Une fille facile

Rebecca Zlotowski
2019

Genre : Drame social

Avec: Mina Farid (Naïma), Zahia Dehar (Sofia), Benoît Magimel (Philippe), Nuno Lopes (Andres Monteiro), Clotilde Courau (Calypso), Loubna Abidar (Dounia), Lakdhar Dridi (Dodo), Henri-Noël Tabary (Le Stewart), Cédric Appietto (Chef cuisinier). 1h32

Sous le soleil de Cannes, une jeune fille arrive à la nage dans une calanque déserte. Vêtue de son seul string, elle fait quelques pas sur la plage.

Cannes, Juin 2018. C'est le dernier jour de classes pour Naïma. Ses amies du lycée lui fêtent ses 16 ans d'une bougie et de quelques dizaines d'euros. Naima et son ami Dodo, homosexuel se préparant à une prochaine audition pour devenir acteur, vont se balader sur la plage. Dounia, la mère de Naïma a aussi invité quelques amies pour l'anniversaire de sa fille. Elles vivent toutes les deux dans un bel appartement qui domine la mer. Naïma alors la joie de retrouver sa cousine Sofia, orpheline vivant à Paris de deux ans plus âgée qu'elle qui est venue passer les vacances chez sa tante. Elle sait que Dounia est serveuse dans un hôtel-restaurant cinq étoiles de Saint-Jean-Cap-Ferrat et qu'elle partagera la chambre de Naïma.

Le lendemain les deux cousines vont se baigner dans la crique où Sofia avait nagé la veille. Pendant que Naïma lit un magasine féminin, Sofia échange des regards appuyés avec le propriétaire d'un yacht de luxe qui a fait halte à quelques encablures de la plage avant d'entrer au port. Ce sont ensuite deux jeunes hommes qui viennent à leur rencontre après avoir péchés des oursins; leur drague assez lourde consistant exhiber les organes génitaux des oursins ne tient guère face à l'insolence de Sofia, leur prenant la main pour la promener sur son corps et leur affirmant que tout n'est que douceur chez elle. Estomaqués, les garçons ne trouvent à lui répliquer des injures que lorsqu'elle s'éloigne avec Naïma...

Une fille facile est l'un des films les plus violemment naturalistes réalisés depuis Buñuel ou Choses secrètes de Jean-Claude Brisseau, qui fut l'un des professeurs de Rebecca Zlotowski à la Femis. Sous la carte postale légère d'un été dans le Sud de la France est en effet tapi une violente démonstration de la séparation des classes sans jamais que la réalisatrice ne se départisse de loyauté envers tous ses personnages.

Symptôme et fétiches du naturalisme

Le naturalisme, selon Gilles Deleuze, consiste à rendre visible et sensible un monde originaire, violemment pulsionnel, sous le vernis du monde social. Le monde originaire communique avec le milieu dérivé, à la fois comme prédateur qui y choisit ses proies, et comme parasite qui en précipite la dégradation. Les symptômes ce sont , selon Gilles Deleuze, les signes de mise en scène qui révèlent la présence du monde originaire dans le monde dérivé. Le Winning Streak, le yacht de luxe, en est un bel exemple. Il apparait entrant dans le plan par la gauche. Son étrave vient fendre lentement l'eau de la baie de Cannes comme pour venir devorer les vacances solaires de Naïma et et Sonia, alors allongées sur la plage. Un peu plus tard, un plan isolé sur un crocodile en bois précieux, l'un des objets de luxe du yacht avec, en arrière-plan la douce  la serviette bleue qu'avait utilisée Sofia pour se sécher rappelle le nature carnassiere, amateur de chaire fraiche du yacht et de son propriétaire. Tout aussi symptomatique, la passerelle qui relie le monde des très riches à celui des vulgaires touristes qui, comme le rappelle Andres, sont fascinés les uns par les autres. Du moins le temps d'un regard.

Tout change quand Sofia descend à l'étage en-dessous et ou le monde dérivé du yacht (symbole de richesse) révèle sa nature prédatrice (une partie sexuelle qui sera récompensée que par des robes et des bijoux). Cette fascinante pulsion est redoublée par les deux fentes ouvertes de la porte par laquelle Naima découvre el spectacle du cunnilingus et par le rai de lumière sous la porte de Philippe, condamné par sa fonction de médiateur  à la frustration.

Avec le symptôme, le naturalisme développe un autre signe de mise en scène, le fétiche. Le fétiche est un gros plan objet. Le fétiche c'est l'objet de la pulsion, c'est à dire le morceau qui à la fois appartient au monde originaire et est arraché à l'objet réel du milieu dérivé. Ici , le sac chanel, l'oursin, le sextant jouent ce rôle.

Sublime Zahia Dehar

Le cinéma américain atteignait au naturalisme par ses actrices. Ava Gardner aux prises avec des pulsions qui l'entraînent irrésistiblement à s'unir à l'homme mort ou impuissant (Pandora, La comtesse aux pieds nus, Le soleil se lève aussi) ou Jennifer Jones dans Ruby Gentry où elle est la fille des marais qui poursuit sa vengeance et achève de détruire le milieu déjà épuisé de la ville et des hommes, faisant que le marais retourne au marais et dans Duel au soleil où elle finit dans le sang, les rochers et la poussière.

