Joseph Plateau a inventé le phénakistiscope en 1833. Le mot "phénakistiscope" est formé du grec phenax -akos "trompeur", et skopein "examiner"

C'est un disque rond en carton percé de fentes sur lequel les différentes étapes d'un mouvement sont recomposées.

Pour reconstituer le mouvement, la personne devait être en face d'un miroir et positionner ses yeux au niveau des fentes. Elle faisait ensuite tourner le carton. Les fentes en mouvements ne laissait apparaître l'image qu'un très cours instant et le cache (entre les fentes) permettait de dissimuler l'image quand celle-ci était en mouvement. L'oeil ne voyait donc que des images fixes, qui s'animait quand le carton tournait suffisamment vite.

Puis le phénakistiscope s'est développé, fortement apprécié par les enfants. Un second disque a été ajouté afin de supprimer le miroir.

 


Retour à la page d'accueil

Le phénakistiscope
1833