David Wark Griffith est né à Floydsfork (Kentucky) le 22 janvier 1875. Son père, le colonel Jacob Griffith, était un héros de la guerre de Sécession, célèbre pour avoir, alors qu'il était blessé, commandé une charge victorieuse. En 1897, le jeune Griffith, qui est par ailleurs écrivain, débute comme acteur à Louisville à l'occasion d'un spectacle de charité. Sous le nom de Lawrence Griffith, il devient l'un des membres de la Meffert Stock Company. Il interprète L'éventail de Lady Windermere, Le petit Lord Fauntleroy, Les Trois Mousquetaires où il personnifie Athos. Puis il quitte la Meffert Company et il vend l'Encyclopaedia Britannica à travers le Kentucky.

Griffith retourne peut de temps après au théâtre, jouant à New York Trilby et East Lynne, à Chicago The Ensign (où il interprète le rôle d'Abraham Lincoln) puis Elizabeth Queen of England où il est Sir Francis Drake. En 1906, il épouse Linda Arvidson une jeune actrice qu'il avait rencontrée peu de temps auparavant à San Francisco.

Griffith décide alors de se tourner vers le cinéma. Il rencontre Edwin S. Porter au studio Edison et tente de l'intéresser à une adaptation de La Tosca. Porter se contente de faire de Griffith la vedette de son film Rescued from aneagle's nest.

Griffith a heureusement plus de succès avec la compagnie Biograph pour laquelle il va tourner entre 1908 et 1914 plusieurs centaines de films, en général d'une bobine, dirigeant entre autres Mary Pickford, Lillian et Dorothy Gish, Mac Marsh, Lionel Barrymore ou Blanche Sweet. Il utilise le principe du travelling, porte à sa perfection le système du montage parallèle en créant un véritable suspense dans l'action dramatique et fait des recherches fondamentales sur l'éclairage et l'utilisation du gros plan.

En octobre 1913, D. W. Griffith quitte la Biograph pour rejoindre la compagnie Reliance-Majestic dont il devient le chef de la production. Deux ans plus tard, il fonde la Triangle alors que Naissance d'une nation est acclamé comme un chef-d'œuvre. Intolerance, sorti l'année suivante, reçoit le même accueil. Griffith travaille ensuite pour la Compagnie Antcraft puis pour la First National. En janvier 1919, Griffith, Douglas Fairbanks, Mary Pickford et Charles Chaplin fondent la United Artists Corporation, mais des dissensions vont bientôt opposer les partenaires, et à partir de 1925, Griffith tournera pour la Paramount de son ami Adolph Zukor avant de reprendre deux ans plus tard son indépendance.

L'arrivée du cinéma parlant va correspondre avec la fin de la carrière de Griffith et ses quelques films parlants sont inégalement accueillis.

Griffith meurt le 23 juillet 1948. Son influence gigantesque avait fait dire à S.M. Eisenstein : "C'est Dieu le père, il a tout créé, tout inventé. Il n'y a pas un cinéaste au monde qui ne lui doive quelque chose. Quant à moi, je lui dois tout."

 

Filmographie :

1908 : quarante-neuf films dont The adventures of Dollie, The Reckoning.

1909 : cent quarante-six films dont Edgar Allan Poe, Resurection.

1910 : cent trois films dont Ramona, The sorrows of the unfaithful, A plain song.

1911 : quatre-vingt-quatorze films dont La bataille, The lily of the tenements, The lonedale operator.

1912 : Cinquante-deux films dont Le commerce pour l'un, le crime pour l'autre, Coeur d'apache (The musketeers of Pig alley), The informer, The New York Hat

1913 : Quarante-neuf films dont Le marathon de la mort, The unwelcome guest, Judith of Bethuliam.

1914 The battle of the sexe
  (The Boule of the Sexes)
   
1914 Home, sweet home
   
   
1914 La conscience vengeresse

(The avengine conscience)

Sous le poids des reproches de son oncle, son neveu l'assassine. Un Italien le fait alors chanter... Tiraillé par le remords et rongé par le mal être, le neveu sombre dans un cauchemar hanté par de terribles visions. Poursuivi par la police, il décide de trouver à tout prix une issue...

   
1915 Naissance d'une nation

(Birth of a Nation ou The clansman). Avec : Lillian Gish (Elsie Stoneman), Mae Marsh (Flora Cameron), Henry B. Walthall (Le colonel Ben Cameron). 3h10.

Là guerre de sécession endeuille deux familles amies : les Cameron, au sud, et les Stoneman, au nord. Au cours de la bataille de Petersburg, le jeune Ben Cameron surnommé " le petit colonel " est fait prisonnier par son ancien ami Phil Stoneman. Soigné par Elsie Stoneman, dont il est amoureux, il est grâcié par le président Lincoln peu de temps avant l'attentat du théâtre Ford, le 14 avril 1865.Au Sud, les vaincus reconstruisent leur pays ruiné par la guerre....