Ici, c'est Zahia Dehar qui atteint à cette dimension. Calypso trouve pathétique le corps de Sofia modelé par la chirurgie esthétique; ce recours si jeune à l'artifice. Mais a-t-on jamais vu réunis les yeux de biches de Sophia Lauren, la poitrine de Claudia Cardinale et la diction alanguie de Brigitte Bardot ? Zahia Dehar revisite le mythe de Bardot dans Le mépris (et ça tu aimes? "Et ça, tu aimes quand je te fais ça?") Mais en étant cette fois celle qui tient le rôle actif. Elle a prévenu sa cousine:  Il faut se réveiller; si tu ne fait rien il n'arrivera rien. Sofia ne croit pas au sentiment, seulement à l'aventure  "Pour moi, les sentiments, ça ne compte pas du tout. On doit jamais rien attendre, on doit toujours tout provoquer par nous-mêmes". Elle conseille ainsi à Naima de manger avant une soirée avec des garçons pour ne pas se déconcentrer et être attentive à tout ce qui se passe autour d'elle.

Le choix d'un métier

Il y a un beau paradoxe de mettre en exergue d'un film de vacances une citation de Pascal  : "La chose la plus importante à toute la vie est le choix du métier : le hasard en dispose". Il s'agit d'abord de rendre hommage aux contes moraux de Rohmer dont trois des premiers plans du film citent La collectionneuse en détaillant pieds, hanches et poitrine de Sofia. Mais celle-ci doit affronter un tout autre milieu que celui des intellectuels un peu trop sur de la finesse de leur analyse. C'est celui des riches millionnaires dont la rapacité est telle qu'ils qui n'ont que des miettes à offrir a ceux qu'ils côtoient; dont la générosité est liée à leur intérêt immédiat : de belles robes et de beaux bijoux contre quelques journées de sexe et de séduction.

Néanmoins Zahia Dehar provoque sa chance et répond insolemment à Calypso, bourgeoise française enrichie par son mariage et vivant en Italie qu'elle aimerait obtenir la même chose qu'elle à son âge. Sa chirurgie esthétique étant l'un des moyens d'y parvenir. "La liberté demande du travail aussi. Elle exige beaucoup plus de travail qu'un métier de bureau." avait prévenu Dounia à Naïma voulait suivre la voie de sa cousine. Sofia, toute en aisance et finesse, laisse venir Calypso avec ses questions agressives pour s'en tirer, sans lourdeur inutile du discours, par une pirouette légère.Les titres de la romancière suffisent à dire l'intensité de ses sentiments (La douleur, l'amant).

Lorsqu'elle pleure en ayant échoué à retenir Andres ,c'est parce que le procédé par lequel il il la quitte est vraiment degueulasse. Elle a compris que c'était perdu pour cette fois et ne tente même pas de prouver qu'elle n'est pas une voleuse sachant très bien qu'il ne s'agit que d'un prétexte. Il est certain qu'elle saura de nouveau tenter la chance à Londres auprès hommes qui sauront apprécier sa totale liberté.

Naima aura été initiée à la réalité du monde adulte. Philippe lui aura montré la voie; il n'a pas fait d'études et vit dans une humiliation permanenet, des bonnes relations qu'il entretient entre ses riches amis. Sa vie, pleine de nostalgie ne l'empêche pas pourtant de se monter droit. Il voudra laisser à Naima le souvenir d'un bel été sans rien prendre d'elle. Naima aura vu aussi l'irrémédiable séparation de classe dans le restaurant de Saint-Jean-Cap-Ferrat, les serveurs ostensiblement hostiles aux plaisirs des riches. Elle trouvera donc sa voie en acceptant le stage qui la mettra sur la voie du travail... un peu par hasard

Jean-Luc Lacuve, le 21/0/2019

Zahia Dehar, ex-escort-girl, est célèbre pour le scandale qu'a entraîné la révélation de ses relations tarifées alors qu'elle était encore mineure avec Franck Ribera et des footballeurs de l'équipe de France. Les juges l'auditionnent à trois reprises en avril 2010 et en juillet de la même année, Franck Ribéry et Karim Benzema sont mis en examen pour « sollicitation de prostituée mineure », un délit passible en France de plusieurs années d'emprisonnement Le 31 janvier 2014, Karim Benzema et Franck Ribéry sont relaxés par la chambre correctionnelle de Paris, la cour estimant que Franck Ribéry ignorait que Zahia était mineure et que Karim Benzema a nié toute rencontre avec elle. Cinq des autres prévenus — parmi lesquels Abou Sofiane, qui avait fait office d'entremetteur entre la jeune femme et les footballeurs — sont par contre condamnés pour proxénétisme. C'est  Zahia Dehar qui contacte Rebecca Zlotowski via Instagram suscite l'intérêt de la réalisatrice par les vidéo qu'elle poste. De cette rencontre improbable nait l'un des plus beaux films français de l'année à la fois carte postale légère d'un été dans le Sud de la France et violente démonstration de la séparation des classes sans jamais se départir d'une loyauté envers ses personnages