né en 1960
16 films
1
3
6
histoire du cinéma : puissances du faux

Tim Burton puise son inspiration graphique aux sources du gothique à la fois sombre et mélancolique dans ses thèmes et ses acteurs et flamboyant dans son esthétique raffinée du détail.

Il dépasse toutefois cet univers archaïque et inquiet pour imposer une morale extrêmement nette qui creuse les contes et les légendes pour en révéler le vide intérieur. Seul importe, en guise de morale aussi bien que d'esthétique, de faire tenir ensemble les personnages les plus disparates possibles qui ne pourront que s'inventer une morale nouvelle, celle du centre ayant disparue.

Le héros burtonien, aux exceptions notables de Ichabod Crane dans Sleepy Hollow, et d'Edward Bloom dans Big Fish ne peuvent échapper à l'échec : Edward, Batman, Jack Skellington ou Ed Wood, mélancoliques profonds et dépressifs inguérissables ou Edward Bloom, solitaire et fantasque.

Pâle, maigre, les cheveux noirs le plus souvent en bataille, introverti mais passionné, le héros de ses films a le cœur pur et une âme d'enfant qui joue pleinement sans penser à capitaliser. Pas plus que le héros, le méchant ne peut non plus occuper le centre. Beetlejuice, Oogie Boogie (L'Etrange Noël de Monsieur Jack), Le Joker, Les Martiens sont avant tout de grands enfants qui ne pensent qu'à "jouer".

Ceux qui cherchent à occuper le centre (du film, de la société, de l'éthique à partir de laquelle tout s'organise) sont la véritable cible de Burton. Ceux-là, en imposant leur fanatisme et leur morale, rejettent les êtres différents qui ne se conforment pas à un dogme. Que ce soit dans Edward Aux Mains d'argent, Sleepy Hollow ou La Planète des Singes, les fanatiques religieux et moraux sont les ennemis des héros innocents et purs, ceux qui les premiers rejettent l'autre, le différent, le profane. L'homme d'Eglise est toujours identifié comme un illuminé dangereux, aveuglé par sa foi et qui peut tuer pour elle .

Tim Burton a une méfiance certaine pour la technologie. Ses savants sont soit irresponsables, soit de véritables fumistes (le dandy poseur et fumeur de pipes de Mars Attacks!). Le progrès technologique n'engendre en tout cas pas dans ses films une amélioration de la condition humaine. Au rationalisme religieux ou scientifique, il préfère l'imaginaire, synonyme de liberté.

A l'instar de ses héros, Tim Burton a su se constituer une famille d'élection pour imposer sa griffe en terre hollywoodienne.

Sa compagne, Lisa Marie, incarne successivement Vampira dans Ed Wood, une inoubliable séductrice martienne à la démarche peu assurée dans Mars Attacks, la mère du héros, Ichabod Crane, dans Sleepy Hollow et Nova, une guenon très aguicheuse dans La Planète des Singes.

Tim Burton a réussi à lier amitié avec son idole de jeunesse, l'acteur Vincent Price, figure emblématique des films de la Hammer. Sa collaboration avec Tim Burton commence avec le court-métrage Vincent (titre en hommage à l'acteur) en 1982 dans lequel il lisait la voix-off. Il a interprété le créateur d'Edward aux mains d'argents, raconté de sa belle voix grave l'histoire de l'Etrange Noël de Monsieur Jack. Tim Burton a commencé un documentaire sur l'acteur, Conversation With Vincent mais un cancer emporta l'acteur en 1993 avant la fin de sa réalisation. Tim Burton mit en scène un dernier hommage à son mentor, le film Ed Wood, qui conte la formidable amitié entre un jeune réalisateur et une vieille gloire du passé, Bela Lugosi, très proche des liens qui unissaient Tim Burton et Vincent Price.

