Du 31 août au 9 septembre 2018

Page Facebook officielle

Site du festival

La 44e édition du Festival du Cinéma Américain de Deauville était présidée par Sandrine Kiberlain entourée de Sabine Azéma, Alex Beaupain, Leïla Bekhti, Stéphane Brizé, Sara Giraudeau, Xavier Legrand, Pierre Salvadori, Leïla Slimani.

Cédric Kahn était le président du Jury de la révélation Cartier, Danièle Heymann présidait Le Prix de la critique.

Cette 44e édition comprenait quatorze films en compétition, douze films en première française, sept documentaires. Des hommages seront rendus aux actrices Kate Beckinsale, Sarah Jessica Parker, Elle Fanning, Shailene Woodley aux comédiens Morgan Freeman et Jason Clarke. Le Festival du Cinéma Américain de Deauville poursuit son accueil des séries télévisées avec l'événement Deauville Saison 9, dont l'objectif est de devenir une plateforme professionnelle autour de l’écriture scénaristique.


Palmarès :

Grand Prix : Thunder road de Jim Cummings
Prix du Jury : American animals de Bart Layton et Night comes on de Jordana Spiro
Prix de la Critique : Blindspotting de Carlos López Estrada
Prix du public : Puzzle de Marc Turtletaub
Prix Fondation Louis Roederer de la révélation : We the animals de Jeremiah Zagar

.

A l'heure où Donald Trump triomphe encore aux Etats-Unis, où les blockbusters déferlent sur les écrans des multiplexes, les films présentés en compétition au Festival du cinéma américain de Deauville offrent une poche de résistance à la surconsommation de violence gratuite et d'effets spéciaux.

Le festival du cinéma américain de Deauville offre un lieu de découverte, une plongée dans des lieux américains précis avec leur histoire et la sensibilité particulière de leurs habitants. Deauville donne une chance aux exploitants français de montrer des films sélectionnés et parfois primés aux Festival de Sundance et SXSW d'Austin qui le précédent dans l'année. Cela est d'autant plus important que les politiques publiques en faveur du cinéma privilégient les productions françaises et européennes de tous poils à travers des quotas obligatoires pour les chaines publiques et des quotas garantissant des subventions pour les salles d'art et essai.


Les 14 films de la compétition

Les femmes et les enfants d'abord. Aux exploits guerriers et musculeux des blockbusters, Deauville offre la contrepartie de sensibilités féminines et d'hommes fragiles.

Côté réalisation, la parité était presque atteinte avec six femmes réalisatrices : L'israélienne Hagar Ben-Asher et les américaines Debra Granik, Christina Choe, Jordana Spiro, Sara Colangelo et Jennifer Fox. Elles dressent toutes des portraits de femmes auxquelles s'ajoutent Diane de Kent Jones et Puzzle de Marc Turtletaub, le producteur de Little Miss Sunshine qui obtient de nouveau le prix du public, pour un trajet assez classique mais efficace de l'émancipation d'une mère au foyer.

American animals de Bart Layton, Blindspotting de Carlos López Estrada, Friday's child de A.J. Edwards, Monsters and men de Reinaldo Marcus Green, Thunder road de Jim Cummings et We the animals de Jeremiah Zagar retracent les parcours d'adolescents ou de jeunes hommes.

American animals de Bart Layton. Avec : Evan Peters (Warren Lipka), Barry Keoghan (Spencer Reinhard), Jared Abrahamson (Eric Borsuk), Blake Jenner (Chas Allen), Ann Dowd (Betty Jean Gooch)

Quatre étudiants abhorrent l’idée d’avoir une vie ordinaire et décident crânement de réaliser le plus audacieux vol d’oeuvre d’art de l’histoire des États-Unis. Alors qu’ils préparent minutieusement leur coup, ces apprentis voleurs se demandent si leur recherche de sensations fortes va vraiment donner un sens à leur existence. Lorsqu’ils ont enfin un semblant de réponse, le point de non-retour est franchi et ils ne peuvent plus faire marche arrière...

