(1891-1959)
34 films
   
   
1

Edmund Goulding est né le 20 mars 1891 à Londres, où il débute comme acteur, en 1909, sur la scène de l'Holborn Empire. Il interprète et écrit quelques pièces avant de rejoindre les troupes anglaises en opération sur le front français.

Blessé par deux fois, il est démobilisé en 1915 et s'installe à Hollywood. Il y est engagé comme scénariste (son nom apparaît au générique d'une trentaine de films dans les années vingt) et continue d'écrire pour le théâtre, mais aussi un roman,, qui sera porté à l'écran en 1992 par Henry King. Auteur du scénario de ses premiers films, il lui arriva d'y jouer aussi de petits rôles (Paramount parade), d'en être le producteur (The flame within), le compositeur de la musique et le parolier des chansons (Les vacances du diable, L'ange de la nuit), voire même le coiffeur. On dit en effet qu'il aurait, chaque matin du tournage d'Anna Karenine, coiffé lui-même Greta Garbo, qui ne voulait confier sa chevelure à personne d'autre !

Habile technicien, il acquit la réputation d'un grand directeur d'acteurs, et surtout d'actrices, avec Grand Hôtel, Oscar du meilleur film, où Joan Crawford, Greta Garbo, John et Lionel Barrymore, Wallace Beery rivalisaient de talent. C'est ainsi qu'il fut l'un des cinéastes favoris de Bette Davis, qu'il dirigea dans quelques uns de ses rôles les plus prestigieux (Victoire sur la nuit, La vieille fille, Le grand mensonge) aux côtés des excellentes Geraldine Fitzgerald, Miriam Hopkins ou Mary Astor. Joan Fontaine participa à la course aux Oscars pour sa prestation dans Tessa, la nymphe au coeur fidèle. Dorothy Mc Guire, a-t-il déclaré - fut une Claudia toute de candeur et de délicatesse; quant à Anne Baxter, elle remporta l'Oscar de la meilleure interprète de second plan pour son incarnation d'une alcoolique dans Le fil du rasoir.

Mais il sut diriger, avec une égale maîtrise, Errol Flynn, David Niven et Basil Rathbone dans La patrouille de l'aube et réserva à Tyrone Power, dans Le charlatan, le rôle le plus attachant de sa carrière.

Mort à Los Angeles le 24 décembre 1959, Edmund Goulding, privilégia dans son œuvre l'analyse psychologique sur l'action pure. Il excella dans le mélodrame où, face à des situations extrêmes, les caractères, donc les acteurs, doivent livrer le meilleur d'eux-mêmes et de leur talent. A ces conflits du courage et de l'honneur, de l'amour et de la haine, des âmes et des cœurs, il sut, en artiste raffiné, conférer la rigueur et la force de la tragédie classique.

 

FILMOGRAPHIE:

1925

Sun up
   
   
1925 Poupée de théâtre
  (Sally, Irene and Mary).
   
1926 Paris
   
   
1927 Women love diamonds
   
   
1927 Anna Karenine
  (Love).
   
1929 L'intruse
  (The Trespasser).
   
1930 Paramount on paradise
  Un sketch
   
1930 Les vacances du diable
  (The Devil's Holiday).
   

1931

L'ange de la nuit
  (The Night Angel)
   
1931 Pour décrocher la lune
  (Reaching for the Moon).
   
1932 Grand Hotel

(Grand Hotel)

Grusinskaya, ballerine réputée, loge dans un somptueux palace cosmopolite de Berlin. Déprimée, elle pense que sa carrière est un échec. Quand elle regagne sa chambre après le spectacle, elle y trouve le baron von Gaigern, un aristocrate déchu et beau parleur, qui tentait de voler ses bijoux. Pour se tirer d'affaire, le cambrioleur joue aussitôt le personnage de l'admirateur passionné. Son attitude redonne confiance à la danseuse, qui pensait au suicide. Le charme de Grusinskaya et l'éloquence du baron font qu'ils tombent amoureux l'un de l'autre. Preysing, riche industriel, loge également au Grand Hôtel. Il attire l'attention de Flaemmchen, une jeune sténodactylo sans scrupules, qui n'ambitionne que l'argent et le luxe. Pour cette nouvelle proie, elle délaisse l'amour que lui porte le comptable Kringelein, malade incurable qui veut profiter intensément du peu d'existence qui lui reste.

