(1915-2010)
59 films
   
   
3

Mario Monicelli est né à Viareggio (Toscane) le 16 mai 1915. Fils d'un journaliste et critique de théâtre (Tomaso Monicelli), il étudie l'histoire et la philosophie à l'université de Pise et de Milan. Il fait ses débuts comme critique en 1932. En 1933, il écrit plusieurs articles dans la revue " Camminare". Deux ans plus tard, il dirige et produit avec Alberto Mondadori un long métrage 16 mm. I Ragazzi della via paal qui obtient le 1er prix à la Mostra à Venise. Pendant quatre années successives, Mario Monicelli co-réalise huit films avec Steno.

C'est à partir de 1953 qu'il réalise seul ses films. En 1958 Le pigeon lui vaut de remporter un énorme succès, et concrétise désormais sa carrière de metteur en scène.

A la fin de l'année 1974, son ami Pietro Germi lui confie la réalisation de Mes chers amis, étant lui-même en trop mauvaise santé pour participer au tournage. Le film est remporte un grand succès en Italie et Monicelli reçoit en 1975 son premier David Di Donatello de meilleur réalisateur.

Le réalisateur se suicide le 29 novembre 2010 en sautant par la fenêtre de sa chambre de l'hôpital San Giovanni, à Rome, où il était soigné pour un cancer en phase terminale.

Filmographie :

1936 I ragazzi della via paal
  (co. réal. : Alberto Mondadori).
   
1937 Pioggia destate
  (Signé du pseudo : Michele Badiek).
   
1949 Au diable la célébrité
  (AI diavolo la celebrita) co-réalisé avec Steno :
   
1949 Toto cherche un appartement
(Toto cerca casa). co-réalisé avec Steno.
   
1950 E'arrivato il cavaliere
  co-réalisé avec Steno :
   
1950 Dans les coulisses

(Vita da cani). Co-réalisé avec Steno. Avec : Aldo Fabrizi (Nino Martoni), Gina Lollobrigida (Margherita), Delia Scala (Vera), Tamara Lees (Franca), Gianni Barrella , Bruno Corelli (les danseurs), Furlanetto (Boselli). 1h48.

L'histoire de trois danseuses, Vera, Franca et Margherita, qui sont partagées entre leur carrière et l'amour.

   
1951 Gendarmes et voleurs

(Guardie e ladri) co-réalisé avec Steno.

Ferdinando Esposito vit d'expédients et de menus larcins. Avec son complice Amilcare, il refile l'habituelle fausse pièce de monnaie antique à Mr Locuzzo, un touriste italo-américain qu'il retrouve peu après comme président du comité chargé de distribuer les paquets-cadeaux américains. Les deux coquins, qui étaient venus avec de nombreux gamins dans l'intention de les faire passer pour leurs propres fils, doivent alors prendre la fuite. Après une longue poursuite, Ferdinando est arrêté par le sergent Bottoni auquel il réussit cependant, grâce à un stratagème, à échapper. A la suite des protestations officielles de Mr Locuzzo, Bottoni est suspendu et menacé de perdre sa place si avant trois mois il n'a pas remis la main sur son voleur. Bottoni cache son infortune à sa famille. Habillé en civil, il se met en chasse. Ayant découvert l'adresse du malandrin, il fait en sorte que ses enfants se lient d'amitié avec ceux de Ferdinando. Avec son épouse, grâce à ses cadeaux, il devient familier de la famille Esposito. Mais, malgré les visites que se font l'une l'autre les deux familles, Ferdinando est toujours invisible. Jusqu'au jour où, invité, avec sa famille, à déjeuner par Mme Esposito, Bottoni se retrouve en face de son voleur. Celui-ci le reconnaît et lui reproche d'avoir trompé sa famille. Bottoni lui raconte alors ses malheurs. Ferdinando promet de le suivre à condition que sa famille n'en sache rien. Mais au terme du repas, Bottoni, pris de remords, hésite à emmener son prisonnier. Ce dernier, sachant que son nouvel ami serait puni s'il ne le ramenait pas, prend alors la direction des opérations, feignant de partir pour un voyage d'affaires de plusieurs mois. Dans la rue, il demande à Bottoni de s'occuper, en son absence, de sa famille et de faire poster aux quatre coins du pays les lettres qu'il lui écrira de prison...

   
1951 Toto e i re di roma
  co-réalisé avec Steno. Avec : Totò (Ercole Pappalardo), Ernesto Almirante (Nedo), Anna Carena (La femme de Pappalardo), Pietro Carloni (Alberto), Mario Castellani (Corrado), Gianni Glori (Giorgio). 1h44.
   