 

Blindspotting de Carlos López Estrada. Avec : Daveed Diggs (Collin), Rafael Casal (Miles), Janina Gavankar (Val), Jasmine Cephas Jones (Ashley), Utkarsh Ambudkar (Rin)

Encore trois jours avant que la liberté conditionnelle de Collin ne prenne fin. En attendant de retrouver une vie normale, il travaille comme déménageur avec Miles, son meilleur ami, dans la ville d’Oakland en pleine mutation. Mais lorsque Collin est témoin d’une terrible bavure policière, c’est un véritable électrochoc pour le jeune homme. Il n’aura alors plus d’autres choix que de se remettre en question pour prendre un nouveau départ.

 

Daed women walking de Hagar Ben-Asher (4e film). Avec : June Carryl (Dona), Ben Zevelansky (Jeff), Joy Nash (Wendy), Jeryl Prescott (Sarah), Maya Lynne Robinson (Helen), Ashton Sanders (Troy), Mark Totty (John), Dale Dickey (Rebecca), Bess Rous (Ruth), Dot-Marie Jones (Dorothy), Jeremy Ratchford (Bill), Lynn Collins (Celine), Maya Eshet (Becky), Bonnie McNeil (Dianne), Colleen Camp (Michelle)

Neuf histoires courtes décrivent les derniers moments de plusieurs femmes condamnées à la peine capitale. À travers leur parole et leur regard, mais aussi ceux des personnes qu’elles rencontrent quelques heures avant leur exécution, se dessine le destin tragique de chacune d’entre elles ou comment la violence faite aux femmes, la pauvreté, les tensions raciales et l’injustice engendrent des vies brisées.

 

Diane de Kent Jones. Avec : Mary Kay Place (Diane), Jake Lacy (Brian), Estelle Parsons (Mary), Andrea Martin (Bobbie), Deirdre O’Connell (Donna), Joyce Van Patten (Madge), Phyllis Somerville (Ina), Glynnis O’Connor (Dottie)

Diane vit seule dans l’ouest du Massachusetts et prend soin des autres en passant toujours après eux. Son fardeau le plus précieux est son fils Brian, constamment en cure de désintoxication et refusant d’ouvrir les yeux sur son addiction. Dans l’existence dévouée de Diane plane l’ombre de la culpabilité d’un vieux péché. La solitude lui ouvre de nouvelles formes de perception et d’existence où passé et présent s’entrechoquent, où les gens vont et viennent. Voyant sa vie disparaître sous ses yeux, Diane est confrontée à la possibilité du pardon.

 

Friday's child de A.J. Edwards. Avec : Tye Sheridan (Richie), Imogen Poots (Joan), Caleb Landry Jones (Swim), Brett Butler (Mme/Ms. LaField), Jeffrey Wright (l’inspecteur/Detective Portnoy)

Richie, dix-huit ans, quitte sa famille d’accueil et se heurte à la dure réalité d’une vie marginale semée d’embûches et de tentations. Alors qu’il devient le principal suspect d’un cambriolage raté, il fait une rencontre improbable et découvre un amour impossible. Avec la police à ses trousses et un mystérieux individu menaçant de révéler son passé, il ne reste à Richie que peu de temps pour prendre les bonnes décisions et revenir dans le droit chemin.

 

Leave no trace de Debra Granik. Avec : Ben Foster (Will), Thomasin Harcourt McKenzie (Tom), Jeff Kober (Mr. Walter), Isaiah Stone (Isaiah), Dale Dickey (Dale)

Tom a quinze ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland, dans l’Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle. Expulsés soudainement de leur refuge, les deux solitaires se voient offrir un toit, une scolarité et un travail. Alors que son père éprouve des difficultés à s’adapter, Tom découvre avec curiosité cette nouvelle vie. Le temps est-il venu pour elle de choisir entre l’amour filial et ce monde qui l’appelle ?

