(1905-1992)
13 films
   
   
1

Làszlo Benedek est né le 5 mars 1905 à Budapest (Hongrie). Alors qu'il fait des études de psychiatrie à l'Université de Vienne, il travaille comme assistant opérateur pendant les vacances. Il devient ainsi assistant au directeur de la photographie puis directeur de la photographie pour la UFA et la Terra en Allemagne; il semble cependant qu'il n'ait signé l'image (en fait cosigné) que d'un seul long métrage de fiction : Sa majesté l'amour (Robert Wiene, 1927).

Il travaille ensuite, pour les mêmes compagnies, comme monteur, assurant le montage de cinq films de nationalités allemande, hongroise et autrichienne : Der mann, der den mord beging (Kurt Bernhardt, 1931), Hyppolit a Lakàj (Istan Székely, 1931), Iza neni (Istvàn Székely,1933), Skandal in budapest, ainsi que sa version parlée hongrois Pardon, tevedtem ! (Istvàn Székely, 1933) et Csibi, der fratz (Max Neufeld, 1934), sur lesquels il assure aussi les fonctions d'assistant réalisateur. Puis il occupe à Berlin et à Vienne, le poste d'assistant de production sous les ordres de Joe Pasternak, pour Universal sur une quinzaine de films. Il se rend ensuite à Paris, où il travaille comme monteur, non crédité, et peu après en Angleterre, comme scénariste, toujours non crédité.

En 1937, Laslo Benedek s'installe à Hollywood, où il entre à la M.G.M. d'abord, sous les ordres de Slavko Vorkapich, comme directeur non crédité de séquences, dans Pilote d'essai (Victor Fleming, 1938) et Trois camarades (Frank Borzage, 1938); puis, après avoir officiellement cette fois monté A little bit of heaven (Andrew Marton, 1940) dont il coproduira avec Ivan Tors en 1952 Storm over Tibet, il devient de nouveau sous les ordres de Joe Pasternak, assistant de production, assurant, toujours non crédité, cette fonction ainsi que celle de réalisateur de seconde équipe sur Parade aux étoiles (George Sidney,1943), Song of Russia (Gregory Ratoff, 1943) et Escale à Hollywood (George Sidney,1945).

Laslo Benedek dirige son premier film en 1948, Le brigand amoureux, un western musical avec Frank Sinatra, que suit Brigade des stupéfiants (1949), un policier centré sur la lutte contre le trafic de drogue qui voit les débuts de Yul Brynner, chevelu ! Il signe ensuite ses deux œuvres, produites par Stanley Kramer, les plus fameuses : l'adaptation cinématographique de la pièce d'Arthur Miller, lauréate du Prix Pulitzer en 1951, La mort d'un commis voyageur et L'équipée sauvage (1953), qui prend acte d'une jeunesse désabusée conduisant des motos dans des petites vilels qui les rejettent. Après un petit film d'aventures coloniales, La révolte des cipayes (1954) interprété par Rock Hudson, il retourne en Allemagne (de l'Ouest) pour y réaliser un film de guerre pacifiste Des enfants, des mères et un général (1955) dont il a coécrit le scénario, et revient aux Etats-Unis tourner deux films, Affair in Havana (1960) et Moment of danger (1960)

Benedek mène parallèlement entre 1952 et 1967 une intense activité à la télévision où il dirige plusieurs dizaines de dramatiques, et des épisodes de séries telles que Perry Mason, Rawhide, Les incorruptibles,The Alfred Hitchcock Hour, Le Fugitif, Au-delà du réel, Voyage au fond des mers et Mannix.

Benedek réalise Recours en grâce (1960) en France puis aux Etats-Unis, deux films d'aventures maritimes, Namu the killer whale (1966) et Le commando intrépide (1968).

Retourné en Europe, il tourne, au Danemark et en Suède, un thriller psychologique The night visitor (1971) et, en Grèce un nouveau policier sur la lutte contre le trafic de drogue, Assault on Agathon (1975), avant de cesser toute activité de cinéaste et de se consacrer quelque temps à l'enseignement du cinéma. Il meurt le 11 mars 1992.

Filmographie :

1948 Le brigand amoureux
  (The Kissing Bandit). Avec : Frank Sinatra (Ricardo), Kathryn Grayson (Teresa), J. Carrol Naish (Chico), Mildred Natwick (Isabella), Mikhail Rasumny (Don Jose), Billy Gilbert (Felipe Toro). 1h40.
   
1949 Brigade des stupéfiants

(Port of New York). Avec : Scott Brady (Mickey Waters), Richard Rober (Jim Flannery), K.T. Stevens (Toni Cardell), Yul Brynner (Paul Vicola). 1h22.

Deux agents du Bureau des Narcotiques de New York travaillent clandestinement pour démanteler un puissant gang de trafiquants de drogue. Quand l'un d'eux se fait assassiner, son collègue jure de le venger.

   
1951 La mort d'un commis voyageur

(Death of a Salesman) . Avec : Fredric March (Willy Loman), Mildred Dunnock (Linda Loman), Kevin McCarthy (Biff Loman). 1h55.

