1999

Ted Pikul, commercial chez d'Antenna Research, assiste à la démonstration du nouveau jeu de la conceptrice vedette Allegra Geller. Celle-ci est mise en joue par des fanatiques de la réalité qui lui envoie une balle à partir d'un mystérieux pistolet en os. Ted l'aide à fuir et lui sert de garde du corps.

Allegra veut essayer son jeu pour voir s'il n'a pas été détérioré et insiste pour que Ted se fasse poser un bioport. C'est un trou en bas du dos qui sert à alimenter le biopod par un cordon grâce au flux vital. C'est en effet le métabolisme du corps qui produit l'énergie.

A minuit, ils n'ont plus qu'à aller dans une station service où "Gaz"- dont la vie a été changée grâce à un jeu d'Allegra : ArtGog "connectez vous et devenez Dieu" - pose un bioport à Ted avant de se révéler un agent de la réalité qui essaie de tuer Allegra. Ted l'exécute. En arrivant à la station service de "Gas", Allegra avait remarqué sur le dessus de la pompe un insecte bizarre que Ted voit maintenant. C'est un mutant, un amphibien entre la grenouille, la salamandre et le lézard.

Pikul et Geller arrivent ensuite dans une station de ski désaffectée. C'est là que travaille Vinokur expert en soins pour game-pod. Le game-pod est issu d'un œuf d'amphibien fécondé et bourré d'ADN de synthèse. Soupçonnant que Gaz a posé un bioport deffectueux à Ted, il lui en pose un nouveau.

Ted et Allegra filent vers un motel dans la montagne et jouent ensemble. Ils se retrouvent d'abord dans un magasin de jeu vidéo où ils se font poser des biopods miniatures puis à Trout farme, une fabrique de biopod. Cette Ferme des truites est "sale, absurde et grotesque". Dans le restaurant chinois de la ferme, Ted réclame une pause dans le jeu mais rien n'y fait : après celle-ci, il tue le serveur chinois.

L'agent de Corticol systématic se révèle un agent double au service des agents de la réalité. Il en est de même de Vinokur qui est abattu par Allegra. Elle tue également Ted lorsqu'il se révolte contre elle l'accusant de ne pas savoir distinguer fiction et réalité. Allegra se déclare gagnante du jeu.

Effectivement tous les personnages se retrouvent dans l'église du départ. Allegra et Ted sont des jeunes joueurs qui testaient le jeu non pas eXxistenZ mais TranCendenZ non pas de Antenna Resaerch mais PilgrImage. Nourish est le vrai concepteur.

Nourish et son assistante sont abattus par les joueurs Ted et Allegra qui étaient des fanatiques de la réalité. Sommes-nous encore dans un jeu comme le pense le dernier personnage mise en joue dans le film ?

 

Les allusions sexuelles sont toujours très claires : avant de se faire poser le bioport, Ted a une petite lame pour extraire la balle du bras d'Allegra. Signe enfantin, il boit du soda à la paille pendant qu'Allegra fait des poses sur son lit. "Tu n'as jamais joué à aucune jeu" lui demande celle-ci. " Je meurs d'envie de jouer à des jeux." "Une fois que tu es équipé (bzz)" lui répond Allegra. "Alors faisons le maintenant", se soumet-il. Il manipulera ensuite toujours des couteaux à longues lames.

L'angoisse des deux joueurs principaux nourrit constamment le jeu et le film : peur panique des virus, de la contamination par pénétration. Ted a une peur phobique de la pénétration… chirurgicale. Nourish se rendra compte trop tard que cette angoisse qu'il traduit par volonté d'anti-jeu, est due à la peur du jeu de ces adeptes de la réalité.

Cronenberg ne semble pas vraiment prendre position : Il faut jouer pour savoir pourquoi on joue. Il stigmatise la possible absence de frontière entre jeu et réalité " Supprimer un personnage, si on n'est plus dans le jeu alors tu l'as vraiment tué." mais semble néanmoins assimiler production du jeu et déroulement du film avec la liberté créatrice qu'il permet.

La chaussure de ski bleue, déformation fantasmée de l'appareillage final, coquille métallique et non bioport biologique, vient de temps en temps aussi rappeler l'inquiétante étrangeté du réel.

 

Retour à la page d'accueil

Genre : Fantastique

Avec : Jennifer Jason Leigh (Allegra Geller), Jude Law (Ted Pikul), Ian Holm (Kiri Vinokur), Willem Dafoe (Gas). 1h36.

eXistenZ