(1902–1974)
33 films
   
   
1
 

Mikhaïl Anatol Litvak est né le 10 mai 1902 à Kiev, en Russie. En 1921, il est diplômé en philosophie de l'université de Leningrad. L'année suivante, il est acteur, décorateur puis metteur en scène d'une petite troupe théâtrale. Engagé en 1923 comme assistant par les Studios Nordkino, il y réalise deux courts métrages : Tatiana, interprété par des enfants et Le coeur et les dollars, satire du capitalisme.

En 1925, Anatole Litvak quitte l'U.R.S.S. Tourné dans les studios allemands de la U.F.A., Dolly macht karriere, comédie musicale pleine d'entrain, est le premier long métrage d'Anatole Litvak. Coeur de lilas (1932), avec Jean Gabin, fut un grand succès qui le fil connaître en France où il achèvera brillamment, en 1936, la première partie de sa carrière avec Mayerling. Interprété par Danielle Darrieux et Charles Boyer, ce film lui ouvrit en grand les portes d'Hollywood

Il y débute avec La femme que j'aime (1937), remake de son film français, L'équipage (1934). D'origine juive et anti-fasciste convaincu, Litvak s'attacha, dès 1939, à dénoncer la menace hitlérienne avec Les aveux d'un espion nazi. Puis, devenu citoyen américain en 1940, il participa activement, aux côtés de Frank Capra, à la réalisation de la série documentaire Pourquoi nous combattons. Après la guerre, qu'il termina avec le grade de colonel, Litvak connut ses plus grands succès en 1948 avec Raccrochez c'est une erreur et La fosse aux serpents.

Puis Litvak reprit le cours d'une prestigieuse carrière internationale, aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en France où tourne notamment Aimez-vous Brahms ? (1960) puis La Nuit des généraux (1966). Il meurt à Neuilly, le 16 décembre 1974.

Filmographie :

1929 Dolly fait son chemin
 

(Dolly macht karriere)

Dolly Klaren, une jeune danseuse espère devenir une grande star du music-hall...

   
1931 Calais-Douvres

(co-réalisé avec Jean Boyer).

Dégouté de l'amour, Macferson parie cinq cent mille dollars qu'il pourra vivre cinq ans sans femme. Il s'embarque avec un équipage de misogynes. Après quatre ans de cette vie, il repêche une jeune fille qui se noie et malgré de nombreuses complications, gagne son pari et le coeur de la jeune fille.

   
1932 Coeur de lilas

Avec : Marcelle Romée (Coeur de lilas), Madeleine Guitty (Mme. Charignoul), Jean Gabin (Martousse), Carlotta Conti (Mme. Novion) 1h31.

Apprenant que l'homme qu'elle aime est un policier déguisé à la recherche d'un assassin, une fille du milieu va se livrer elle-même à la justice.

   
1932 La chanson d'une nuit
  Un chanteur mondialement connu est bousculé par son manager, une femme avide de gloire et d'argent. Il fait une fugue en Italie et un jour, oblige de prouver son identité, il entonne un air de bravoure dans un commissariat.
   
1933 Sleeping car

 

 
   
1933 Cette vieille canaille

Avec : Madeleine Guitty, Harry Baur, Christiane Dor, Alice Field, Pierre Blanchar. 1h33.

