Du 2 au 11 septembre 2022

Programme des projections

Page Facebook officielle

Site du festival

La 48e édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville est présidée par Arnaud Desplechin, entouré de Jean Paul Civeyrac, Léa Drucker, Pierre Deladonchamps, Yasmina Khadra, Sophie Letourneur, Alex Lutz, Marine Vacth.

Elodie Bouchez est la présidente du Jury de la révélation Cartier, entourée d'Andréa Bescond, Eddy de Pretto, Nicolas Pariser, Agathe Rousselle et Yolande Zauberman.


Palmarès :

Grand Prix : Aftersun de Charlotte Wells.
Prix du Jury ex-æquo : War Pony de Riley Keough & Gina Gammell et Palm Trees and Power Lines de Jamie Dack.
Prix de la critique : Aftersun de Charlotte Wells.
Prix du public : Emily the Criminal de John Patton Ford.
Prix Fondation Louis Roederer de la révélation : War Pony de Riley Keough & Gina Gammell

Cette 48e édition comprenait treize films en compétition, dix-sept films en première française, neuf documentaires, six films pour une carte blanche à la Cinémathèque française et des hommages à Jesse Eisenberg, Thandiwe Newton, Lucy Boynton et Ana de Armas.

La sélection, composée de treize films dont huit premiers films, se partage entre films qui tentent avec plus (Dual , Emily the Criminal) ou moins  (Watcher, Scrap) de succès de revivifier les films de genre et ceux ayant une solide base documentaire pour offrir par le cinéma une vision de l’Amérique contemporaine. Ma préférence va ainsi à quatre films remarquables sur l'adolescence comme passage à l’âge adulte dans des contextes très différents : 1-800-HOT-NITE (À Los Angeles, la nuit), Palm Trees and Power Lines (A Los Angeles, le jour) War Pony (dans la réserve amérindienne de Pine Ridge) par ailleurs Caméra d'or à Cannes cette année, et Aftersun (dans un hôtel de la côte turque), présenté aussi à Cannes.

Ci-dessous, le jury prend progressivement place en salle et en profite déjà pour discuter. Belle délibération, qui rejoint la mienne, en oubliant seulement 1-800-HOT-NITE, peut-être parce que vu dès le premier jour de la compétition.


Les 13 films de la compétition

L'équipe de 1-800-HOT-NITE vient présenter le film puis nouvelle descente des marches pour la séance de questions-réponses avec le public

1-800-HOT-NITE de Nick Richey. Avec : Dallas Young (Tommy), Gerrison Machado (O’Neill), Mylen Bradford (Steve), Ali Richey (Ava). 1h36.

Le monde s’écroule autour de Tommy le jour où la police enfonce la porte d’entrée de sa maison et arrête son père. Confronté à un avenir sans cadre familial, il s’enfuit avec ses amis Steve et O’Neill dans les rues sombres de Los Angeles, peuplées d’individus louches et de policiers à leur recherche. Tommy va aussi croiser un python et connaître sa première baston, son premier baiser et sa première conversation téléphonique à caractère sexuel. Au lever du jour, la camaraderie volera en éclat lorsque les trois amis passeront le seuil de l’âge adulte.

Comme souvent dans un film avec enfants ou adolescents, l'interprétation joue un rôle décisif. Ici, elle est parfaite pour chacun des membres du trio de garçons, comme, en mineur, pour celui ides filles. La mise en scène est dynamique, alternant scènes d'action, de poursuites puis scènes plus calmes de discussions, de séduction ou d'affirmation d'amitié, de compréhension. Les séquences sont presque toutes nocturnes. Les objets font retour et prennent un sens plus profond, un sac en papier ou un marteau en plastique. L’ensemble est dirigé par l'idée du passage à l'âge adulte, ici condensé en une seule nuit : ne pas fuir et trouver un domaine où l'on est bon. Pour Tommy ce sera être un frère.

 

AFTERSUN de Charlotte Wells. Avec : Paul Mescal (Calum), Frankie Corio (Sophie), Celia Rowlson-Hall (Sophie adulte). 1h38.