   
1916 Intolérance

(Intolerance). Avec : Mae Marsh (la bien-aimée, 1914), Robert Harron (Le jeune homme, 1914) , Howard Gaye (Le christ). 2h43.

Dans ce film destiné à stigmatiser l'intolérance, quatre histoires s'entremêlent.
1914 : Le jeune homme aime sa bien aimée qui vit misérablement car elle n'a pas d'argent. Reconnu coupable d'un crime dont il est innocent, le jeune homme est condamné à être pendu. Il est sauvé au dernier moment.
33 : La vie du Christ. Les Noces de Cana. Le chemin de croix. Le calvaire.
1572 : Le soldat catholique Prosper Latour s'éprend de "Brown Eyes", fille de Huguenots. Catherine de Médicis fait signer l'ordre de massacre des Huguenots. La Saint Barthélemy : Prosper et celle qu'il aime sont tués.
- 539 : Cyrus marche avec son armée sur Babylone. La ville est prise et la fille de la montagne est mortellement blessée.

   
1918 Les coeurs du monde

(Hearts of the World). Avec : Lillian Gish (Marie Stephenson), Robert Harron (le garçon), Kate Bruce (sa mère), Jack Cosgrave (son prère). 1h57

Des jeunes gens grandissent et s'aiment dans un paisible village de France. La guerre est déclarée et l'armée allemande envahit et occupe le village, apportant destruction et torture. La jeunesse du village résiste, certains victorieusement, d'autres tragiquement avant que les troupes fraçaises ne reprennent la ville.

   
1918 A côté du bonheur

 

(The Great Love).
   
1918 Une fleur dans les ruines

 

(The Greatest Thing in Life)
   
1919 Le roman de la vallée heureuse

(A Romance of Happy Valley)

Il a beau être amoureux de Jennie Timberlake, John L. Logan décide tout de même de la quitter pour rejoindre New-York dans l'espoir d'y faire fortune. Le temps passe et John développe son idée d'une grenouille mécanique qui puisse nager. Jennie, toujours coincée à Happy Valley dans le Kentuky, l'attend. Un beau jour, John revient sur ses terres natales auréolé de succès et de la fortune qui en découle. Mais son père, devenu criminel, pense, à la suite d'un quiproquo, l'avoir tué.

   
1919 Dans la tourmente

(The girl who stayed at home)

Ralph Grey s?'engage dans l?'armée lorsque l'?Amérique entre, à son tour, dans la Première Guerre mondiale. Son frère, James, est incorporé. Les deux jeunes hommes se retrouvent en France. Avant la guerre, Ralph s?'était épris d?'Acoline France. James, de son côté, a pour fiancée la douce Cutie Beautiful.

   
1919 Le lys brisé

(Broken blossoms). Avec : Lillian Gish (Lucy Burrows), Richard Barthelmess (Cheng Huan), Donald Crisp (Battling Burrows). 1h30.

Trois personnages s'affrontent dans le sordide décor de Whitechapel, un triste faubourg londonien : Battling Burrows, un champion de boxe, ivrogne et brutal, sa fille Lucy, pauvre fleur délicate au visage vieilli par les larmes, qu'il martyrise ignoblement, un jeune chinois, Cheng Huan, timide et idéaliste..

   
1919 Le pauvre amour
 

(True heart Susie). Avec : Lillian Gish (Susie), Robert Harron (William Jenkins), Wilbur Higby (Le père de William). 1h26.

Susie et William, deux jeunes gens de la campagne secrètement amoureux ne s’avouent pas leurs sentiments. Le garçon part à l’université réussit et se marie à une femme “moderne”.

   
1919 Le calvaire d'une mère
  (Scarlet Days)
   
1919 Le coeur se trompe
  (The Greatest Question)
   
1920 La danseuse idole
   
   
1920 La fleur d'amour

(The Love Flower). 1h36.

Thomas Bevan est recherché pour le meurtre de l'amant de sa femme. Il fuit avec sa fille Stella et trouve refuge sur Monaki, une petite île des Mers du Sud. Mais Matthew Crane qui recherche Bevan pour l'arrêter arrive à son tour sur Monaki. Stella coule le bateau de Bruce Sanders afin d'empêcher Crane de repartir avec son père...

   
1920 A travers l'orage

(Way down East). Avec : Lillian Gish (Anna Moore), Richard Barthelmess (David Bartlett), Lowell Sherman (Lennox Sanderson). 2h25.

Une jeune orpheline, Anna Moore, est abusée par un don juan de province, Lennox Sanderson, qui l'abandonne. Enceinte, elle accouche d'un enfant qui meurt peu de temps après sa naissance, après avoir été baptisé. Rejetée par son entourage, Anna trouve du travail à la ferme Bartlett, et tombe amoureuse du fils de la maison, David...

