels Bob Hope, Eddie Bracken, Harpo Marx. Il écrit les scénarios de Visage pâle (1947) de Norman McLeod, de Bien faire et la séduire(1947) de S. Sylvan Simon et de La pêche au trésor (1948) de David Miller. En 1950, il écrit de nombreuses séquences de La môme boule-de-gomme qu'il réalise lui-même, même si seul le nom du réalisateur Sidney Lanfield apparaît au générique. L'année suivante, Tashlin se lance dans la réalisation de comédies parodiques avant de se spécialiser dans le burlesque.

Il trouve en la personne de Jerry Lewis l'interprète idéal, capable de transcrire dans sa gestuelle et ses mimiques les expressions jusqu'alors réservées aux personnages de dessins animés. Artistes et modèles (1955) ouvrent une longue collaboration entre les deux hommes : Un vrai cinglé de cinéma (1956), Trois bébés sur les bras (1958), Le kid en kimono (1959), Cendrillon aux grands pieds (1960), L'increvable Jerry (1962), Un chef de rayon explosif (1963).

Dans La blonde et moi (1956) et La blonde explosive (1957), Tashlin transforme Jayne Mansfield en une sorte de Betty Boop extravagante. Il s'illustre au fil de ses productions dans un comique typiquement américain, avec des gags efficaces à la limite de l'absurde.

Filmographie :

1952 The first time
   
   
1952 Le fils de visage pâle
   
   
1953 Épousez-moi
   
   
1954 Suzanne découche
   
   
1955 Artistes et modèles

(Artists and Models). Avec : Dean Martin (Rick Todd), Jerry Lewis (Eugene Fullstack), Shirley MacLaine (Bessie Sparrowbrush). 1h49.


Un jeune homme ne vit que par les aventures d'une héroïne de bandes dessinées qu'il s'imagine réelle...

   
1956 The lieutenant wore skirts

 

 
   
1956 The face is familiar

 

Téléfilm
   
1956 The honest man
  téléfilm
   
1956 La blonde et moi

(The Girl Can't Help It). Avec : Tom Ewell (Tom Miller), Jayne Mansfield (Jerri Jordan), Edmond O'Brien (Marty (Fatso) Murdock), Julie London (elle-même), Ray Anthony (lui-même), Barry Gordon (Barry, le garçon du journal), Henry Jones (Mousie). 1h39.

Marty Murdoch, un ancien gangster, voit en son égérie blonde tout le potentiel d'une grande vedette. Avec l'aide de Tom Miller, un directeur artistique alcoolique, il décide de franchir le pas. Mais loin d'être la Baby Doll rêvée, Jerri Jordan espère davantage satisfaire son mari avec de bons petits plats et vivre pleinement sa vie de femme au foyer...

   
1956 Un vrai cinglé de cinéma

(Hollywood or Bust). Avec : Dean Martin (Steve Wiley), Jerry Lewis (Malcolm Smith), Pat Crowley (Terry Roberts). 1h35.

Un passionné de cinéma et un petit escroc partagent la même voiture afin de se rendre à Hollywood. Mais pas pour les mêmes raisons

   
1957 La blonde explosive

(Will Success Spoil Rock Hunter ?). Avec : Tony Randall (Rockwell Hunter), Jayne Mansfield (Rita Marlowe), Betsy Drake (Jenny Wells). 1h33.

Faute de promouvoir assez efficacement le nouveau rouge à lèvres "Stay Put", Rockwell Hunter risque d'être renvoyé par son patron. Il demande alors à l'actrice Rita Marlowe d'assurer la publicité du rouge à lèvres en question.

   
1958 Trois bébés sur les bras

(Rock-a-Bye Baby). Avec : Jerry Lewis (Clayton Poole), Marilyn Maxwell (Carla Naples), Connie Stevens (Sandra Naples), Salvatore Baccaloni (Gigi Naples), Reginald Gardiner (Harold Hermann), Hans Conried (M. Wright), Ida Moore (Mlle Bessie). 1h43.

Harold, un imprésario, apprend que Clara Napoli, la vedette de son prochain film "La Vierge Blanche du Nil" est enceinte et qu'elle ne connaît pas le père. Elle accouche dans la clandestinité de trois filles et les confie à son ami d'enfance Clayton. Celui-ci, un célibataire endurci, va avoir beaucoup de mal à s'occuper des trois bébés.

   
1958 Le Kid en kimono

(The Geisha Boy). Avec : Jerry Lewis (Gilbert Wooley), Marie McDonald (Lola Livingston), Sessue Hayakawa (Mr. Sikita), Barton MacLane (Major Ridgley), Suzanne Pleshette (Sergent Pearson), Nobu McCarthy (Kimi Sikita), Robert Hirano (Mitsuo Watanabe). 1h38.

Gilbert, un magicien, accompagne Lola, une grande vedette, lors des visites des militaires américains. Durant le voyage, le lapin de Gilbert sème la panique auprès de Lola et à l'arrivée, alors que les photographes sont là, Gilbert se prend les pieds dans sa robe. Mais les péripéties ne font que commencer...