1952 Toto e le donne
  co-réalisé avec Steno :
   
1953 Les infidèles
 

(Le infedeli). co-réalisé avec Steno. Avec : May Britt (Liliana Rogers), Anna-Maria Ferrero (Casarina), Pierre Cressoy (Osvaldo Dalpra), Gina Lollobrigida (Lulla Possenti), Irene Papas (Luisa Azzali), Marina Vlady (Marisa), Tina Lattanzi (Carla Bellaris). 1h35.

Un industriel espionne sa femme, espérant secrètement qu'elle le trompe, afin de pouvoir divorcer et d'épouser le mannequin dont il est tombé amoureux?

   
1953 Du sang dans le soleil
  (Proibito). Avec : Mel Ferrer (Don Paolo), Amedeo Nazzari (Costantino Corraine), Lea Massari (Agnese Barras), Henri Vilbert (Niccodemo Barras), Germaine Kerjean (Maddalena Solinas), Eduardo Ciannelli (l'Evêque), Decimo Cristiani (Antonio), Paolo Ferrara (Maresciallo Taddei), Marco Guglielmi (Mareddu), Ornella Spegni (la veuve Casu). 1h40.
   
1955 Un héros de notre temps
  (Un eroe dei nostri tempi). Avec : Alberto Sordi (Alberto Menichetti), Franca Valeri (Vedova De Ritis), Giovanna Ralli (Marcella), Tina Pica (Clotilde), Mario Carotenuto (Gustavo), Leopoldo Trieste (Aurelio), Alberto Lattuada (Le directeur), Bud Spencer (Fernando). 1h25.
   
1955 Toto et Caroline
  (Toto e Carolina). Avec : Totò (Antonio Caccavallo), Anna Maria Ferrero (Carolina De Vico), Arnoldo Foà (Commissaire), Maurizio Arena (Mario). 1h25.
   
1957 Père et fils

(Padri e figli). Avec : Vittorio De Sica (Vincenzo Corallo), Lorella De Luca (Marcella Corallo), Marcello Mastroianni (Cesare). 1h32.

Un père qui adore ses enfants s'inquiète pour eux. Un mari et une femme qui ne peuvent avoir d'enfants. Un père veuf veut que son fils le quitte. Un homme terrifié à l'idée de devenir père.

   
1957 Donatella
  Avec : Elsa Martinelli (Donatella), Gabriele Ferzetti (Maurizio), Walter Chiari (Guido), Liliana Bonfatti (La vétérinaire). 1h43.
   
1957 Le médecin et le sorcier
  (Il medico e lo stregone). Avec : Vittorio De Sica (Antonio Locoratolo), Marcello Mastroianni (Dr. Francesco Marchetti), Marisa Merlini (Mafalda), Lorella De Luca (Clamide), Gabriella Pallotta (Pasqua), Alberto Sordi (Corrado). 1h42.
   
1958 Le pigeon

(I soliti ignoti). Avec : Vittorio Gassman (Peppe il pantera), Renato Salvatori (Mario Angeletti), Memmo Carotenuto (Cosimo). 1h51.

Une bande de petits délinquants se forme pour monter un hold-up : Cosimo, gangster minable, Canpannelle, ex-jokey, Peppe, boxeur amateur, Mario, vendeur de maïs grillé, Feribotte, sicilien féru d'honneur, Tiberio, photographe de rue, Cruciani, crocheteur...

   
1959 La grande guerre

(La grande guerra). Avec : Alberto Sordi (Oreste Jacovacci), Vittorio Gassman (Giovanni Busacca), Silvana Mangano (Costantina). 2h15.

1917. L'Italie entre dans le conflit mondial aux côtés de la France. Dans la cohue des mobilisés, voici Giovanni et Oreste, deux soldats débrouillards et tire-au-flanc. Ils multiplient les astuces pour échapper au danger...

   
1960 Larmes de joie

(Risate di gioia). Avec : Anna Magnani (Gioia 'Tortorella' Fabbricotti), Totò (Umberto 'Infortunio' Pennazzuto), Ben Gazzara (Lello).1h46.

À Rome, le soir du réveillon du Nouvel An, le conducteur de métro Alfredo est de service ; Tortorella, figurante de péplum à Cinecitta, termine sa journée de travail sans savoir ce qu'elle va faire de sa soirée ; son ami Infortunio, un vieil acteur, n'a pas un sou pour faire la fête et le jeune pickpocket Lello prépare un mauvais coup...

