Alors qu'il joue dans son jardin, le jeune Bruce Wayne, fils d'un magnat de Gotham City, tombe dans un puits où il est attaqué par des chauves-souris, ce qui lui fait développer une phobie à l'égard de ces créatures. Quelque temps après, il assiste impuissant à la mort de ses parents, tués dans un coup de panique par une petite frappe du nom de Joe Chill qui tentait de leur dérober leurs biens dans la rue.

Élevé par Alfred Pennyworth, le majordome de la famille, Bruce décide de se venger lorsque, 14 ans plus tard, Joe Chill est libéré sur parole en échange d'un témoignage contre le chef de la pègre locale Carmine Falcone. Cependant, alors que Bruce s'apprête à passer à l'acte, Chill est assassiné par un homme de main de Falcone. Blâmé par son amie d'enfance Rachel Dawes à qui il a révélé ses intentions de vengeance et intrigué par les propos de Falcone selon lequel le vrai pouvoir réside dans la crainte que l'on inspire, Bruce s'exile en Asie afin d'essayer de comprendre le monde criminel qui lui a pris ses parents. Il rencontre alors Henri Ducard qui lui offre de rejoindre la Ligue des Ombres, menée par Ra's al Ghul, qui s'est fait un devoir de restaurer la justice par tous moyens. À l'issue d'un entrainement qui lui a permis de se perfectionner dans les arts martiaux, le camouflage et surtout la domination de ses propres peurs, Bruce doit, pour marquer la fin de son initiation, mettre à mort un simple voleur. Refusant cette vision bornée et cruelle de la justice qui ferait de lui un vulgaire exécuteur, Bruce met le feu au temple de la Ligue en tentant de sauver le condamné qu'on lui a présenté. Dans l'incendie, Ra's est tué mais Bruce parvient à sauver son mentor Henri Ducard qu'il laisse inconscient aux soins d'un villageois local.

De retour à Gotham, Bruce s'impose comme un playboy et prend part aux activités de l'entreprise familiale Wayne Enterprises, dirigée depuis la mort de ses parents par le sans scrupule William Earle. Il fait la connaissance du chef de la division scientifique Lucius Fox qui lui présente un ensemble de prototypes militaires constitués d'un combinaison protectrice et d'un blindé de reconnaissance Tumbler. Après être retourné dans la grotte où est née sa phobie, Bruce y installe sa base où il garde ses nouveaux gadgets et où il met au point sa tenue, prenant l'identité secrète de Batman, l'homme chauve-souris, afin qu'ainsi vêtu ses adversaires partagent la peur que lui ont inspiré ces créatures. Sous cette couverture, il intercepte une cargaison de drogue et remet à Rachel Dawes, devenue l'assistante du procureur, des preuves incriminant Falcone. Ce dernier, jusque là intouchable, est alors arrêté sous la supervision du sergent de police James Gordon dont l'honnêteté est devenue une vertu rare à Gotham.

Incarcérés à la prison d'Arkham, Falcone et ses hommes de main sont placés sous le contrôle du docteur Jonathan Crane, psychiatre corrompu qui les manipulait jusque là. A l'aide de la drogue hallucinogène qu'eux-mêmes importaient, Crane, coiffé d'un masque en toile de jute, les plonge dans un état psychotique en apparaissant sous les traits de l'horrifiant Épouvantail, les rendant ainsi incapables de témoigner. Alors que Batman enquête sur le docteur Crane qui est devenu suspect, celui-ci lui fait inhaler du gaz anxiogène avant d'en profiter pour l'asperger d'essence et l'immoler. Désorienté, Batman parvient néanmoins à s'enfuir pour être finalement secouru par Alfred et se voir remettre un antidote par Lucius Fox. Ce faisant, Rachel poursuit ses investigations concernant le rapport du docteur Crane au sujet de la folie soudaine de Falcone à la prison d'Arkham. Elle ne tarde pas à découvrir le docteur occupé à faire répandre la drogue psychotique dans le réseau d'eau courante de la ville mais, avant qu'elle ne puisse s'échapper, elle est rattrapée par Crane qui lui fait inhaler une dose concentrée de gaz. Secourue par Batman, il lui administre l'antidote et lui remet deux doses supplémentaires, l'une pour Gordon, l'autre pour la production de masse afin de pallier une éventuelle intoxication massive de la ville.

