Une foule transportée de joie et d'espoir escorte Jésus le prophète qui entre à Jérusalem. Cette ferveur populaire inquiète les Princes des prêtres et les Anciens du peuple qui forment le projet de capturer Jésus et de le faire mourir. Et Jésus dit à ses disciples qui l'accompagnent : "Vous savez que la Pâque se fait dans deux jours et que le Fils de l'homme sera livré pour être crucifié. "

On assiste à la Cène, où Jésus révèle à ses douze compagnons, que l'un deux va le trahir; à la retraite sur le mont des Oliviers où Pierre apprend de la bouche du Seigneur qu'il le reniera; à la douloureuse méditation du Christ, troublée par l'approche des gens qui se saisissent de lui. Par cupidité, Judas a dénoncé son maître et reçoit pour prix de sa trahison trente deniers. Le remord l'accable aussitôt, et il va se pendre.

Jésus est traduit devant Caïphe, le grand prêtre et, pendant qu'on l'interroge, Pierre, par trois fois renie son maître. Arrêté, ligoté, Jésus de Nazareth est présenté au gouverneur Ponce-Pilate, un soldat, soumis à la gloire de Rome et embarrassé par la décision qu'il a à prendre. Malgré les avis et les conseils de son épouse Claudia Procula, Pilate consent à ce que Jésus soit crucifié.

C'est alors la suite d'images du Christ aux outrages : la flagellation, les soufflets, les crachats et le dérisoire manteau d'écarlate. Puis, la lente et dure montée au Calvaire, en ce lieu appelé Golgotha. La croix que l'on dresse et les soldats qui jouent aux dés les vêtements du Prophète, Marie figée de douleur auprès du crucifié et le bon et le mauvais larron se détachant sur un sinistre ciel d'orage, dans la tempête qui s'élève et qui culmine lors de la mort du Christ. L'épouvante est générale et les soldats, saisis de frayeur, pensent avoir tué le fils de Dieu.

 

Un des films les plus ambitieux de Julien Duvivier. Le film retrace les derniers jours de Jésus Christ. Privé de la splendeur et des prétensions excessives des productions hollywoodiennes, Golgotha possède une humilité silencieuse qui sert son propos. On peut toutefois touver aujourd'hui le film insupportablment long et statique. Le film reste toutefois impressionnant pour la liste de ses acteurs.

 

Retour à la page d'accueil

Golgotha

Avec : Le Vigan (Jésus-Christ), Harry Baur (Hérode), Jean Gabin (Ponce Pilate), Edwige Feuillère (Claudia), Juliette Verneuil (Marie), Vanah Yami (Marie-Madeleine), Hubert Prélier (Pierre), Lucas Gridoux (Judas). 1h37.

1935
Golgotha
Thème : Film biblique