 
1961 Renzo e Luciana

Quatrième épisode de Boccace 70, coupé à sa sortie et présent dans la version complète.

 

   
1963 Les camarades

(I compagni). Avec : Marcello Mastroianni (Professeur Sinigaglia), Renato Salvatori (Raoul), Gabriella Giorgelli (Adele). 2h10.

Une usine de tissage, à Turin, à la fin du siècle dernier. Pour les ouvriers, qui vivent dans des taudis, ce sont quatorze heures de dur labeur quotidien. Un jour, fatalement, se produit l'accident : un vieil homme se prend la main dans les rouages d'une machine. Ses camarades organisent une collecte, puis se rendent, en délégation, chez le directeur dont ils désirent attirer l'attention sur les pénibles et dangereuses conditions de travail....

   
1964 Gente moderna

court-métrage du film collectif Haute infidélité (Alta infedelta) réalisé avec Luciano salce, Franco Rossi et Elio Petri.

Avec : Ugo Tognazzi (Cesare).

   
1965 Casanova '70

Avec : Marcello Mastroianni (Andrea), Virna Lisi (Gigliola), Marisa Mell (Thelma), Michèle Mercier (Noelle) Moira Orfei (Santina). 1h43.

Femmes fatales ou pures ingénues, en passant par les épouses parfaites, aucune ne résiste à Andrea, bel officier de l'OTAN qui va de conquête en conquête. Las de si faciles victoires, ce séducteur prématurément blasé n’arrive plus à éveiller son désir que lorsqu’il se trouve dans des situations périlleuses. Afin de régler son problème, il décide de se faire psychanaliser…

   
1966 L'ogresse Armenia ou La chambre au juke-box

(Fata Armenia) deuxième court-métrage du film collectif Les ogresses (Le Fate) de Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Antonio Pietrangeli et Luciano Salce. Avec : Claudia Cardinale.

Une jeune femme fait chanter un médecin.

 

1966 L'armée Brancaleone

(L'armata Brancaleone). Avec : Vittorio Gassman (Brancaleone da Norcia), Catherine Spaak (Matelda), Folco Lulli (Pecoro). 2h00.

En l'an 1100, le chevalier Arnolphe Main-de-Fer doit prendre possession du fief d'Aurocastre. Une bande de gueux l'attaque et le laisse pour mort. Ils conçoivent le projet de choisir un imposteur qui prendrait la place d'Arnolphe Main-de-Fer.

   
1968 La fille au pistolet
  (La ragazza con la pistola).
   
 
1968 La femme jalouse.

(La Bambinaia). Sixième court-métrage du film collectif Caprice à l'italienne de Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Pier Paolo Pasolini, Steno et Pino Zac.

Rongée par la jalousie, une femme ne laisse aucun répit à son époux...

   
1969 Toh e'morta la nonna !
   
   
1970 Le coppie (épisode "Il frigorifero")
   
   
1970 Brancaleone s'en va-t-aux croisades

(Brancaleone alle Crociate). Avec : Vittorio Gassman (Brancaleone), Adolfo Celi (Re Boemondo), Stefania Sandrelli (Tiburzia). 1h56.

Malgré la perte de tous ses hommes, le chevalier Brancaleone poursuit son voyage vers la Terre Sainte. En chemin, une sorcière les rejoint et tombe immédiatement sous le charme du chevalier. Mais lorsque ce dernier participe à un tournoi afin de pouvoir impressionner Berta, la femme qu'il aime, la sorcière ordonne le massacre des croisés..

   
1971 Mortadella
(La Mortadella).
   
1973 Nous voulons des colonels
 

(Vogliamo i colonnelli).