À la fin des années 1990, Sophie, onze ans, et son père Calum passent leurs vacances dans un club de la côte turque. Ils se baignent, jouent au billard et profitent de la compagnie complice de chacun. Calum devient la meilleure version de lui-même lorsqu’il est avec Sophie. Sophie, quant à elle, pense que tout est possible auprès de lui. Lorsque la jeune fille est seule, elle se fait de nouveaux amis et vit de nouvelles expériences. Tout en savourant chaque moment passé ensemble, une part de mélancolie et de mystère imprègne parfois le comportement de Calum. Vingt ans plus tard, les souvenirs de Sophie prennent une nouvelle signification alors qu’elle tente de réconcilier le père qu’elle a connu avec l’homme qu’elle ignorait.

Charlotte Wells est une réalisatrice écossaise de 35 ans établie à New-York. Dans ce film délicat d’entrée dans l’adolescence, Charlotte Wells tricote le portrait d’un père à la dérive, mal dans sa peau. Ce mal-être passe par de minuscules détails – un reflet assombri de son visage, une baignade nocturne où il s’aventure un peu trop loin… Sa mélancolie dévore peu à peu le film et culmine dans une scène de danse sur une bouleversante version du morceau de David Bowie Under pressure.

DUAL de Riley Stearns. Avec : Karen Gillan (Sarah), Aaron Paul (Trent), Beulah Koale (Peter), Theo James (Robert Michaels), Maija Paunio (La mère de Sarah). 1h34.

Sarah, en phase terminale d’une maladie grave, décide de lancer une procédure de clonage révolutionnaire pour atténuer la souffrance de ses amis et de sa famille. Miraculeusement rétablie, elle tente de se défaire de son clone…

 

EMILY THE CRIMINAL de John Patton Ford. Avec : Avec : Aubrey Plaza (Emily), Theo Rossi (Youcef), Jonathan Avigdori (Khalil), Bernardo Badillo (Javier), Megalyn Echikunwoke (Liz). 1h38.. 1h34.

La chance en berne et croulant sous les dettes, Emily en est réduite à intégrer un réseau d’arnaqueurs à la carte de crédit et plonge peu à peu dans le milieu criminel de Los Angeles, non sans conséquences néfastes.

L'actrice, Aubrey Plaza, rend très convaincant ce polar féministe.

 

MONTANA STORY de Scott McGehee & David Siegel. Avec : Haley Lu Richardson, Owen Teague, Gilbert Owuor, Kimberly Guerrero, Asivak Koostachin, Eugene Brave Rock, Rob Story, John Ludin, Kate Britton. 1h53.

Cal et Erin, la vingtaine, sont frères et sœurs mais ne se parlent plus depuis des années. Leur père ayant subi une attaque cérébrale, ils se rendent à son chevet dans le ranch familial où il vit dorénavant sous assistance respiratoire. Des années de ressentiments et de non-dits resurgissent lorsqu’ils doivent prendre des décisions qui pourraient changer leur vie à jamais, malgré la distance émotionnelle qui les sépare. 

 

OVER/UNDER de Sophia Silver. Avec : Emajean Bullock, Anastasia Veronica Lee, Adam David Thompson, Madeline Wise, Brandon Keener, Christiane Seidel. 1h28.

Eté 2002. Violet et Stella, neuf ans, sont inséparables. Elles passent leurs journées à jouer dans les vagues, à attraper des papillons, à adresser des vœux aux fées et à espionner les nudistes de la plage voisine. Mais l’été se termine. Stella retrouve ses amis, mais préférerait parler de sirènes plutôt que de tampons hygiéniques. Violet, plus solitaire, tape dans l’œil d’un jeune pervers attiré par son corps de préadolescente à la féminité naissante. Les deux jeunes filles vont se retrouver les étés suivants, mais la puberté, les garçons, les crises familiales et le désir de s’intégrer vont mettre à rude épreuve la magie de leur amitié.

 

PALM TREES AND POWER LINES de Jamie Dack. Avec : Lily McInerny (Lea), Jonathan Tucker (Tom), Gretchen Mol (Sandra), Quinn Frankel (Amber), Lily Collias (Emma). 1h50.

Léa, dix-sept ans, musarde au cours d’une journée d’été apathique. Cette langueur monotone est interrompue par la rencontre fortuite avec Tom, un garçon plus âgé au charme ravageur, qui va permettre à la jeune fille d’échapper à sa vie d’adolescente frustrée. Mais la présence du garçon se fait de plus en plus sentir et finit par éloigner Léa des siens. Elle réalise alors que les intentions de Tom ne sont pas si innocentes.

