L'aviateur Pete Van Allen vient d'épouser la pianiste de concert Sandra Kovak lorsque son avocat, Jock Thompson, lui apprend que le mariage est illégal : il devra avoir lieu à nouveau une semaine plus tard, quand le divorce de Sandra sera effectif. Mais Sandra refuse de décommander un concert qu'elle doit donner à Philadelphie.

De dépit, Pete s'envole pour le Maryland retrouver dans sa plantation sa précédente fiancée, Maggie Patterson, qui avait rompu avec lui à cause de son tempérament d'aventurier. Maggie découvre qu'elle l'aime toujours et, répondant à son offre, accepte de l'épouser. Mais, appelé d'urgence par le gouvernement, Pete interrompt sa lune de miel pour effectuer un vol de reconnaissance en Amérique du Sud.

Sur ces entrefaites, Sandra apprend à Maggie qu'elle est enceinte de Pete, dont l'avion vient de s'écraser dans la jungle... Le cœur brisé, Maggie offre à Sandra d'adopter son enfant. Sandra accepte et part en sa compagnie accoucher dans un ranch isolé en plein Arizona.

Quelques mois plus tard, Pete, qui a survécu, rentre aux Etats-Unis et reprend la vie commune avec Maggie. C'est alors que Sandra vient reprendre son enfant avec l'espoir que Pete retournera vers elle. Maggie avoue la vérité à son mari, qui lui reproche son mensonge mais décide de rester avec elle. Comprenant qu'elle ne pourra pas regagner son amour, Sandra repart seule.

 

 

 

Ciné-club de Caen

Le grand mensonge
(The Great Lie). Bette Davis (Maggie Patterson Van Allen), George Brent (Pete Van Allen), Mary Astor (Sandra Kovak), Lucile Watson (Tanta Ada Greenfield), Hattie McDaniel (Violet). 1h48.
1939