Galerie nationale des Marches

site officiel

Le Galleria Nazionale delle Marche, qui contient et expose les œuvres des peintres suivants : Piero della Francesca : La Flagellation du Christ (ap. 1459), La Madonna di Senigallia, (v.1460-1475) ; Raphaël : Sainte Catherine d'Alexandrie, La Muta ; Le Titien : l'Ultima Cena et la Resurrezione di Cristo ; Pedro Berruguete : La Décollation de saint Jean-Baptiste ; Paolo Uccello : Le Miracle de l'hostie profanée en six panneaux de prédelle (1465-1469) ;

La Galerie nationale des Marches (en italien : Galleria Nazionale delle Marche) est un musée situé dans le Palazzo Ducale d'Urbino

La salle des Audiences (salle 16) contient, entre autres, la Flagellation du Christ et la Madone de Senigallia, deux œuvres de Piero della Francesca. Le Studiolo de Frédéric III de Montefeltro (salle 18), daté de 1476, porte des stucs sur la voûte et, sur la partie basse des murs, des marqueteries de bois de Baccio Pontelli d’après des dessins de Sandro Botticelli, Francesco di Giorgio Martini et Bramante. La zone intermédiaire entre la voûte et les armoires simulées comportait à l'origine vingt-huit portraits d'hommes célèbres produits par Juste de Gand et Pedro Berruguete. À côté du studiolo se trouvait la bibliothèque, aujourd'hui perdue mais qui conserve ses portes en marqueterie.

Dans la salle des Anges (salle 21), se trouve La cité idéale (longtemps attribuée à Piero della Francesca, mais peut-être de Melozzo da Forlì) et le retable du Corpus Domini (L'Institution de l'Eucharistie), composé du panneau principal de La Communion des apôtres (1473-1474) de Juste de Gand (1473-1474) et de sa prédelle : Miracle de l'hostie profanée (1469) de Paolo Uccello

La salle des Veilles (salle 23) a inspiré le Livre du courtisan de Baldassare Castiglione. On y trouve un important groupe d'œuvres de la main de Giovanni Santi, ainsi que deux peintures sur toile (autrefois deux côtés d’un même étendard) de la main de Luca Signorelli avec la Descente de l'Esprit Saint et la Crucifixion (1494).

Dans les appartements de la duchesse sont conservées des œuvres du xvie siècle comme La Muette (La Muta) ou Portrait d'une dame et Sainte Catherine d'Alexandrie de Raphaël (Salle 25 - Salon de la Duchesse) et La Cène et la Résurrection du Titien (Salle 26 - Chambre de la duchesse).

Palais ducal (Frédéric III de Montefeltro) ; Cathédrale San Domenico, le Duomo di Urbino ; Église Sant'Agostino du xiiie siècle, abritant une grande méridienne horizontale du xviiie siècle ; Forteresse Albornoz (xvie siècle) ; Maison de Raphaël (xve siècle).

La flagellation du Christ
Piero della Francesca, 1455
La madone de Senigallia
Piero della Francesca, 1470
La cité idéale
Melozzo da Forli, 1485
La muette
Raphaël, 1507
La résurrection
Le Titien, 1544
Retour à la page d'accueil de la section Beaux-Arts