À la fête foraine, Hélène, la fille de la propriétaire de la baraque de tir, se dispute et se bat avec Suzanne, qui lui reproche de lui avoir volé son amant, Jean l’équilibriste. Chirurgien célèbre bien plus âgé qu’elle, Guillaume Vautier soigne sa blessure et s’éprend d’elle. Les deux jeunes femmes ont été emmenées au poste de police. Grâce à ses relations, Vautier obtient la libération anticipée d’Hélène et l’invite à souper chez lui. Puis il lui offre de demeurer dans l’appartement, dont il lui donne les clés. Hélène s’enfuit, mais revient le lendemain et, délaissant Jean, qu’elle aime, s’installe dans l’hôtel particulier offert par Vautier. Elle s’habitue très vite à la vie de grand luxe que lui offre son protecteur. D’autant plus que Vautier ne l’empêche pas pour autant d’avoir des liaisons, mais s’arrange toujours pour qu’elles ne durent pas longtemps. Puis un jour, le couple passe la soirée au théâtre de l’Empire, où John et Jack se produisent dans un numéro de trapèze volant, et Hélène reconnaît en John son ancien amant. Vautier invite les deux trapézistes à souper. Jean revoit Hélène et la décide à l’accompagner dans sa vie de nomade. Vivant un amour passionné, Hélène et Jean parcourent le monde. Mais leur félicité est de courte durée. Les engagements devenant rares, John et Jack mettent au point un nouveau numéro encore plus audacieux. De retour à Paris, ils se produisent pour la première fois à l’Empire. Après avoir réussi le saut de la mort les yeux bandés et sans filet, Jean a un étourdissement lorsqu’il aperçoit Vautier dans la loge d’Hélène, et tombe. Grièvement blessé, il est opéré d’urgence par Vautier. Hélène craint le pire. Mais, contre toute attente, Vautier sauvera son rival d’une mort certaine, puis saura s’effacer pour permettre le bonheur de celle qu’il ne cessera pas pour autant d’aimer.

   
1935 L'équipage

Avec : Annabella, Jean Murat, Suzanne Desprès, Daniel Mendaille, Jean-Pierre Aumont, Charles Vanel. 1h51.

Sur le point de rejoindre le front en 1918, l'aspirant Herbillon rencontre une jeune femme dont il devient l'amant. Au camp des aviateurs, il se lie d'amitié avec Maury qu'il ignore être le mari de sa maîtresse. Herbillon est tué et Maury plein de compréhension, pardonne et reprend auprès de sa femme sa vie d'autrefois.

   
1936 Mayerling

Avec : Charles Boyer (L'Archiduc Rodolphe de Habsbourg), Danielle Darrieux (Marie Vetsera), Marthe Régnier (Baronne Vetsera). 1h36.

Dans l'Autriche de 1888, l'archiduc Rodolphe est le fils unique de l'empereur François-Joseph. Il est tenu à l'écart des affaires et se pose en champion de l'opposition libérale. Après un mariage forcé avec Stéphanie de Belgique, Rodolphe passe désormais des nuits de plaisir dans la maison Sacher. Lors d'une fête foraine, Rodolphe remarque Marie Vetsera, dont il tombe amoureux..

   
1937 La femme que j'aime

(The woman I love).

Pendant la première guerre mondiale, le lieutenant Claude Maury et son homologue Jean Herbillion sont amis, mais aiment tous les deux la même femme, Hélène Maury...

   
1937 Cette nuit est notre nuit

(Tovarich)

Un couple d'aristocrates russes fuit la révolution russe avec une grosse somme d'argent confiée par le tsar en personne. En arrivant à Paris, ils n'ont d'autre choix que de travailler comme domestiques dans une maison excentrique...

   
1938 Le mystérieux docteur Clitterhouse

(The Amazing Dr. Clitterhouse). Avec : Edward G. Robinson (le professeur Clitterhouse), Claire Trevor (Jo Keller), Humphrey Bogart ('Rocks' Valentine), Allen Jenkins (Okay). 1h27.

Pour écrire un livre sur les réactions physiologiques des criminels, le docteur Clitterhouse n'hésite pas à commettre lui-même certains méfaits, volant des bijoux dans les soirées mondaines.

Par l'intermédiaire d'une receleuse, Jo Keller, Clitterhouse s'associe à la bande de perceurs de coffres de Rocks Valentine et participe à plusieurs opérations, étudiant sur place des réactions des membres du gang. Mais Valentine, jaloux de la supériorité intellectuelle du docteur et de l'intérêt que lui témoigne Jo, l'enferme dans une chambre froide durant un cambriolage, en espérant le faire capturer par la police. Clitterhouse doit à l'amitié et la présence d'esprit d'un complice, Butch, de pouvoir s'échapper.

Le docteur a fini de réunir sa documentation : il quitte la bande pour se consacrer à la rédaction de son ouvrage. Mais Valentine l'a suivi jusqu'à son cabinet et découvert sa véritable identité. Il lui propose un marché que le docteur est contraint d'accepter sous peine d'être dénoncé : grâce à sa complicité, la bande cambriolera les riches amis du docteur.