Député d'extrême-droite, Giuseppe Tritoni souffre du désordre et de la décadence morale qui, selon lui, règnent en Italie. Il projette donc un coup d'État. Il convainc quelques officiers - en exercice ou à la retraite, la plupart séniles - et une poignée de jeunes fascistes exaltés. Il s'assure aussi le concours de quelques politiciens et industriels, et d'un prêtre qui a hâte de bénit les armées de la victoire. Il a le soutien de Marcella - la fille d'un général - une passionaria qui amène ses héros dans son lit - ainsi que celui d'un représentant du gouvernement grec. De terrains d'exercices en salons, Tritoni parvient à organiser son putsch. Le plan " Renard Noir " sera mis à exécution dans la nuit de samedi à dimanche, Mais l'opération ne se passe pas comme prévu... De fausses manoeuvres ont pour fâcheuses conséquences de provoquer des embouteillages dans lesquels restent bloqués les groupes motorisés et de parachuter loin à l'intérieur des terres un commando d'hommes-grenouilles chargé d'investir l'aéroport. Seul objectif atteint : la Télévision. Mais, le commando ayant dû venir en taxi, arrive bien après la fin des programmes, ce qui interdit au général gâteux choisi comme chef de faire son discours à la Nation. Tritoni, comprenant que tout est perdu, court se cacher dans la chambre de Marcella, alors qu'un autre putschiste y a déjà trouvé refuge. Ayant eu connaissance du putsch, le Ministre de l'intérieur - qui a charge de l'État depuis la mort du Président de la République des suites d'un infarctus - fait prendre des mesures radicales: il met en place avec des généraux un gouvernement autoritaire et décrète la Loi Martiale... Un an plus tard, Tritoni essaie de vendre le plan " Renard Noir " aux activistes d'un pays africain...

   
1974 Romances et confidences
  (Romanzo popolare).
   
1975 Mes chers amis

(Amici miei). Avec : Ugo Tognazzi (Lello Mascetti), Gastone Moschin (Rambaldo Melandri), Philippe Noiret (Giorgio Perozzi). 2h20.

Melandri est architecte, Perozzi journaliste, Necchi est propriétaire d'un café, Sassaroli est chirurgien et Mascetti, noble ruiné, ne fait rien. Tous les cinq ont entre quarante et cinquante ans, une vie sentimentale agitée et un sens de l'humour aussi fort que leur scepticisme à l'égard des hommes et de la vie.

   
1976 Caro Michèle
   
   
1976 Mesdames et messieurs bonsoir
  (Signore e signori buonanotte). Film collectif.
   
1976 Un bourgeois tout petit petit
 

(Un borghese piccolo piccolo). Avec : Alberto Sordi (Giovanni Vivaldi), Shelley Winters (Amalia Vivaldi), Vincenzo Crocitti (Mario Vivaldi), Romolo Valli (Dr. Spazioni), Renzo Carboni (Robber), Enrico Beruschi (Toti). 2h02.

A quelque temps de la retraite, Giovanni Vivaldi n'est toujours qu'un petit fonctionnaire au ministère des Travaux publics, et il ne veut pas que son fils, Mario, connaisse le même sort. Sa progéniture doit donc à tout prix réussir l'examen qui le fera accéder au rang que lui, a mis toute une carrière à atteindre. Giovanni, petit bourgeois s'il en est, ne reculera devant rien pour cela. Il ira même jusqu'à adhérer à la franc-maçonnerie ! Mais le destin contredit cruellement les plans du modeste rond-de-cuir. Dans un hold-up auquel ils sont mêlés bien malgré eux, Mario est tué par une balle perdue le jour même où il se rend à l'examen tant attendu. Giovanni, lui, sort indemne de cette terrible aventure. Lorsqu'elle apprend le drame, la mère est frappée d'une attaque de paralysie. Mais l'affaire est aux mains de la police et suit son cours. Interviennent de nombreuses confrontations où Giovanni finit par reconnaître l'un des malfrats. Parce qu'il a pris la décision grave de se venger personnellement, le père ne parle pas. Il parvient à séquestrer l'assassin et le laisse mourir à petit feu. Cette sordide affaire se trouve ainsi bouclée. Le petit fonctionnaire goûte maintenant la tranquillité de la retraite... Jusqu'au jour où, avec la même détermination vengeresse que l'on sait, il file un voyou qui l'a bousculé.

 
1977 Autostop et First Aid
Deux courts-métrages du film collectif Les nouveaux monstres réalisé par Mario Monicelli, Dino Risi et Ettore Scola .

3. AUTOSTOP. Un représentant se voit menacé de l'arme qu'elle a dans son sac par la belle auto-stoppeuse qu'il cherchait à séduire. Profitant d'un moment d'inattention de celle-ci, il l'abat à coups de revolver. Dans le sac, il ne trouve qu'un séchoir à cheveux.

5. FIRST AID. Le rejeton dégénéré d'une vieille famille de la noblesse romaine trouve un accidenté de la route en piteux état. Tout en lui narrant ses aventures sexuelles, il le mène, à bord de sa Rolls blanche, d'hôpital en hôpital où il est refusé pour des raisons diverses. Finalement, il dépose le moribond là où il l'a pris.

