Dans un standard téléphonique à Paris, la jeune française Lily a sympathisé, entre deux transmissions d’appels, avec l’Allemand Erich, qui travaille dans un standard du même type à Berlin. Malgré la barrière des langues, une idylle va-t-elle se nouer à distance ? Elle a reçu la photo du jeune homme et il doit venir à Paris. Rendez-vous est fixé sur le quai d’une gare.

Mais son voyage est retardé et un collègue indélicat, Max, vient à la place d’Erich sans avertir les intéressés. Lily est surprise des manières abruptes de celui dont elle fait la connaissance. Le vrai Erich annonce enfin sa visite mais c’est Annette, collègue un peu délurée de Lily, qui prend son message et vient le chercher en changeant son identité… Là encore, Erich est déçu de trouver en celle qu’il prend pour Lily une fille au comportement aussi léger. Max est venu avec un ami, Karl, qui, abandonné à lui-même, se perd dans Paris. Lily et Max visitent la capitale dans un car pour touristes dont le chauffeur et le guide sont complètement ivres puis ils passent une soirée au Lapin Agile. Annette et Erich vont, eux, au Bal Nègre, un endroit moins… convenable. Les tentatives de Max pour séduire Lily, et d’Annette pour aguicher Erich, sont des échecs. Les garçons repartent pour Berlin, tous reprennent leur vie normale, avec, au cœur, une petite déception. Un concours de circonstances oblige Lily à se rendre à Berlin. Là, lors de la visite d’un haut personnage, le Président de Transocéanie, et au milieu des cérémonies officielles, elle rencontre le vrai Erich. Ce dernier comprend que Max l’a dupé et, après une explication avec lui dans un cabaret, suivie d’une bagarre générale, le jeune couple savoure enfin sa vraie rencontre, sans l’intermédiaire d’un téléphone ou d’amis incorrects.

 

 

 

Retour à la page d'accueil

Allo Berlin? Ici Paris !

Avec : Josette Day (Lily), Wolfgang Klein (Erich), Karel Stepanek (Max), Germaine Aussey (Annette), Hans Henninger (Karl), Georges Boulanger (le Président), Charles Redgie (Jacques). 1h29.

1932

Genre : Comédi sentimentale