Pour terminer ses recherches, Clitterhouse n'a plus qu'un chapitre à écrire sur les réactions humaines au cours d'un homicide. Il empoisonne Valentine et l'étudie durant son agonie. Appréhendé, il est jugé comme fou.

   
1938 Nuits de bal

 

(The Sisters)
   
1939 Les aveux d'un espion nazi

(Confessions of a Nazi Spy). Avec : Paul Lukas, Francis Lederer, Henry O'Neill, Dorothy Tree, George Sanders, Edward G. Robinson. 1h44.

Allemand vivant à New York, Kurt Schneider fréquente les meetings du Bund, le parti nazi américain enflammé par les discours haineux du docteur Kassel. Il offre ses services à Schlager, le chef du réseau d'espionnage allemand en Amérique avec sa complice Hilda Keinhauer, en lui fournissant le montant des effectifs militaires de New York qu'il a réussi à se procurer grâce à son ami d'enfance, le soldat Werner Renz....

   
1940 Castle on the Hudson

 

 
   
1940 L'étrangère

(Alf This and Heaven Too). Avec : Bette Davis (Henriette Deluzy-Desportes), Charles Boyer (Le Duc de Praslin), Jeffrey Lynn (Henry Martyn Field), Barbara O'Neil (La Duchesse de Praslin). 2h21.

En 1841, venue de France, Henriette Deluzy Desportes obtient un emploi à New York, dans une institution de jeunes filles. Mais ses élèves, méfiantes et dissipées, colportent des ragots sur une affaire de meurtre à laquelle elle aurait été mêlée. Henriette entreprend de leur raconter son aventure... A Paris, gouvernante chez le duc et la duchesse de Praslin, elle s'est très vite attirée l'animosité de la maîtresse de maison pour l'affection qu'elle a su faire naître chez ses quatre enfants ainsi que pour l'attention toute platonique du duc lui-même, qui se détachait de sa femme à cause de son caractère acariâtre. La duchesse obtient d'Henriette qu'elle quitte la maison afin de faire taire le scandale provoqué par le fait que le duc a été vu au théâtre en compagnie de sa gouvernante. Mais elle tarde à lui envoyer la lettre de recommandation qu'elle lui avait promise pour lui faciliter la recherche d'une nouvelle place. Lorsqu'il apprend cette négligence,- le duc entre dans une violente colère et, dans un moment de fureur, étrangle son épouse. Sa condition d'aristocrate le soustrayant à la justice, il n'est pas inquiété mais Henriette est arrêtée pour complicité de meurtre. Le duc s'empoisonne et l'innocente avant de mourir. Blanchie des accusations qui ont pesé sur elle, Henriette sera finalement acceptée par ses nouvelles élèves pour la franchise avec laquelle elle a raconté sa tragique histoire.

   
1940 Ville conquise
 

(City for Conquest). Avec : James Cagney (Danny Kenny), Ann Sheridan (Peggy 'Peg' Nash), Frank Craven (Old Timer), Donald Crisp (Scotty MacPherson). 1h43.

En 1936, dans un quartier pauvre de New York, trois jeunes gens luttent pour sortir de la misère et réaliser leurs rêves. Danny Kenny travaille comme livreur avec son copain Mutt et passe ses loisirs à pratiquer la boxe. Il aime sa voisine, Peggy Nash, qui souhaite ardemment faire une carrière de danseuse. Eddie, le jeune frère de Danny, vit chichement en donnant des leçons de piano et compose, à ses moments perdus, une symphonie sur New York- Pour aider Eddie, Danny livre son premier combat. Sa victoire magistrale attire l'attention du manager Scotty MacPherson. De son côté, Peggy est remarquée par le danseur mondain Murray Burns qui lui propose d'être sa partenaire. Ensemble, ils gagnent concours sur concours et se voient offrir une tournée dans tout le pays. Poussé par Peggy, qui lui reproche son manque d'ambition, Danny signe un contrat avec MacPherson. Il a par ailleurs retrouvé Googi, son ami d'enfance. Après avoir purgé une peine de prison pour un délit mineur, celui-ci est devenu un des caïds de la pègre. Séparés quelques temps par leurs carrières réciproques, Danny et Peggy se retrouvent enfin. La jeune fille semble prête à se marier et à abandonner son métier, mais on lui offre une grande tournée à l'étranger. Elle ne résiste pas à cette chance inespérée et Danny, furieux, se lance avec rage dans la compétition. Il est sur le point de gagner le titre mondial lorsque son adversaire utilise un subterfuge (de la colophane sur ses gants) pour l'aveugler. Danny perd à la fois le combat et la vue. Googi tue les responsables de cette félonie, mais il est à son tour abattu. Les mois passent Danny récupère peu à peu. Dans l'espoir de rencontrer un jour Peggy, il obtient un emploi de vendeur de journaux sur un trottoir très passant de Broadway. Eddie achève sa symphonie. Le soir où il la présente à Carnegie Hall, Peggy est dans la salle. Émue aux larmes et repentante, elle ira retrouver Danny qui, pour sa part, n'avait jamais cessé de l'attendre.