 

PEACE IN THE VALLEY de Tyler Riggs. Avec : Brit Shaw, Michael Abbott Jr, William Samiri, Dendrie Taylor, Nicky Buggs, Alex Van, Michael Milligan. 1h28.

Ashley Rodes et son mari John font leurs courses dans un supermarché avec leur fils Jesse lorsqu’un homme armé commence à tirer à l’aveugle. John, ancien soldat devenu pompier, se rue vers le tireur mais meurt dans l’assaut. Cette action héroïque ne donne que peu de réconfort à Ashley qui, en plus de devoir faire le deuil de son mari, est confrontée à l’intérêt naissant de son fils pour la chasse…

 

SCRAP de Vivian Kerr. Avec : Vivian Kerr, Anthony Rapp, Lana Parrilla, Beth Dover, Khleo Thomas. 1h42

Beth vient de se faire licencier et a toutes les peines du monde à sauver les apparences, celles d’une femme active de la classe moyenne de Los Angeles. Espérant obtenir un nouvel emploi et changer ainsi sa situation avant que son frère ainé Ben ne s’en aperçoive, Beth doit ravaler sa fierté et renouer avec lui afin de subvenir aux besoins de sa fille Birdy. Ben, de son côté, n’arrive pas à avoir d’enfants avec sa femme Stacy, une avocate très demandée, et le couple s’apprête à entreprendre une troisième fécondation in vitro. Mais Stacy n’est plus très sûre de vouloir être mère.

STAY AWAKE de Jamie Sisley. Avec : Wyatt Oleff, Fin Argus, Chrissy Metz, Albert Jones, Lorrie Odom, Cree Cicchino, Quinn McColgan. 1h34.

Ethan, dix-sept ans, et son frère Derek, dix-neuf ans, font de leur mieux pour traverser la période difficile de l’adolescence tout en s’occupant de leur mère accro aux médicaments.

 

THE SILENT TWINS d’Agnieszka Smoczyńska.Avec : Letitia Wright, Tamara Lawrance, Jodhi May, Michael Smiley, Nadine Marshall, Jack Bandeira. 1h53

Au début des années 1970, au Pays de Galles, June et Jennifer Gibbons, deux sœurs jumelles totalement fusionnelles, ont peu à peu résolu de se murer dans le silence vis-à-vis de leur famille et du monde extérieur. Tandis que leur scolarité semble de plus en plus incertaine, elles s’inventent, dans leur chambre, un univers parallèle où elles laissent libre cours à leur imagination foisonnante…

 

WAR PONY de Gina Gammell et Riley Keough. Avec : LaDainian Crazy Thunder (Matho), Jojo Bapteise Whiting (Bill), Sprague Hollander (Tim), Jesse Schmockel (Echo), Ashley Shelton (Allison), Robert Stover (Colton). 1h55.

Deux jeunes hommes de la tribu Oglala Lakota vivent dans la réserve amérindienne de Pine Ridge. À 23 ans, Bill cherche à joindre les deux bouts. Que ce soit en faisant des livraisons ou en élevant des caniches, il est déterminé à se frayer un chemin pour atteindre le “rêve américain”. Matho, 12 ans, est quant à lui impatient de devenir un homme. Cherchant désespérément à obtenir l’assentiment de son jeune père, Matho prend une série de décisions impulsives qui bouleversent sa vie et ne lui permettent pas de faire face aux dures réalités du monde. Liés par leur quête d’appartenance à une société qui leur est hostile, Bill et Matho tentent de tracer leur propre voie vers l’âge adulte.

 

WATCHER de Chloe Okuno. Avec : Maika Monroe (Julia), Karl Glusman (Francis), Burn Gorman (Le voyeur), Madalina Anea (Irina). 1h36.