   
1921 La rue des rêves
(Dream street). Avec : Carol Dempster (Gypsy Fair), Charles Emmett Mack (Billy McFadden), Ralph Graves (James Spike McFadden), Edward Peil Sr. (Swan Way). 1h41.

Deux frères, et Billy McFadden, sont amoureux de la même fille, Gypsy Fair, une danseuse qui se produit dans un beuglant de Limehouse. Un Malais, Sway Wan, poursuit également de ses assiduités la jeune femme, dont le père, malade, est devenu indicateur de police. Au cours d'une rixe, un complice du Malais est tué par Billy. Le meurtre est imputé à Spike, qui croit que Gypsy Fair l'a dénoncé, par amour pour son frère. Ce dernier, pris de remords, se livre aux autorités. Spike, libéré, épouse Gypsy.

   
1922 Les deux orphelines
(Orphans of the storm). Avec : Lillian Gish (Henriette Girard), Dorothy Gish (Louise Girard), Joseph Schildkraut (le chevalier de Vaudrey), Frank Losee (Le comte de Linieres). 2h30.

Quelques années avant la Révolution. Les puissants et orgueilleux parents de Vaudrey apprennent le mariage de leur fille avec un simple bourgeois. Ils font assassiner celui-ci et abandonnent leur petite-fille Louise sur les marches de Notre-Dame. Un ouvrier, Jean Girard, la recueille et l'élève avec sa fille Henriette. Les deux gamines deviennent inséparables...

   
1922 Une nuit mystérieuse
 

(One Exciting Night). Avec : Carol Dempster (Agnes Harrington), Henry Hull (John Fairfax), Porter Strong (Romeo Washington), Morgan Wallace (J. Wilson Rockmaine), Charles Croker-King (le voisin), Margaret Dale (Mme Harrington), Frank Sheridan (Le détective). 2h08.

Une jeune fille orpheline, courtisée par un homme riche et âgé qui est déjà l'amant de sa mère adoptive, tombe amoureuse d'un jeune étranger au cours d'une fête. La rumeur court qu'un groupe de trafiquants essaie de s'enfuir avec un butin caché. L'un d'entre eux est tué et le jeune homme est suspecté d'en être l'assassin.

   
1923 La rose blanche
  (The White Rose). Avec : Mae Marsh (Bessie 'Teazie' Williams), Carol Dempster (Marie Carrington), Ivor Novello (Joseph Beaugarde), Neil Hamilton (John White). 1h40.

Un jeune aristocrate riche du sud, Joseph, diplômé du séminaire décide avant de prendre en charge la paroisse qui lui est assignée, de voir le monde réel tel qu'il est. Il gagne la Nouvelle-Orléans et là tombe amoureux d'une pauvre jeune fille orpheline, peu éduquée Bessie. Bientôt Bessie constate qu'elle est enceinte de Joseph.

   
1924 Pour l'indépendance

(America). Avec : Neil Hamilton (Nathan Holden), Erville Alderson (Justice Montague), Carol Dempster (Nancy Montague), Charles Emmett Mack (Justice Charles Montague). 2h25

Le film mêle la petite histoire, la rivalité entre un officier anglais et un patriote américain pour le cœur d’une femme, à la grande, la guerre d’indépendance.

   
1924 La vie n'est-elle pas merveilleuse ?

(Isn't life wonderful). Avec : Carol Dempster (Inga), Neil Hamilton (Paul), Erville Alderson (le professeur), Helen Lowell (la grand-mère), Marcia Harris (La tante), Frank Puglia (Theodor). 2h00.

Une famille des réfugiés polonais essaye de survivre dans l'Allemagne de l'après-guerre. Pendant un moment elle semble y parvenir, mais bientôt la détérioration économique et politique du pays commence à la détruire.

   
1925 Sally, fille de cirque

(Sally of the Sawdust). Avec : Carol Dempster (Sally), W.C. Fields (le professeur Eustance McGargle), Alfred Lunt (Peyton Lennox), Erville Alderson (le juge Henry L. Foster), Effie Shannon (Mme Foster). 1h44.

Le juge Foster chasse et déshérite sa fille parce qu'elle a épousé un homme de cirque. Avant de mourir celle-ci confie son bébé au professeur McGargle. Des années après, Sally est une danseuse dont Peyton, le fils d'un ami du juge tombe amoureux. Quand Sally est arrêtée, McGargle parvient à prouver sa filiation.

   
1925 Détresse

 

(That Royle Girl). Avec : Carol Dempster (Joan Daisy Royle), W.C. Fields (Son père), James Kirkwood (Calvin Clarke), Harrison Ford (Fred Ketlar), Paul Everton (George Baretta), Kathleen Chambers (Adele Ketlar). 1h54.

