Les filcs ne dorment pas la nuit
1972

Jeune marié, Roy Fehler s'est engagé dans la police pour faire vivre sa famille, tout en continuant le soir à faire ses études de droit. Il fait son apprentissage dans les patrouilles de nuit sous la direction d'un "ancien", le sergent Kilvinski. Roy apprend ainsi les "trucs" du métier, procède aux rafles dans les quartiers louches, se heurte tous les jours à de petits truands, parfois à des gangsters.

Petit à petit, l'équilibre de vie avec sa femme Dorothy est rompu : Roy dort le jour et quitte le domicile lorsque sa femme rentre de son travail. Il finit par abandonner ses cours du soir par lassitude.

Kilvinski prend sa retraite après vingt-cinq ans de service. Roy, devenu maintenant un "ancien", fait équipe avec Gus. Il apprend un jour le suicide de Kilvinski qui ne pouvait se résoudre à l'inaction. Un jour, appelé sur les lieux d'un hold-up, Roy tue par erreur le propriétaire du magasin. Réprimandé, mis à pied, il sombre doucement dans l'alcoolisme, et sa femme le quitte. Il pense un temps refaire sa vie avec Lorrie, une jeune Noire. Mais un jour, bêtement, il se fera tuer par un déséquilibré qui prend la fuite...

 

En trois ans, à l'orée des années soixante-dix, cinq films tracent le portrait de policiers aux prises avec une banalisation du mal dans l'exercice de leur métier dont ils ne peuvent sortir indemnes. Ce seront French connection (William Friedkin, 1971), L'inspecteur Harry (Don Siegel, 1971), ce film ci et The offence (Sidney Lumet, 1973) et Serpico (Sidney Lumet, 1973).

 

Retour à la page d'accueil

(The New Centurions). Avec : George C. Scott (Kilvinski), Stacy Keach (Roy Fehler), Jane Alexander (Dorothy Fehler), Scott Wilson (Gus), Rosalind Cash (Lorrie), Erik Estrada (Sergio), Clifton James (Whitey), Richard E. Kalk (Milton), James Sikking (Sergent Anders), Beverly Hope Atkinson (Alice). 1h43.

Genre : Film noir