Le zootrope (du grec zôon, animal et tropeô, je tourne) est inventé en 1834 par le mathématicien britannique William George Horner. Il repose sur le principe de la persistance rétienne énoncée par Joseph Plateau en 1829. Pour fabriquer cet appareil, Horner s'est inspiré de l'invention de celui-ci : le phénakistiscope.

C'est un tambour sur le pourtour intérieur duquel on applique une bande de papier représentant en dessin les positions d'un animal en mouvement. Lorsque l'on fait tourner le tambour à une certaine vitesse, on peut observer les dessins à travers des fentes découpées dans la partie haute et les spectateurs, répartis autour de la machine, voient un lapin s'enfuir ou un cheval galoper ou un oiseau battre des ailes. Il suffit de changer la bande pour admirer un autre spectacle de deux à trois secondes.

Au centre, un pied en forme de poignée permet de tenir le jouet.


Retour à la page d'accueil

Le zootrope
1834