1989

La marquise de Merteuil, une belle veuve fortunée, découvre que son amant est fiancé. Elle apprend de sa cousine, Mme de Volanges, que la fiancée n'est autre que Cécile Volanges, sa fille de 15 ans. Mme de Volanges confie aussi que Gercourt a choisi Cécile car elle a été élevée dans un couvent et qu'il est ainsi sur de sa chasteté avant le mariage. Volanges admet aussi que Gercourt a fait courir des bruits sur la santé mentale de son ancienne maîtresse.

Furieux de la perte de son amant et de son indélicatesse, Merteuil décide de corrompre la vertu de Cécile en confiant à son ami Valmont le soin de séduire Cécile. Valmont rejette la demande de Merteuil parce qu'il essaie de gagner Madame de Tourvel, une invitée de sa tante qui séjourne chez elle tandis que son mari est à l'étranger. Merteuil propose un marché à Valmont : si Valmont réussit à faire de de Mme Tourvel sa maîtresse, il pourra aussi coucher avec elle ; s'il échoue, il devra rejoindre un monastère.

Merteuil apprend du professeur de musique de Cécile, Danceny, qu'il a écrit des lettres d'amour à Cécile. De son côté, Cécile lui apprend qu'elle aime Danceny.

Merteuil convainc sa cousine de permettre à Cécile de la rejoindre à la campagne tout en aidant Cécile à écrire des lettres d'amour en secret à Danceny. Toutes deux rejoignent Valmont dans la résidence de sa tante, où il flirte avec espièglerie avec Cécile. Dans le même temps, Valmont ne réussit pas, malgré ses nombreuses tentatives, à courtiser Mme de Tourvel. Quelqu'un a effet prévenu celle-ci de ses intrigues sexuelles. Merteuil suggère à Valmont d'aider Cécile à écrire une lettre et, à cette occasion, Valmont prend la virginité de Cécile. Quand Cécile se confie à Merteuil, celle-ci encourage sa jeune cousine à se marier avec Gercourt et de garder Danceny comme amant.

Valmont revient vers madame de Tourvel qui cède à ses avances. Le matin, elle part pour le marché afin de préparer un repas. Valmont décide de ne pas rester et s'en va chercher son prix auprès de Mme de Merteuil. Merteuil refuse d'honorer son pari et laisse Valmont furieux.

Valmont convainc Cécile d'écrire à Danceny expliquant que Merteuil l'encourage à épouser Gercourt tout en le gardant pour amant. Mme de Tourvel vient plus tard à Valmont et passe la nuit avec lui le laissant avant qu'il se réveille le lendemain matin.

Après avoir lu la lettre, Danceny rend visite à la marquise de Merteuil. Il lui fait rédiger une lettre et la menace. Pendant ce temps, Valmont visite Merteuil qui lui révèle qu'elle a elle-même séduit Danceny. Merteuil explique qu'elle a informé Danceny de sa trahison à l'égard de Cécile.

Danceny défie Valmont dans un duel pour le lendemain matin. Valmont décide de boire avant le duel pour être tué par Danceny.

Cécile découvre qu'elle est enceinte de Valmont. Sa tante est folle de joie lorsque Cecile l'informe de sa grossesse. Cécile se marie avec Gercourt sous le regard de la marquise de Merteuil, désormais seule.

Le titre même du film indique que Forman a pris des liberté avec le roman épistolaire de Pierre Choderlos de Laclos paru en 1782. La fin est moins tragique que dans le roman : La réputation de la marquise de Merteuil n'est entachée qu'aux yeux de Mme de Volanges, de sa fille Cécile et de Danceny. Elle est néanmoins condamnée à la solitude après la disparition de Valmont. Moins tragique aussi la fin de madame de Tourvel ; elle aussi est condamnée à retourner à la solitude auprès de son mari après la mort de Valmont.

En 1986, Christopher Hampton avait adapté le roman pour un théâtre de Londres. Miloš Forman refuse d'acheter les droits et préfère avec Jean-Claude Carrière, réaliser une adaptation qui leur permettra de garder toute leur liberté vis-à-vis du roman épistolaire. Les droits de la pièce sont vendus à Stephen Frears. Forman en est très vite informé et poursuit malgré tout son travail, soutenu par son ami producteur Claude Berri et Paul Rassam. Le film de Frears, Les liaisons dangereuses, sort en décembre 1988 (le 19 mars 1989 en France) et Valmont presque un an plus tard en novembre 1989 (le 6 décembre 1989 en France), Claude Berri ayant étiré le plus possible la période séparant la sortie des deux films. Peine perdue, le film de Frears ramasse la mise : son film moins cher que celui de Forman (respectivement 14 millions de dollars contre 33 millions de dollars) rapporte 34 millions rien qu'aux États-Unis, pour seulement 1,1 million de dollars au niveau mondial pour le film de Forman.

Les premières scènes du film furent tournées à Caen dans l'Abbaye aux Hommes; Le château de La Motte-Tilly dans l'Aube a servi de décors pour le domaine de Madame de Rosemonde. La scène de la rencontre entre Cécile de Volanges et le vicomte de Valmont a été tournée à l'Opéra-Comique de Paris.

 

Retour à la page d'accueil

D'après le roman de Pierre Choderlos de Laclos. Avec : Colin Firth (Vicomte de Valmont), Annette Bening (la marquise de Merteuil), Meg Tilly (Madame de Tourvel), Fairuza Balk (Cécile de Volanges), Siân Phillips (Madame de Volanges), Jeffrey Jones (Monsieur de Gercourt), Henry Thomas (Chevalier Danceny), Fabia Drake (Madame de Rosemonde), T.P. McKenna (le Baron). 2h20.
Valmont