Joan Royle, belle et naïve modèle qui vient des bas quartiers tombe amoureuse de Fred Ketlar, le patron d'une troupe de danse. Quand Adèle l'épouse aliénée de Fred est assassinée, celui-ci est arrêté et condamné pour meurtre. Joan croit que le vrai meurtrier est Baretta, un gangster qui avait fait d'Adele sa maîtresse.

   
1926 Les chagrins de Satan

 

(The Sorrows of Satan). Avec : Adolphe Menjou (Le prince Lucio de Rimanez), Ricardo Cortez (Geoffrey Tempest), Lya De Putti (La princesse Olga Godovsky), Carol Dempster (Mavis Claire), Ivan Lebedeff (Amiel).

Geoffrey, un jeune et pauvre écrivain, est désespérément amoureux de Mavis, qui vit dans la même pension que lui et poursuit également une carrière d'écrivain. Ne pouvant l'épouser en raison de sa pauvreté, il maudit Dieu pour l'avoir abandonné. Bientôt Geoffrey rencontre prince Lucio de Rimanez, un homme riche et courtois qui l'informe qu'il a hérité d'une fortune. Il doit cependant lui obéir en tout point s'il veut recueillir son héritage. Geoffrey ne sait pas que prince Lucio est Satan, qui utilise Geoffrey pour prouver à Dieu qu'il peut corrompre n'importe qui.

   
1928 Jeunesse triomphante

 

(Drums of Love). Avec : Mary Philbin (La princesse Emanuella), Lionel Barrymore (Le duc Cathos de Alvia), Don Alvarado (Le comte Leonardo de Alvia), Tully Marshall (Bopi), William Austin (Raymond de Boston), Eugenie Besserer (la duchess d'Alvia), Charles Hill Mailes (Le duc de Granada). 1h40.

La princesse Emmanuella accepte d'épouser le duc du royaume voisin afin de préserver la paix entre leurs deux pays. Cependant, quand le frère du duc arrive pour l'escorter vers son nouveau, elle succombe à son charme et d'autant plus lorsqu'elle découvre que son futur mari, qu'elle n'a jamais rencontré, est laid, brutal et difforme.

   
1928 L'éternel problème

(The Battle of the Sexes). Avec : Jean Hersholt (William Judson, le père), Phyllis Haver (Marie Skinner), Belle Bennett (Mme Judson, la mère) Sally O'Neil (Ruth Judson, la fille) Don Alvarado (Babe Winsor). 1h28.

La chercheuse d'or au cheveux frisée, Marie Sklinner prépare un piège avec son amant Babe Winsor, joueur de jazz un piège pour faire tomber un important homme d'affaire de l'immobilier, William Judson. Marie parvient jusque dans l'appartement de Judson qu'elle séduit à coup d'œillades et de fllatteries. Quand sa fidèle épouse, mère de leurs deux enfants, le voient avec Marie dans une boîte de nuit, elle le chasse. Il déménage. Babe veut que Marie vende les obligations sans valeur de Judson...

   
1929 Le lys du faubourg

(Lady of the Pavements). Avec : Lupe Velez (Nanon del Rayon), William Boyd (Le comte Karl von Arnim), Jetta Goudal (la comtesse Diane des Granges), Albert Conti (Le baron Finot), George Fawcett (le baron Haussmann). 1h25.

Karl, un diplomate allemand à Paris, découvre que sa fiancée, Diane, lui a menti. Il lui dit qu'il préférerait épouser une "fille des rues" plutôt qu'elle. Outragé, Diane décide de faire en sorte que son souhait se réalise, et paye les services de Nanon, la danseuse espagnole d'une boîte de nuit mal famée qu'elle transforme en chanteuse de chorale sortie du couvent. Diane s'arrange pour que Karl rencontre Nanon.

   
1930 Abraham Lincoln
(Abraham Lincoln / La révolte des esclaves). Avec : Walter Huston (Abraham Lincoln), Una Merkel (Ann Rutledge), William L. Thorne (Tom Lincoln), Lucille La Verne (Midwife), Helen Freeman (Nancy Hanks Lincoln), Otto Hoffman (Offut), Edgar Dearing (Armstrong). 1h37.
   
1931 L'assomoir

(The struggle). Avec : Hal Skelly (Jimmie Wilson), Zita Johann (Florrie), Charlotte Wynters (Nina), Evelyn Baldwin (Nan Wilson), Jackson Halliday (Johnnie Marshall), Edna Hagan (Mary). 1h27.

Le mariage d'un jeune couple compromis par l'alcoolisme du mari.

   
   
   
Retour à la page d'accueil

(1875-1948)
500 dont 31 après1913
1
3
6
histoire du cinéma : L'image action