Julia et Francis, son mari d’origine roumaine quittent les États-Unis pour emménager à Bucarest, où ce dernier a trouvé un nouvel emploi. Ayant tirée récemment un trait sur sa carrière de comédienne, Julia se retrouve souvent seule dans son grand appartement et essaye de s’occuper comme elle peut. Une nuit, en scrutant par la fenêtre l’immeuble d’en face, elle aperçoit une silhouette qui semble la regarder en retour…

Déclinaison sans grand intérêt de Répulsion (Roman Polanski, 1965) ou de Rosemary's baby (Roman Polanski, 1968) dont le titre reprend, lorsqu'il apparait à l'écran apres le prologue, la calligraphie déliée ; le rouge remplaçant le rose. En jouant successivement sur la psychose puis sur le thème du serial killer, le film ne creuse rien : ni un prétendu féminisme, ni l'ancrage dans les décors de Bucarest et se réfugie dans un montage publicitaire et tapeà l'oeil. L'extrait de Charade ( Stanley Donen, 1963) vu par Julia au cinéma, n'y change rien.

 


Les Premières françaises

 

ALICE de Krystin Ver Linden

Alice (Keke Palmer) aspire à la liberté en tant qu’esclave dans une plantation rurale de Géorgie sous son propriétaire brutal et dérangé Paul (Jonny Lee Miller). Après un violent affrontement avec Paul, elle s’enfuit à travers les bois voisins et tombe sur la vue inconnue d’une autoroute, découvrant bientôt que l’année est en fait 1973. Secourue sur le bord de la route par un militant politique désabusé nommé Frank (Common), Alice comprend rapidement les mensonges qui l’ont maintenue en esclavage et la promesse de la libération des Noirs. Inspirée d’événements réels, Alice est une histoire d’autonomisation moderne retraçant le voyage d’Alice à travers le sud des États-Unis après l’ère des droits civiques.


ARMAGEDDON TIME de James Gray. Avec : Jessica Chastain (Maryanne Trump), Anthony Hopkins (Aaron Graff), Anne Hathaway (Esther Graff), Jeremy Strong (Irving Graff), Banks Repeta (Paul Graff), Jaylin Webb (Johnny Davis). 1h55.

Milieu des années 1980, le quartier du Queens à New York est sous l'hégémonie du promoteur immobilier Fred Trump, père de Donald Trump, le futur président des Etats-Unis. Un adolescent étudie au sein du lycée de Kew-Forest School dont le père Trump siège au conseil d'administration de l'école et dont Donald Trump est un ancien élève.


AT THE GATES d’Augustus Meleo Bernstein. Avec : Vanessa Benavente, Ezekiel Pacheco, Miranda Otto, Noah Wyle, Sadie Stanley. 1h37.

Ana, une femme de ménage salvadorienne, se fait aider de Nico, son fils adolescent, pour nettoyer la demeure des Barris, une famille influente de Los Angeles. Alors que quelqu’un vient de sonner à la porte d’entrée, leurs employeurs, Marianne et Peter, les informent que des agents d’immigration sont à leur recherche. Le couple propose alors à Ana et Nico de se cacher dans le sous-sol de leur maison et de leur remettre leur téléphone portable par mesure de précaution. À mesure que les jours passent, reclus sous le même toit, chaque famille devient de plus en plus méfiante et questionne les intentions réelles de chacune.

 

BLONDE d’Andrew Dominik. Avec : Ana de Armas (Norma Jeane Mortenson / Marilyn Monroe), Bobby Cannavale (Joe DiMaggio), Adrien Brody (Arthur Miller), Julianne Nicholson (Gladys). 2h46.

Adapté du best-seller de Joyce Carol Oates, BLONDE est une relecture audacieuse de la trajectoire de Marilyn Monroe, l’une des icônes hollywoodiennes les plus atemporelles. De son enfance tumultueuse à son ascension fulgurante et à ses histoires d’amour complexes – de Norma Jeane à Marilyn –, BLONDE brouille la frontière entre réalité et fiction pour explorer l’écart de plus en plus important entre sa personnalité publique et la personne qu’elle était dans l’intimité.

BLOOD de Brad Anderson. Avec : Michelle Monaghan (Jess), Skeet Ulrich, June B. Wilde, Erik Athavale

Jess, une infirmière, s'installe avec sa fille et son jeune fils, Owen, dans l'ancienne ferme familiale. Peu de temps après, Owen est mordu par un chien ce qui entraîne une mystérieuse infection. Jusqu'à où Jess est prête à aller afin de garder son enfant en vie ?


