The climb

2019

Avec : Michael Angelo Covino (Mike), Kyle Marvin (Kyle), Gayle Rankin (Marissa), Talia Balsam (Suzi), Judith Godrèche (Ava), George Wendt (Jim). 1h34.

Kyle et Mike sont deux meilleurs amis aux tempéraments très différents mais dont l’amitié a toujours résisté aux épreuves de la vie. Jusqu’au jour où, lors d'une randonnée en vélo au col de Vence, Mike avoue avoir couché avec Ava, la fiancée de Kyle. Pire, admis à l'hopital après une rixe, Mike retrouve Ava et celle-ci renonce alors à son mariage avec Kyle. Alors que l’amitié qui les lie aurait dû être irrémédiablement rompue, la mort d'Ava quelques mois plus tard va les réunir à nouveau.

Cette histoire d'amitié entre deux hommes qui s'étale sur plusieurs années est fractionnée en six chapitres et tournée en dix plans-séquences plus quelques intermèdes musicaux.

Ces plans-séquences disent sans doute que rien ne change profondément les hommes et les femmes en dépit des vicissitudes de la vie ; Kyle reste toujours un homme au cœur bon et donc, par nature indécis pour ne faire de peine à personne, alors que Mike est plus impulsif et destructeur. A cette dramatisation, que l'on pourrait trouver statique (à l'image de la roue de vélo qui tourne sans cesse même si c'est pour découvrir de nouveaux paysages), Michael Angelo Covino applique son humour burlesque et  ses plans-séquences souvent virtuoses.

Michael Angelo Covino et Kyle Marvin, acteurs, co-scénaristes et co-producteurs sont très cinéphiles et admiratifs de Robert Altman, Jjames Cameron mais aussi Claude Sautet, dont on voit l'affiche de César et Rosalie à l'entrée du cinéma où Mike se rend pour son anniversaire, et surtout, Pierre Etaix dont Mike regarde un extrait de Grand Amour dans le même cinéma.

Jean-Luc Lacuve, le 15 septembre 2019