Cinéaste né Sàsvrài Farkasfawi Tothfalusi Toth Endre Antai Mihaly le 15 mai 1912 à Mako (Autriche-Hongrie). Fils d'un officier des Hussards, il termine ses études à l'Université de Budapest, puis entre dans l'industrie cinématographique en 1931 en qualité de scénariste, monteur, assistant-réalisateur et occasionnellement acteur.

Il commence une carrière de metteur en scène en 1939 (six films signés "Endre Toth") mais, au début de la guerre, doit s'expatrier en Angleterre où il travaille pour son compatriote Alexander Korda, notamment sur Le voleur de Bagdad. Puis il gagne les États-Unis, où il occupe quelque temps un emploi de conducteur de camion avant d'être à nouveau engagé par Korda, lui aussi réfugié à Hollywood, comme réalisateur de seconde équipe sur Le livre de la jungle.

L'année suivante, il devient réalisateur et tournera dès lors, régulièrement, des petits films de série B qui lui confèrent une certaine notoriété. Il se révèle aussi à l'aise dans le film d'aventures (La furie des tropiques, Tanganyka, le thriller (Chasse au gang, l'un des derniers grands films noirs) ou le film d'espionnage (Chef de réseau (1958), Contre-espionnage (1960), mais demeure avant tout un grand spécialiste du western dont plusieurs avec Randolph Scott : Le cavalier de la mort (1951), Les massacreurs du Kansas (1953), Terreur à l'ouest (1954), etc...), un avec Gary Cooper, La mission du commandant Lex (1952), un autre avec Kirk Douglas, La rivière de nos amours (1955) et un dernier remarqué pour sa singularité, La chevauchée des bannis (1959), qui se passe entièrement dans la neige.

À partir de 1960, il retourne en Europe où il travaille quelque temps dans les studios italiens. Il fut scénariste - il sera nommé en 1950 à l'Oscar pour avoir co-signé le script de La cible humaine de Henry King - producteur exécutif pour Un cerveau d'un milliard de dollards (1967), premier film de Ken Russell, et producteur pour El Condor (1970) de John Guillermin, ces deux derniers films en Angleterre. C'est dans ce pays où il avait déjà réalisé Chef de réseau (1958), qu'il dirige sa dernière oeuvre, Enfants de salauds (1968), un film de guerre bâti sur le même schéma dramatique que Les douze salopards (Robert Aldrich, 1967).

Aux côtés de Raoul Walsh, John Ford et Fritz Lang, il fait partie des quatre borgnes les plus célèbres d'Hollywood et tint, malgré cette infirmité, à tourner un film en relief, L'homme au masque de cire (1953) parce que, disait-il, "c'est ce qu'il y a de plus difficile à faire pour un borgne". Sa première femme fut Veronica Lake (1944-1952), qu'il dirigea notamment dans Femme de feu (1947) et La furie des tropiques (1949). Depuis 1970, il est demeuré à Hollywood. Il a publié son autobiographie en 1994, "Fragments : Portraits de l'intérieur". Peintre et sculpteur, il a fait une exposition en 1987 à Los Angeles.



Filmographie :

1939

Toprini nasz
   
   

1939

Ot ora
   
   

1940

Ket lany az ut can
   
   
1940 Hat het boldogsag
   
   
1940 Semmzlweis
   
   
1940 Balalaika
   
   
1943 Passport to Suez
   
   
1944 None shall escape

Avec : Marsha Hunt (Marja Pacierkowski), Alexander Knox (Wilhelm Grimm), Henry Travers (Father Warecki), Erik Rolf (Karl Grimm). 1h25

À la fin de la deuxième guerre mondiale, le tribunal international de Varsovie juge Wilhelm Grimm, haut responsable du parti nazi en Pologne, accusé de meurtres et d'atrocités. Il plaide non coupable. Trois témoins se succèdent à la barre. Le premier est le père Warecki, qui raconte un événement remontant au printemps 1919...