   
1941 Out of the fog
   
   
1941 Blues in the Night
 

Avec : Priscilla Lane (Ginger 'Character' Powell), Betty Field (Kay Grant), Richard Whorf (Jigger Pine), Lloyd Nolan (Del Davis). 1h28.

Un petit orchestre médiocre est caché par un gangster pour jouer dans son établissement, un casino. Mais l'arrivée de la petite amie du gangster vient menacer l'unité du groupe dont elle tombe amoureuse...

   
1942 Ames rebelles

 

(This Above All).

En 1940, après la défaite de la France, la conquête de l’Angleterre semble une affaire de jours. Pourtant, des Anglais issus de toutes les couches de la société se préparent à résister courageusement à l’invasion allemande. Prudence Cathaway fait partie de la grande bourgeoisie; son grand-père est général, son père, Roger, exerce comme médecin et sa tante Iris est une snob très attachée aux privilèges de sa caste. Profondément patriote et idéaliste, la jeune fille, sans consulter sa famille, s’engage dans les WAAF (auxiliaires féminines de l’aviation).

Elle s’y lie d’amitié avec Violet Worthing, par l’intermédiaire de laquelle elle rencontre un jeune homme d’origine modeste, Clive Briggs. Malgré de brillants états de service, celui-ci a déserté car il refuse de risquer sa vie pour une victoire dont seuls les nantis tireront bénéfice.

Ignorant l’appartenance sociale de Prudence, il tombe amoureux d’elle, et elle de lui. Lors de leur première escapade au bord de la mer, ils croisent Iris, qui fait semblant de ne pas reconnaître sa nièce.

Le couple se réfugie dans la modeste auberge du sympathique Ramsbottom, où Clive retrouve Monty, son camarade de combat. Ce dernier le supplie en vain de retourner à l’armée avant d’être porté officiellement déserteur. Laissant une lettre d’adieu à Prudence, Clive prend la fuite et se cache dans la campagne. Pris pour un espion, il est pourchassé et blessé. Recueilli par un pasteur, il se livre à un examen de conscience et décide de faire face à son destin.

Or, au moment où il va rejoindre Prudence, un terrible bombardement se produit sur Londres. En aidant les victimes, Clive est grièvement touché à la tête. À la demande de sa fille, Roger découvre dans quel hôpital le jeune homme a été transporté. Après une délicate opération, le malheureux sort enfin du coma et peut épouser Prudence sous le regard attendri de Monty.

   
1942-45 Série "Pourquoi nous combattons"

(Why we fight)

1- Prélude à la guerre (Prelude to War). 1942. Réalisation : Frank Capra. Scénario : Eric Knight et Anthony Veiller. L'opposition entre deux mondes, l'un ou règne la liberté, l'autre qui voit le totalitarisme militaire du Japon en Mandchourie et de l'Italie en Ethiopie.

2 - Les nazis attaquent (The Nazis strike). 1942. Réalisation : Frank Capra et Anatole Litvak. Scénario : tt Anthony Veiller, Eric Knight, et Robert Heller. Hitler prend le pouvoir en Allemagne. La Pologne est envahie. C'est le début de la Seconde Guerre mondiale.

3- Diviser pour régner (Divide and Conquer). 1943. Réalisation : Frank Capra et Anatole Litvak. Scénario : Anthony Veiller. Avec : Général Bergeret , Dr. Karl Brandt , Winston Churchill , Walter Darré. 0h57 : Hitler envahit le Danemark et la Norvège et force la France à capituler.