CALL JANE de Phyllis Nagy - Film d'ouverture. Avec : Elizabeth Banks (Joy), Sigourney Weaver (Virginia), Chris Messina (Will), Wunmi Mosaku (Gwen). 2h01

Chicago, dans les années 1960. Des femmes se réunissent secrètement pour pratiquer des avortements clandestins, des années avant la légalisation de la pratique par l'arrêté "Roe v. Wade". Joy, une jeune femme mariée, fait face à une grossesse inattendue et se tourne vers le groupe pour demander de l'aide.


DON’T WORRY DARLING d’Olivia Wilde - Film de clôture. Avec : Florence Pugh (Alice), Harry Styles (Jack), Olivia Wilde (Mary), Chris Pine (Frank). 2h02

La chronique d'une communauté isolée dans le désert californien en plein coeur des années 1950, au sein de laquelle une femme au foyer voit sa vie être chamboulée.


GOD’S COUNTRY de Julian Higgins. Avec : Thandiwe Newton (Sandra Guidry), Tanaya Beatty (Gretchen), Jefferson White (Samuel Cody), Jeremy Bobb (Gus Wolf). 1h43.

Au cœur paysage hivernal de Mountain West., une professeur d'université vivant seule à la lisière de la forêt, se confronte à deux chasseurs qui empiètent sur ses terres...

 

JUNE ZERO de Jake Paltrow. Avec : Adam Gabay,Tzahi Grad, Tom Hagi, Rotem Keinan. 1h45.

Trois histoires vraies entourant l'exécution en 1962 d'Adolf Eichmann - l'un des principaux architectes de la " Solution finale " - en Israël, peu de temps avant l'exécution du nazi.

 

WHEN YOU FINISH SAVING THE WORLD de Jesse Eisenberg. Avec : Julianne Moore Julianne Moore Rôle : Evelyn Finn Wolfhard Finn Wolfhard Rôle : Ziggy Billy Bryk Billy Bryk Rôle : Kyle Alisha Boe Alisha Boe Rôle : Lila. 1h28.

Se déroulant sur trois décennies, le film suit trois membres d'une famille : Nathan, un jeune homme qui découvre la paternité ; Rachel, une étudiante qui cherche à trouver sa place dans le monde et au sein de sa relation amoureuse et Ziggy, un adolescent à la recherche de ses origines...


X de Ti West. Avec : Mia Goth (Maxine), Jenna Ortega (Lorraine), Brittany Snow (Bobby-Lynne), Kid Cudi (Jackson). 1h46.

Dans une ferme isolée du Texas, une équipe de tournage arrive pour réaliser un film pornographique. Leurs hôtes, un vieux couple reclus, s'intéressent particulièrement à leurs jeunes invités. À la tombée de la nuit, l'intérêt du couple devient violent.

 

Fenêtre sur le cinéma français

La grande magie de Noémie Lvovsky. Avec : Denis Podalydès (Charles), Judith Chemla (Marta), Sergi López (Albert), Noémie Lvovsky. 1h50.

France, les années 20. Dans un hôtel au bord de la mer, un spectacle de magie distrait les clients désœuvrés. Marta, une jeune femme malheureuse avec son mari jaloux, accepte de participer à un numéro de disparition et en profite pour disparaître pour de bon. Pour répondre au mari exigeant le retour de sa femme, le magicien lui met entre les mains une boîte en lui disant qu’elle est à l’intérieur. Cependant il ne doit l’ouvrir que s’il a absolument foi en elle, sous peine de la faire disparaître à jamais. Le doute s’installe alors chez Charles…

 

La tour de Guillaume Nicloux. Avec : Angèle Mac, Hatik, Ahmed Abdel-Laoui, Kylian Larmonie, Merveille Nsombi, Nicolas Pignon, Igor Kovalsky, Marie Rémond, Judith Williquet, Modeste Nzapassara, Coline Béal, Kévin Bago. 1h30.

Au cœur d’une cité, les habitants d’une tour se réveillent un matin et découvrent que leur immeuble est enveloppé d’un brouillard opaque, obstruant portes et fenêtres – une étrange matière noire qui dévore tout ce qui tente de la traverser. Pris au piège, les résidents tentent de s’organiser, mais pour assurer leur survie, ils succombent peu à peu à leurs instincts les plus primitifs, jusqu’à sombrer dans l’horreur… 

 

Les rascals de Jimmy Laporal-Trésor. Avec : Jonathan Feltre, Angelina Woreth, Missoum Slimani, Victor Meutelet, Marvin Dubart, Taddeo Kufus, Jonathan Eap, Emerick Mamilonne, Mark Grosy, Mylène Wagram. 1h42.