D'un film à l'autre, on retrouve les mêmes et fidèles acteurs : Jack Nicholson (Le Joker dans Batman, le Président des Etats-Unis dans Mars Attacks), Danny De Vito (inoubliable Pingouin dans Batman le Défi, Mars Attacks), Christopher Walken (Max Schreck dans Batman Le Défi, le Cavalier sans tête dans Sleepy Hollow) ou encore Winona Ryder (l'ado tourmentée de Beetlejuice et amoureuse d'Edward aux Mains d'Argent).

Tim Burton impose même ses acteurs fétiches. Ainsi, Michael Keaton devenu son ami sur Beetlejuice sera choisi par Tim Burton pour être son Batman tourmenté, au grand dam de la Warner Bros et des fans du comics. De même, il lance la carrière d'un jeune acteur au visage d'ange perdu dans une série pour ados américains, Johnny Depp avec Edward aux Mains D'Argent. Les deux hommes se vouent, depuis, une admiration réciproque. Johnny Depp est presque devenu le double de Tim Burton à l'écran jouant l'enthousiaste Ed Wood et le rationnel Ichabod Crane dans Sleepy Hollow.

Dès ses premiers films, Tim Burton s'entoure d'une équipe de brillants techniciens qui lui resteront fidèles : Rick Heinrichs au décor et aux effets visuels, Chris Lebenzon au montage, Danny Elfman à la musique, Stefan Czapsky à la photographie. Il s'adjoint occasionnellement les services des meilleurs spécialistes des effets spéciaux d'Hollywood auxquels il voue un culte : Stan Winston (Batman, Edward Aux Mains d'Argent) et Rick Baker (maquillage d'Ed Wood et de La Planète des Singes).

Les détails visuels de son oeuvre sont extrêmement cohérents mais ne sont qu'une source d'inspiration dans laquelle il puise pour la transformer. Tim Burton reprend intégralement une dizaine de plan de Plan 9 from outer Space d'Ed Wood mais il ne s'agit que d'un contre-champ à la vie réel du metteur en scène et il n'a aucune envie de refaire ce film pas plus que Jason et les Argonautes qu'il cite comme son premier souvenir cinématographique ou ceux de la Hammer même si la beauté mystérieuse de Lisa Marie, sa compagne rapelle celle de l'égérie de cette compagnie anglaise, Barbara Steele.

Bibliographie :

Tim Burton, démons et merveilles. Eclipses n°47. Volume dirigé par Yann Calvet et Jérôme Lauté. 141 pages. 10 euros. Décembre 2010.
Tim Burton d'Antoine de Baecque. Editions Cahiers du Cinéma : collection Albums . 208 pages au format : 19,5 x 22. 350 photos. 35 euros. Edition 2005, augmentée en 2008.

 

Filmographie :

1985 Pee Wee's Big Adventure

Avec : Paul Reubens (Pee Wee Herman) Elizabeth Daily (Dottie) Mark Holton (Francis) Diane Salinger (Simone) Judd Omen (Mickey).1h30.

Pee-wee a perdu sa bicyclette chérie. Une diseuse de bonne aventure affirme que celle-ci se trouve sous Fort Alamo. Pee-wee part donc à sa recherche...

   
1988 Beetlejuice

Avec : Alec Baldwin (Adam Maitland) Geena Davis (Barbara Maitland) Michael Keaton (Beetlejuice) Winona Ryder (Lydia Deitz). 1h32

Un couple de morts recrute le mystérieux Beetlejuice (Jus de Cafard) pour chasser les nouveaux occupants de leur maison...

   
1989 Batman

Avec : Jack Nicholson (Le Joker) Michael Keaton (Batman), Kim Basinger (Vicki Vale) Robert Wuhl (Alexander Knox). 2h06.

A Gotham City règne la pègre dirigée par le machiavélique Jack Napier. Un homme chauve-souris s'oppose à celle-ci : Batman.

   
1990 Edward aux mains d'argent

(Edward scissorhands). Avec : Johnny Depp (Edward), Winona Ryder (Kim), Dianne Wiest (Peg), Kathy Baker (Joyce). 1h40.