4- La battaille d'Angleterre (The Battle of Britain). La Royal Air Force défend héroïquement l'Angleterre contre l'assaut des forces allemandes.

5- La battaille de Russie (The Battle of Russia). réalisation Anatole Litvak. Le peuple russe face à l'envahisseur nazi. Stalingrad.

6- La battaille de Chine (The battle of China). 1944. Réalisation : Frank Capra, Anatole Litvak. Scénario : Anthony Veiller et Robert Heller. La tentative du Japon d'asservir la Chine et de conquérir, à partir de cette dernière, l'Asie tout entière.

7) War commes to America. Réalisation : Anatole Litvak Avec : Dean Acheson, Général Bergeret, A.A. Berle, Arno Breker (eux-mêmes, images d'archives). 1h10. L'établissement de la démocratie américaine et la prise de conscience des États-Unis au moment de leur entrée en guerre en 1941.

   
   
1945 Opération Titanic
   
   
1945 The american people

 

 
   
1947 The long night

 

Avec : Henry Fonda, Vincent Price, Ann Dvorak, Barbara Bel Geddes, Howard Freeman. 1h41.

Dans une petite ville de Pennsylvanie, un aveugle de guerre regagne la chambre de son immeuble. Alors qu’il monte l’escalier, des coups de feu éclatent et un homme sort en titubant de la chambre de Joe Adams. Celui-ci, barricadé, refuse d’ouvrir à la police, qui donne l’assaut. Joe se remémore alors les faits qui ont précédé le drame…
Ouvrier-sableur, il a rencontré Jo Ann, une orpheline, trois semaines auparavant. Aussitôt, ils sont tombés amoureux l’un de l’autre. Mais un soir, Jo Ann a rendez-vous dans un cabaret pour y retrouver Maximilian, un dresseur de chiens. Joe la suit. Il rencontre Charlene, l’ancienne maîtresse de Maximilian, qui lui fait des avances et dont il devient l’amant.
Dans un café, Maximilian déclare à Joe être le père de Jo Ann. Mais la jeune fille lui révèle qu’il s’agit d’une pure invention. Chacun décide alors de rompre de son côté.
Dans sa chambre, Joe est à bout de nerfs. Au petit jour, les policiers rassemblés devant l’immeuble le supplient de se rendre. Il harangue la foule. Puis il se souvient que Maximilian, venu pour le tuer, l’a poussé à bout en multipliant les sous-entendus au sujet de sa liaison avec Jo Ann. Saisissant le revolver posé sur la table, il a tiré à bout portant sur Maximilian…
Alors que la police lance des gaz lacrymogènes pour obliger Joe à sortir de sa chambre, Jo Ann profite d’un moment d’inattention pour pénétrer dans l’immeuble. Elle convaincra Joe de se livrer à la police.

   
1948 Raccrochez c'est une erreur

(Sorry, Wrong Number). Avec : Barbara Stanwyck (Leona Stevenson), Burt Lancaster (Henry J. Stevenson), Ann Richards (Sally Lord), Wendell Corey (Docteur Alexander). 1h29.

New York. Directrice d'une importante usine de produits chimiques, et hypocondriaque, Leona Stevenson se croit infirme et vit en permanence dans son lit. Un soir, par hasard, alors qu'elle tente d'obtenir un numéro de téléphone, elle surprend une conversation au cours de laquelle deux hommes parlent de l'assassinat d'une femme qui doit avoir lieu une heure plus tard. Terrifiée, Leona prévient la police, mais elle n'a pas suffisamment de précisions pour orienter les recherches...

Henry, son mari, n'est pas encore rentré et Leona s'inquiète de son retard. Elle apprend par Sally, qui fut autrefois sa rivale dans le cœur d'Henry, et par Evans, le chimiste, que son mari a commis plusieurs vols importants à l'usine. D'origine modeste, il est ambitieux et son mariage avec Leona lui a permis de s'élever dans la société. Mais faible, il a la passion du jeu et doit une importante somme d'argent à Morano, un gangster notoire.

Leona comprend petit à petit qu'elle est la future victime de l'assassinat comploté au téléphone. Henry compte sur l'assurance-vie qu'elle a contractée pour rembourser ses dettes...