 

Monsters and men de Reinaldo Marcus Green. Avec : John David Washington (Dennis), Anthony Ramos (Manny), Kelvin Harrison Jr. (Zyric), Chanté Adams (Zoe), Nicole Beharie (Michelle), Rob Morgan (Will)

Un jeune homme noir est abattu par la police. Trois témoins du crime – un passant qui a filmé la scène avec son téléphone, un policier afro-américain et un lycéen – se retrouvent face à un dilemme: garder le silence pour s’éviter des ennuis ou s’impliquer personnellement pour réparer une terrible injustice.

 

Nancy de Christina Choe. Avec : Andrea Riseborough (Nancy), J. Smith-Cameron (Ellen), Steve Buscemi (Leo), Ann Dowd (Betty), John Leguizamo (Jeb)

Nancy, trente-cinq ans, est intérimaire et vit encore avec sa mère et son chat. Elle rêve de devenir écrivain mais ses manuscrits sont constamment rejetés par les maisons d’édition. Afin d’atténuer sa peine et d’exister aux yeux du monde, Nancy s’invente d’autres vies sur la toile en utilisant des pseudonymes. Un jour, en regardant la télévision, elle tombe par hasard sur l’histoire d’un couple dont leur fille, âgée de cinq ans au moment des faits, est portée disparue depuis trente ans. Réalité et fiction ne font bientôt plus qu’une dans l’esprit de Nancy qui finit par être persuadé que ces étrangers sont ses véritables parents…

 

Night comes on de Jordana Spiro. Avec : Dominique Fishback (Angel Lamere), Tatum Marilyn Hall (Abby Lamere), John Jelks (John Lamere), Max Casella (Marcus)

Après plusieurs années passées dans une prison pour mineurs, Angel, dix-huit ans, peut enfin reprendre le cours de sa vie. Son désir : reconstruire une famille avec sa jeune sœur. Mais lui avouera-t-elle le sombre projet qu’elle nourrit en secret ?

 

Puzzle de Marc Turtletaub. Avec : Kelly MacDonald (Agnès), David Denman (Louie), Irrfan Khan (Robert), Daniel Sherman (Ronnie), Austin Abrams (Gage), Bubba Weiler (Ziggy), Liv Hewson (Nicki), Helen Piper Coxe (Ezster), Mandela Bellamy (Clerk), Lori Hammel (Fanny)

Agnès est une mère de famille rangée vivant dans la banlieue de New York, jusqu’au jour où elle se découvre une passion pour les puzzles. Ce nouvel univers fait prendre à sa vie un tournant qu’elle n’aurait jamais imaginé…

 

The kindergarten teacher de Sara Colangelo. Avec : Maggie Gyllenhaal (Lisa Spinelli), Parker Sevak (Jimmy Roy), Rosa Salazar (Becca), Michael Chernus (Grant Spinelli), Gael García Bernal (le professeur)

Lisa Spinelli, enseignante dans une maternelle à Staten Island, croit déceler un potentiel de surdoué chez l’un de ses élèves de cinq ans. Sa fascination pour le jeune garçon tourne rapidement à l’obsession et elle se résout à emprunter un chemin dangereux afin que cet enfant puisse cultiver son don…

 

The tale de Jennifer Fox. Avec : Laura Dern (Jennifer), Isabelle Nélisse (Jenny), Elizabeth Debicki (Mme G/Mrs. G), Jason Ritter (Bill), Frances Conroy (Mme G plus âgée/Older Mrs. G), John Heard (Bill plus âgé/Older Bill), Common (Martin), Ellen Burstyn (Nettie)

Documentariste accomplie, Jennifer reçoit de nombreux appels de sa mère qui a trouvé des écrits de sa fille, alors âgée de treize ans, dans lesquels elle raconte des moments intimes partagés avec sa monitrice d’équitation et son entraîneur lors d’un camp d’été. Jennifer ne comprend pas le trouble de sa mère et les sous-entendus évoqués dans ces textes. Elle repense encore aujourd’hui avec tendresse aux moments passés en compagnie de ces deux adultes charismatiques. Mais Jennifer veut en savoir plus et part, trente ans plus tard, à la recherche des enfants, devenus adultes, qui ont participé jadis à ce camp de vacances et espère finir par retrouver les moniteurs eux-mêmes…

 

Thunder road de Jim Cummings. Avec : Jim Cummings (Jimmy Arnaud), Kendal Farr (Crystal Arnaud), Nican Robinson (l’officier Nate Lewis), Jocelyn DeBoer (Rosalind Arnaud), Macon Blair (Dustin Zahn), Chelsea Edmundson (Morgan Arnaud), Annies Leonards (Celia Lewis), Bill Wise (le Capitaine). 1h31.

