Musique dans les ténèbres

1948

Genre : Mélodrame

(Musik i mörker). Avec : Mai Zetterling (Ingrid), Birger Malmsten (Bengt Vyldeke), Bengt Eklund (Ebbe), Olof Winnerstrand (le pasteur), Naima Wifstrand (Mme Schröder), Bibi Skoglund (Agneta), Hilda Borgström (Lovisa), Gunnar Björnstrand (Klasson). 1h27.

Au cours d’un exercice de tir, pendant son service militaire, le jeune Bengt perd la vue. Quitté par sa fiancée qui ne souhaite plus fréquenter un invalide, Bengt délaisse sa passion pour la musique et perd toute envie de vivre.

Il rencontre alors Ingrid , jeune fille d’origine modeste, engagée à son service. Elle lui fait la lecture, il se remet au piano, et à son contact, il renoue avec une certaine idée du bonheur. Échouant à son examen d’entrée au conservatoire, il est engagé comme pianiste de bar, alors qu’Ingrid, de son côté, poursuit ses études et fréquente un certain Ebbe. Bengt sombre à nouveau. Mais son rival amoureux le frappe par dépit et Bengt reprend goût à la vie puisque quelqu'un l'a enfin traité comme un être normal.

Toisième film produit par Lorens Marmstedt et interprété par Birger Malmsten. C’est le producteur, avec qui il se sent en symbiose, qui pousse Bergman à travailler d’après le roman de Dagmar Edqvist : "Ingmar, tu as tout raté jusqu’à présent. Voici une histoire très sentimentale qui plaira au public. Tu as besoin d’un succès au box-office." Marmstedt a du flair, et sa prédiction ne sera pas démentie : le cinéaste rencontre son premier succès.

Comme Hitchcock, Bergman fait une apparition dans ses premiers films (ici, il est un des voyageurs dans le train qui emmène les tourtereaux en lune de miel). Bien que de facture plutôt naïve, selon le réalisateur lui-même, le film se distingue des autres productions de l’époque par son traitement de la solitude et de l’angoisse chez son héros, conférant à l’œuvre un certain réalisme poétique.