À notre époque, à Suburbia, une petite banlieue sans histoires, une représentante Avon à la recherche de nouveaux clients s'aventure dans le château abandonné qui se trouve près de son quartier. Elle y trouvera, caché du fait de sa timidité, un homme fabriqué de toutes pièces, Edward, seul habitant de l'énorme propriété...

   
1992 Batman Returns

Avec : Michael Keaton (Batman), Danny DeVito (Le Pingouin) Michelle Pfeiffer (Catwoman), Christopher Walken (Max Shreck). 2h06.

Batman returns débute sur une naissance qui est, dans le même temps, un chemin vers le gouffre. Pinguin, l'enfant rejeté par ses parents pour sa monstruosité physique, flotte sur les eaux des égouts dans un berceau de paille. Ce n'est pas tant au Moïse de la Bible que Burton fait référence qu'à la mythologie grecque : la descente vers le royaume des ombres, sur les eaux fangeuses et froides du fleuve Styx, dans la barque de Charon.

   
1993 L'étrange Noël de Mr Jack

(Burton est l'initiateur, le producteur, le scénariste et le créateur graphique de ce film dont il a confié la réalisation à Henry Selick.)

L'histoire de Jack Skellington, habitant de la ville d'Halloween. Bien qu'adulé par ses concitoyens pour son talent lors de la fête de l'horreur, véritable raison d'être de la ville, Jack est las de sa situation et désire découvrir d'autres horizons...

   
1994 Ed Wood

Avec : Johnny Depp (Edward D. Wood), Martin Landau (Bela Lugosi), Sarah Jessica Parker (Dolores Fuller), Patricia Arquette (Kathy O'Hara), Jeffrey Jones (Criswell), G.D. Spradlin (Révérend Lemon), Bill Murray (Bunny Breckenridge). 2h07.

La vie et l'œuvre d'Edward D. Wood Jr, connu pour être le pire réalisateur de tout les temps.

   
1996 Mars Attacks !

Avec : Jack Nicholson ( Président James Dale), Glenn Close (Marsha Dale), Pierce Brosnan (Professor Donald Kessler), Lisa Marie (La martienne). 1h46.

Effervescence sur la planète Terre. Les petits bonshommes verts ont enfin décidé de nous rendre visite. Ils sont sur le point d'atterrir dans leurs rutilantes soucoupes. La fièvre des grands jours s'empare de l'Amerique ...

   
1999 Sleepy Hollow

Avec : Johnny Depp (Ichabod Crane), Christina Ricci (Katrina Van Tassel), Miranda Richardson (Lady Van Tassel). 1h45.

En 1799, Ichabod Crane, inspecteur de police, innove dans le métier en utilisant des techniques scientifiques totalement nouvelles. Il est mis au test de ses pratiques modernes en étant envoyé à Sleepy Hollow où l’on a trouvé les corps décapités de trois personnes...

   
2001 La planète des singes

(Planet of the Apes). Avec : Mark Wahlberg (Capitaine Leo Davidson), Helena Bonham Carter (Ari), Tim Roth (Thade). 2h00.

2029, sur la station orbitale Oberon. De nombreuses études scientifiques sont menées par une équipe de chercheurs pour établir la capacité qu'ont les singes de piloter des capsules spatiales. A cet effet, les primates sont génétiquement modifiés et pris en charge par des pilotes expérimentés. Le capitaine Leo Davidson est chargé d'encadrer le chimpanzé Périclès, malgré ses réserves quant au réel intérêt des recherches....

   
2003 Big fish

Avec : Ewan McGregor (Edward Bloom jeune), Albert Finney (Edward Bloom), Alison Lohman (Sandra jeune), Jessica Lange (Sandra). 2h05.