L’histoire de Jimmy Arnaud, un policier texan qui essaie tant bien que mal d’élever sa fille. Le portrait tragi-comique d’une figure d’une Amérique vacillante.

 

We the animals de Jeremiah Zagar. Avec : Evan Rosado (Jonah), Isaiah Kristian (Manny), Josiah Gabriel (Joel), Raúl Castillo (Pa), Sheila Vand (Ma)

Nous sommes trois, nous sommes frères, nous sommes des rois. Manny, Joel et Jonah s’extirpent de l’enfance, devant s’émanciper de l’amour volatile de leurs parents. Alors que Manny et Joel semblent suivre le chemin de leur père et que leur mère rêve d’aller vivre ailleurs, Jonah, le benjamin, préfère s’échapper dans un monde imaginaire qu’il a créé de toute pièce.


Les 12 films en Première française

ARCTIC de Joe Penna (1er film). Avec : Mads Mikkelsen (Overgård), Maria Thelma Smáradóttir (la jeune femme), Tintrinai Thikhasuk (le pilote d’hélicoptère)

En Arctique, la température peut descendre jusqu’à moins 70°C. Dans ce désert hostile, glacial et loin de tout, un homme lutte pour sa survie. Autour de lui, l’immensité blanche, et une carcasse d’avion dans laquelle il s’est réfugié, signe d’un accident déjà lointain. Avec le temps, l’homme a appris à combattre le froid et les tempêtes, à se méfier des ours polaires, à chasser pour se nourrir… Un événement inattendu va l’obliger à partir pour une longue et périlleuse expédition pour sa survie. Mais sur ces terres gelées, aucune erreur n’est permise…

 

GALVESTON de Mélanie Laurent. Avec : Ben Foster (Roy), Elle Fanning (Rocky), Beau Bridges (Stan), Adepero Oduye (Lorraine), Robert Aramayo (Tray), Maria Valverde (Carmen), CK McFarland (Nancy)

1988. Les temps sont durs pour Roy, petit gangster de la Nouvelle-Orléans. La maladie le ronge. Son boss lui tend un guet-apens auquel il échappe de justesse. Une seule issue : la fuite, en compagnie de Rocky, une jeune prostituée. Deux êtres que la vie n’a pas épargnés. En cavale vers la ville de Galveston, ils n’ont plus rien à perdre…

 

HARRY POTTER À L’ÉCOLE DES SORCIERS de Chris Columbus (2001, séance enfants). Avec : Daniel Radcliffe (Harry Potter), Emma Watson (Hermione Granger), Rupert Grint (Ron Weasley), Richard Harris (Albus Dumbledore), Maggie Smith (Minerva McGonagall), Robbie Coltrane (Rubeus Hagrid), Alan Rickman (Severus Rogue/

Harry Potter, un jeune orphelin, est élevé par son oncle Vernon et sa tante Pétunia qui le détestent. Alors qu'il était haut comme trois pommes, ces derniers lui ont raconté que ses parents étaient morts dans un accident de voiture. Le jour de son onzième anniversaire, Harry reçoit la visite inattendue d'un homme gigantesque se nommant Rubeus Hagrid. Celui-ci lui révèle qu'il est en fait le fils de deux puissants magiciens et qu'il possède lui aussi d'extraordinaires pouvoirs. C'est avec joie que le garçon accepte de suivre des cours à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie…

 

HERE AND NOW de Fabien Constant. Avec : Sarah Jessica Parker (Vivienne), Simon Baker (Nick), Common (Ben), Taylor Kinney (Jordan), Waleed Zuaiter (Sami), Jacqueline Bisset (Jeanne), Renée Zellweger (Tessa)

Vivienne, une chanteuse new-yorkaise, ne vit que pour son art et n’aime dépendre de personne. Les résultats d’un examen médical vont profondément l’atteindre et remettre en question le fondement de son être. Lors des prochaines 24 heures, Vivienne doit à la fois préparer sa future tournée mondiale, gérer ses obligations professionnelles et familiales, réfléchir à ses réussites et à ses échecs et tenter de partager un moment intime avec ses proches afin de leur faire part de son état de santé.