   
1944 Dark waters
Avec : Merle Oberon (Leslie Calvin), Franchot Tone (Dr. George Grover), Thomas Mitchell (Mr. Sydney), Fay Bainter (Tante Emily), Elisha Cook Jr. (Cleeve), John Qualen (Oncle Norbert), Rex Ingram (Pearson Jackson), Nina Mae McKinney (Florella) . 1h30.
   
1947 La femme de feu

(Ramrod). Avec : Joel McCrea (Dave Nash), Veronica Lake (Connie Dickason), Don DeFore (Bill Schell), Preston Foster (Frank Ivey). 1h35.

1870. Ville de Signal. La belle Connie s'engage dans une lutte sans merci contre un riche rancher local pour le contrôle des pâturages environnants. Elle sera accompagnée dans sa lutte par Dave Nash, un ancien alcoolique taciturne…

   
1947 L'orchidée blanche
  (The Other Love).
   
1948 Pitfall
   
   
1949 La furie des tropiques

(Slattery's Hurricane). Avec : Richard Widmark (Lt. Willard Francis Slattery), Linda Darnell (Mrs. Aggie Hobson), Veronica Lake (Dolores Grieves), John Russell (Lt. F.A. 'Hobbie' Hobson), Gary Merrill (Cmdr E.T. Kramer), Walter Kingsford (R.J. Milne). 1h27.

Aux commandes d'un hydravion chahuté par les éléments déchaînés, Will Slattery vole vers l'oeil du cyclone qui menace les côtes de Floride. Il se remémore les circonstances qui l'ont conduit à risquer ainsi sa vie... Tout a commencé le jour où il a retrouvé Aggie - la femme naguère tant aimée - mariée au lieutenant Hobson, un ancien de la Navy, comme lui, reconverti dans la météo. Dolores, sa compagne, a immédiatement compris qu'Aggie serait bien plus qu'une simple rivale. Will travaille pour un industriel de la confiserie, Milne; chargé de piloter l'hydravion de son patron, il accompagne celui-ci dans ses voyages d'affaires. Dolores est la secrétaire de Gregory, l'associé de Milne; lassée de subir ses sautes d'humeur, elle démissionne et avertit Will que la raison sociale de Milne cache une activité illégale. Tout à sa passion pour Aggie, Will lui répond par l'indifférence avant de mettre brutalement fin à leur liaison. C'est alors que Dolores disparaît. Au cours d'un vol, Milne succombe à une crise cardiaque et Slattery découvre qu'il était un trafiquant de drogue. Par précaution, il écrit et cache en lieu sûr une lettre - à n'ouvrir qu'en cas de décès - où il dénonce les pratiques délictueuses de Milne. Grâce à quoi il peut contrer les menaces de mort proférées par Gregory et son homme de main, Frank. À la même époque, il est décoré de la Navy Cross par l'amiral Ollenby, en reconnaissance de son héroïsme pendant la guerre : il avait envoyé par le fond un croiseur japonais. Mais le héros d'hier n'a plus grand-chose en commun avec l'homme qu'il est devenu, aveuglé par son amour pour Aggie et responsable de l'état de santé de Dolores, enfin retrouvée dans un hôpital psychiatrique. Au chevet de la jeune femme, Will, en proie au remords, lui confie sa décoration en la priant de la conserver jusqu'à ce qu'il en soit digne. Puis il se rend auprès d'Hobson, à qui Aggie a avoué ses relations avec Will, pour se déclarer seul coupable de l'infidélité de sa femme. C'est alors que le commandant Kramer, chef de la météo locale, demande à Hobson de partir vers l'oeil du cyclone pour mesurer le danger menaçant les populations. Jugeant son camarade, ivre, incapable de remplir cette mission, Slattery décide de prendre sa place... Kramer pourra, à temps, faire évacuer la population de Miami grâce aux renseignements fournis par Slattery. Celui-ci, un moteur en panne, se croit perdu et révèle par radio où se trouve la lettre accablant Milne. Mais il réussit à poser son appareil. Hobson et Aggie, réconciliés, l'accueillent avec soulagement. Dolores, radieuse, pourra enfin rendre sa décoration à l'homme qu'elle a toujours aimé.

