Bigamie

1953

Voir : Photogrammes

(The bigamist). Avec : Edmond O'Brien (Harry Graham), Joan Fontaine (Eve Graham ), Ida Lupino (Phyllis Martin), Edmund Gwenn (Mr. Jordan), Jane Darwell (Mrs. Connelley), Kenneth Tobey (Tom Morgan). 1h20.

San Francisco : Harry et Eve, mariés depuis huit ans ne peuvent avoir d'enfants et ont décidé d'en adopter un. Mr. Jordan, responsable des placements, est intrigué par la réticence de Harry à signer le formulaire l'autorisant à enquêter sur sa vie privée. Il découvre que Harry se rend très souvent à Los Angeles pour ses affaires et décide d'aller enquêter. On lui dit le plus grand bien de Harry mais personne en sait où il loge. Jordan decouvre un nom sur son bureau : Harrison Graham... dont l'annuaire lui donne l'adresse.

Arrivé chez Graham, celui-ci lui demande de revenir le lendemain mais soudain des cris d'enfants retentissent. Harry va s'occuper de son bébé et doit s'expliquer.

Il y a dix-huit mois, il errait solitaire dans Los Angeles. Plongée dans ses regrets de ne pouvoir avoir d'enfants, Eve se consacrait à sa vie professionnelle et ses affaires au détriment de son couple. Harry prit le bus pour Beverlly hills et y rencontra Phyllis. Sa drague maladroite incita Phyllis à le conduire dans le restaurant chinois dont elle était vendeuse. Harry aurait voulu parler de Phyllis à sa femme mais celle-ci, péoccupée par ses affaires et la maladie de son père ne l'écouta pas. Harry revit donc Phyllis souvent et en tomba amoureux. Sentant le danger venir, il refusa de fêter son anniversaire avec elle. C'est elle qui vint et, après une ballade à Acapulco, ils devinrent amants...

Pris dans une situation socialement inextricable, Harry se livre à la justice. Il n'est condamné sûrement qu'à assurer l'entretien des deux familles alors que le film se clôt sur un jugement en délibéré et que ni Eve ni Phyllis ne semblent décidées à renoncer à lui.

Harry Graham est un homme ordinaire, honnête qui tombe progressivement amoureux de Phyllis et regagne parallèlement le coeur de sa femme.

Ida Lupino filme avec retenu, délicatesse et émotion une passion aussi ordinaire qu'intense sublimée par l'humour et la noblesse d'âme des personnages. L'un des rares films osant s'élever contre le modèle universel du couple.

critique du DVD
Editeur : Wild Side Video, janvier 2010. Master restauré. V. O. avec sous-titres français. Durée : 1h20. 10 €.
Analyse DVD


La collection VINTAGE CLASSICS de Wild Side Video offre aux films tombés dans le domaine public, souvent jusqu'alors très mal édités en DVD, de très beaux masters restaurés constitués avec les meilleures copies existantes.