   
1959 L'habit ne fait pas le moine

 

(Say One for Me) Avec : Bing Crosby (Père Conroy), Debbie Reynolds (Holly LeMaise), Robert Wagner (Tony Vincent), Ray Walston (Phil Stanley), Les Tremayne (Harry LaMaise), Frank McHugh (Jim Dugan), Joe Besser (Joe Greb). 2h00.

Le pere Conroy, chanteur à ses heures, n'a que des artistes en herbe dans sa paroisse. Il les aime, aussi s'inquiète t-il de voir la petite Holly profiter de ses talents de chanteuse en allant faire la girl dans un cabaret.

   
1960 Cendrillon aux grands pieds
(Cinderfella). Avec : Jerry Lewis (Cendrillon / Cinderfella), Ed Wynn (le parain fée), Judith Anderson (la méchante belle-mère), Henry Silva (Maximilian), Robert Hutton (Rupert), Count Basie (lui-même), Joe Williams (lui-même - le chanteur du groupe). 1h31.
   
1962 Bachelor Flat
 

 

   
1962 L'increvable Jerry

(It'$ Only Money). Avec : Jerry Lewis (Lester March), Joan O'Brien (Wanda Paxton), Zachary Scott (Gregory DeWitt), Jack Weston (Leopold), Jesse White (Pete Flint), Mae Questel (Cecilia Albright), Pat Dahl (la fille sexy). 1h23.

Un dépanneur, Lester March, rêve de devenir détective privé. Son ami Pete Flint lui propose de retrouver le fils d'un industriel abandonné à sa naissance. Pour commencer son enquête, Lester n'a qu'une piste : l'enfant a vécu à l'Assistance Publique...

   
1963 Les pieds dans le plat
   
   
1963 Un chef de rayon explosif

(Who's Minding the Store ?). Avec : Jerry Lewis (Norman Phiffier), Jill St. John (Barbara Tuttle), Ray Walston (M. Quimby), John McGiver (M. John P. Tuttle), Agnes Moorehead (Phoebe Tuttle), Francesca Bellini (Shirley Lott), Peggy Mondo (la dame lutteuse). 1h30.

Norman Phiffier, jeune homme candide et incrédule, est amoureux fou de Barbara Tuttle, une jeune fille qu'il croit de la même classe sociale que lui. Barbara appartient en fait à la haute société, et sa mère qui ne conçoit pas une telle union, va tout tenter pour l'envenimer...

   
1964 Jerry chez les cinoques

(The Disorderly Orderly). Avec : Jerry Lewis (Jerome Littlefield), Glenda Farrell (Dr. Jean Howard), Everett Sloane (Mr. Tuffington), Karen Sharpe (Julie Blair), Kathleen Freeman (Infirmière Higgins), Del Moore (Dr. Davenport), Alice Pearce (Miss Fuzzibee). 1h39.

Dans une clinique psychiatrique de prestige, un infirmier gaffeur tombe amoureux d'une jeune patiente.

   
1965 ABC contre Hercule Poirot

 

((The Alphabet Murders). 1h30.

A Londres, le détective belge Hercule Poirot tente de résoudre des assassinats dont les victimes ont été choisies pour leurs doubles initiales. La première victime, Albert Ascher, est tuée dans une piscine, à l'aide d'une flèche empoisonnée. Un second cadavre est bientôt découvert en la personne de Betty Bernard...

   
1966 La blonde défie le FBI

(The Glass Bottom Boat). Avec : Doris Day (Jennifer Nelson), Rod Taylor (Bruce Templeton), Arthur Godfrey (Axel Nordstrom), John McGiver (Ralph Goodwin), Paul Lynde (Homer Cripps), Edward Andrews (Gen. Wallace Bleecker), Eric Fleming (Edgar Hill). 1h46.

Bruce Templeton, ingénieur spatial, pêche dans les eaux de Catalina Island, au large de Los Angeles, quand il fait une drôle de trouvaille : au bout de son hameçon frétille la queue d'une jolie sirène du nom de Jennifer Nelson. Le week-end, elle joue les nymphes aquatiques pour les touristes embarqués à bord du bateau de son père. La semaine, elle travaille aux relations publiques d'un grand labo de recherche spatiale... dont le patron n'est autre que Bruce. Qui s'enflamme pour cette sirène à temps partiel et l'engage pour écrire sa biographie. L'affaire se corse quand l'entourage de Bruce lui fait part de ses soupçons : Jennifer serait une espionne à la solde de Moscou...

   
1967 Caprice
 

 

   
1968 La marine en folie
 

(The Private Navy of Sgt. O'Farrell). Avec : Bob Hope (Sergent Dan O'Farrell), Phyllis Diller (Nellie Krause), Jeffrey Hunter (Lt. Lyman P. Jones), Mylène Demongeot (Gaby), Gina Lollobrigida (Maria), John Myhers (Lt Commandant Roger Snavely), Mako (Calvin Coolidge Ishimura). 1h32.

Pendant la deuxième guerre mondiale, le sergent O'Farrell de la Navy est cantonné dans une île du Pacifique avec ses hommes. Alors que leur ravitaillement est détruit par les Japonais, les soldats réclament un ravitaillement en infirmières.

   
   
   
Retour à la page d'accueil