En 1984, Paris est le passage obligé de toute la jeunesse. Pour les Rascals, des jeunes de banlieue, Paname est le paradis de la fête et de la drague. Pour Frédérique, étudiante provinciale, la capitale est synonyme d’indépendance et de réussite. Mais la ville voit émerger un nouveau type de skinheads, les Boneheads : organisés, politisés et ultra-violents. C’est le début de la guerre contre les skins. Et pour les Rascals et Frédérique, la fin de l’innocence.

 

L'heure de la croisette

Close de Lukas Dhont. Avec : Eden Dambrine, Gustav De Waele, Émilie Dequenne, Léa Drucker, Kevin Janssens, Marc Weiss, Igor van Dessel, Léon Bataille. 1h45

Léo et Rémi, treize ans, sont amis depuis toujours. Jusqu’à ce qu’un événement impensable les sépare. Léo se rapproche alors de Sophie, la mère de Rémi, pour essayer de comprendre…

 

Sans filtre de Ruben Östlund. Avec : Harris Dickinson, Charlbi Dean, Woody Harrelson, Vicki Berlin, Henrik Dorsin, Zlatko Burić, Jean-Christophe Folly, Iris Berben, Dolly De Leon. 2h22.

Après la Fashion Week, Carl et Yaya, couple de mannequins et influenceurs, sont invités sur un yacht pour une croisière de luxe. Tandis que l’équipage est aux petits soins avec les vacanciers, le capitaine refuse de sortir de sa cabine alors que le fameux dîner de gala approche. Les événements prennent une tournure inattendue et les rapports de force s’inversent lorsqu’une tempête se lève et met en danger le confort des passagers.

 

Stars at noon de Claire Denis. Avec : Margaret Qualley, Joe Alwyn, Danny Ramirez, Benny Safdie, Nick Romano, Stephan Proaño, Monica Bartholomew. 2h17.

Une jeune journaliste américaine en détresse, bloquée sans passeport dans le Nicaragua d’aujourd’hui en pleine période électorale, rencontre dans un bar d’hôtel un voyageur anglais. Il lui semble être l’homme rêvé pour l’aider à fuir le pays. Elle réalise trop tard qu’au contraire, elle entre à ses côtés dans un monde plus trouble, plus dangereux.

 


Les 9 Docs de L'oncle Sam

BELUSHI de R. J. Cutler
BODY PARTS de Kristy Guevara-Flanagan
BONNIE de Simon Wallon
HALLELUJAH : LES MOTS DE LEONARD COHEN de Dan Geller & Dayna Goldfine
HOLLYWOOD BUSINESS de Pascal Mérigeau, Bruno Icher & Jérémy Leroux
LYNCH / OZ d’Alexandre O. Philippe
MOONAGE DAYDREAM de Brett Morgen
TELEVISION EVENT de Jeff Daniels
THE WILD ONE de Tessa Louise-Salomé

 


6 classiques par la cinémathèque française

En partenariat avec la Cinémathèque française, une carte blanche à Philippe Garnier, auteur de Génériques, la vraie histoire des films, recueil de textes consacrés au cinéma américain de l’aube des années 1940 à la fin de l’année 1977,

Le secret derrière la porte de Fritz Lang
La cité sans voiles de Jules Dassin
Le grand chantage d’Alexander Mackendrick
La chevauchée des bannis d’André De Toth
Le convoi sauvage de Richard C. Sarafian
Tuez Charley Varrick ! de Don Siegel


Hommage à Jesse Eisenberg

Six films avec Jesse Eisenberg : Jewish connection (Kevin Asch, 2010), The social network (David Fincher, 2010), Night moves (Kelly Reichardt, 2013), Vivarium (Lorcan Finnegan, 2019), Rifkin's festival (Woody Allen, 2020), When You Finish Saving the World (Jesse Eisenberg, 2022).

 

Jean-Luc Lacuve, le 6 septembre 2022, (ci-dessous : le 3 septembre, matin et soir, avec la presse la plus cinéphile de l'Ouest et le réalisateur Nick Richey). A suivre, le samedi 10 septembre...