 

HOT SUMMER NIGHTS d'Elijah Bynum. Avec :Timothée Chalamet (Daniel), Maika Monroe (McKayla), Alex Roe (Hunter), William Fichtner (Shep), Emory Cohen (Dex), Thomas Jane (le sergent Calhoun)

Daniel, un adolescent mal dans sa peau, se retrouve durant un été torride à la tête d’un trafic de drogue, tout en tombant amoureux de l'énigmatique sœur de son associé.

 

LE SECRET DES KENNEDY de John Curran. Avec :Jason Clarke (Ted Kennedy), Kate Mara (Mary Jo Kopechne), Ed Helms (Joseph Gargan), Bruce Dern (Joseph Kennedy), Jim Gaffigan (Paul Markham), Olivia Thirlby (Rachel), Clancy Brown (Robert McNamara)

Le 18 juillet 1969, la jeune Mary Jo Kopechne, directrice de campagne du sénateur Ted Kennedy, meurt noyée après que ce dernier eut perdu le contrôle de sa voiture en tentant de traverser le pont Dike, sur l’île de Chappaquiddick dans l’État du Massachusetts. Cet événement a non seulement coûté la vie à une future stratège politique proche des Kennedy, mais il a intrinsèquement changé le cours de l'histoire présidentielle, en mettant au grand jour les rouages intimes du pouvoir politique, l'influence de la plus célèbre famille des États-Unis, ainsi que la fragilité de Ted Kennedy, le fils cadet accusé d'avoir laissé mourir Mary Jo Kopechne, dans l'ombre de son héritage familial.

 

Les frères Sisters de Jacques Audiard. Avec : John C. Reilly (Eli Sisters), Joaquin Phoenix (Charlie Sisters), Jake Gyllenhaal (John Morris), Riz Ahmed (Hermann Kermit Warm), Rebecca Root (Mayfield), Rutger Hauer (le Commodore). 1h57.

Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d’innocents… Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer. C’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

 

LINE OF FIRE de Joseph Kosinski. Avec : Josh Brolin (Eric Marsh), Miles Teller (Brendan McDonough), Jeff Bridges (Duane Steinbrink), Jennifer Connelly (Amanda Marsh), James Badge Dale (Jesse Steed), Taylor Kitsch (Christopher McKenzie)

Tous les hommes naissent égaux… Puis, quelques-uns deviennent pompiers. Inspiré de faits réels, voici l’histoire héroïque des pompiers de l’unité locale Granite Mountain Hotshots basée en Arizona. Une fraternité véritable développée entre eux, mais aussi l’espoir, la détermination, le sacrifice et la volonté de protéger les habitants de la région et leur pays leur ont permis de devenir une équipe d’élite dans la lutte contre les incendies aux États-Unis.

 

OPÉRATION FINALE de Chris Weitz. Avec : Oscar Isaac (Peter Malkin), Sir Ben Kingsley (Adolf Eichmann), Mélanie Laurent (Hanna Regev), Lior Raz (Isser Harel), Nick Kroll (Rafi Eitan), Joe Alwyn (Klaus Eichmann), Haley Lu Richardson (Sylvia Hermann), Greta Scacchi (Vera Eichmann)

Quinze ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les agences de renseignement et de sécurité intérieure israéliennes, le Mossad et le Shin Bet, dirigées par le courageux et déterminé agent Peter Malkin, échafaudent une mission secrète afin de capturer le tristement célèbre Adolph Eichmann. Déclaré mort lors du chaos qui a suivi la chute de l’Allemagne nazie, il vit et travaille désormais sous une nouvelle identité dans la banlieue de Buenos Aires en Argentine avec sa femme et ses deux fils…