De retour chez lui, Bruce s'apprête à fêter son anniversaire lors d'une soirée de gala mais y retrouve avec surprise Henri Ducard, qui se trouve être en réalité Ra's al Ghul. Celui-ci lui expose alors son intention de détruire Gotham, ville à ses yeux corrompue et irrécupérable qu'il avait déjà tenté de mettre à genoux bien avant sa rencontre avec Bruce en lançant une stratégie de sape économique, limitée tant bien que mal par la philanthropie de Thomas Wayne, le père de Bruce. En possession d'un dispositif à micro-ondes capable de vaporiser l'eau à distance, il projette ainsi de répandre dans l'air la substance jusque là mélangée aux eaux de la ville et seulement efficace par inhalation, en vue de créer un phénomène d'hystérie et de violence de masse. Après avoir feint l'ivresse et tenu des propos injurieux pour faire quitter les lieux aux invités afin de les protéger de la confrontation à venir, Bruce est finalement assommé et abandonné dans son manoir en proie aux flammes d'un incendie provoqué par Ra's. Bruce est sauvé de justesse par Alfred mais Ra's met son plan à exécution et la panique s'installe dans une partie de la ville alors que de nombreux détenus de l'asile d'Arkham sont libérés. Sur le point d'être prise à partie par une foule sous l'effet de la substance de Ra's, Rachel est secourue par Batman qui lui révèle alors à sa demande sa véritable identité en lui répondant indirectement. Peu de temps après, Ra's embarque sur un wagon de monorail de la ville avec le dispositif à micro-ondes avec pour destination la tour Wayne, centre névralgique des réserves d'eau de la ville, assurant une catastrophe si jamais il y parvient. Rattrapé par Batman, le combat s'engage. Ra's est finalement battu mais, alors que Batman l'a à sa merci, il est trop tard pour stopper le monorail. Cependant, Gordon, à qui Batman avait passé le tumbler, a réussi à devancer le monorail et parvient à utiliser le système d'armement du véhicule pour faire s'effondrer le rail juste avant le passage du wagon, qui s'écrase après que Batman eut réussi de justesse à s'échapper, laissant Ra's al Ghul à une mort inévitable.

Finalement, Bruce reprend ses droits sur Wayne Enterprises à la tête de laquelle il place Mr. Fox après avoir viré Earle et se lance dans la reconstruction de son manoir avec, sur les conseils d'Alfred, des fondements réaménagés pour mieux accueillir ses équipements secrets. Alors qu'un soir Batman découvre sur le toit du commissariat le tout nouveau bat-signal, Gordon, nouvellement promu lieutenant, l'informe que de nombreux criminels échappés d'Arkham sont encore dans la nature. À cela s'ajoute un homme dangereux à lui seul : le Joker. Batman promet d'enquêter et disparait dans la nuit.

Christopher Nolan reprend la franchise Batman abandonnée par Tim Burton après Batman (1989) et Batman returns (1992) et Joel Schumacher après Batman Forever (1995), Batman and Robin (1997). Batman Begins ne comporte aucune référence chronologique aux films précédents réalisés par Tim Burton ou Joel Schumacher. Il s'agit donc d'une nouvelle saga indépendante de la précédente. C'est un reboot, terme anglais signifiant redémarrage, une nouvelle version d'un film ayant connu de nombreuses suites et caractérisée par le désir de repartir sur de nouvelles bases. Il ne se distingue du remake, qui est une nouvelle version d'un film relativement ancien n'ayant pas connu récemment de suite.

Comment un homme seul peut-il changer le monde ? Telle est la question qui hante Bruce Wayne depuis cette nuit tragique où ses parents furent abattus sous ses yeux, dans une ruelle de Gotham City. Torturé par un profond sentiment de colère et de culpabilité, le jeune héritier de cette richissime famille fuit Gotham pour un long et discret voyage à travers le monde. Le but de ses pérégrinations : sublimer sa soif de vengeance en trouvant de nouveaux moyens de lutter contre l'injustice et de répandre la terreur dans le cœur de ceux qui exploitent nos faiblesses et nos peurs.

Batman n'a rien d'un nihiliste et se bat contre la pègre mais surtout Ra's al Ghul, qui ne croit plus en rien si ce n'est en la destruction totale de l'humanité. En cela, il préfigure le Joker, au centre de l'épisode suivant, The dark knight, le chevalier noir (2007).

Retour à la page d'accueil

Batman begins
Avec : Christian Bale (Bruce Wayne / Batman), Michael Caine Alfred Pennyworth), Morgan Freeman (Lucius Fox), Katie Holmes (Rachel Dawes), Cillian Murphy (Docteur Jonathan Crane / L'Epouvantail), Liam Neeson (Henri Ducard), Ken Watanabe (Ra's Al Ghul), Gary Oldman (Lt. James Gordon), Tom Wilkinson (Carmine Falcone). 2h19.
2004
Genre : Fantastique