Will, bientôt papa, ne veut plus entendre les sempiternels récits épiques dont l'abreuve depuis son enfance son père, Edward. Apprenant que celui-ci va mourir, Will aimerait connaître l'homme qui se cache derrière toutes ces fables, de géants, de sorcières, de poissons monstrueux et de villages fantômes.

   
2004 Charlie et la chocolaterie

(Charlie and the chocolate factory). Avec : Johnny Depp (Willy Wonka), Freddie Highmore (Charlie Bucket). 1h56.

Charlie est un enfant issu d'une famille pauvre. Travaillant pour subvenir aux besoins des siens, il doit économiser chaque penny, et ne peut s'offrir les friandises dont raffolent les enfants de son âge. Pour obtenir son comptant de sucreries, il participe à un concours organisé par l'inquiétant Willy Wonka, le propriétaire de la fabrique de chocolat de la ville.

   
2005 Les noces funèbres de Tim Burton

(Tim Burton's Corpse Bride). Avec les voix de : Johnny Depp (Victor Van Dort), Helena Bonham Carter (La mariée défunte). 1h15.

Au XIXe siècle, dans un petit village d'Europe de l'est, Victor, un jeune homme, découvre le monde de l'au-delà après avoir épousé, sans le vouloir, le cadavre d'une mystérieuse mariée. Pendant son voyage, sa promise, Victoria l'attend désespérément...

   
2007 Sweeney Todd, le diabolique barbier de Fleet Street

(Sweeney Todd : the demon barber of Fleet Street). Avec : Johnny Depp (Sweeney Todd), Helena Bonham Carter (Mrs. Lovett). 1h56.

Après avoir croupi pendant quinze ans dans une prison australienne, Benjamin Barker s'évade et regagne Londres avec une seule idée en tête : se venger de l'infâme Juge Turpin qui le condamna pour lui ravir sa femme, lucy, et son bébé, Johanna...

   
2010 Alice au pays des merveilles

(Alice in Wonderland). Avec : Mia Wasikowska (Alice), Johnny Depp (le chapelier), Helena Bonham Carter (la reine rouge). 1h49.

Alice, petite fille de six ans, fait toujours le même cauchemar. Son père la rassure : un pincement suffit à réveiller d'un cauchemar. Désormais âgée de 19 ans, Alice doit se fiancer avec un aristocrate niais et suffisant. Elle fuit la cérémonie et se retrouve dans le monde fantastique qu'elle découvrit dans ses cauchemars d'enfant....

   
2012 Dark shadows

Avec : Johnny Depp (Barnabas Collins), Eva Green (Angelique Bouchard), Michelle Pfeiffer (Elizabeth Collins). 1h53.

1768. Angelique Bouchardi jette un sort plus maléfique que la mort sur Barnabas Collins qui a refusé son amour : celui d'être transformé en vampire et enterré vivant. Près de deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé. Il retourne à Collinwood Manor pour découvrir que son domaine, autrefois grandiose, est tombé en ruine....

   
2012 Frankenweenie

Avec les voix de Charlie Tahan (Victor), Winona Ryder (Elsa), Martin Landau (M. Rzykruski), Martin Short (Nassor). 1h27.

Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru…

   
2014 Big eyes

Avec : Amy Adams (Margaret Keane), Christoph Waltz (Walter Keane), Danny Huston (Dick Nolan), Krysten Ritter (DeeAnn). 1h47.

.À la fin des années 50 et au début des années 60, le peintre Walter Keane a connu un succès phénoménal et révolutionné le commerce de l’art grâce à ses énigmatiques tableaux représentant des enfants malheureux aux yeux immenses. La surprenante et choquante vérité a cependant fini par éclater : ces toiles n’avaient pas été peintes par Walter mais par sa femme, Margaret.

   
2016 Miss Peregrine et les enfants particuliers

Avec : Amy Adams (Margaret Keane), Christoph Waltz (Walter Keane), Danny Huston (Dick Nolan), Krysten Ritter (DeeAnn). 1h47.

À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs … et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre "particularité" peut sauver ses nouveaux amis.