Le baron a proposé une nouvelle vie à Grusinskaya. Désespérément à cours d'argent, il tente de cambrioler la suite de Preysing. L'industriel le surprend et le tue. Flaemmchen se trouvait sur les lieux du crime, mais Kringelein la tire d'affaire pendant qu'on arrête Preysing. Flaemmchen et Kringelein décident de partir ensemble, avec l'espoir d'une guérison que tenterait l'un des plus grands spécialistes d'Europe. Réconfortée par les joyeuses perspectives d'avenir, Grusinskaya quittera l'hôtel en ignorant la mort tragique du baron.

   
1932 Blondie of the follies
   
   
1934 Quand une femme aime
  (Riptide).
   
1935 La femme errante
  (The Flame Within).
   
1937 Une certaine femme
 

(That Certain Woman).

Mary Donnell, la jeune veuve du célèbre gangster Haines, est la secrétaire de l’avocat Lloyd Rogers, qui l’aime en secret. Un journaliste, Virgil Whitaker, veut raconter l’histoire de Mary, qui s’y refuse et veut faire oublier son passé. Elle aime depuis quatre ans Jack Merrick, un riche héritier prêt à renoncer à sa fortune pour l’épouser. Lloyd, compréhensif, promet d’aider les jeunes mariés. Mais lors de leur nuit de noces, Mr. Merrick, intraitable, annule le mariage et fait irruption dans l’hôtel avec ses hommes de main. Mary demande à Jack de s’enfuir avec elle. Le jeune homme veut d’abord s’expliquer avec son père. Déçue, Marie part.

Un fils, Jackie, naît de leur union. Mary l’élève seul en compagnie de sa fidèle gouvernante Amy. Elle apprend que Jack s’est remarié, mais que sa femme, Flip, est paralysée à vie après un accident de voiture au cours de leur lune de miel. Lloyd, qui a promis de garder le secret sur la naissance de Jackie et qui aime toujours Mary, tombe gravement malade. Il s’enfuit de l’hôpital et se réfugie chez la jeune femme. Mrs. Rogers arrive à son tour au chevet de son époux. Un paparazzo prend un cliché des deux femmes.


Le lendemain, à la mort de Lloyd – qui a laissé à sa protégée une partie de ses biens – le scandale éclate. Qui est le père de l’enfant de quatre ans ? Jack, ayant appris le décès de son ami, rend visite à Mary. Elle lui apprend qu’il est le père de Jackie. Fou de joie, Jack décide de vivre à nouveau avec Mary. Mais, une fois encore, Mr. Merrick intervient. Il veut enlever à Mary la garde de son enfant. Elle refuse. Mais après la visite de Flip, la femme infirme de Jack, qui veut se sacrifier pour le bonheur de son mari, elle se ravise. C’est elle qui se sacrifiera et fait comprendre à Jack son erreur. Déchirée de douleur, elle s’efface donc et envoie le petit Jackie et Amy rejoindre les Merrick. Après avoir sillonné l’Europe pendant plus d’un an pour oublier, elle apprend que Flip est morte et que Jack la recherche. Se précipitant au téléphone, elle entend de nouveau la voix heureuse de son bien-aimé.

   
1938 La femme errante
  (White Banners)
   

1938

La patrouille de l'aube
(The Dawn Patrol).
   
1939 Victoire sur la nuit

(Dark Victory)

Judith Traherne règne en maître sur la haute société de Long Island. Elle est une femme riche et gâtée. Seules, de violentes migraines assombrissent sa vie et perturbent sa vue. Inquiète, sa secrétaire, la dévouée Ann King, organise à son insu une rencontre avec un spécialiste, le Dr Frederick Steele. Celui-ci diagnostique une tumeur au cerveau et conseille vivement l'opération. Après des hésitations, Judith accepte. Le Dr Steele l'opère avec succès et Judith reprend sa vie insouciante. Bientôt la jeune femme et son docteur sont inséparables. Ils découvrent qu'ils s'aiment. La date du mariage est déjà fixée. Mais Frederick cache à sa future femme un lourd secret: celle-ci est condamnée à court terme. L'opération n'a permis qu'une rémission du mal incurable.

