(1918-1995)
7 films
   
   
3
 

Actrice et réalisatrice américaine née le 4 février 1918 à Londres. Fille du compositeur et librettiste Stanley Lupino et de la vedette de music-hall Connie Emerald, elle appartient à la dynastie théâtrale des Lupino dont les racines remontent à la Renaissance italienne.

Ida, qui fait des études primaires à la Clarence House School de Brighton, se passionne très tôt pour le théâtre en écrivant une pièce dès l'âge de sept ans. À 13 ans, elle entre à l'Académie royale d'art dramatique et un an plus tard part en tournée en Angleterre sous le nom d'Ida Ray. Remarquée par le cinéaste Allan Dwan qui recherche une ingénue, elle débute à l'écran en 1932 dans Her First Affaire (1933). L'année suivante, elle participe à cinq films et c'est en voyant l'un d'eux, un drame de la moto et du gangstérisme intitulé Money for speed, que les dirigeants de la Paramount pensent lui offrir le rôle principal d'Alice au pays des merveilles.

Ida quitte l'Angleterre le 19 août 1933 et gagne Hollywood où, jugée finalement trop sophistiquée pour le rôle pressenti, elle débute aux côtés du champion de natation Buster Crabbe dans Search For Beauty. Mais son premier vrai rôle c'est l'année suivante qu'elle l'obtient dans une coûteuse production musicale de Lewis Milestone Paris In Spring. William Wellman lui permettra de donner la pleine mesure de son talent en la dirigeant, en 1939, à sa demande, dans La lumière qui s'éteint un mélodrame tiré d'une œuvre de Kipling où elle incarne la passionnelle Bessie Broke. Engagée l'année suivante à la Warner Bros, elle se spécialise dès lors dans les rôles de composition dramatique. 1945 est l'année de son divorce avec le comédien Louis Hayward, son partenaire de Ladies in retirement dont elle était devenue l'épouse en 1938.

Tempérament fort sous une apparence de fragilité, Ida Lupino, qui a obtenu en 1943 le New York Film Critics Award pour son interprétation dans The hard way, s'impose désormais dans les rôles d'aventurières, de femmes passionnées marquées par la vie et que parfois la folie guette. En 1948, année où sous la direction de Jean Negulesco elle incarne dans La femme aux cigarettes une chanteuse à la main leste dont deux hommes se disputent l'amour, Ida Lupino épouse le romancier Collier Young, qui est alors l'assistant du grand patron de la Columbia Harry Cohn, et fonde avec lui l'année suivante une maison de production, la firme indépendante Emerald productions qui deviendra The Filmakers. Elle travaille avec Paul Jarrico au scénario de Avant de t'aimer que le vétéran Elmer Clifton, ancien acteur de Griffith, est chargé de réaliser. Mais celui-ci tombe gravement malade quelques jours après le début du tournage. Ida Lupino le remplace et achève le film sans être créditée, faisant ainsi de manière singulière son entrée dans la réalisation.

Produit avec un faible budget, Avant de t'aimer, mélodrame à contrepoint documentaire sur la situation d'une femme célibataire, est remarqué par la critique. Succès public également, il rapporte dix fois sa mise et permet à Ida Lupino de poursuivre dans cette voie nouvelle tout en continuant sa carrière de comédienne mais, à l'exception de Bigamie, elle n'apparaît pas dans les films qu'elle réalise, en marge de la production hollywoodienne, sur des thèmes aussi peu en vogue à l'époque que la condition d'une paraplégique, Faire face (1949), le procès d'un bigame, Bigamie (1953), les conséquentes d'un viol, The Outrage (1950) ou d'un kidnapping Le voyage de la peur (1953). La faillite de sa maison de production met fin provisoirement à sa carrière de réalisatrice, qu'elle reprend cinq ans plus tard à la télévision pour revenir au cinéma en 1965 avec The Trouble With Angels où elle dirige la populaire Rosalind Russell dans une comédie typiquement hollywoodienne. Interprète de La maison dans l'ombre, de La cinquième victime où elle est la partenaire de Howard Duff, son troisième mari. Ida Lupino est morte le 3 août 1995 à Burbank (Californie).

Filmographie :

1949 Avant de t'aimer
(Not wanted). Avec : Sally Forrest (Sally Kelton), Keefe Brasselle (Drew Baxter), Leo Penn (Steve Ryan), Dorothy Adams (Mrs. Aggie Kelton), Wheaton Chambers (Mr. Kelton). 1h31.
   
1950 Faire face
(Never Fear / The young lovers ). Avec : Sally Forrest (Carol Williams), Keefe Brasselle (Guy Richards), Hugh O'Brian (Len Randall), Eve Miller (Phyllis Towwnsend), Lawrence Dobkin (Dr. Middleton). 1h22.
   
1950 Outrage

Avec : Mala Powers (Ann Walton), Tod Andrews (Bruce Ferguson), Robert Clarke (Jim Owens), Raymond Bond (Eric Walton). 1h15.

Dans une petite ville américaine, Ann Walton, une jeune comptable, doit épouser Jim Owens. Mais elle est victime d’un viol et sa vie tourne au cauchemar : elle se croit souillée, ne supporte plus la sollicitude des uns – parents, fiancé – ou la curiosité des autres – voisins, collègues de travail...

   
1951 Jeu, set et match

(Hard, fast and beautiful). Avec : Claire Trevor (Millie Farley), Sally Forrest (Florence Farley), Carleton G. Young (Fletcher Locke), Robert Clarke (Gordon McKay), Kenneth Patterson (Will Farley). 1h18.

Florence Farley (Sally Forrest) est, depuis son enfance, sommée par sa mère Millie (Claire Trevor) de faire carrière dans le tennis professionnel. Ambitieuse, assoiffée de reconnaissance, Millie pousse sa fille dans un monde de compétition dont visiblement elle ne veut pas.

   
1953 Le voyage de la peur

(The Hitch-Hiker). Avec : Edmond O'Brien (Roy Collins), Frank Lovejoy (Gilbert Bowen), William Talman (Emmett Myers). 1h11.

Deux amis qui se rendent à une partie de chasse prennent en stop un dangereux psychopathe. Cet homme, un tueur en série, fait d'eux ses otages et les oblige à franchir la frontière du Mexique pour échapper aux forces de l'ordre...

   
1953 Bigamie

(The bigamist). Avec : Ida Lupino (Phyllis Martin), Joan Fontaine (Eve Graham ), Edmond O'Brien (Harry Graham). 1h20.

À San Francisco : Harry et Eve sont mariés depuis 8 ans et ils n'ont pas pu avoir d'enfants. Plongée dans ses regrets Eve se consacre à sa vie professionnelle et privilégie ses affaires au détriment de son couple. Jusqu'au jour où Harry et Eve se décident à adopter. L'enquête préalable révèle que le mari mène une double vie..

   
1966 The trouble with angels

Avec : Rosalind Russell (La mère supérieure), Binnie Barnes (Soeur Celestine), Camilla Sparv (Soeur Constance), Mary Wickes (Soeur Clarissa), Marge Redmond (Soeur Liguori). 1h52.
   
   
   
Retour à la page d'accueil