   
1951 Le cavalier de la mort

(Man in the Saddle). Avec : Randolph Scott (Owen Merritt), Joan Leslie (Laurie Bidwell Isham), Ellen Drew (Nan Melotte), Alexander Knox (Will Isham), Richard Rober (Fay Dutcher), John Russell (Hugh Clagg), Alfonso Bedoya (Cultus Charley). 1h27.

Amoureuse d'Owen Merritt, Laure Bidwell s'est résolue à épouser par intérêt le très riche Will Isham. Propriétaire du « Rancho Skull », Isham ne recule devant rien pour agrandir son domaine et, le soir même de ses noces, rachète son ranch au vieux Lamkershim qui, se sentant trop vieux pour lutter, accepte ses conditions. À la suite d'une courte entrevue, Laure, qui n'a jamais caché ses véritables sentiments pour Owen, révèle à son mari qu'elle l'a épousé uniquement pour satisfaire ses ambitions. Jaloux d'Owen, Isham pousse ses hommes de main, conduits par Dutcher, à s'attaquer à lui. Deux des cow-boys d'Owen sont tués : Duke Vik, puis le frère de ce dernier, George, qui voulait le venger. Owen riposte en attaquant le ranch d'Isham. Blessé, il est caché dans une cabane dans la montagne par l'institutrice Nan, qui ne tarde pas à s'éprendre de lui. Hugh Clagg qui poursuit Nan de ses assiduités, découvre la cachette et un violent combat l'oppose à Owen. Revenu dans la vallée, Clagg s'empresse d'informer Isham de la retraite d'Owen ; mais Laure étant absente du ranch, Isham croit qu'elle est allée retrouver Owen et, se méprenant sur les déclarations de Clagg, l'abat froidement devant tous ses hommes. Owen kidnappe Bax, l'un des cow-boys d'Isham, et l'oblige à témoigner devant le shérif dans le but d'arrêter Isham sous l'inculpation de meurtre. Isham accepte de se rendre mais est abattu par Dutcher avant que ce dernier ne soit tué par Owen en combat singulier. Nan et Owen, qui ont découvert leur attirance mutuelle, feront des projets d'avenir.

   
1952 Les conquérants de Carson City

(Carson City). Avec : Randolph Scott (Silent Jeff Kincaid), Lucille Norman (Susan Mitchell), Raymond Massey (A.J. 'Big' Jack Davis), Richard Webb (Alan Kincaid), James Millican (Jim Squires), Larry Keating (William Sharon), George Cleveland (Henry Dodson). 1h27.

Joseph Kincaid, vers 1880, entreprend la construction d'une voie ferrée reliant Carson City à des mines d'or. Il se heurte à l'opposition d'un gros transitaire d'or, Davis. Suzanne Mitchell s'éprend de Joseph, mais à la mort violente de son père croit qu'il en est le meurtrier.

   
1952 La mission du commandant Lex

(Springfield Rifle) Avec : Gary Cooper (Maj. Alex 'Lex' Kearney), Phyllis Thaxter (Erin Kearney), David Brian (Austin McCool), Paul Kelly (Lt. Col John Hudson (Ft. Hedley CO)), Lon Chaney Jr. (Pete Elm, leader des aventuriers non armés), Philip Carey (Capt. Edward Tennick), James Millican (Det. Matthew Quint). 1h33.