Mais Morano est arrêté par la police. Henry, pris de remords, téléphone à sa femme pour tenter de la sauver. Une voix masculine lui répond : "Raccrochez, c'est une erreur !". Henry est arrêté lui aussi.

   
1948 La fosse aux serpents

(The Snake Pit). Avec : Olivia de Havilland (Virginia Stuart Cunningham), Mark Stevens (Robert Cunningham). 1h48.

Virginia, récemment mariée à Robert Cunningham, est victime d'une dépression nerveuse. Internée dans un hopital psychiatrique, elle est examinée par le docteur Kik, qui diagnostique un cas de schizophrénie. Le traitement commence. Le docteur Kik s'intéresse tout particulièrement à cette malade et tente de lui faire retrouver la mémoire...

   
1951 Le traître

(Decision Before Dawn). Avec : Richard Basehart (Lieutenant Rennick), Oskar Werner (Karl Maurer, dit «Happy»), Gary Merrill (Colonel Devlin), Hildegard Knef (Hilde). 1h59.

Le 8 décembre 1944, alors qu’il rejoint le Q.G. du colonel Devlin, près du front, le lieutenant Rennick fait prisonniers deux soldats allemands en déroute. Devlin le charge de recruter des prisonniers de guerre volontaires pour aller espionner en Allemagne. Un des deux soldats, Karl Maurer, humaniste convaincu et téméraire, se propose. Il s’entraîne sous le nom de code «Happy», tandis que Rennick part en mission avec deux autres volontaires : «Tiger» et «Freddy», qui disparaît mystérieusement peu après. Devlin donne alors sa chance à «Happy».

Les trois hommes sont parachutés en Allemagne. «Happy» doit localiser le 11e blindé pour prévenir l’attaque nazie. Il rencontre Heinz Scholtz, un courrier de la Waffen SS, qui l’aide à retrouver son régiment.

Alors que Hilde, une jeune femme désabusée qui l’aime, le prévient des soupçons de Scholtz à son égard, «Happy» est affecté comme infirmier de Von Ecker, le colonel diabétique qui dirige la division blindée. Pour le remercier de lui avoir sauvé la vie grâce à une piqûre d’insuline, Von Ecker le renvoie dans son régiment. «Happy», qui a lu les cartes d’état-major sur son bureau, est démasqué à un contrôle. Il s’échappe et retrouve Rennick et «Tiger» à Mannheim, au lieu fixé du rendez-vous.

En tentant de trouver refuge pour la nuit chez sa sœur, «Happy» est dénoncé comme déserteur par son jeune neveu. Les trois hommes sont poursuivis par une patrouille.

Alors que «Tiger» tente de rejoindre «l’ennemi», Rennick l’abat. Il traverse le fleuve à la nage avec «Happy», mais une crampe contraint ce dernier à se reposer sur un îlot. Tandis que Rennick parvient à regagner la rive alliée en emportant les secrets militaires fournis par «Happy», «le traître» est arrêté par ses poursuivants…

   
1954 Un acte d'amour

(Act of Love). Avec : Kirk Douglas (Robert Teller), Dany Robin (Lise Gudayec), Barbara Laage (Nina), Serge Reggiani (Claude Lacaud). 1h35.

Quelques années après la guerre, l’Américain Robert Teller visite Villefranche-sur-Mer. Il se remémore l’époque de la Libération…

À Paris, il avait connu Lisa, une orpheline timide, sans argent ni papiers d’identité, qu’il avait accepté de faire passer pour sa femme afin qu’elle ne soit pas inquiétée par les autorités. Robert et Lisa s’étaient aimés passionnément, mais un jour, la police avait fait irruption aux “Deux Anges”, le petit hôtel qu’ils habitaient ensemble : Lisa, appréhendée, avait été relâchée après avoir été fichée par la brigade des mœurs. Averti, Robert n’avait vu qu’une possibilité : l’épouser immédiatement. Mais il lui fallait l’autorisation de ses supérieurs et son chef direct, le capitaine Henderson, l’avait aussitôt fait muter à Reims. Après avoir attendu en vain au rendez-vous fixé par Robert, Lisa avait pensé qu’il l’avait abandonnée et ils ne s’étaient jamais revus.