   
1978 Voyage avec Anita

(Viaggio con Anita).
   
1979 Rosy la bourrasque

(Temporale Rosy). Avec : Gérard Depardieu (Raoul Lamarre), Faith Minton (Rosy), Roland Bock (Mike), Gianrico Tedeschi (Le Comte). 2h00.

Un boxeur d'avenir, Raoul Lamarre, gagne un match. Après cette victoire, un champion de karaté le défie de fendre une planche en deux. De colère, Raoul se rue sur une porte, la défonce mais se fracasse la main. Pour lui, la boxe est terminée. Alors qu'il gagne sa vie en s'occupant d'un stand, il est fasciné par une immense belle fille, Rosy, imbattable dans les exercices de force. Quelque temps après, lors d'un spectacle donné par une troupe de catch féminin, Raoul se trouve parmi les invités. Ce dernier est séduit par Rosy, et le manager de la troupe, Mike, amoureux de la jeune femme, s'aperçoit de l'attirance que les deux jeunes gens ressentent. Raoul et Rosy se mettent en ménage, mais, après des disputes, le couple se sépare. Rosy se fiance avec son manager et Raoul sort avec Charlotte. Au cours d'une soirée, Mike annonce son mariage, tandis que Raoul parle de son retour dans la boxe. Les deux hommes se disputent et une bagarre générale se déclenche. Après divers incidents, notamment la défaite de Raoul lors d'un combat de boxe, Mike comprend que Rosy est toujours amoureuse de Raoul et décide de rompre avec elle. Apprenant la rupture et la maladie de Mike, Raoul se met à la recherche de Rosy. Il finit par la retrouver, serveuse dans un bar, et ils tombent dans les bras l'un de l'autre.

   
1980 Chambre d'hôtel
 

(Camera daibergo).

Achille Mengaroni, producteur véreux, hâbleur, mais malgré tout fort sympathique, est le directeur, et seul employé, de la URSUS, compagnie miteuse criblée de dettes. Harcelé par de multiples créanciers, Mengaroni emploie, comme de coutume, les précautions d'usage lorsque trois jeunes gens viennent frapper un beau jour à sa porte. Cinéphiles passionnés, ils ont réalisé leur premier film, un document choc composé des scènes saisies sur le vif par une caméra camouflée dans une chambre d'hôtel. Mais pour Achille Mengaroni, qui considère APOCALYPSE NOW comme le degré zéro du cinéma et soutient que ROME VILLE OUVERTE demeure le seul événement du Septième Art, le " cinéma-vérité " n'a plus cours; aussi, une première vision des " rushes " lui préconise de retourner, couper, prolonger la vérité de certaines scènes. Cela ne va pas toujours sans risques. Les jeunes cinéastes, sur les conseils de leur " maître " font de fréquentes intrusions dans la vie privée de leurs " personnages ", allant même jusqu'à briser le bonheur de Cesare, dont la femme, Flaminia, est repartie avec Fausto, son précédent flirt, ou à compromettre l'honorabilité d'un " honnête " avocat...

   
1982 Le marquis s'amuse
 


(Il Marchese del Grillo).

Rome, début du XIXe siècle. Le marquis Onofrio Del Grillo, garde noble et camérier secret du pape Pie VII, vit avec sa vieille mère, conservatrice et bigote, et une cousine pauvre, Genuflessa, secrètement amoureuse de lui. Toujours suivi de Ricciotto, son fidèle serviteur, le marquis se mêle au petit peuple et fréquente les gargotes et les bistrots afin de tuer l'ennui en attendant de se livrer à quelques farces. Au terme de l'une de ces soirées, passée en compagnie d'Olimpia, une chanteuse française, il trouve un ivrogne, un certain Gasparino, charbonnier de son état, qui est son sosie. Onofrio installe l'homme endormi dans son propre lit. À son réveil, Gasparino croit devenir fou; quant à la famille, scandalisée par les manières frustes de celui qu'elle croit être Onofrio, elle pense à un cas de possession démoniaque... Onofrio ne partage pas le manque de confiance des Romains envers les nouveautés apportées par les Français. Aussi, après que les soldats de Napoléon aient arrêté le Pape, Onofrio, qui avait déserté son poste de garde pour mettre de l'ordre dans certaines affaires de coeur, décide-t-il de se taire oublier et de rejoindre Olimpia à Paris... Au cours de son voyage, des soldats lui apprennent la chute de Napoléon. Il rentre donc à Rome au moment où a lieu une exécution capitale : le malheureux Gasparino monte sur l'échafaud; il a été pris pour Onofrio condamné à mort par le Pape pour désertion et trahison. Cependant, le Saint-Père gracie le " traître " avant que le couperet ne tombe. Ce n'était là qu'une leçon donnée à Onofrio qui, peu après, reprend sa place.