La Guerre de Sécession fait rage et l'armée nordiste, dont les convois sont régulièrement attaqués par des pillards, manque de chevaux. Au Fort Hedley (Colorado), le lieutenant-colonel Hudson déclare au général Halleck que, malgré l'aide du détective privé Matthew Quint, il lui est impossible de découvrir qui renseigne les voleurs sur les itinéraires secrets suivis par ses convois. Un nouveau troupeau de chevaux conduit par le major Kearney est abandonné sans combattre. De retour au fort, Kearney, à la demande de son second, le capitaine Tennick, passe en conseil de guerre pour lâcheté devant l'ennemi et est chassé de l'armée. Apprenant sa déchéance, son fils s'enfuit de chez sa mère. Mais Kearney, à l'initiative du colonel Sharpe, est en mission secrète avec la complicité du capitaine Tennick. Il entre dans la bande de l'éleveur Austin McCool, qui revend les chevaux volés à l'armée sudiste. Au cours d'une nouvelle attaque, le capitaine Tennick, mortellement blessé, parvient à abattre McCool. Kearney devient l'associé de Elm, le second de McCool, et entre ainsi en contact avec le mystérieux informateur : Hudson en personne ! Mais ce dernier ne tarde pas à se rendre compte du piège dans lequel il est tombé et fait arrêter Kearney en l'accusant d'être l'espion des Sudistes. Le major échappe à la pendaison grâce à la fidélité de deux de ses soldats, Larsen et le sergent Snow. En prenant la tête d'un détachement et grâce aux nouveaux fusils Springfield, Kearney réussit à capturer la bande de pillards ainsi qu'Hudson. Il sera officiellement réhabilité en présence de son épouse Erin et de leur fils.

   
1952 Le sabre et la flèche

(Last of the Comanches). Avec : Broderick Crawford (Sgt. Matt Trainor), Barbara Hale (Julia Lanning), Johnny Stewart (Little Knife), Lloyd Bridges (Jim Starbuck), Mickey Shaughnessy (Rusty Potter), George Mathews (O'Rattigan), Hugh Sanders (Denver Kinnaird). 1h25.

Une patrouille de cavalerie lutte dans le désert contre les indiens et la soif...

   
1953 L'homme au masque de cire

(House of Wax). Avec : Vincent Price (Professeur Henry Jarrod), Frank Lovejoy (Lt. Tom Brennan), Phyllis Kirk (Sue Allen). 1h28.

En 1900 à New York, le professeur Henry Jarrod et Matthew Burke possèdent un musée de cire dont les plus belles réussites sont une Marie-Antoinette et une Jeanne d'Arc. Pour toucher une importante prime d'assurance. Burke met le feu au musée, après y avoir assommé le professeur. Tout est détruit...

   
1953 Les massacreurs du Kansas

(The Stranger Wore a Gun). Avec : Randolph Scott (Jeff Travis), Claire Trevor (Josie Sullivan), Joan Weldon (Shelby Conroy), George MacReady (Jules Mourret), Alfonso Bedoya (Degas), Lee Marvin (Dan Kurth), Ernest Borgnine (Bull Slager). 1h53.

Espion pour Quantrill durant la Guerre de Sécession, Jeff Travis, décide de l'abandonner après l'avoir vu tuer de sang froid un vieil unioniste de ses amis et mettre à sac la ville de Lawrence au Kansas tout en massacrant ses habitants. Mais à la fin du conflit, on ne lui pardonne pas d'avoir combattu aux côtés de ce boucher et, après avoir plusieurs fois échappé à la mort, il doit sur les conseils de son amie Josie se réfugier en Arizona, où il pense pouvoir recommencer une nouvelle vie. A Prescott, il rencontre Jules Mourret, tenancier du saloon, qui sait tout de son passé ayant lui aussi été au service de Quantrill. Mourret, tient en fait la ville sous sa coupe et fait dévaliser par son gang l'or transporté dans les diligences. Connaissant les antécédents de Jeff, Mourret voudrait l'avoir à son service. Mais Jeff, tombé amoureux de la fille du propriétaire de la compagnie de transport, écoeuré par les méthodes de Mourret, va essayer de rétablir un semblant d'ordre dans la ville...

   
1953 La trahison du capitaine Porter
(Thunder over the Plains). Avec : Randolph Scott (Capitaine David Porter), Lex Barker (Capitaine Bill Hodges), Phyllis Kirk (Norah Porter). 1h22.
   
1954 Chasse au gang
 

(The City is Dark / Crime Wave). Avec : Sterling Hayden (Lieutenant Sims), Gene Nelson (Steve Lacey), Phyllis Kirk (Ellen Lacey). 1h13.