Pendant les préparatifs du mariage, Judith tombe accidentellement sur des lettres de spécialistes adressées à son mari. Tous lui confirment le tragique diagnostic. Bouleversée, Judith se persuade que Frederick veut l'épouser par pitié. Elle rompt l'engagement et se jette dans une vie mondaine effrénée. Se trouvant seule un soir avec Michael O'Leary, l'entraîneur de son cheval pur sang, celui-ci lui fait des avances. Devant son refus, il lui reproche de ne pas prendre son bonheur où il se trouve, avant qu'il ne soit trop tard.

Judith décide alors de rejoindre Frederick. Mariés, ils vivent tranquillement dans leur maison de campagne. Frederick poursuit inlassablement ses recherches pour trouver un traitement à la maladie de Judith. Calme et heureuse, celle-ci vit ses derniers moments dans la paix. Lorsqu'elle sent que l'échéance est arrivée, elle cache sa cécité et éloigne Frederick pour mourir seule.

   
1939 La vieille fille

(The Old Maid). Avec : Bette Davis (Charlotte Lovell), Miriam Hopkins (Delia Lovell Ralston), George Brent (Lt. Clem Spender). 1h35.

A Philadelphie, à la veille de la Guerre de Sécession, Delia Lovell va épouser le riche Jim Ralston lorsqu'elle apprend le retour de Clem Spender, à qui elle avait promis le mariage. Secrètement amoureuse de Clem, sa cousine Charlotte se précipite à la gare pour l'accueillir et lui annoncer la nouvelle...

   
1939 Nous ne sommes pas seuls
  (We Are Not Alone).
   
1940 Voyage sans retour
  ('Til We Meet Again).
   
1941 Le grand mensonge
 

(The Great Lie). Bette Davis (Maggie Patterson Van Allen), George Brent (Pete Van Allen), Mary Astor (Sandra Kovak). 1h48.

L'aviateur Pete Van Allen vient d'épouser la pianiste de concert Sandra Kovak lorsque son avocat, Jock Thompson, lui apprend que le mariage est illégal : il devra avoir lieu à nouveau une semaine plus tard, quand le divorce de Sandra sera effectif. Mais Sandra refuse de décommander un concert qu'elle doit donner à Philadelphie. De dépit, Pete s'envole pour le Maryland retrouver dans sa plantation sa précédente fiancée, Maggie Patterson, qui avait rompu avec lui à cause de son tempérament d'aventurier...

   
1943 Forever and a day
  Episode d'un film à sketches de René Clair, Robert Stevenson, Edmund Goulding, Victor Saville, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke. L'histoire d'une maison londonienne construite, en 1804, par l'amiral Eustace Trimble, transformée en hôtel au moment de la première guerre mondiale, jusqu'à sa destruction au cours du blitz en 1940.
   
1943 Tessa, la nymphe au coeur fidèle
  (The Constant Nymph)
   
1943 Claudia
   
   
1946 Of human bondage
   
   
1946 Le fil du rasoir

(The Razor's Edge). Avec :Tyrone Power (Larry Darrell), Gene Tierney (Isabel Bradley), John Payne (Gray Maturin). 2h25.

De retour de la Grande Guerre, Larry Darrell est désormais hanté par le besoin de découvrir un sens à son existence. Délaissant l'avenir doré que lui vaudrait son mariage avec la riche Isabel Bradley, il repart pour la France....

   

1947

Le charlatan

(Nightmare Alley). Avec : Tyrone Power (Stanton Carlisle), Joan Blondell (Zeena Krumbein), Coleen Gray (Molly Carlisle). 1h50.

Une fête foraine, bruyante, vulgaire, avec ses attractions tapageuses : Zeena, la voyante extralucide et son partenaire, Pete, miné par l'alcool, Molly, la femme électrique et son protecteur, le géant Bruno. Et le "geek", monstre humain, exhibé aux voyeurs fascinés par une déchéance qui pourrait être la leur. De cette misère physique et morale, Stan Carlisle est si conscient qu'il n'a qu'un objectif : en sortir....

   
1949 Si ma moitié savait ça
  (Everybody Does It).
   
1950 La bonne combine
  (Mr. 880).
   
1952 Down among the sheltering palms
   
   
1952 Cinq mariages à l'essai
(We're Not Married).
   
1956 Teenage rebel
   
   
1958 Mardi gras
  (Mardi gras).
   
   
   
Retour à la page d'accueil