Au service de la gloire

1926

Les sergents de l'armée américaine Quirt et Flagg sont d'invétérés romantiques assignés en temps de paix en Chine et aux Philippines. Mais en 1917, la guerre éclate en Europe et ils doivent s'embarquer pour la France.

 

 

Le message du film est que "la guerre n'est pas seulement vaine mais est un sombre gâchis. Il n'y a pas de gloire pour les hommes à être dans des tranchées ou des trous" écrivait Raoul Walsh à propos de son film.

En 1926, Hollywood porte une vision critique sur la guerre. Le film est une comédie, la première depuis Charlot Soldat en 1918 et est tiré d'une pièce de théâtre. Les deux héros mis en scène ne semblent guère patriotes et bien plus empressés de combattre pour les beaux yeux d'une dame que pour leur pays. Ce qui n'empêche pas Raoul Walsh de reconstituer les tranchées avec un réalisme hallucinant et parfois effrayant.

C'est un film pacifiste qui pose la question de la juste intervention américaine durant la Grande Guerre où les hommes "devaient se lancer à attaque ou en repousser une de l'ennemi parce que des généraux ou le Congrès avaient dit que c'était leur devoir" rappelait Walsh

C'est l'immense succès de ce film qui fait de Victor MacLaglen une vedette. Il y incarne un soldat enjoué et séducteur, dans la veine de la plupart des rôles qui jalonnent sa carrière. C'est aussi ce film qui permit à Raoul Wlash d'acquerir une excellente réputation comme réalisateur de scènes de combat.

 


Source :

 

Retour à la page d'accueil

(What Price Glory). Avec : Edmund Lowe (Premier Sergent Quirt), Victor McLaglen (Capitaine Flagg), Dolores del Rio (Charmaine de la Cognac), William V. Mong (Cognac Pete), Phyllis Haver (Shanghai Mabel).

Thème: Guerre de 14-18
Genres : Film de guerre, Comédie loufoque