 

OPHELIA de Claire McCarthy Avec : Daisy Ridley (Ophelia), Naomi Watts (la reine/Queen Gertrude & Mechtild), Clive Owen (Claudius), George MacKay (Hamlet), Tom Felton (Laertes), Devon Terrell (Horatrio), Dominic Mafham (Polonius), Nathaniel Parker (le roi)

Ophelia devient la dame d’honneur de confiance de la reine Gertrude. À la fois belle et intelligente, elle attire rapidement l’attention du jeune prince Hamlet et un amour réciproque prend racine malgré les interdits de la cour. Alors qu’une guerre se prépare, les alliances se font et se défont au sein du royaume et les trahisons guettent au château d’Elsinore. Ophelia doit également faire des choix : préserver son grand amour ou protéger sa vie afin que son lourd secret ne soit dévoilé…

 

PEPPERMINT de Pierre Morel. Avec : Jennifer Garner (Riley North), John Ortiz (le détective/Detective Moises Beltran), John Gallagher Jr. (le détective/Detective Stan Carmichael), Juan Pablo Raba (Diego Garcia) Jeff Hephner (Chris North), Cailey Fleming (Carly North), Annie Llonzeh (Lisa Inman)

Riley North est une jeune mère de famille dont le mari et la petite fille viennent d’être assassinés par un gang. Face à un système judiciaire corrompu qui remet en liberté les meurtriers qu’elle avait pourtant formellement identifiés, Riley décide de prendre les armes pour faire payer tous ceux qui, de prêt ou de loin, sont impliqués...

 

SEARCHING - PORTÉE DISPARUE d'Aneesh Chaganty. Avec : John Cho (David Kim), Debra Messing (l’inspectrice/Detective Rosemary Vick), Michelle La (Margot), Sara Sohn (Pamela Nam Kim)

Alors que Margot, seize ans, a disparu, l’enquête ouverte ne donne rien et malgré les heures décisives qui s’écoulent, l’inspectrice chargée de l’affaire n’a pas le moindre indice. Le père, David, décide alors de mener ses propres recherches, en commençant par là où personne n’a encore regardé : l’ordinateur de sa fille…


Les 7 Docs de L'oncle Sam

ELVIS PRESLEY : THE SEARCHER de Thom Zimny Avec : Hal Blaine, Emmylou Harris, Bruce Springsteen, Priscilla Presley, Tom Petty, Jerry Schilling, Red West…

Quarante ans après sa mort, ce documentaire s’attache au caractère révolutionnaire de la personnalité et de la musique d’Elvis Presley. Il est composé de séquences tournées à Graceland, la célèbre demeure du King, ainsi que d’archives, de films amateurs et de photos inédites, en provenance du monde entier. Le tout illustré par les témoignages de plus d’une vingtaine de personnes qui l’ont côtoyé : chanteurs, musiciens, producteurs, ingénieurs du son, réalisateurs et amis proches. Un voyage inédit à la découverte d’Elvis Presley, pionnier du Rock'n Roll, genre musical très controversé à l’époque, mais qui allait changer le monde.

 

HAL d'Amy Scott. Avec : Jon Voight, Jeff Bridges, Norman Jewison, Alexander Payne, Judd Apatow, David O. Russell, Louis Gossett Jr., Haskell Wexler, Robert Towne, Jane Fonda, Lisa Cholodenko, Adam Mckay, Tony Bill, Rosanna Arquette

Une célébration de la vie et de l’œuvre du réalisateur américain Hal Ashby, avec pour toile de fond l’Amérique des années 70-80 en proie à de profonds changements et à une industrie cinématographique tournant le dos aux cinéastes. Hal Ashby fut l’un des figures emblématiques du « Nouvel Hollywood », avec des films comme Harold et Maude, La Dernière corvée ou Shampoo, mais son ascension, puis son déclin, illustre une fois encore l’histoire archétypale de la lutte entre l’art et l’industrie

 