   
1982 Mes chers amis n°2

(Amici miei atto II). Avec : Ugo Tognazzi (Lello Mascetti), Gastone Moschin (Rambaldo Melandri), Adolfo Celi (Professeur Sassaroli), Renzo Montagnani (Necchi), Milena Vukotic (Alice Mascetti), Franca Tamantini , Angela Goodwin (Mrs. Necchi), Alessandro Haber (le veuf). 1h45.

Quatre amis se retrouvent sur la tombe de leur compère, le journaliste Perozzi. Ils se remémorent leur passé et notamment les frasques du défunt.

   
1984 Bertoldo, Bertoldo e cacasenno
   
   
1985 La double vie de Mathias Pascal
  (Le Due Vite di Mattia Pascal)
   
1985 Pourvu que ce soit une fille

(Speriamo che sia femmina). Avec : Liv Ullmann (Elena), Catherine Deneuve (Claudia), Philippe Noiret (Leonardo), Giuliana de Sio (Franca), Stefania Sandrelli (Lolli), Bernard Blier (Oncle Gugo), Giuliano Gemma (Nardoni). 2h00.

Dans une maison en rase campagne vivent six femmes, qui représentent trois générations, et deux hommes. L'un d'eux est à la fois gâteux et amnésique, l'autre meurt accidentellement. La cellule féminine se referme sur elle-même...

   
1988 I picari
   
   
1990 Il male oscuro
 
   
1991 Rossini ! Rossini

Avec : Philippe Noiret (Gioacchino Rossini), Sabine Azéma (Olimpia Pélissier), Sergio Castellitto (Gioacchino Rossini, youth), Jacqueline Bisset (Isabella Colbran), Assumpta Serna (Maria Marcolini), Giorgio Gaber (Domenico Barbaja), Vittorio Gassman (Beethoven). 2h14.

Le récit, de l'enfance à la mort, de la vie agitée de l'un des plus grands génies musicaux de tous les temps, Gioacchino Rossini. Amoureux des femmes et de Paris, il connut succès et insuccès au cours de ses incessants voyages en carrosse avec son fidèle impresario. Mais jamais avant un artiste n'avait eu pareillement l'Europe à ses pieds.

   
1992 Une famille formidable
 

(Parenti serpenti). Avec : Paolo Panelli (Grand-père Saverio), Tommaso Bianco (Michele), Pia Velsi (Grand-mère Trieste), Marina Confalone (Lina), Alessandro Haber (Alfredo), Cinzia Leone (Gina), Eugenio Masciari (Alessandro), Riccardo Scontrini (Mauro). 1h45.

Comme chaque année, les membres de la famille Colapietro se réunissent pour fêter Noël chez leurs parents âgés, mais cette année, ils ont quelque chose à leur annoncer...

   
1994 Cari fottutissimi amici
   
   
1995 Facciamo paradisio
  Avec : Lello Arena (Calabrone), Margherita Buy (Claudia Bertelli), Tigana Camara (le fils de Claudia enfant), Ubaldo Carosi (Briglia), Dario Cassini (Lucio), Aurore Clément (Mrs. Bertelli).
   
1996 Esercizi di stile
  Film collectif d'après Raymond Queneau s de Sergio Citti, Volfango De Biasi, Maurizio Dell'Orso, Claudio Fragasso...
   
1997 Topi di appartamento, épisode de i corti italiani
 
   
1998 épisode Verona pour 12 registri per 12 citta
   
   
1999 Panni sporchi
   
   
1999 Un amico magico : il maestro Nino Rota
   
   
2001 Un altro mondo e possibile
   
   
2006 Les roses du désert

(Le rose del deserto). Avec : Michele Placido (Frère Simeone), Giorgio Pasotti (Ten. Marcello Salvi), Alessandro Haber (Major Stefano Strucchi). 1h42.

Un bataillon sanitaire de l'armée italienne est envoyé en Lybie pendant la campagne d'Afrique en 1940. Très vite un missionnaire italien, vivant sur place, arrive à transformer l'occupation de l'armée italienne en une sorte de mission humanitaire. Tout le bataillon est impliqué pour aider la population locale. La guerre continue de toute façon sans respect pour les sentiments humains.