Thomas Edison est né à Milan, dans l'Ohio en 1847. Fils d'un brocanteur d'origine néerlandaise et d'une institutrice d'origine écossaise, rien ne destinait Thomas Edison à devenir inventeur. Il ne va pas à l'école : c'est sa mère qui se charge de son éducation. À dix ans, il installe un laboratoire dans la cave de la maison familiale; passionné de mécanique, de chimie et de physique, matières auxquelles il s'initie seul.

Vendeur de journaux depuis l'âge de douze ans, il crée un journal hebdomadaire en 1862, qu'il nomme "le Grand Trunk Herald". L'un des fourgons d'un train, mis à sa disposition pour l'impression de ses numéros, lui sert également de laboratoire. Il rédige et imprime lui-même son journal qu'il vend aux voyageurs. Ayant mis le feu à son wagon-laboratoire après une expérience qui a mal tournée, il doit bientôt chercher un autre emploi.

En récompense pour avoir sauvé la vie d'un enfant, on lui apprit la télégraphie et il devient donc opérateur de télégraphe. Cet apareil étant très incomplet, il décide de l'améliorer. Sa première invention est un télégraphe duplex qui permettait de transmettre automatiquement des messages, sans l'intervention d'un employé.

En 1869, il réussit à réparer l'appareil de télégraphie de la bourse utilisé pour transmettre les cours de l'or. La compagnie "Western Union" l'embauche comme assistant. Le succès commercial du télégraphe multiplex, pouvant transmettre et imprimer les cours des valeurs boursières, permet au jeune homme de créer puis de revendre une petite société...

Les fonds ainsi rassemblés, il crée en 1876, son propre laboratoire (à Menlo Park). La même année il invente le microphone à cartouche de carbone qui fut une découverte importante dans la création du téléphone.

En 1877, il achève la construction d'un phonographe qui pouvait enregistrer le son, grâce à une aiguille, sur un cylindre recouvert d'une feuille d'aluminium. Il concrétise ainsi le rêve des hommes : reproduire la parole. Le 19 décembre 1877, il dépose un brevet pour un émetteur et un récepteur téléphonique, dotés de microphones à pastilles de charbon, éléments essentiels de tout appareil téléphonique.

Deux ans plus tard, Edison présente sa dernière invention en public : une ampoule électrique contituée d'un filament sous une cloche vide d'air. Le premier janvier, il illumine ainsi la rue, la bibliothèque et le laboratoire de Menlo Park avec une dynamo et 40 ampoules à basse tension. En octobre 1879, à l'aide de capitaux avancés par des grands financiers, il fonde sa propre compagnie, l'Edison Electric Light Company, ayant pour principal but de fabriquer des ampoules.

En 1878, Edison est fait chevalier de la Légion d'honneur et, en 1889, commandeur de la Légion d'honneur. En 1892, il est décoré de "l'Albert Medal of the Royal Society of Arts" britannique et, en 1928, il reçoit la médaille d'or du Congrès pour le développement et l'application d'inventions qui ont révolutionné la civilisation au cours du siècle passé.

Le 4 septembre 1882, la première usine destinée à produire de l'électricité au monde est mise en service dans le quartier de Wall Street. Elle alimente 1 200 lampes éclairant 85 maisons, bureaux ou boutiques. D'autres installations, plus puissantes, sont crées et moins d'un an plus tard, plus de 430 immeubles new-yorkais seront éclairés par plus de 10 000 ampoules.

En 1887, il s'installe à West Orange, dans le New Jersey afin d'agrandir son laboratoire.

En 1888, il améliore le phonographe grâce à un système à disque et à diamant la même année, après avoir reçu Eadweard James Muybridge, il met au point le kinétographe et le kinétoscope, machines permettant respectivement d'enregistrer et de visionner individuellement des films très courts appelés "vues".

En 1893, après que George W. Eastman et qu'Hannibal Goodwin aient apporté des améliorations aux kinétoscopes, Edison ouvre les Kinetoscope Parlors, salles où l'on pouvait visionner pour 25 cents une série d'images. La premier est inauguré à New York puis d'autres s'ouvrent aux États-Unis et en Europe (Paris, Londres,...). Edison tire ainsi, grâce à ces précurseurs des salles de cinéma, d'immenses bénéfices.

Pour fournir en films ces salles, Dickson (le technicien le plus célèbre d'Édison) fait bâtir le premier studio. C'est un grand batiment noir, sans fenêtre mais avec un immense toit ouvrant. Les films sont tournés avec un kinétographe devant une bâche noire.

En 1903, il commercialise une caméra nommée "l'Universal Projecting Kinetoscope", permettant d'enregistrer 12 images sur film de 35mm. En 1914, il produit le premier film sonore en synchronisant son phonographe et son kinétoscope et un an plus tard, il invente également la première batterie (accumulateur alcalin nickel-fer)

Ses autres découvertes importantes : la machine à ronéotyper, le microtasimètre (utilisé pour la détection des changements de température) et un télégraphe sans fil pour communiquer avec des trains.


Lors de la Première Guerre mondiale, Edison conçut, construisit et fit fonctionner des usines chimiques et en 1915, il fut nommé président du Comité consultatif de la marine américaine.


Il meurt à West Orange le 18 octobre 1931, après avoir déposé au total 1 093 brevets et employant plus de 35 000 personnes dans ses usines.

 


Retour à la page d'accueil

(1847-1931)
U. S. A.