Aujourd’hui, Robert Teller est venu à Villefranche-sur-Mer en pèlerinage : Lisa rêvait de vivre un jour avec lui dans cette ville. Robert rencontre par hasard Henderson, marié à une Française. Son ancien capitaine lui explique qu’il était opposé aux unions de guerre et qu’il avait agi ainsi, jadis, pour sauvegarder son avenir. Mais Robert lui apprend la terrible réalité : on a repêché le corps de Lisa dans la Seine deux jours seulement après leur rendez-vous manqué. Lisa n’avait pu supporter leur séparation. Lisa qu’il n’oubliera jamais…

   
1955 L'autre homme

 

(The Deep Blue Sea).
   
1956 Anastasia

Avec : Ingrid Bergman (Anastasia), Yul Brynner (Prince Bounine), Helen Hayes (l'Impératrice), Akim Tamiroff (Chernov). 1h50.

Paris, 1928. Russes blancs exilés, le général Bounine et ses complices Chernov et Petrovine projettent de récupérer par tous les moyens la fortune du tsar Nicolas II, bloquée hors de Russie après son exécution et celle de sa famille par les Bolcheviks en 1918. Comme des rumeurs circulent que la plus jeune de ses filles, Anastasia, aurait été épargnée et vivrait sous une identité d'emprunt, ils décident de faire d'une inconnue amnésique et vaguement ressemblante la descendante rescapée. La jeune femme, Anna Koreff, hésite, puis se laisse persuader par Bounine et apprend son rôle d'héritière avec zèle. Elle est présentée aux exilés parisiens, reconnue par une suivante du tsar mais d'autres, dont le chambellan, ont des doutes.

Bounine décide une confrontation qui devra être décisive : présenter sa trouvaille à l'impératrice douairière, qui vit à Copenhague. Il intrigue auprès du prince Paul, son neveu, ancien soupirant d'Anastasia. La vieille femme la reçoit en tête-à-tête : elle voudrait que sa petite-fille soit vivante et s'avère troublée par celle qu'elle voit. Elle comprend surtout que la prétendue Anastasia et Bounine sont tombés amoureux, et que son neveu fait la cour à sa supposée cousine de façon intéressée. Aussi, lors de la présentation publique, couvre-t-elle la fuite des deux escrocs qu'elle a pris en sympathie et annonce-t-elle que la représentation est finie.

   
1958 Le voyage

(The Journey). Avec : Deborah Kerr (Lady Diana Ashmore), Yul Brynner (Major Surov), Jason Robards (Paul Kedes), Robert Morley (Hugh Deverill). 2h04.

Les passagers d'un car, quittant la capitale hongroise, Budapest, investie par les troupes soviétiques, au moment des évènements de 1956, sont stoppés à la frontiere autrichienne par une patrouille qui tient à vérifier tous les passeports. Anglais, Americains, Hongrois, Grecs, Francais, Suisses, qui est qui ?

   
1961 Aimez-vous Brahms ?

(Good-bye again). Avec : Ingrid Bergman (Paula Tessier), Yves Montand (Roger Demarest), Anthony Perkins (Philip Van der Besh), Jessie Royce Landis (Mrs. Van der Besh) 2h00.

Décoratrice pour appartements de luxe, Paula Tessier a la quarantaine. Après un premier et malheureux mariage, elle vit une liaison mouvementée avec un chef d'entreprise, Roger Demarest, divorcé et quadragénaire comme elle. Paula est très souvent seule : son amant, en effet, a de nombreux "rendez-vous d'affaires", y compris la nuit ! Elle fait alors la connaissance de Philippe Van der Besh, fils d'une de ses clientes, drôle et entreprenant jeune homme qui lui tient agréablement compagnie pendant ses longs moments de solitude. Parce qu'elle est toujours amoureuse de Roger, Paula repousse les avances de Philippe qui lui a déclaré sa flamme. Jaloux de son jeune rival, Roger fait d'ailleurs un sérieux effort pour conserver Paula mais le naturel et les rendez-vous importants reviennent au galop ! Par dépit autant que par ennui, Paula cède enfin à Philippe. Roger, trop égoïste pour supporter de partager sa maîtresse propose alors à celle-ci de l'épouser. Dépité, Philippe disparaît et Paula devient enfin Mme Demarest. Quelques jours après le mariage, Roger s'absente à nouveau pour quelque affaire urgente. Paula réalise avec amertume que rien n'a changé pour elle.

