Outrage
1950

Dans une petite ville américaine, Ann Walton, une jeune comptable, doit épouser Jim Owens. Mais elle est victime d’un viol et sa vie tourne au cauchemar : elle se croit souillée, ne supporte plus la sollicitude des uns – parents, fiancé – ou la curiosité des autres – voisins, collègues de travail.

Elle fuit en car vers l’Ouest et s’arrête en pleine campagne. Elle est recueillie, épuisée, la cheville foulée, par un jeune pasteur, Bruce Ferguson. Il la confie à la famille Harrison, grâce à qui elle trouve du travail dans une orangeraie. Elle garde son secret mais est sensible à la bonté de ceux qui l’aident sans lui poser de questions. Le pasteur, revenu vivre dans cette région qui est la sienne et qu’il avait quittée, lui en fait découvrir les beautés et les vertus apaisantes. Quand Ann rencontre le shérif des lieux, elle fuit à nouveau car sa famille la recherche. Elle revient chez le Bruce, qui l’incite à ne plus se comporter comme une femme traquée et coupable.

Lors d’une fête champêtre, un jeune homme tente de l’embrasser. Elle croit revivre son cauchemar, l’assomme et va se cacher. Ferguson la retrouve, la raisonne et apprend par le shérif qui elle est et le motif de ses fugues. Bien que blessé, l’homme de la fête retire sa plainte. Ann est quand même jugée et défendue par le pasteur. Il montre comment sa vie a été gâchée par le traumatisme qu’elle a subi. Il obtient un non-lieu, à condition qu’elle se soumette à une assistance psychiatrique. Ann, reconnaissante, voudrait rester à ses côtés. Mais Ferguson la convainc de revenir vers sa famille, son fiancé et les mauvais souvenirs qu’elle est désormais capable d’affronter. Ils se séparent devant l’arrêt du car qui ramène la jeune femme vers l’Est.

 

 

Retour à la page d'accueil

Genre : Drame social

Avec : Mala Powers (Ann Walton), Tod Andrews (Bruce Ferguson), Robert Clarke (Jim Owens), Raymond Bond (Eric Walton), Lillian Hamilton (Mrs. Walton), Rita Lupino (Stella Carter). 1h15.