William Horner est un mathématicien anglais. Très proléfique, il devient à l'age de 18 ans seulement professeur au collège de Bath, en Angleterre. L'histoire se rappellera en premier lieu de celui-ci comme étant l'auteur d'une méthode de résolution de problèmes et d'expressions algébriques appliquées aux mathématiques.

L'apport de William G. Horner à l'invention du cinématographe s'appelle le Zootrope (du grec : zôon, l'animal et tropion, tourner). Celui-ci est pourtant perçu d'abord comme un jouet optique plutôt qu'une révélation du monde du spectacle, et est appelé Daedalum (roue du diable).

Inventé en 1834, il repose sur le principe de la persistance rétienne énoncée par Joseph Plateau en 1829. Pour fabriquer cet appareil, Horner s'est inspiré de l'invention de celui-ci : le phénakistiscope.

Le zootrope est un tambour percé de fentes. Des images, décomposant un mouvement, sont disposées entre ces dernières. Au centre, une poignée permettait de tenir ce jouet. Lorsque l'on regarde par les fentes tout en faisant tourner l'appareil à une certaine vitesse le mouvement se recompose, créant ainsi une illusion quasi-parfaite.

 


Retour à la page d'accueil

(1786-1837)
Angleterre