1990-1991
Jarhead- la fin de l'innocence Sam Mendes U.S.A. 2005

La guerre du Golfe, invasion du Koweït par l'Irak en 1990 et libération par une coalition en 1991 est la seconde des trois guerres qui ont eu pour cadre le golfe Arabo-Persique depuis la révolution iranienne en 1979. La guerre Iran-Irak dura de 1980 à 1988 alors que surviendra, après les attentats du 11 septembre, La guerre d'Irak, invasion de ce pays par les États-Unis et leurs alliés en 2003.


L’Irak très affaibli par la guerre Iran-Irak a d'énormes dettes par rapports à certains de ses voisins arabes notamment quinze milliards de dollars au Koweït, pays avec lequel l’Irak entretient de mauvaises relations depuis sa création en 1932 car il lui bouche la plus grande partie du golfe Persique.

La coalition utilisa sa suprématie aérienne pour détruire le complexe militaro-industriel de l'Irak. Ensuite une attaque terrestre limitée à partir de l'Arabie saoudite pulvérisa les forces armées en face d'eux et les pertes très réduites par rapport aux prévisions de la coalition étaient dues à un quart par méprise.

L'invasion du Koweït par l'Irak débute à partir du 2 août 1990. Les préparatifs militaires alliés au cours de l'automne 1990 se nomment Bouclier du désert et la guerre proprement dite, Tempête du désert. celle-ci se déroule en 3 parties , la préparation aérienne (16 janvier-février 1991), l'offensive des 100 heures (fin février 1991) avec le sabotage des puits de pétrole par les soldats irakiens (25-27 février 1991) et l'après-guerre (printemps 1991, massacre des kurdes et des chiites que la coalition avait incité à se révolter contre Saddam).

Au total, dans toute l'opération Tempête du désert les pertes alliées au combat comprendrontt 240 morts et 776 blessés, qu'il convient d'additionner avec les 138 soldats tués et 2 978 blessés hors combat, dans divers accidents pendant la phase bouclier du désert États-Unis : 148 morts, Royaume-Uni : 6 morts, Arabie saoudite : 18 morts, Contingents Arabes : 13 morts, France : 3 morts).