Une nuit à Los Angeles. Trois truands évadés de prison, Doc Penny, Hastings et Morgan, tentent de dévaliser une station-service. Mais les choses tournent mal : le butin est maigre, un motard de la police est tué, et Morgan est blessé. Il se réfugie chez Steve Lacey, ex-taulard en liberté conditionnelle, qui a désormais un emploi et veut se réinsérer, avec l'aide de sa femme Ellen, qu'il aime profondément.

   
1954 Le cavalier traqué

(Riding Shotgun). Avec : Randolph Scott (Larry Delong), Wayne Morris (Deputy Sheriff Tub Murphy), Joan Weldon (Orissa Flynn). 1h13.

Un homme chargé d'escorter une diligence est attiré dans un piège et ligoté. On le croit complice des bandits. Adroit au colt, il va faire justice des accusations dont il est l'objet...

   
1954 Tanganyika
 
Avec : Van Heflin (John Gale), Ruth Roman (Peggy Merion), Howard Duff (Dan Harder).
   

1954

Terreur à l'ouest
(The Bounty Hunter)
   
1955 La rivière de nos amours

(The Indian Fighter). Avec : Kirk Douglas (Johnny Hawks), Elsa Martinelli (Onahti), Walter Matthau (Wes Todd). 1h28.

1870. L'éclaireur Johnny Hawks, qui vit en bonne entente avec les Sioux, est envoyé auprès du chef Nuage Rouge pour lui demander d'autoriser le passage sur son territoire d'un convoi d'émigrants pour l'Oregon. Les Indiens interdisent aux Visages Pâles de pénétrer sur leur territoire car la proximité d'une mine d'or leur appartenant attire bon nombre d'aventuriers sans scrupules...

   
1957 Quand la bête hurle
(Monkey on my back). Avec : Cameron Mitchell (Barney Ross), Dianne Foster (Cathy Holland), Paul Richards (Ric), Jack Albertson (Sam Pian).
   
1957 Hidden fear
Avec : John Payne (Mike Brent), Alexander Knox (Hartman), Conrad Nagel (arthur Miller), Natalie Norwick (Susan Brent). 1h20.
   
1958 Chef de réseau


(The Two-Headed Spy).

Officier britannique, Alex Schottland a déserté les rangs des armées de Sa Majesté dès 1918 pour rejoindre,, les forces du Kaiser. En 1939, jouissant de l'estime du Führer en personne, il est général de la Wehrmacht. En réalité, Schottland était un que le nouveau conflit a réveillé. Par l'intermédiaire de l'antiquaire Cornaz, il fait passer à sa partie des renseignements de première importance sur le plan militaire. Mais le colonel Müller fait arrêter Cornaz et, dans les caves de la Gestapo, Schottland assiste, impuissant, à la torture de son ami, qui meurt sous ses yeux sans le dénoncer. Se méfiant du général, Müller lui adjoint un aide de camp S.S., le lieutenant Kurt Reinisch. Quelques mois plus tard, Schottland entre en contact avec un nouvel agent de liaison, la séduisante chanteuse Lila Geyr, que Reinisch ne tarde pas à poursuivre de ses assiduités. Les informations que Schottland réussit à passer par Lila permettent de déjouer la contre-offensive de von Runstedt dans les Ardennes. Sentant la fin prochaine du Grand Reich, Schottland, amoureux de Lila, lui donne l'ordre de traverser le front et de rejoindre les Alliés. Mais la jeune femme sera tuée par Reinisch, que Schottland abattra à son tour avant de retrouver ses compatriotes.

   
1959 La chevauchée des bannis

(Day of the Outlaw). Avec : Robert Ryan (Blaise Starrett), Burl Ives (Jack Bruhn), Tina Louise (Helen Crane). 1h32.

Dans un coin perdu du Wyoming envahi par les neiges, l'éleveur Blaise Starrett, qui a autrefois nettoyé la région des bandits qui l'infestaient, s'oppose à des fermiers voulant poser des barbelés. L'un d'eux, Hal Crane, dont la femme Helen a eu une liaison avec Starrett, le défie. Les deux hommes sont sur le point de se battre en duel quand surgit une bande de hors-la-loi poursuivis par l'armée...

