Un couteau dans le cœur

2018

Genre : Giallo

Avec : Vanessa Paradis (Anne Parèze), Kate Moran (Loïs McKenna), Nicolas Maury (Archibald Langevin), Jonathan Genet (Guy), Khaled Alouach (Nans / Fouad), Félix Maritaud (Thierry), Bertrand Mandico (François Tabou), Bastien Waultier (Jean-Marie Duvernet, dit Karl), Thibault Servière (Misia), Pierre Emö (Valentin), Pierre Pirol (Bouche d'or), Jacques Nolot (Monsieur Vannier), Noé Hernández (José), Romane Bohringer (Cathy Vannier), Elina Löwensohn (La mère de Guy). 1h42.

Paris, été 1979. Dans une salle de montage, Loïs regarde les rushes d'un film porno où le jeune Karl dans des sous-bois est désiré par deux hommes. Dans une boite de nuit homo, Karl se laisse draguer alors qu'il est attiré par un homme mystérieux, ganté, vêtu de noir, et portant un masque de cuir qui lui cache le visage. Il le suit dans une chambre ; se laisse déshabiller et attacher mais le godemiché qu'il possède est doté d'une lame rétractable. Karl est sauvagement assassiné de plusieurs coups de lame portés dans son dos.

Anne, femme d'une quarantaine d'années, peroxydée, sanglée d’un ciré noir, élégante et provocante, erre dans la nuit à la recherche d'une cabine téléphonique. Elle est productrice indépendante de pornos gays mais si, ce soir, elle appelle Loïs, sa monteuse et compagne, c'est pour la supplier de ne pas la quitter. Elle lui crie sa douleur mais Loïs lui reproche d'être encore alcoolisée et excessive. Elle lui réaffirme que la rupture est définitive.

Le lendemain, Anne rejoint son studio de tournage où Archibald, son bras droit, dirige une scène porno avec trois garçons qu'il encourage. Lorsque l'un d'eux, Thierry, à une panne, c'est Bouche d'or, un gros homme gentil, qui vient lui redonner du tonus. Anne exige un peu plus d'allant dans cette scène puis monte dans son bureau, contigu à celui de Loïs. Un trou dans la cloison lui permet d'observer sa monteuse et désormais ex-amante, toujours au travail.

Anne est convoquée au commissariat où la recherche du meurtrier d'un jeune homo ne semble pas être une priorité. En compagnie d'Archibald, Anne se met en quête d'un nouveau jeune premier qu'elle découvre en Nans, terrassier sur un chantier. Le soir elle va dans une boite de nuit où elle sait trouver Loïs. Elle l'observe danser avec Moon, sa nouvelle amante. Pendant ce temps à l'extérieur, Thierry se drogue puis pratique une fellation sur le godemiché de l'homme au masque. Lorsque la lame sort, elle lui transperce la gorge.

Du coup, plus personne en veut travailler avec Anne mais celle-ci, en triplant les cachets et s'attachant les services de son groupe de fidèles, son opérateur, François Tabou ,et d'anciens acteurs travestis, parvient à tourner Le tueur homo. Lors du pique-nique de fin de tournage, Dominique est tuée. Anne tente de découvrir l'assassin et traverse pour cela une mystérieuse forêt où Guy est enterré bien que son corps n'ait jamais été retrouvé après l'incendie de la grange qui lui coûta la vie à lui et son amant, Misia.

Quand Loïs parvient à la prévenir du danger qui la menace, c'est José puis elle qui sont poignardés. Guy, l'assassin est tué par des homosexuels vengeurs. Anne restera meurtrie à jamais mais elle entame un nouveau film, l'image de Loïs en tête, muse désormais éternelle.

Un couteau dans le cœur est un magnifique giallo, film noir teinté de fantastique, d'hémoglobine et de gore, de psychose meurtrière et d'une trame érotico-amoureuse, le tout mélangé dans une esthétique flashy. Allant de fausse piste en fausse piste pour reconstituer un puzzle qui donnera la clé de l'énigme, le giallo vaut souvent davantage par la série de ses séquences que pour l'ensemble. Il n'en est rien ici car le film est constamment tenu par sa tragique histoire d'amour et, paradoxalement, son humour décapant.

Tous les ingrédients du giallo

Tous les ingrédients du giallo sont ici réunis. Les motifs allégoriques et poétiques ne manquent pas. C'est un mage, jeune homme romantique à la main déformée en patte d'oiseau qui indique où trouver l'indice donné par une plume noire : celle d'un oiseau aux yeux blanc qui aspire la mort et protège ainsi ceux sur lesquels il se pose. Il n'en existe aujourd'hui qu'unique spécimen encore vivant (hommage à L'oiseau au plumage de cristal de Dario Argento). Cet oiseau se trouve dans une forêt mystérieuse indiquée par deux étranges passeurs : la douce Cathy Vannier et son père.

L'hémoglobine coule à flot avec la lame rétractacle de l'assassin masqué (hommage au Six femmes pour l'assassin) : Karl poignardé dans le dos, Thierry dans la bouche, Dominique dans le dos lors du pique-nique, José égorgé et Loïs poignardée dans le cœur en protégeant Anne. Ces meurtres sont la conséquence d'un traumatisme vécu par Guy, l'assassin au visage brûlé protégé par un masque (référence au Phantom of the Paradise de De Palma): son père avait incendié la grange ou, adolescent, il s'était réfugié avec son amant. La trame du film noir sera ainsi reconstituée : Guy a revécu cette scène au travers du film d'Anne "De sperme et d'eau fraîche". Il assassine ainsi systématique les quatre acteurs de la scène de la grange brûlée avec son godemiché à lame rétractable : Karl, Thierry, José et Dominique. Si Nans est sauvé in extremis, Loïs est victime de son geste protecteur envers Anne.

L'obstination à effacer tout ce qui rappelle un amour perdu, c'est ce dont ne veut pas Anne qui partage par une sorte de communication magique des amoureux inconsolables, cette séquence de l'incendie de la grange. Mais Anne la voit en rêve, dans un noir et blanc inversé. La rage de l'amour fou délaissé la pousse aux extrémités de la violence envers l'être aimé qui s'échappe; geste aussitôt regretté alors qu'elle garde tout au long du film ce visage d'une femme brisée par son amour perdu. La grande douceur du blanc, d'un amour partagé s'oppose au rouge sang, au rouge des passions violentes.

Tête haute et désirs forts

Sur la magnifique BO signée Anthony Gonzalez et Nicolas Fromageau, Anne oscille entre ces deux couleurs, femme brisée par cet amour perdu mais qui avance quand même et invente toujours, quitte à se servir de sa vie privée désastreuse. Cet humour constant provient de l'inventivité d'Anne dans le milieu du porno gay. Elle transforme ainsi un interrogatoire de police en scène érotique et drolatique de cinéma gay. Fraternité du milieu de la marge du cinéma avec la participation de Jacques Nolot auteur de La chatte à deux têtes et de Bernard Mandico alors qu'à l'origine du projet il y a une authentique productrice de films pornographiques de l’époque, Anne-Marie Tensi.

Jean-Luc Lacuve, le 15 juillet 2018.