Willy Loman est un voyageur de commerce à la vie médiocre, aux idées utopiques et d'un esprit étroit. Confiant en sa valeur, il est effondré lorsque la société pour laquelle il travaillait depuis trente ans, le renvoie...

   
1953 L'équipée sauvage

(The Wild One). Avec : Marlon Brando (Johnny Strabler), Mary Murphy (Kathie Bleeker), Robert Keith (Sheriff Harry Bleeker). 1h19.

Un week-end du Moto Club des Rebelles Noirs : une quarantaine d'adolescents casqués et bottés, vêtus de blue-jeans et de blousons de cuir marqués d'une tête de mort, prennent la route sur leurs motos ...

   
1954 La révolte des cipayes

(Bengal Brigade). Avec : Rock Hudson (le capitaine Jeffrey Claybourne), Arlene Dahl (Vivian Morrow), Ursula Thiess (Latah), Torin Thatcher (Colonel Morrow), Arnold Moss (Rajah Karam), Dan O'Herlihy (le capitaine Ronald Blaine). 1h27.

En 1886, dans le vaste empire britannique des Indes, un brillant officier doit donner sa démission après avoir désobéi à un ordre supérieur. Il devient alors chasseur de fauves et va reprendre accessoirement du service en s'introduisant secrètement dans le palais du rajah, un conspirateur qui veut libérer son pays de la domination étrangère grâce à une formidable révolte fomentée parmi les Cipayes.

   
1955 Des enfants, des mères et un général
(Kinder, Mütter und ein General / On oublie toujours les mères). Avec : Hilde Krahl (Helene Asmussen), Ewald Balser (Le général), Therese Giehse (Elfriede Bergmann), Ursula Herking (Dr. Behrens), Alice Treff (La femme pasteur). 1h50.
   
1960 Affair in Havana
   
   
1960 Moment of danger
  Avec : Trevor Howard (John Bain), Dorothy Dandridge (Gianna), Edmund Purdom (Peter Carran), Michael Hordern (L'inspecteur Farrell), Paul Stassino (Juan Montoya). 1h37.
   
1960 Recours en grâce

Avec : Raf Vallone (Mario di Donati) Emmanuelle Riva (Germanie Tourier) Annie Girardot (Lilla) Fernand Ledoux (Le curé) Michel Ardan (Marcel) Marie Mansart (L'institutrice) Renaud Mary (Paulier) Michel Etcheverry (L'inspecteur). 1h37.

Mario est Italien. Vivant en France en 40, il s'est battu courageusement pour sa nouvelle patrie, a fait une résistance héroïque, puis un beau jour, sur un coup de tête, il a déserté. Depuis il a vécu sous un faux nom aux côtés de Germaine et de sa petite fille, que l'abandon de son premier amant avait déjà profondément blessée. Le couple est uni comme aux premiers jours et tous deux n'ont qu'un souci, faire partager à cette enfant qu'ils élèvent avec amour toute la loyauté de leur coeur. Le jour où par un hasard malencontreux Germaine apprend la véritable identité de Mario, elle ne supportera pas cette nouvelle trahison ; et Mario n'a qu'un recours, se livrer à la justice française. Le procès se déroule. Mario se soucie moins du verdict que d'obtenir le pardon de Germaine qui refuse toujours de le voir ; à une suspension d'audience, il s'évade et cherchera par tous les moyens à échapper à la police pour obtenir son recours en grâce auprès de Germaine, le seul qui lui importe. Une ancienne maîtresse qui lui reste attachée l'aidera dans cette requête, des amis tenteront de le faire passer à l'étranger, des relations apeurées ne lui refuseront pas un abri, un prêtre auquel il se confie lui prêtera un secours charitable. Mais dans cette fuite éperdue contre les représentants de la justice, cette suprême rencontre avec Germaine, cette justification qu'il n'attend que de celle qu'il aime ne lui sera accordée que dans la mort.

   
1966 Namu the killer whale
Avec : Robert Lansing (Hank Donner), John Anderson (Joe Clausen), Robin Mattson (Lisa Rand), Richard Erdman (Deke), Lee Meriwether (Kate Rand), Joe Higgins (Burt). 1h29.
   
1968 Le commando intrépide
(The Daring Game). Avec : Lloyd Bridges (Vic Powers), Nico Minardos (Ricardo Balboa), Michael Ansara (Président Eduardo Delgado), Joan Blackman (Kathryn Carlyle), Shepperd Strudwick (Dr. Henry L. Carlyle), Alex Montoya (General Tovrea). 1h40.
   
1971 The night visitor
  Avec : Max von Sydow (Salem), Trevor Howard (L'inspecteur), Liv Ullmann (Ester Jenks), Per Oscarsson (Dr. Anton Jenks), Rupert Davies (Mr. Clemens), Andrew Keir (Dr. Kemp). 1h46.
   
1975 Assault on Agathon
  Avec : Nico Minardos (Cabot Cain), Nina Van Pallandt (Maria Christopherous), John Woodvine (Matt Fenrek), Marianne Faithfull (Helen Rochefort), Kostas Baladimas (Vito Glabianco), George Moussou (Agathon). 1h36.
   
   
   
Retour à la page d'accueil