   
1960 Contre-espionnage
(Man on a String). Avec : Ernest Borgnine (Boris Mitrov), Kerwin Mathews (Bob Avery), Colleen Dewhurst (Helen Benson). 1h32.
   
1960 Capitaine Morgan

(Morgan il Pirata), co-réalisé par Primo Zeglio. Avec : Steve Reeves (Henry Morgan), Valérie Lagrange (Dona Inez), Ivo Garrani (Le gouverneurr Don José Guzman), Lidia Alfonsi (Dona Maria), Giulio Bosetti (Sir Thomas Modyford), Angelo Zanolli (David). 1h33.

Morgan s'évade miraculeusement des galères et prend la tête d'un vaisseau-pirate pour débarquer sur l'ile de la Tortue. Une fois arrivé à bon port, il commence à y faire la loi, puis décide de se lancer à l'assaut de l'imprenable place forte de Panama. Les exploits du redoutable aventurier ne font que commencer.

   
1961 Les mongols

(I Mongoli). Avec : Jack Palance (Ogataï), Anita Ekberg (Huluna), Antonella Lualdi (Amina), Franco Silva (Stépane de Cracovie). 1h55.

En ce début du XIIIe siècle, les Mongols menacent l'est de l'Europe. Stéphane de Cracovie tente de négocier une trêve auprès du chef des envahisseurs, Gengis Khan, mais son fils Ogotaï et la favorite de ce dernier, Huluna, partisans de la guerre et des conquêtes, arrêtent les émissaires de la paix...

   
1963 L'or des Césars
(Oro Per i Cesari) co-réalisation. Riccardo Freda et Sabatino Ciuffini.
   
1968 Enfants de salauds

(Play Dirty). Avec : Michael Caine (Capt. Douglas), Nigel Davenport (Capt. Cyril Leech), Nigel Green (Col. Masters), Harry Andrews (Brig. Blore), Patrick Jordan (Maj. Alan Watkins). 1h.57

Octobre 1942, à soixante kilomètres à l'ouest d'El Alamein. Le colonel Masters a embauché quelques criminels pour former un commando de mercenaires qui exécute des missions dangereuses derrière les lignes allemandes. A la fin de chaque mission qui lui est confiée, Cyril Leech ramène un officier anglais mort...

Cette fois, sous les ordres du capitaine Douglas, le commando doit faire sauter un dépôt de carburant allemand. Les mercenaires quittent le camp avec des uniformes de l'armée italienne. Après un accrochage avec des Arabes, alliés des Allemands, le commando. arrive à proximité du dépôt ; mais ce n'est qu'un leurre. Pour Douglas, la mission reste à accomplir : trouver et détruire le véritable dépôt de carburant.

Au Q.G. anglais, comme l'offensive de Montgomery se développe bien, le colonel Masters décide de ne plus faire sauter le stock d'essence et afin d'arrêter le commando, il avertit les Allemands.

Le commando de Douglas a atteint la côte où il découvre, dans un petit port le but de la mission : les réserves de carburant. Les mercenaires s'introduisent dans le camp mais l'un des hommes déclenche une sonnerie d'alarme. Cernés, ils décident malgré tout de combattre. Lorsque un haut-parleur diffuse le nom de chacun, leur ordonnant de se rendre, les hommes vont jusqu'au bout de leur entreprise et le camp explose. Tous les hommes sont tués dans la bataille. Seuls rescapés, Leech et Douglas, revêtus de leurs uniformes allemands, s'avancent en levant-les bras vers les troupes anglaises qui arrivent. Ils sont aussitôt abattus...

   
1987 Terror Night
(Bloody Movie) coréalisé avec Nick Marino Avec : John Ireland (Lance Hayward), Cameron Mitchell (Detective Sanders). 1h24
   
   
   
Retour à la page d'accueil

(1912- 2002)
45 films
  
2
7