   
1962 Le couteau dans la plaie
 

Avec : Gig Young, Sophia Loren, Anthony Perkins, Yolande Turner, Tommy Norden, Jean-Pierre Aumont. 1h50.

Pour échapper à la misère de l'Italie d'a-près-guerre, Lisa a épousé l'Américain Robert Ma-cklin, un homme instable et possessif. Installée à Paris, où elle travaille comme vendeuse chez Guy Laroche, elle souffre du comportement sadique de son mari et, en l'accompagnant à l'aéroport où il doit prendre l'avion pour un voyage d'affaire, elle lui annonce son intention de divorcer. Quelques heures plus tard, elle ap-prend que l'appareil s'est écrasé et qu'il n'y a, apparemment, aucun rescapé. Or Robert revient, incognito : il a réussi par miracle à survivre à l'accident et compte bien, avec l'aide de sa femme, toucher la prime d'assurance souscrite avant le départ. Affolée, Lisa se rend chez son ami Alan Stewart; mais il est reparti pour les Etats-Unis, laissant son appartement à David Barnes, un confrère journaliste, immédiatement sensible au charme de la visiteuse. Sous la promesse qu'il disparaîtra une fois la prime empochée, Robert entraîne Lisa dans une succession de fausses déclarations à la compagnie d'assurance, au consulat et à la police. Caché dans l'appartement, il doit en outre échapper aux visites intempestives de Madame Duval, la concierge, de Gérard, le petit garçon d'en face, et des amis de Lisa, parmi lesquels David, de plus en plus assidu. Enfin, munie de l'argent de l'assurance et d'un faux passeport, Lisa conduit son mari à la frontière belge. Mais il lui déclare, qu'elle devra le suivre à l'étranger et qu'elle n'a pas le choix, s'étant mise elle-même dans l'illégalité. Lisa commet alors l'irréparable : elle écrase son mari et jette le cadavre dans une rivière. De retour à Paris, c'est une folle désespérée que David remettra entre les mains de la police et des médecins.

   
1967 La nuit des généraux

(The night of the generals)avec : Peter O'Toole (Général Tanz), Omar Sharif (Commandant Grau, de la Sécurité / Colonel Grau), Tom Courtenay (Caporal Kurt Hartmann), Donald Pleasence (Général Klus Kahlenberge) 2h28

Varsovie en 1942, on découvre le corps d'une femme assassinée par un sadique. D'après un témoin, le meurtrier est un général allemand, ce qui réduit le nombre des suspects à trois personnes: Tanz, Kahlenberg et von Seydlitz-Gabler. Le chef de la police militaire, le major Grau, décide de rechercher le coupable, mais quand il commence à enquêter parmi l'état-major, il est brusquement muté à Paris.

Deux ans plus tard, après le débarquement en Normandie, Grau retrouve à Paris les trois généraux. Il reprend ses investigations, aidé par l'inspecteur de police français Morand. Ce dernier, qui a accès aux documents confidentiels, découvre que Kahlenberg est mêlé au complot du 20 juillet contre Hitler. Seydlitz-Gabler, quant à lui, est au courant du projet, mais garde prudemment le silence. Le troisième enfin, Tanz, nazi fidèle, se montre le plus inquiétant. Un soir, Tanz assassine une prostituée et maquille le crime de façon à ce que Hartmann, son aide de camp, soit inculpé. Convaincu que le général est le véritable coupable, Grau arrête Tanz. Mais juste à ce moment, la radio annonce l'échec du complot contre Hitler et Tanz tue Grau en le faisant passer pour un des conjurés.

Vingt ans plus tard, un groupe d'anciens militaires fête la libération de Tanz, emprisonné jusqu'alors comme criminel de guerre. Un nouveau crime sadique est commis. Morand, en mémoire de Grau, confond le général grâce au témoignage de Hartmann, et l'accule au suicide.

   
1970 La dame dans l'auto avec des lunettes et un fusil
  (The Lady in the Car with Glasses and a Gun).