Yamamoto est un yakusa de la vieille école, capable des actes les plus sanglants, mais toujours guidé par le sens de l’honneur et de la loyauté. Malgré sa vigilance, son chef de clan Hanaoka est abattu sur les ordres d’Hisamatsu, le chef du clan rival. Décapité, le clan Hanaoka doit donc être absorbé par le clan Hisamatsu.

Yamamoto n’acceptant pas cette reddition ; son fidèle lieutenant Kato organise son départ clandestin vers les États-Unis. Avec pour seul bagage un sac de gym rempli de dollars et sans connaître un mot d’anglais, Yamamoto débarque à Los Angeles, où se trouve son demi-frère Ken. Ce dernier fait partie, avec ses copains Jay, Mo et Denny, d’une bande de petits trafiquants de drogue. Yamamoto reconnaît en Denny le voyou qui, quelques heures plus tôt, a tenté de le dévaliser. Malgré tout, il ne peut s’empêcher d’éprouver pour lui de la sympathie, un sentiment auquel Denny répond par une admiration croissante.

Désormais appelé « Aniki » (terme de respect signifiant « grand frère »), Yamamoto entreprend de faire de Ken et ses amis de véritables yakusas parfaitement entraînés, correctement vêtus et obéissant à un code moral ancestral. Après s’être débarrassé des trafiquants sud-américains pour lesquels la bande travaillait, Yamamoto envisage de s’associer avec Shirase, le boss de Little Tokyo. Pour cela, il fait venir du Japon Kato et quelques fidèles. Dans un premier temps, Shirase répond aux propositions de Yamamoto par un mépris insultant. La valeur d’un chef se mesurant à l’abnégation qu’il inspire à ses hommes, Kato se tire volontairement une balle dans la tête pour inciter Shirase à changer d’avis. Impressionné, ce dernier accepte l’alliance avec Yamamoto.

Il ne reste plus au clan japonais réunifié qu’à affronter la puissante Mafia italienne. Les Japonais s’engagent alors dans un combat sanglant qui tourne vite à l’opération-suicide. L’un après l’autre, ils sont éliminés, et le massacre s’étend à leur entourage, comme la mère de Denny ou Latifa, la maîtresse de Yamamoto. Seuls survivants, Denny et Yamamoto se livrent à une dernière opération vengeresse contre leurs adversaires, puis Yamamoto donne à Denny le sac rempli de dollars et lui conseille de s’enfuir au Mexique. Après quoi, dans un restaurant au bord d’une route déserte, il attend stoïquement l’arrivée des tueurs de la Mafia.

 

 

Retour à la page d'accueil

Aniki mon frère
2000
Avec : Takeshi Kitano (Yamamoto), Omar Epps (Denny), Claude Maki (Ken), Susumu Terajima (Kato). 1h54

Genre : Film de gangsters