NICE GIRLS DON’T STAY FOR BREAKFAST de Bruce Weber. Avec : Robert Mitchum, John Mitchum, Johnny Depp, Benicio del Toro, Brenda Vaccaro, Marianne Faithfull, Clint Eastwood, Al Ruddy, Deborah Kerr, John Huston, James Brown

À la fin des années 90, le grand photographe et réalisateur Bruce Weber convint Robert Mitchum de poser devant sa caméra pour un portrait filmé. Weber immortalise Mitchum en 35 mm et en 16 mm noir et blanc : avec ses amis, dans des restaurants et chambres d’hôtels, chantant au studio Capital Records pour enregistrer les morceaux d’un futur album. Quand le comédien décède en 1997, Weber met de côté son projet bien-aimé. Il lui a fallu plus de vingt avant de reprendre sa caméra pour continuer et compléter son hommage à Robert Mitchum.

 

RBG – RUTH BADER GINSBURY de Betsy West. Avec : Ruth Bader Ginsburg

À quatre-vingt-cinq ans, Ruth Bader Ginsburg, est devenue une icône de la pop culture. Juge à la cour suprême des États-Unis, elle a construit un incroyable héritage juridique. Guerrière, elle s'est battue pour l'égalité hommes-femmes et contre toutes formes de discrimination. Son aura transgénérationnelle dépasse tous les clivages ; elle est aujourd'hui l'une des femmes les plus influentes au monde et le dernier rempart anti-Trump. Ce documentaire nous fait découvrir la fascinante vie de celle que l'on nomme désormais « Notorious RBG ».

 

SOYEZ NATUREL: L’HISTOIRE INÉDITE D’ALICE GUY BLACHÉ de Pamela B. Green. Avec : Serge Bromberg, Diablo Cody, Geena Davis, Julie Delpy, Ava DuVernay, Anne Fontaine, Patty Jenkins, Marjane Satrapi, Agnès Varda…

Comment Alice Guy-Blaché, la première femme cinéaste au monde qui réalisa l’un des premiers films de fiction de l’histoire du cinéma en 1896, a pu connaître le succès avant d'être totalement oubliée par l'industrie qu'elle a pourtant aidé à créer ? Son œuvre, qui s’étale sur plus de vingt ans à la fois en France et aux États-Unis, est considérable avec plus d'un millier de films conçus à l'époque des pionniers du cinéma, dont cent cinquante films au son synchronisé. À mi-chemin entre le film d’enquête et la biographie filmée, ce documentaire propose une nouvelle histoire inédite du cinéma à travers l’évocation de la vie et de la carrière d'Alice Guy-Blaché

THE GREAT BUSTER: A CELEBRATION de Peter Bogdanovich. Avec : Mel Brooks, Quentin Tarantino, Werner Herzog, Carl Reiner, Nick Kroll, Bill Hader, Johnny Knoxville, Richard Lewis, Dick Van Dyke, Ben Mankiewicz, Bill Irwin, Bob Borgen, Cybill Shepherd, French Stewart, James Curtis, James Karen, Jon Watts, Leonard Maltin, Norman Lloyd, Patty Tobias, Paul Dooley

Le réalisateur américain Peter Bogdanovich retrace la vie et la carrière de l’un des plus prolifiques et influents réalisateurs d’Hollywood : Buster Keaton. Cette plongée très personnelle dans les archives de la famille Keaton révèle un artiste visionnaire qui a tout risqué, même sa vie, pour faire rire les spectateurs du monde entier avec des films précieux comme Sherlock Jr. (1924), Le Mécano de la Générale (1926), Cadet d’eau douce (1928) et tant d’autres.

WHITNEY de Kevin Macdonald. Avec : Pat Houston, Emily « Cissy » Houston, Michael Houston, Gary Houston, Ellen White, Mary Jones, Kenneth « Babyface » Edmonds, Antonia « L.A » Reid, Bobby Brown

Elle a vendu deux cents millions d’albums. Elle détient le record du plus grand nombre de numéros un consécutifs. Sa chanson « I Will Always Love You » est le single le plus vendu par une chanteuse. Derrière les records, les rumeurs, les scandales, les secrets et la gloire, ce documentaire propose une évocation de la vraie Whitney Houston